• Suspension

    Par Gabrielyan Eva, Muller Emilie, 03/10/19


    Image Wed Oct 09 2019 17:58:42 GMT+0200 (Central European Summer Time)

                                                                                                  Les Passants I - Mobile, Guillemin


    L'image de la maquette reflète une interruption dans la valse de cette dernière, mettant le temps en suspension. De la même manière, celle de la sculpture de Guillemin capture l'élégante démarche de la femme. Dans cette idée de mise en scène statique-mobile, les deux oeuvres jouent avec la perspective, la transparence, la superposition. 

  • Equilibre

    Par Forster Mathilde, Kali Youssef, 03/10/19



                    Image Tue Oct 08 2019 20:38:06 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)       Image Tue Oct 08 2019 20:38:06 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Un équilibre, parfois précaire, naît de la relation entre lignes et points d’appui. Par le seul jeu des lignes horizontales, verticales et diagonales, la légèreté et le dynamisme d'une mise mouvement se devinent. Alors que les tiges en bois contrastent avec la structure de la dalle en béton, la cavalière penchée se détache de l’arrière-plan aux lignes horizontales marquées. La maquette de bois, comme la cavalière, semblent flotter dans leur espace géométrique.

  • Transparence

    Par Petrachenko Julia, Santos Costa Nicoly, 02/10/19

    Image Tue Oct 08 2019 20:40:52 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    L'être humain se repère parmi les obstacles et dessine son chemin avec prudence. La maquette constitue un élément de décision, tout comme le rocher perceptible dans le lac. Si le rocher est une émergence, la maquette présente une nappe plus déterminée et régulière. Elle constitue un repère supplémentaire dans le plan, nous permettant de différencier la surface plane de celle onduleuse. Dès lors, debout sur le sol du Panthéon, nous faisons face à une multitude de choix, plus nombreux que sur un sol sans relief. 





  • L'intelligence collective

    Par Ciak Laura, Zheltyanik Natalya, 02/10/19


    Image Wed Oct 09 2019 23:50:43 GMT+0200 (W. Europe Daylight Time)

     

    Nous avons fait un voyage dans le temps à travers l'assemblage des 182 maquettes en bois représentant le sol d'un des monuments architecturaux les plus symboliques de la Rome antique. 

    Comme l'intelligence collective des abeilles, chaque individu a participé pour créer un ensemble parfait. Les pièces de bois, les étudiants et les différents studios ne sont pas réellement séparés l'un de l'autre.

    Remarquons que les hauteurs sont différentes à quatre reprises chez chaque pièce mais retrouvent chacune leur paire, on a aussi retrouvé notre binôme. Comme les jonctions entre les dalles du Panthéon, la connection entre les étudiants a aussi été créee grâce au projet.



  • Motif

    Par Bianchi Elia, Lesbros Morgane, 02/10/19



    Image Mon Oct 07 2019 15:37:44 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Les maquettes mises côte à côte forment un ensemble qui se répètent. On peut y déceler un motif dû à la répétition des formes géométriques.