• REST HIGH_Dessins

    Par Makas Ilayda, 30/03/20



    Image Mon Mar 30 2020 01:42:45 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Monge à l'échelle 1:20



    Image Mon Mar 30 2020 01:42:45 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Perspective et Axonométrie éclatée à l'échelle 1:20 



    Image Mon Mar 30 2020 01:42:45 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Perspective extérieure, intérieure et coupe 



    Image Mon Mar 30 2020 01:53:21 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Axonométrie des détails de jonctions 



  • SCÈNES EN MIROIR_axonométries construction

    Par Gabrielyan Eva, 29/03/20



    ROOMS_TA_evagabrielyan_211


    AXONOMÉTRIE ÉCLATÉE DE LA TROISIÈME PLATEFORME (en comptant que la première est celle au niveau du haut de la pente et que la dernière est la plateforme-scène)

    On peut observer ici une logique constructive qui a été appliquée sur toutes les plateformes (voir post sur la construction de la plateforme pour les étapes de constructions de la plateforme-scène). Un premier élément vient se fixer à la protostructure, puis viennent se fixer à cet élément trois poutres qui porteront chevrons et platelage. Les charges sont reprises par un hauban ainsi que par trois pilotis venants respectivement s'ancrer aux poutres.

    ROOMS_TA_evagabrielyan_210

    AXONOÉTRIE ÉCLATÉE DE LA STRUCTURE DE L'ÉCRAN

    Les panneaux en contreplaqués composants l'écran sont fixés contre une structure quadrilllée en bois, le tout dans un cadre séparé en deux permettant à l'écran de prendre la protostructure en sandwitch. Les efforts sont ensuite repris par deux poutres horizontales traversant l'écran pour prendre appui sur quatre barres de la protostructure, mais également par deux barres transversales permettant de rediriger les forces verticales vers les noeuds de la protostructure.


  • SCÈNES EN MIROIR_dessins

    Par Gabrielyan Eva, 29/03/20

    ROOMS_TA_evagabrielyan_209    

    PERSPECTIVE EXTÉRIEURE DU PROJET, UNE SCÈNE DE THÉÂTRE...




    ROOMS_TA_evagabrielyan_208


    PERSPECTIVE INTÉRIEURE - INTÉRIORITÉ RESSENTIE PAR LA PRÉSENCE DE L'ÉCRAN

    Cet écran auquel l'on fait face en arrivant sur une première plateforme obstrue complètement la vue vers l'autre rive. Les visiteurs arrivent donc dans le projet tel des acteurs dans les coulisses d'un théâtre. Ce n'est qu'en descendant ensuite par les escaliers qui contournent l'écran que la vue s'expose à nous et que nous nous exposons accessoirement à la vue de tous.




    ROOMS_TA_evagabrielyan_207

    PERSPECTIVE INTÉRIEURE DU PROJET - INTÉRIORITÉ CRÉÉE PAR LES ESCALIERS ET L'ÉCRAN

    Les parois que créent les escaliers ainsi que l'écran forment un fond de scène à la plateforme principale et délimitent ainsi un espace intersticiel entre la plateforme et ce fond de scène.




  • SCÈNES EN MIROIR_dessins de l'ensemble du projet

    Par Gabrielyan Eva, 29/03/20

    ROOMS_TA_evagabrielyan_206COUPE ILLUSTRANT LE DIALOGUE ENTRE LE THÉÂTRE DU GALPON, LE PROJET ET LA PLATEFORME DE LA JONCTION




    ROOMS_TA_evagabrielyan_205

    MONGE, SCÈNES EN MIROIR




    ROOMS_TA_evagabrielyan_204

    AXONOMÉTRIE GLOBALE, SCÈNES EN MIROIR

    Une observation qui peut être faite sur ce dessin est le fait que le troisième hauban qui se trouvait au centre de la plateforme-scène dans la maquette réalisée en studio n'est plus existante ici. En effet, après avoir trouvé une configuration aux escaliers, un problème s'est présenté: nous arrivons sur la plateforme par la gauche et non le milieu, ce qui avait comme conséquence que le hauban central formait une séparation dans la plateforme, d'où la décision de la retirer, car le but n'était justement pas de séparer la plateforme en deux sections.





    ROOMS_TA_evagabrielyan_203


    PERSPECTIVE EXTÉRIEURE VUE DE FACE





    ROOMS_TA_evagabrielyan_202


    COUPE-PERSPECTIVE, SCÈNES EN MIROIR.




  • IMPLANTATION_MUR HABITABLE

    Par Kali Youssef, 29/03/20








    Après ces deux dernières semaines, j'ai pu approfondir le lien entre le projet et les patterns, ainsi qu'avec le site.

    Image Mon Mar 30 2020 14:06:26 GMT+0200 (CEST)


     "CONNECTION TO EARTH" se rapproche de l'idée de la frontière que j'ai voulu créer. Une frontière perméable qui encourage le lien entre deux territoires, deux espaces. 

    Le premier mur de ma ROOM est le sol, la pente.

    Ainsi la topographie du terrain est lié à mon projet. Elle définit la première condition de mon intériorité. 

     

    Image Mon Mar 30 2020 14:06:26 GMT+0200 (CEST)


            Dans la continuité " POSITIV OUTDOOR SPACE " est l'émotion qui émanerait du projet. Le sentiment d'être dans un lieu qui rassemble, créer des échanges entre différents individus et son milieu. 







    A travers ce projet, j'ai voulu créer un liaison, un mur habitable entre deux niveaux. Le parking et le niveau de l'eau. 

    Venir habiter un espace, la pente.

    En me servant de la pente elle même, j'ai voulu créer un mur habitable. 

    La pente qui était un mur peu franchissable, un obstacle, devient l'endroit où l'on se pose pour regarder ce qui nous entoure. 

    L'intériorité se créée grâce à la topographie et aux éléments naturels. Le projet s'adapter et évolue en fonction du terrain. 

    Je propose l'habitabilité d'un lieu qui ne semble pas au premier abord vous accueillir. 


    ROOMS_TA_youssefkali219

     Plan/élévation avec mise en contexte.





    Une fois le début de la pente entamée, des modules de différentes tailles viennent s'ancrer sur la pente. Ces modules forment l'intériorité du projet.

    Ils proposent des moments d'arrêts sur la pente. Des plateformes qui s'élancent sur l'horizon. 

    L'organisation des modules proposent divers cheminements. On peut simplement traverser la pente, ou si arrêter. 

    Les modules peuvent venir se positionner ailleurs. Un remodelage complet de l'espace est possible. 

    Il serait interessant d'établir un protocole qui permet d'établir une disposition des modules qui permettent une habitabilité. 






    ROOMS_TA_youssefkali218

    Perspective depuis le haut de la pente.