• À LIVRE OUVERT_Premières Recherches

    Par Ciak Laura, Nguyen Dang-Vuong David, Robbins Jean-Luc, Zheltyanik Natalya, 19/11/19

    Prolongements de la maquette MEASURES

    Le plan initial du projet de PLANES découle d'une relecture du moulage issu de la phase MEASURES (photo ci-dessous). Trois conditions ont été extraites :

    1. Nous avons tout d'abord retenu l'espace négatif présenté par deux lignes parallèles creusées dans le plâtre moulé. Elles sont interprétées, pour cette phase PLANES, comme étant les traces de deux murs parallèles, espacés d'une largeur égale à leur propre épaisseur. Ces murs forment un couloir très étroit que seule notre vision pourra traverser. Cette première condition nous a mené à rechercher des précédents dans lesquels l'idée de fente serait travaillée. Les précédents qui suivent explorent des dispositifs où l’oeil de l’observateur est orienté, guidé, vers quelque chose de singulier, digne d'intérêt. 

    2. La seconde condition transportée de MEASURES à PLANES est l’angle d’inclinaison que ces deux murs présentent par rapport à la base du moule. Cet angle vaut 72° et il nous permet de situer un troisième mur coupant les deux premiers plans parallèles. Le croisement de ces plans peut être rapproché d'un livre ouvert, posé à la verticale. Nous imaginons alors placer notre structure en l'orientant vers le Rolex Learning Center, de façon à cadrer son entrée, lieu le plus fréquenté. 

    3. Afin que ces trois murs soient stables, nous envisageons la conception d'un socle. Sa forme, quadrilatère, est elle aussi issue d'une relecture de la maquette de MEASURES. Ses proportions sont en effet celles du quadrilatère dessiné dans la partie gauche du moule. Les proportions (hauteur et largeur) des murs reprendront enfin les dimensions du moulage.


    PLANES_TA_ciaklaura-nguyendavid-robbinsjeanluc-zheltyaniknatalya_101



    Faille . Traversée . Guidage

      PLANES_TA_ciaklaura-nguyendavid-robbinsjeanluc-zheltyaniknatalya_102_103

    (Pays-Bas) Bunker 599 / RAAAF + Atelier Lyon


    planes_ta_ciaklaura-nguyendavid-robbinsjeanluc-zheltyaniknatalya_104_105_106

    (gauche) Wolf Gloßner : Lebenszeichen , (centre) Bildhauerei in Berlin : Wassertor , (droite) Künstler Süßmann : Stöffel-Park Skulptur



    Directionnalité . Entonnoir . Desserte

    PLANES_TA_ciaklaura-nguyendavid-robbinsjeanluc-zheltyaniknatalya_107_108


    (gauche) Porte Laon, Château Couchy, France - E. Viollet-le-Duc, Dictionnaire raisonné de l'architecture française du XIe au XVIe siècle, (droite) Maison Koechlin, Herzog & de Meuron



    Livre . Feuilletage . Reliure

    Image Sun Dec 08 2019 17:34:48 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)

    (gauche) Book Building, Tushar Tanwar; (centre) House of Free Creativity, Turkmenistan; (droite) Bibliothèque Nationale de France (site François Mitterrand), Dominique Perrault


    Ces précédents dans l’architecture ne cherchent qu’à ressembler à un livre sans s'intéresser aux aspects constructifs, spatiaux et matériels de l’objet. Il est très facile de ne faire qu’une simple copie de la forme mais si le projet architectural n’est pas accompagné de recherches profondes sur autre chose qu’une analogie formelle alors celle-ci piège les mécanismes de conception. Ces exemples sont coincés dans la représentation et ne présentent aucun véritable intérêt sauf de nous permettre de préciser que nous nous positionnons non pas en filiation de ces précédents mais en opposition. Nous cherchons une approche où les notions de feuilletage, de reliure et de structure d’un livre sont plus approfondies.




  • Brainstorming

    Par Anivarro Zabala Rafael, Bianchi Elia, Ciak Laura, Desaules Alice, Dimarco Eva, Forster Mathilde, Gabrielyan Eva, Kali Youssef, Kibora Silan Hoël, Kundert Océane, Laurent Jean-Baptiste, Lesbros Morgane, Makas Ilayda, Muller Emilie, Nguyen Dang-Vuong David, Panarese Remo, Petrachenko Julia, Robbins Jean-Luc, Santos Costa Nicoly, Tajana Marvin, Zheltyanik Natalya, 17/11/19



    MEASURES_TA_101

    Réflexion commune

  • Topographie

    Par Forster Mathilde, Anivarro Zabala Rafael, Bianchi Elia, Ciak Laura, Desaules Alice, Dimarco Eva, Gabrielyan Eva, Kali Youssef, Kibora Silan Hoël, Kundert Océane, Laurent Jean-Baptiste, Lesbros Morgane, Makas Ilayda, Muller Emilie, Nguyen Dang-Vuong David, Panarese Remo, Petrachenko Julia, Robbins Jean-Luc, Santos Costa Nicoly, Tajana Marvin, Zheltyanik Natalya, 14/11/19

                                      Image Thu Nov 14 2019 11:00:55 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    La première étape de cette nouvelle phase PLANES a été de mesurer le sol sur lequel seront implantées les structures prochainement conçues et construites, afin de pouvoir en dessiner la topographie. Pour y parvenir, nous avons divisé l'ensemble de la parcelle donné par groupes de trois. Le travail consistait alors à quadriller le sol en prenant appui sur le rythme régulier offert par les fenêtres du Rolex (ces fenêtres font 2,20 mètres de large). Des bandes de 2.20 mètres de large pour 29 mètres de longueur ont ainsi été définies. À l'aide d'un fil tendu depuis le point le plus haut de chaque bande, les hauteurs au sol ont alors été mesurées. Le terrain étant en pente, nous avons pris pour hauteur la plus haute 1.53 mètres, en bas du champ, et 0.61 m aux bords des fenêtres. Chacun devait dés lors mesurer près de 300 hauteurs. Rendre compte du relief existant sur cette parcelle peu accidentée s'est avéré plus difficile que ce que nous avions imaginé. 





  • BRIBES D'ATELIER III_Enclenchement de la phase PLANES

    Par Anivarro Zabala Rafael, Bianchi Elia, Ciak Laura, Desaules Alice, Dimarco Eva, Forster Mathilde, Gabrielyan Eva, Kali Youssef, Kibora Silan Hoël, Kundert Océane, Laurent Jean-Baptiste, Lesbros Morgane, Makas Ilayda, Muller Emilie, Nguyen Dang-Vuong David, Panarese Remo, Petrachenko Julia, Robbins Jean-Luc, Tajana Marvin, Zheltyanik Natalya, 11/11/19
    Image Mon Nov 11 2019 15:57:09 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Brainstorming collectif pour débuter la phase PLANES et mettre en commun les idées fortes ayant traversé la phase précédente. Le but est de pouvoir identifier et extraire des principes et caractéristiques développés dans MEASURES afin de les réutiliser dans la phase actuelle. 




  • GOD IS IN THE DETAILS_Post-Review

    Par Ciak Laura, Zheltyanik Natalya, 08/11/19

    L'étape de review, nous permettant de recevoir des retours faits par les directeurs de studio ainsi que par des invités extérieurs, nous a permis de préciser des pistes d'approfondissement de notre travail.

    Notre travail itératif sur les différentes temporalities (t0, t1, t2) gagnerait à être prolongé pour dépasser la dimension esthétique que les mélanges bois/plâtre soutiennent et explorer les incidences constructives/mécaniques de tels mélanges. 

    Il serait particulièrement intéressant de mettre en place un protocole d'expérimentation pour que les différents temps (menant à la rupture) s'accompagnent effectivement d'une rupture du matériau plâtre. Il s'agirait de suivre et de documenter, selon les mélanges, les rétractations, les fissurations, les dislocations.

    L'idée du pigment dans le béton a également été évoquée. À partir d'un certain ratio la cohérence du matériau n'est plus assurée. Il y a donc des valeurs minimales et maximales à explorer pour les mélanges. La taille des fibres et la façon de les mélanger -plus ou moins homogènement dans le plâtre- sont d'autres paramètres à explorer dans cette recherche vers la rupture.



    Image Fri Nov 08 2019 19:02:08 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)   Image Fri Nov 08 2019 19:02:08 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)



    Interstice complet



    Image Fri Nov 08 2019 19:02:08 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    Image Fri Nov 08 2019 19:02:08 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    Travail sur l'altération