• L'ENTRE-DEUX_Post-Review

    Par Anivarro Zabala Rafael, Makas Ilayda, Santos Costa Nicoly, 08/12/19

    Au cours de la phase MEASURES, nous avions étudié l'élément du portique qui se répétait dans la structure "Murmures" d'Evian. Dans PLANES, nous avons décidé de poursuivre ce travail sur le portique en questionnant plus largement la signification, la conception et la construction d'un élément participant de l'articulation d'un lieu.

    C'est à partir de la notion de "seuil" que nous avons travaillé. Plus riche que la seule idée de porte ou de portique, le seuil permet de travailler sur la conception de gradations plus fines. Le seuil est un élément de transition, il constitue un espace en soi, marquant l'accès ou le début d'un lieu.  

    Lors de la Review, la pertinence de nos questionnements et du dispositif conçu a été soulignée. Bien que modeste, il soulève des questions intéressante pour cette phase.

    Les retours reçus concernaient la place insuffisante que la "clé" prenait. La clé doit permettre un verrouillage du seuil, elle doit donc être d'une grande précision et sa forme est pensée pour qu'elle complète l'élément circulaire (négatif). Lors de la Review, il nous a été conseillé de construire cette pièce en plâtre (il s'agit non seulement d'un matériau que nous connaissons, mais sa couleur blanche permettra aussi sa singularisation par rapport au reste de la structure). Nous avons poursuivi cette exploration après la Review et avons conçu une clé en plâtre.

    Des précisions quant aux familles d'éléments composant le projet nous ont aussi été demandées. Y a t-il trois familles ? 4 ? Quels rôles ont-elles ?  Nous identifions 3 familles :

    1. les éléments-supports. Situés en sous-face, ils soutiennent et stabilisent l'ensemble,

    2. les éléments en bois qui forment le socle. Ils définissent les limites rectangulaires du projet comprennent les éléments formant un cercle inséré dans le bois du socle rectangulaire.

    3. la clé du seuil. Elle relie les espaces de part et d'autre de la limite identifiée et bloque leur mouvement tel un puzzle.

    Le jury a aussi souligné que le protocole de prise de photographies devait être plus rigoureux, en particulier parce qu'il porte dans notre cas sur un projet avec une forte dimension géométrique 

    Enfin, il a été proposé lors de la Review que nous nous essayons à des changement de lieu pour poser le seuil (identification de limites moins évidentes).




  • L'entre deux_Le seuil

    Par Anivarro Zabala Rafael, Makas Ilayda, Santos Costa Nicoly, 08/12/19

    Image Sun Dec 08 2019 16:12:14 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Sun Dec 08 2019 16:12:14 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Dec 08 2019 16:12:14 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Nous avons décidé de disposer le seuil au milieu d'une limite faite par une ligne entre deux terrains dont le but  d'amplifier cette séparation avec notre seuil. 


    Image Sun Dec 08 2019 16:12:14 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Plan rapproché pour mettre en avant la limite de séparation entre deux terrains. 


    Image Sun Dec 08 2019 16:12:14 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale) Image Sun Dec 08 2019 16:12:14 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                              image 1 : limite explicite                image 2 : limite implicite         

    Disposition de la maquette a un endroit où la limite entre espaces est explicite et à un endroits où cette limite ne l'est pas. Nous pouvons remarquer que malgré l'absence de la limite, le seuil met en lumière cette séparation.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  

                                                                   


  • L'entre deux_ La clef

    Par Anivarro Zabala Rafael, Makas Ilayda, Santos Costa Nicoly, 08/12/19

    Conception de la clef

    La clef est la base du projet; c'est le seuil, afin de la rendre distinguable et unique nous avons fait plusieurs recherches au sujet de son design qui doit être propre à elle-même et sa matière qui doit être différente du bois d'Evian. 


                                                        Image Sun Dec 08 2019 15:20:29 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                                  Différentes versions de la clef 

    Nous avons fait diverses formes de clef; la première est en lien avec le cercle et permet une bloquage entre les deux, la deuxième est aussi en lien avec le cercle mais ne permet de bloquer la structure et la dernière est en lien avec le cercle et la structure est permet de stabiliser et garder ensemble toutes la structure. De ce fait, nous avons opté pour la dernière version. 


    Image Sun Dec 08 2019 15:20:29 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Sun Dec 08 2019 15:20:29 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Sun Dec 08 2019 15:20:29 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Les premiers essais de la clef avec du hêtre


    Image Sun Dec 08 2019 15:20:29 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Sun Dec 08 2019 15:20:29 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    La version finale de la clef en hêtre

    En ce qui concerne la matière, nous avons choisi l'hêtre parce que c'est un bois noble et permettra de le distinguer des bois d'Evian mais tout en étant en accord avec le projet en bois. Cependant, travailler avec de l'hêtre est plus difficile qu'on imaginait dont nous avons dû refaire plusieurs fois la clef.  


    Image Sun Dec 08 2019 15:20:29 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Sun Dec 08 2019 15:20:29 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Sun Dec 08 2019 15:20:29 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Le moule de la clef en plâtre 


                                                         Image Sun Dec 08 2019 15:20:29 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
    La version finale de la clef en plâtre 

    Pour finir, nous avons décider de couler en plâtre la clef; la texture lisse et sa couleur blanche permettent une meilleur distinction dans la globalité de la structure.    


    Image Sun Dec 08 2019 15:20:29 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Monge et axonométrie éclatée de la structure et de la clef (non version finale) 






  • L'entre-deux_Itérations

    Par Anivarro Zabala Rafael, Makas Ilayda, Santos Costa Nicoly, 22/11/19

    La réalisation du projet  

    L'idée du départ était de n'avoir aucune espace entre les bois mais sachant que le nombre de bois disponible par atelier était limité, nous avons pris la décision d'espacer les bois de 6cm pour la construction du rectangle et du cercle. 

    De ce fait, nous avons dû ajouter des supports en-dessous pour poser et stabiliser les bois qui constituent le rectangle. Et, en ce qui concerne le cercle, nous avons créé une espace dans les bois pour les superposer. Pour le seuil, il est construit comme un clef qui relie les deux espaces et bloque le mouvement de ces derniers tel qu'un puzzle. 


    Image Sun Dec 08 2019 14:26:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    1ère maquette

    La relation entre les deux triangles est fait par deux bout-de-bois depuis en-bas, ce qui fait gagner de l'hauteur au seuil mais donne aussi une idée du mouvement: tel que les deux éléments s'éloignent et se rapprochent (un seuil en mouvement, adaptable selon le terrain en question). 


    Image Sun Dec 08 2019 14:26:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    2ème maquette

    Pour minimiser du bois et rester en contacte avec le sol, le dialogue entre les deux éléments est construit entre les deux. Toutefois, ils ne sont pas au même niveau que le seuil pour garder l'idée de la diagonale en continue. 


    Image Sun Dec 08 2019 14:26:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Sun Dec 08 2019 14:26:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    3ème maquette

    Pour la dernière maquette, nous avons choisi de connecter les deux parties par un seul élément dont inspiré de la maquette de la phase "measures". Ce dernier est comme un clef qui relie mais aussi stabiliser les deux parties. Ainsi, l'élément principal de la construction: un seuil entre deux espaces. 


    Image Sun Dec 08 2019 14:26:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Monges de 3 itérations de la forme du seuil

    Nous avons opté pour la 3ème forme, en raison du placement des bois en diagonale qui amène du dynamisme et du cercle qui n'est plus au centre qui apporte plus de liberté. 


    Image Sun Dec 08 2019 14:26:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Construction de la maquette 

    L'utilisation d'un schéma était d'une grande aide pour la réalisation de la maquette. 


    Image Sun Dec 08 2019 14:26:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Axonométrie éclatée de la maquette (non version finale)

    La maquette est construite de 3 éléments; la première partie est le support dont les bois se posent, la deuxième est le rectangle dont le cercle est disposé et la troisième est le cercle en compagnie de la clef permet de lier les deux éléments. 

     

    Image Sun Dec 08 2019 14:26:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Sun Dec 08 2019 14:26:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
    La version finale de la maquette



  • L'entre-deux_Concevoir un seuil

    Par Anivarro Zabala Rafael, Makas Ilayda, Santos Costa Nicoly, 22/11/19

    Au cours de la phase MEASURES, nous avons étudié l'élément portique qui se répétait dans la structure "Murmurs" d'Evian. Pour entamer la phase PLANES, nous avons décidé de repartir de ce travail sur le portique et d'en questionner plus largement la signification en tant qu'élément d'articulation d'un lieu.

    Si la porte est un dispositif de séparation entre deux univers, nos recherches nous ont mené à la notion de "seuil", plus riche car permettant des gradations plus fines. 


    Seuil 

    Dans sa compréhension générale, on nomme seuil la dalle ou pièce de bois constituant la partie inférieure de l'ouverture d'une porte. Il marque le passage de l'extérieur à l'intérieur. Élément de transition, il constitue un espace en soi, marquant l'accès ou le début d'un lieu.  

    Selon Meiss, la création de limites, de seuils ou de bornes marque en effet un lieu. Si le seuil peut posséder un rôle fonctionnel (desserte, protection du danger, contrôle de l'accès, support de décoration, etc.), il revêt également une dimension symbolique et anthropologique. Les marches, les différences de traitement de sol comme les différences de niveaux, ménagent à la fois une séparation et une liaison. Une différenciation et une transition. Une frontière et un passage. 

    Image Fri Nov 22 2019 19:24:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    image 1: Aldo Van Eyck, seuil de porte à Djenné, 1960


    Ambivalence

    L'entre-deux articule deux lieux distincts. L'espace qu'il définit possède des limites clairement établies et il possède des caractéristiques empruntées aux deux réalités. L'être humain étant en mouvement, il transite par l'entre-deux. L'objectif est alors de faire de chaque transition un lieu véritable. 

    Selon l'architecte Aldo Van Eyck, le seuil "devrait refléter et favoriser les contacts primaires entre les hommes, entre l'homme et les choses". Il devrait nourrir une communication bidirectionnelle (entre l'intérieur et l'extérieur, entre le public et le privé, entre tout mondes de natures différentes), tout en fournissant des occasions et des lieux où un multitude d'usages peut émerger :"Porte, lieu, seuil - pour aller et venir, rester, passer un peu de temps - mais aussi s'attarder. Sortir signifie venir dans un autre monde, parce que l'extérieur et l'intérieur sont essentiellement les mêmes (...). Donc, la question n'est pas de voir la porte comme un mal nécessaire pour traverser un mur qui sépare une pièce d'une autre. L'entre-deux, c'est tout ce qui est essentiel".  

    Image Fri Nov 22 2019 19:24:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Fri Nov 22 2019 19:24:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    image 2: Aldo Van Eyck, détail de seuils conçus à l'Orphelinat municipal d'Amsterdam, 1959


    Distinction : limite / ligne / bord / seuil 

    Selon l'architecte Herman Hertzberger: "Le seuil est la clé de la transition et de la connexion entre des zones soumises à des prétentions territoriales différentes, et, en tant que lieu à part entière, il constitue la condition spatiale de la rencontre et du dialogue entre des espaces d'ordres différents". 


    Image Fri Nov 22 2019 19:35:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)       Image Fri Nov 22 2019 19:35:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    image 3: Herman Hertzberger, Ecole Montessori, Delft 1960-66


    Cette citation distingue la notion de limite de celle de seuil. Si la limite peut se réduire à une ligne, le seuil nécessite la conception d'une épaisseur habitée. Cette épaisseur est celle de la rencontre : Herman Hertzberger y voit le lieu où les habitants peuvent s'approprier l'espace et expérimenter différents usages. 


    Image Fri Nov 22 2019 19:35:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    image 4: Herman Herzberger, photographie des leçons d'architecture, 2010

    Image Fri Nov 22 2019 19:35:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    image 5: schémas de distinction entre limite, bord et seuil


    Au cours de cette première semaine de la phase PLANES, nous avons cherché à concevoir un seuil articulant des espaces aux qualités distinctes (la pelouse et les cheminements passant situés devant le Rolex). Il s'agissait de penser son implantation,  le dialogue entre formes simples et les jonctions entre plans permettant d'atteindre une stabilité.


    Image Tue Nov 26 2019 21:15:30 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    image 6: la maquette de la phase "measures"


    La forme de notre seuil est inspiré de la maquette de l'image 6. C'est un rectangle divisé en deux parties dont chacune représente un milieu différent qui se trouve sur le terrain devant le Rolex: le chemin et la pelouse. Cette délimitation est faite par la diagonale. Le dialogue entre ces deux espaces est fait par le petit rectangle qui se trouve au milieu de la diagonale; sachant qu'un seuil est un élément de liaison de deux espaces ainsi, il représente le seuil dans notre projet. De plus, nous sommes inspiré aussi du design du seuil dont Aldo Van Eyck a construit qu'on peut retrouver dans l'image 2 dont qu'on peut retrouver cette similarité entre la maquette du "measures".