• Plâtre et bois

    Par Dujardin Solange, Maturo Laura, 08/11/19

    Image Fri Nov 08 2019 17:41:21 GMT+0100 (CET)


    Image Fri Nov 08 2019 17:41:21 GMT+0100 (CET)


    Image Fri Nov 08 2019 17:41:21 GMT+0100 (CET)


  • Texte d'Imagination

    Par Bozon Ninon, Nguyen Huynh Maud, 05/11/19

    Perché sur cette poutre si haute se tient un oiseau. Cet oiseau et sa couvée, prête à quitter le nid, vivent paisiblement. Jusqu'au jour où ils se font envahir par bon nombre d'humain venu observer, mesurer. Fausse alerte l'oiseau n'est plus dérangé. Il reprend le cours de sa vie sans soucis et par chercher la chaleur. L'année suivante voulant retrouver son foyer il est désemparé ne retrouvant aucun de ses repères. Il doit donc rechercher un nouveau cocon protecteur pour lui et sa famille.


    Un début de journée pluvieux pour Thomas et sa fille. La petite Colette adore la pluie. Ils ont donc passé la matinée à gambader dans Evian et les environs. Quand midi sonne ils se mettent à chercher un endroit pour pic niquer. Se dirigeant vers les hauts de la ville ils découvrent des structures labyrinthiques en bois. Colette cours dans tous les sens mais le bois humide la fait glissée. Thomas arrive à la consoler grâce au super pique-nique. C’est alors que le soleil pointe le bout de son nez et que la pluie cesse. Colette est trempée et tombe de fatigue. Son père lui enlève son ciré et le fait sécher sur une poutre. Colette et son père s’endormiront pour un roupillon à l’ombre des parois de cet abri chaleureux

    Ces deux textes racontent une histoire et nous permettre de s'approprier comme on le peut le projet d'Evian.

  • Donner vie à un espace

    Par Dujardin Solange, Maturo Laura, 04/11/19

            


    Donner vie à un espace, laisser une trace, alors que vite le temps passe ;

    et puis, soudain, survient la mort de cet univers merveilleux dont il ne reste plus, que de part et d’autres des morceaux épars, éparpillés.

    monter, construire, couper _séparer_

    perdre toute relation,

    tout lien,

    toute attache…


    ... Mais,

                  Pourquoi ne pas,

         <avec un brin d’audace>,

    faire front ?


    Trier et comparer- classer et rassembler- organiser et comprendre, afin de redonner de la cohérence à ce véritable chantier,


        En prenant les mesures, les dimensions, en essayant de s’emparer des données, des caractéristiques essentielles des éléments de cet espace ;

        Puis par la reconstruction mentale et sur papier d’un nouvel univers, à partir de ce qui a été tiré, compris de ces observations


    Transcrire le réel, extraire son essence, alléger son image.


    Démonter pour mieux montrer, déconstruire pour reconstruire. Finalement c’est donner une autre vie à cet espace.




  • Dessins techniques Becoming Leman

    Par Dujardin Solange, Maturo Laura, 03/11/19

    Mines taillées pour de beaux traits-tillés, et le lendemain mines fatiguées aux traits tirés

         Image Tue Nov 12 2019 20:44:04 GMT+0100 (CET)       Image Tue Nov 12 2019 20:44:04 GMT+0100 (CET)



    élévation, détail du Monge (1,10)                                                                 axonométrie éclatée (1,10)                               

                                          


                                      Image Tue Nov 12 2019 20:44:04 GMT+0100 (CET)


                                                                                    plan de Monge (1,10)


                                              

             Image Fri Nov 08 2019 17:22:14 GMT+0100 (CET)      Image Fri Nov 08 2019 17:22:14 GMT+0100 (CET)


                                     Plan des 3 détails, (1:3)                                                           Axonométrie des 3 détails, (1:3) 



     Image Fri Nov 08 2019 20:37:42 GMT+0100 (CET)

    BD sur l'idée de déconstruction et reconstruction en transformant les interstices en un assemblage pour former une charpente, (1.3 et 1:4)




  • Nos trois interstices Becoming Leman

    Par Dujardin Solange, Maturo Laura, 03/11/19



    Image Fri Nov 08 2019 17:43:50 GMT+0100 (CET)    Image Fri Nov 08 2019 17:43:50 GMT+0100 (CET)Image Fri Nov 08 2019 19:11:59 GMT+0100 (CET)

    Au cours de ce projet nous nous sommes intéressées au matériau du bois ainsi qu’à la mesure avec la notion du démontage.


     En effet le démontage de Becoming Leman était l’opportunité d'observer la composition de la structure. Ainsi nous avons pu remarquer que celle-ci était composée de plusieurs poteaux dont des porteurs, de poutres horizontales, de diagonales, d’un plancher, d’un écran cinéma (qui est une toile fine qui peut laisser apparaître les ombrages des feuilles des arbres voisins) ainsi que de balcons.


     Prendre des mesures durant le premier mardi sur place a été une aventure! Il a plu et nous avons du faire de notre mieux pour mesurer malgré tout notre trame mais cela était plutôt marquant et amusant. 


     Nous avions la trame numéro six, située vers l’écran de projection. Les interstices auxquelles nous nous sommes intéressées étaient le bas du poteau porteur qui soutenait l’écran avec une diagonale et d’autres poutres, et deux parties différentes du balcon situées à l’opposé de l’écran. 

     Toutes les interstices choisies fonctionnent de la même manière à savoir par pincement. En apparence on croirait que les pinces ne sont pas importantes contrairement aux poutres porteuses mais ce n’est pas le cas, elles viennent compléter la structure et soutiennent les poutres, elles-mêmes tenues par des porteurs.


    Le démontage de ce projet marque l’idée des choses qui vont et viennent et du démontage cyclique. Ce cinéma plein air se trouvera de l’autre côté du lac au printemps prochain...qui sait?


    Finalement, la phrase suivante résume bien le thème principal qu’est ce projet: 

    Déconstruire pour mieux montrer, démonter pour reconstruire.