• FLYING FLOOR_Planche synthèse et storyboard

    Par Tajana Marvin, 04/04/20


    Image Sun Apr 05 2020 09:57:36 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)

    Monge (1:20) - Axonométire éclatée (1:20) - Détails (1:10)


    Image Sat Apr 04 2020 14:06:04 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)Image Sat Apr 04 2020 14:06:04 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)Image Sat Apr 04 2020 14:06:04 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)

    Perspective au voisinage de la "Room" // Perspective depuis l'entrée // Perspective depuis le bas du site

  • SCÈNES EN MIROIR_Concept - Post-Review

    Par Gabrielyan Eva, 01/04/20

    TITRE DU PROJET

    Scènes en miroir


    CONCEPT

    Créer une relation de théâtre en miroir entre le projet et la plateforme de la jonction, donnant aux visiteurs le rôle d'acteur et de spectateur à la fois.


    RÉALISATION

    Plateforme en bois construite en face et à la même hauteur que la plateforme de la jonction. Fond de scène de la plateforme composée des escaliers y menant et d'un écran obstruant en premier lieu la vue du visiteur à son arrivée sur le projet.


    RELATIONS

    - avec le sol : pilotis reprenant une partie des charges verticales des plateformes

    - avec la protostructure : Utilisation de la protostructure comme base pour construire la structure porteuse des plateformes.


    ROOMS_TA_evagabrielyan_212


    ÉVOLUTION POTENTIELLE DU PROJET:

    -Ne pas laisser la plateforme comme lieu de destination du projet mais plutôt comme un lieu de passage, en faisant en sorte que le projet se prolonge jusqu'en bas de la pente que forme le site.

    -Étudier la potentielle collaboration avec le théâtre du Galpon et essayer de voir comment les acteurs y travaillant pourraient utiliser le projet.

  • THEATRE DE LISIERE_Post-Review

    Par Bianchi Elia, 31/03/20

    CONCEPT DU PROJET

    Le projet "Théâtre de Lisière" est une Room ancrée sur le bord du Parking de la Route des Péniches. Il se déploie le long de cette ligne de séparation entre deux sols et lui donne une épaisseur, une réalité spatiale et expérientielle. Le visiteur parcourt la Room et y découvre différentes atmosphères : à partir du milieu bétonné du parking, un premier espace de transition s'ouvre sur un vaste espace de rencontre avec vue sur les rives. Cet espace scénique s'achève sur belvédère où les arbres jouent le rôle de fond de scène. 

    Le prélèvement de matériaux in situ (bois, argile) a guidé les choix matériels et constructifs réalisés.




    Image Fri Apr 03 2020 16:15:12 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Planche de synthèse du projet "Théâtre de Lisière"



    Image Sun Apr 05 2020 13:27:28 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Situation in-situ de la Room


    CRITIQUE

    Durant la Review, plusieurs critiques ont été émises par le jury. Il a été relevé que les deux milieux identifiés ne sont vétitablement perceptibles qu'au niveau du sol. Dans certaines vues proposées, les deux milieux coexistaient en effet (ilots de verdure au milieu du parking, usines et bâtiments taggés au loin apparaissant au travers du feuillage de la partie boisée).

    L'identification du bord du parking comme limite concrète, observable, mesurable entre la forêt et le béton est toutefois un ancrage pertinent pour le projet. Il aurait cependant été pertinent de l'utiliser davantage dans le projet. Le choix d’élever la Room en hauteur a été discutée. Si ce choix permet d'avoir une vue plongeante sur la canopée des arbres et de s'extraire du parking, il atténue la relation au sol. Un travail au niveau du sol aurait davantage permis de percevoir les caractéristiques de deux milieux au niveau de la composition du sol (asphalte, béton d'un côté et feuilles, terre, argile, herbes de l'autre) et d'utiliser le bord du parking comme limite au niveau du franchissement.

    Le travail réalisé en termes de séquences (différentes phases, conception d'un espace de transition, d'un espace social et d'un espace où la nature participe à définition des limites) a quant à lui été soulevé comme un point fort de la proposition présentée.

    Enfin, l'échange a porté sur l'utilisation de la terre dans le projet. Quel langage architectural faire ressortir du projet ? L'ossature en pans de bois doit-elle vraiment restée apparente ? L'épaisseur des murs induite par l'utilisation de la terre n'est pas suffisamment représentée dans les dessins. Or, si le recours à la terre est motivé par sa présence in situ, mais aussi pour participer de la conception d'une atmosphère organique, il faut au contraire accentuer l'épaisseur des murs, leur opacité et leur rugosité.


    Image Tue Mar 31 2020 23:11:56 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)  Image Sun Apr 05 2020 13:22:22 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    GAUCHE : asphalte // MILIEU : bord du parking-seuil à investir par le projet // DROITE : sol couvert de feuilles, terre, herbes


    La présentation du projet durant la Review est apparue trop complète aux membres du jury. Ainsi, il restait peu de points d'ombre et de questions à discuter. Moins détailler, être plus synthétique, laisser des espaces d'appropriation et de projection plus ouverts afin d'ouvrir à une véritable discussion. 

    Je retire de cette critique un certain manque de distance avec le projet rendant difficile l'autocritique. Pour la conception de futurs projets, faire appel à une plus grande distance critique et me confronter à une prise de risque accrue seront nécessaires pour améliorer le processus du projet et faire qu'il ne reste pas figé.




  • REST HIGH_Post-review

    Par Makas Ilayda, 31/03/20

    La seconde partie de la room, constituée de tous les éléments de stabilisation est la plus importante de ce fait, elle mérite d'avoir plus d'attention.

    Tel que la Tour Choukhov sur l'Oka: un pylône éléctrique hyperboloïde composé de cinq sections de treillage d'acier de 25 mètres de haut. Il faudrait augmenter les pilotis et d'ajouter des niveaux pour une meilleure stabilisation. De plus, cela donnera lieu à un nouvel et meilleur accès à la room tout en créant des nouveaux liens avec d'autres projets. 


    Image Tue Mar 31 2020 10:16:34 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale) Image Tue Mar 31 2020 10:16:34 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    La Tour Choukhov sur l'Oka

  • REST HIGH_Review

    Par Makas Ilayda, 31/03/20

    Plusieurs façons de se reposer

    Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Panorama du lieu de l'implantation 


    "Repos" est certainement le mot qui définit le mieux mon projet. Ce mot a pris une dimension particulière suite au moment que j'ai passé sur le site de la Mangrove. Dans cette notion de repos, ce qui m'intéresse est la diversité des postures humaines qui accompagne sa concrétisation. Comment investissons-nous l'espace pour se reposer ? Quelle.s position.s prend notre corps ? Reste-t-il statique lorsqu'il se repose ? Y a-t'il une posture idéale où le repos est un acte qui mobilise le corps de diverses manières?

    S'asseoir, s'accroupir, s'accouder, s'allonger.

    Le site offre déjà des possibilités pour accompagner le repos. Accessible à tous, et en tout temps, il est investi par de nombreuse personnes y venant pour se détendre. Des troncs d’arbre jonchent le sol et sont appropriés comme des bancs, certains se font face, permettant à des discussions d'émerger. Un premier acte d'intériorité est à l'oeuvre.

    Je souhaitais renforcer cette observation d'un chez soi du dehors, une Room inscrite dans ce paysage extérieur. C'est auprès d’un arbre isolé, sur le site de la Mangrove, que j'entrepris de développer mon projet.




    Pattern #150.  A place to wait

    "Waiting can also be a situation where the person waiting finds himself with free time with the support of the surroundings, is able to draw into himself, become still, meditative... the right atmosphere will come naturally if the waiting area provides some places that are quiet, protected."

    Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Pattern #94. Sleeping in public 

    "It is a mark of success when people can come there and fall asleep. The fact that people sometimes want to sleep in public is the most natural thing in the world." 

    Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Pattern #171.  Tree places

    "The trees that people love create special social places; places to be in, and pass through, places you can dream about, and places you can draw. Trees have the potential to create various kinds of social places. It is only when a tree's potential to form places is realized that the real presence and meaning of the tree is felt."

    Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)




    Pattern #163 Outdoor room 

    "They need an outdoor room, but enough like a room so that people behave there as they do in rooms, but with the added beauties of the sun and the wind. This need occurs everywhere." 

    Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)





    Il n'y a pas une, mais des postures idéales 

    Avant de commencer avec le design de la Room, j'ai observé attentivement le mouvement du corps humain. Lors d'un changement de posture, ce sont toutes les parties du corps qui opèrent un déplacement pour soutenir ce changement. Les recherches en ergonomie montrent l'importance de soigner la conception des espaces accueillant ces postures pour assurer un confort important.

    Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Etude médicale sur la posture et les mouvement de la colonne vertébrale de l'homme




    Les modules 

    Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Maquette module à l'échelle 1:10 (absence du 4 ème module présentant un angle de 65°)


    Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Détails maquette module à l'échelle 1:10 de la jonction N°1


    Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Perspective extérieure, intérieure et coupe


    Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Thilo Frank : Ekko spatial installation 



    Schémas de principe pour la conception de diverses jonctions 


    Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)
    • N°1 - pincement entre deux bouts de bois,
    • N°2 - transpercement horizontal par un bout de bois de tous les éléments du module,
    • N°3 - transpercement vertical de chaque élément du module,
    • N°4 - jonction mécanique par une vis.

    Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Axonométrie des détails de jonction 




    la stabilisation de la structure 

    Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    • N°1 - grille #1 dont les modules se reposent
    • N°2 - grille #2 permet l'équilibre des charges 
    • N°3 - permet la liaison de grille #1 avec grille #2 
    • N°4 - l'ensemble de la structure de stabilisation



    Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Perspective et Axonométrie éclatée à l'échelle 1:20 


    Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Exemples de disposition des pilotis 


    La sous-structure, notamment celle de la charpente, elle a posé plus de problèmes: trouver le bon équilibrage et le bon partage des charges. Les pilotis sont la solution adéquate pour construire la room en hauteur avec une meilleure rigidité. 


    Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Monge à l'échelle 1:20


    Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Monge à l'échelle 1:20 


    Image Tue Mar 31 2020 09:28:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    storyboard