• Prise de mesures_Courbes de niveau

    Par Dimarco Eva, Gabrielyan Eva, Kibora Silan Hoël, 21/11/19

    Processus de mesure de la pente du terrain au nord du Rolex Learning Center

  • À LIVRE OUVERT_Recherches

    Par Ciak Laura, Nguyen Dang-Vuong David, Robbins Jean-Luc, Zheltyanik Natalya, 19/11/19

    Prolongements de la maquette MEASURES

    Le plan initial du projet de PLANES découle d'une relecture du moulage issu de la phase MEASURES (photo ci-dessous). Trois conditions ont été extraites :

    1. Nous avons tout d'abord retenu l'espace négatif présenté par deux lignes parallèles creusées dans le plâtre moulé. Elles sont interprétées, pour cette phase PLANES, comme étant les traces de deux murs parallèles, espacés d'une largeur égale à leur propre épaisseur. Ces murs forment un couloir très étroit que seule notre vision pourra traverser. Cette première condition nous a mené à rechercher des précédents dans lesquels l'idée de fente serait travaillée. Les précédents qui suivent explorent des dispositifs où l’oeil de l’observateur est orienté, guidé, vers quelque chose de singulier, digne d'intérêt. 

    2. La seconde condition transportée de MEASURES à PLANES est l’angle d’inclinaison que ces deux murs présentent par rapport à la base du moule. Cet angle vaut 72° et il nous permet de situer un troisième mur coupant les deux premiers plans parallèles. Le croisement de ces plans peut être rapproché d'un livre ouvert, posé à la verticale. Nous imaginons alors placer notre structure en l'orientant vers le Rolex Learning Center, de façon à cadrer son entrée, lieu le plus fréquenté. 

    3. Afin que ces trois murs soient stables, nous envisageons la conception d'un socle. Sa forme, quadrilatère, est elle aussi issue d'une relecture de la maquette de MEASURES. Ses proportions sont en effet celles du quadrilatère dessiné dans la partie gauche du moule. Les proportions (hauteur et largeur) des murs reprendront enfin les dimensions du moulage

    .PLANES_TA_ciaklaura-nguyendavid-robbinsjeanluc-zheltyaniknatalya_101


    Faille . Traversée . Guidage


    PLANES_TA_ciaklaura-nguyendavid-robbinsjeanluc-zheltyaniknatalya_102  PLANES_TA_ciaklaura-nguyendavid-robbinsjeanluc-zheltyaniknatalya_103


    (Pays-Bas) Bunker 599 / RAAAF + Atelier Lyon


    PLANES_TA_ciaklaura-nguyendavid-robbinsjeanluc-zheltyaniknatalya_104  PLANES_TA_ciaklaura-nguyendavid-robbinsjeanluc-zheltyaniknatalya_105  PLANES_TA_ciaklaura-nguyendavid-robbinsjeanluc-zheltyaniknatalya_106


    (gauche) Wolf Gloßner : Lebenszeichen 

    (centre) Bildhauerei in Berlin : Wassertor 

    (droite) Künstler Süßmann : Stöffel-Park Skulptur


    Directionnalité . Entonnoir . Desserte


    Image Thu Nov 21 2019 20:56:44 GMT+0100 (CET)         Image Thu Nov 21 2019 20:56:44 GMT+0100 (CET)


    (gauche) Porte Laon, Château Couchy, France - E. Viollet-le-Duc, Dictionnaire raisonné de l'architecture française du XIe au XVIe siècle

    (droite) Maison Koechlin, Herzog & de Meuron


    Livre . Reliure . Feuilletage


    PLANES_TA_ciaklaura-nguyendavid-robbinsjeanluc-zheltyaniknatalya_109  PLANES_TA_ciaklaura-nguyendavid-robbinsjeanluc-zheltyaniknatalya_110  PLANES_TA_ciaklaura-nguyendavid-robbinsjeanluc-zheltyaniknatalya_111


    (gauche) Book Building, Tushar Tanwar

    (centre) House of Free Creativity, Turkmenistan

    (droite) Bibliothèque Nationale de France (site François Mitterrand), Dominique Perrault

  • Une courbe dans l'espace_processus

    Par Kundert Océane, Laurent Jean-Baptiste, Lesbros Morgane, 18/11/19

    Dans le cadre de cette phase PLANES, nous nous sommes intéressés aux relations qui peuvent exister entre éléments rectilignes afin d'obtenir un tracé courbe.

    Pour cela, nous avons mené plusieurs explorations :

    1. Succession de barres verticales qui, mises côte à côte, dessinent en plan une courbe par points (image 1 et 2)

    2. Chevauchement de barres dessinant en élévation un arc par segments (image 3). 

           
    Image Wed Nov 20 2019 18:15:14 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)


    3. Nous avons finalement exploré la possibilité d'un travail par nuage de points, inspiré des principes de l'imagerie numérique. Des barres verticales, présentant des hauteurs différentes, dessinent par points à la fois un plan et des élévations rendant compte d'un plan horizontal courbe.

    Il s'agissait alors d'arrêter une situation présentant des lignes courbes afin de confronter notre questionnement à une situation existante. Nous avons choisi d’étudier le relief du sol sur lequel sera disposé le dispositif. À la manière du "Pin Art" qui restitue les irrégularités des objets pressés contre ses clous, notre dispositif devra rendre compte, par l'usage d'éléments rectilignes, de l'irrégularité du sol situé devant le Rolex Center. 


    Image Mon Nov 18 2019 14:37:51 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)Image Wed Nov 20 2019 18:15:14 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)




  • Analogie

    Par Kundert Océane, Laurent Jean-Baptiste, Lesbros Morgane, 17/11/19


    Image Sun Nov 17 2019 20:32:56 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)

     

    skyline







  • Topographie par pixels_Maquette

    Par Kundert Océane, Laurent Jean-Baptiste, Lesbros Morgane, 17/11/19



    Image Sun Nov 17 2019 19:16:07 GMT+0100 (Europe de l’Ouest)


    Une maquette constituée d'un ensemble de poteaux rectilignes qui, ensemble, dessinent une courbe. Chaque poteaux a été dimensionné afin de ressembler à la courbe du terrain (amplifiée) sur lequel sera disposé le dispositif. Les poteaux confèreront non seulement cet "topographie artificielle" qui fait écho aux principes du Rolex Learning Center, mais ils permettront également la stabilité de la structure. Nous nous donnons également comme défi tectonique de créer une structure montable et démontable sans vis. Cela signifie une réflexion particulière menée sur les jonctions sèches : dans chaque poteaux de bois il y aura une encoche dans laquelle sera introduite une "barre verrou" qui permettra de stabiliser l’ensemble.