• GOD IS IN THE DETAILS_Concept

    Par Zheltyanik Natalya, Ciak Laura, 04/11/19

    La phase "MEASURES" s'est basée sur l'étude du projet “murmurs” construit l’année passée à Evian. Le concept que nous avons développé dans notre travail (en maquette et en dessin) visait à comprendre et à expliciter le dialogue existant entre la protostructure et le remplissage.

    Le projet "murmurs" repose sur l'existence de murs obliques glissés dans la protostructure. Par leur disposition et leur inclinaison, ces murs créent une sorte d'ouverture guidant la vue -et les pas- vers le lac.

    La rencontre des deux systèmes identifiés (murs et protostructure) ne se fait pas orthogonalement, mais selon un angle mesuré de 18°. Cette rencontre est lisible dans le coulage de notre interstice pourtant limité à un détail de la structure.


    Image Mon Nov 04 2019 13:28:09 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    Cette importance du détail, comme clé de compréhension d'une structure entière, nous a fait penser à Mies van Rohe. Selon l'architecte "Dieu est dans les détails”. Cette citation est devenue le titre de notre projet.

    Plus encore, le travail sur le détail nous a permis de discuter de la cohérence qu'il y avait dans ce projet. Ce que la mesure nous révélait de la compréhension du détail choisi pour l'interstice (rencontre de plans obliques) se retrouvait en effet à l'échelle de la construction toute entière (Murmurs). La métaphore de l'entonnoir pouvait être déclinée à plusieurs échelles. Dans l'exploration de notre interstice nous avons ainsi accédé à une compréhension plus large du projet. Cette compréhension, nous l'avons traduit dans notre maquette à l'échelle 1:2.


    Dans son ouvrage The Architectural Detail, Edward R. Ford parle en ces termes du détail : 

    “(...) [A] world which repeats in miniature, but with the same means, the expression of the whole (...)” 

    “(...)The generating idea establishes the central characteristic, or the essence, or the nucleus, or the core; it's the seed idea that grows and generates the complete design, where ot manifests itself from the large element down to the small subdivision of the details (...)”.




  • GOD IS IN THE DETAILS_Garder trace du moule

    Par Ciak Laura, Zheltyanik Natalya, 03/11/19

    La structure mesurée à Evian était localisée dans un lieu où la végétation était importante. Au moment de documenter nos moules, avant qu'ils ne soient détruits par le coulage-démoulage, nous avons voulu re-situer cette maquette en devenir en extérieur. 


    Image Sun Nov 03 2019 19:36:33 GMT+0100 (W. Europe Standard Time)     Image Sun Nov 03 2019 19:26:20 GMT+0100 (W. Europe Standard Time)


    Image Sun Nov 03 2019 20:11:51 GMT+0100 (W. Europe Standard Time)     Image Sun Nov 03 2019 20:11:51 GMT+0100 (W. Europe Standard Time)


    Rencontre avec le materiau de base, le bois


    Image Sun Nov 03 2019 19:26:20 GMT+0100 (W. Europe Standard Time)


    Image Sun Nov 03 2019 19:36:33 GMT+0100 (W. Europe Standard Time)


          



  • GOD IS IN THE DETAILS_Penser la conception des moules

    Par Ciak Laura, Zheltyanik Natalya, 03/11/19

      Nous avons coulé 4 moules:

    • 2 principaux pour fixer l'espace négatif de l'interstice
    • 2 petits, additionnels, pour explorer les temps d'altération

    Image Sun Nov 03 2019 18:33:01 GMT+0100 (W. Europe Standard Time)  Image Sun Nov 03 2019 18:18:14 GMT+0100 (W. Europe Standard Time)


    La fabrication des moules demande du temps : réflexions sur leur conception, découpe du carton, libération du plâtre (gypsos) du carton endommagé, etc.


    Image Sun Nov 03 2019 18:33:01 GMT+0100 (W. Europe Standard Time)


    Image Sun Nov 03 2019 20:35:29 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    On a privilégié d'abord la construction du moule car plâtrer chez soi s'avère plus difficile.


    Image Mon Nov 04 2019 15:25:46 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    Axonométrie éclatée du moule




  • GOD IS IN THE DETAILS_Dessiner

    Par Ciak Laura, Zheltyanik Natalya, 03/11/19
    Image Mon Nov 04 2019 14:51:13 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


     Plan et élévation de l'altération à l'échelle 1:1




    Image Sun Nov 03 2019 20:29:29 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    Monge de l'interstice à l'échelle 1:1





    Image Mon Nov 04 2019 14:51:13 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)
                   

    Axonométrie de l'interstice à l'échelle 1:1




    Image Sun Nov 03 2019 19:59:08 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    croquis du moule






  • GOD IS IN THE DETAILS_Fissure et série de SPLITTING

    Par Ciak Laura, Zheltyanik Natalya, 03/11/19

    Image Sun Nov 03 2019 13:32:07 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)

    G. Matta-Clark, 1974, Intervention de déconstruction à New York


    La traduction en maquette de l'altération a été informée du travail de l'artiste Gordon Matta-Clark, notamment connu pour ses Building Cuts et Splitting (1974).


    À notre échelle, nous avons mis en place un splitting horizontal, prolongeant l'idée de fissure qui s'ouvre jusqu'à la rupture. Nous voulions ouvrir une discussion sur l'évolution d'une telle altération et avons par conséquent travaillé de façon itérative à la création de plusieurs plâtres différents et interchangeables.

    Nous avons recherché un aspect ludique dans cette exploration. À la manière de "moules-légo", nous voulions permettre une interaction et une manipulation des maquettes. Le cadrage de l'altération permettait que l'on puisse prendre la pièce interchangeable avec une seule main, ressentir ses singularités, la déplacer, etc.

    Ces choix permettaient aussi d'ouvrir littéralement la maquette, d'en proposer une coupe, et de regarder l'intérieur pour mieux comprendre les effets de l'altération comme la jonction.


    Image Sun Nov 03 2019 12:58:23 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)

    Les deux moules blancs fixant l'espace de "vide" de l'interstice ont été façonnés avec le plâtre Edelweiss. C'est le temps zero, t0, marquant le début de la construction, exempte d'altérations.


    Image Sun Nov 03 2019 12:58:23 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)

    t0, t2, t3


    Nous nous sommes par la suite rendues à Evian et avons mesuré et dessiné la structure. Cela marque le temps un, t1. Il est celui de la mesure sur site.

    L'exploration du temps deux, t2, donne lieu à un plâtre de couleur plus foncée. Il rend compte d'une propagation spéculative de la fissure et est obtenu en mélangeant du plâtre avec de la poussière de bois. Le bois est le matériau principal utilisé à Evian, nous l'avons utilisé pour représenter la suite des altérations.

    Le temps trois, t3, est celui s'approchant de la rupture. Il s'agit d'un état d'altération plus avancé encore dans le temps. Des bouts de bois plus grands, mettant en péril la cohérence du matériau plâtre, dominent cette temporalité. Nous avons ici réutilisé le bois des maquettes de CRAFTS



    Image Sun Nov 03 2019 13:32:07 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    t0, t2, t3 (de bas en haut)