• Catalogue week 24

    Par Ackermann Remo, Bozon Ninon, Dujardin Solange, Gindroz David, Hoxhaj Fjolla, Ibrahimi Fidan, Immer Basile, Kuenzi Elisa, Mokaddem Khalil, Nguyen Huynh Maud, Pleines Felix, Schneider Mateo, Suter Axelle, Takatch Valentina, Udriot Cyril, Wasserfallen Benedict, 26/04/20


    Image Sun Apr 26 2020 17:56:05 GMT+0200 (CEST)   


    Image Sun Apr 26 2020 17:56:05 GMT+0200 (CEST)   Image Sun Apr 26 2020 19:37:58 GMT+0200 (CEST)


    Image Sun Apr 26 2020 19:37:58 GMT+0200 (CEST)   
    Image Sun Apr 26 2020 17:56:05 GMT+0200 (CEST)   


    Image Sun Apr 26 2020 15:32:55 GMT+0200 (CEST)   


    Image Sun Apr 26 2020 15:32:55 GMT+0200 (CEST)   


    Image Sun Apr 26 2020 15:32:55 GMT+0200 (CEST)

    Image Sun Apr 26 2020 15:32:55 GMT+0200 (CEST)    

    Disponible en pdf sur le drive (High Res)   
  • HOUSES: découverte de nouveaux médiums

    Par Takatch Valentina, 19/04/20

    Ce collage situe le projet dans un contexte forestier et en explore un potentiel usage par des personnes de différent âge.

                     Image Sun Apr 19 2020 21:03:30 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                            Premier essai de collage immersif du projet Liaisons.


    Cette bande dessinée propose une dualité du projet selon son environnement. Les deux premières cellules se situent dans un contexte diurne/forestier qui s'oppose à celui de la troisième cellule qui lui est nocturne/urbain. Un changement d'échelle se produit alors. Le projet devient bâtiments, la protostructure devient pont et le personnage ordinaire devient super-héros de comics.

                     Image Sun Apr 19 2020 21:03:30 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                     Premier essai de bande dessinée.



  • Développement de la réflexion du groupe liaison

    Par Kuenzi Elisa, Mokaddem Khalil, Pleines Felix, Suter Axelle, Takatch Valentina, Wasserfallen Benedict, 19/04/20

    L'idée du projet proposé s'initie à l'instar des gros galets/rocher qui longent les rivières où nous sautons de pierre en pierre pour traverser . Nous nous sommes également inspirés des passages piétons pompéiens où la chaussée, plus basse que le trottoir est traversée par un passage piéton du niveau de ce dernier. Cette logique est ensuite assimilée aux idées modulaires et préconstrucibles ayant une utilité en amont qui découle de la logique constructive du studio. De là les cageots du projet de David Gindroz, proposés lors de la phase précédente (ROOMS) sont un bon point de départ. Nous pourrons nous attarder sur la partie structurelle pour être le plus efficace possible sur le chantier.

    Image Sun Apr 19 2020 12:41:08 GMT+0100 (CET)

    Trottoirs et passages piétons à Pompéi


    Le projet se présente comme un ensemble de caissons encastrés les uns dans les autres. Ces caissons se lient pour former un archipel d’îlots de diverses hauteurs. Cette structure permet une grande liberté d’arrangement. Un chemin se forme, offrant autant de lieux de rassemblement que d’isolement. Nous avons alors fait une première proposition que vous pouvez observer ci-dessous.



    Image Sun Apr 19 2020 14:06:35 GMT+0100 (CET)


    cf. post catalogue structurel (25.04.2020) :

    Le groupe structurel a créé un catalogue constructif qui reprend des éléments d'anciens projets de la phase ROOMS du studio Fauvel. Une partie de cet ouvrage (Adaptabilité) se penche sur les projets qui ont la faculté de pouvoir se situer à divers endroits de la protostructure. Les systèmes qui y sont présentés offrent la possibilité de réguler leur taille selon les besoins et les possibilités structurelles et spatiales. 

    La suite du catalogue se porte sur l'économie de moyens. En effet, être économe dans la manière de construire est une chose importante, tant au niveau des matériaux utilisés qu'au niveau de l'efficacité dans leur mise en œuvre. Utiliser peu tout en construisant quelque chose de solide est un défi, mais un bon projet est capable de concilier efficacité et économie de moyens. De plus, la préfabrication d'éléments permet un gain de temps considérable, une facilité de mise en œuvre et donc une efficacité plus élevée.

    Le catalogue continue en parlant des matériaux. Effectivement, différents types de matériaux sont envisageables pour le projet HOUSES. À disposition, nous avons du bois et il est tout à fait possible de réaliser un projet dans ce seul matériau. Mais il serait aussi intéressant de travailler avec d'autres matériaux. Le plexiglas texturé est très intéressant dans le sens où il peut facilement créer un jeu à travers formes et lumière. Les matières textiles sont aussi à explorer. Il y a beaucoup de choix dans ce domaine-ci : tissus, toiles, cordes, slacklines...

    Enfin, l'ouvrage prend fin en parlant de l'utilisation de clés. Ces dernières permettent une très grande préfabrication . Elles viennent "fixer" différentes parties du projet ensemble. Cela permet d'être extrêmement efficace sur le chantier tout en gardant une certaine facilité d'assemblage.




  • Investigations du groupe liaisons

    Par Kuenzi Elisa, Mokaddem Khalil, Pleines Felix, Suter Axelle, Takatch Valentina, Wasserfallen Benedict, 08/04/20

    Durant la phase précédente "ROOMS", des projets individuels ont été élaborés. Pour cette nouvelle phase "HOUSES" nous allons faire un projet de studio. Nous avons donc chacun choisi et relevé les points clés de nos projets que nous voulions garder pour ce nouveau projet. Ces derniers peuvent être constructifs, conceptuels, axés sur le terrain, sur les matériaux ou encore sur l'accès. De plus nous avons observé qu'une grande partie de nos projets personnels étaient axés sur le cheminement. Ce cheminement est le point de départ de notre projet commun.

    Le studio a été divisé en trois groupes afin de se répartir le travail et être plus efficaces. Chaque groupe est divisé en sous groupes. Chaque sous groupe travaille en commun avec les autres sous groupes des autres groupes. De cette manière une certaine homogénéité se crée. / Groupes: entrée, parcours et liaisons & Sous groupes: transversal et structurel

    Nous faisons partie du groupe liaisons. Nous sommes donc chargés de lier notre projet à ceux de nos voisins, à la protostructure et au site. Ces liaisons doivent impérativement offrir une cohérence entre tous les projets. Que ce soit d'un point de vue constructif ou conceptuel il est important qu'une certaine osmose se crée.

    Sur la planche de recherches ci-dessous nous avons donc tiré de nos projets précédents ce que nous trouvions le plus intéressant et le plus utile pour notre groupe.


    Image Wed Apr 08 2020 22:32:08 GMT+0200 (CEST)


    Pour compléter les différents mots-clés de la planche, ci-dessous de quoi vous éclairer : 

    En haut à gauche, deux axonométries vous expliquent que nous souhaitons garder une certaine efficacité sur le chantier en préfabriquant plusieurs parties du projet. De cette manière, en arrivant sur le chantier il nous suffit d'assembler les différents éléments et cela permet d'aller beaucoup plus vite. Il faut néanmoins prendre en compte le poids de ces derniers afin que toute personne puisse les transporter sans trop d'efforts.

    En bas à gauche, un zoom sur une manière d'assembler, qui peut être utilisé pour les matières textiles notamment. Dans ce cadre, la notion de tissage est une notion qui nous semble intéressante. Le mot tisser peut être traité de deux manières différentes. Tisser peut être admis au sens propre, comme l'action de tisser. Mais l'on peut aussi appréhender ce mot dans un autre sens, comme "tisser des liens". Allier ces deux significations pourrait être quelque chose à creuser. L'idée de l'économie de moyens, que nous exploitons depuis le début de l'année avec notre studio, reste un sujet clé dans notre travail. 

    En haut au milieu, un dessin qui nous explique à quel point il est important de garder une certaine cohérence et homogénéité entre les projets. Ce dernier nous fait également comprendre qu'il souhaite garder une liaison directe avec le Rhône. Enfin l'utilisation de la construction en amont est également intéressante à exploiter.

    En bas au milieu, une série d'axonométries qui nous parle de liaisons. Une première avec la protostructure et un élément réglable, ce dernier permettant de garder un lien entre la protostructure et le projet tout en offrant une flexibilité quant au positionnement du projet dans cette dernière. Une deuxième liaison se crée en renforçant la protostructure avec le projet. Enfin la dernière liaison est faite d'un système d'accroche. En effet, en s'accrochant au muret, le projet crée une liaison avec ce dernier. Le système proposé ici permet non seulement une accroche mais également un moyen d'accéder au Rhône à partir du muret. Un lien se crée entre le projet, le muret et l'eau.

    En haut à droite, à nouveau une volonté de préfabrication mais cette fois adaptable à une variété de situations différentes. De plus, une forte envie de guider les usagers vers certains endroits du site particulièrement intéressants.

    En bas à droite, une reprise de l'assemblage de la protostructure afin de rigidifier le projet tout en faisant attention de rester dans une optique d'économie de moyens.

  • ROOMS: Review

    Par Takatch Valentina, 30/03/20



    Dernière ligne droite de la phase Rooms, le projet a déjà acquis une direction bien définie. Son système constructif suit une logique répétitive. La structure continue cependant d'évoluer et s'améliore pour mieux pouvoir s'adapter à son environnement. Le projet final est un assemblage de trois plateformes flottantes. Le but étant que ces dernières puissent être acheminées via le Rhône jusqu'à la protostructure. Le projet, fractionné et plat au départ, se déploie pour se transformer en un volume uniforme et nivelé qui vient s'appuyer contre le muret et le traverse telle une courbe perpendiculaire géante.


    Evolution du projet en dessin.


    Image Mon Mar 30 2020 06:32:04 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Monge 1, échelle 1:33


    Image Mon Mar 30 2020 06:32:04 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Monge 2, échelle 1:33

    Le projet a rétréci. Cela permet trois choses: créer une plus grande intimité, tenir structurellement et permettre une cohabitation avec les autres projets.


                               Image Mon Mar 30 2020 06:32:04 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    La marche qui repose sur la protostructure est une marche de réglage. Ses bords sont plus longs, ce qui permet au projet de pouvoir être déplacé n'importe où le long du muret.

    Le projet se divise en trois radeaux. Ces derniers flottent au moyen de flotteurs de 160cm de long. Ils peuvent s'emboîter jusqu'à 20cm et font 60cm de diamètre. Ils peuvent transporter jusqu'à 300kg chacun.


     Image Mon Mar 30 2020 06:32:04 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Image Mon Mar 30 2020 12:23:12 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Axonométrie du renforcement de la protostructure


    Image Mon Mar 30 2020 12:23:12 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Axonométrie du projet 


    Promenade dans le projet.

    Perspective en amont et deux perspectives en aval.

    Image Mon Mar 30 2020 06:32:04 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Image Mon Mar 30 2020 07:32:28 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Image Mon Mar 30 2020 07:32:28 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Image Mon Mar 30 2020 07:32:28 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Muret qui sera traversé par le projet.

    Le radeau qui était autrefois instrument de survie devient ainsi lieu de détente et de repos.

    Radeau que le courant aurait amené jusqu’ici, l’homme en est descendu et s’est chargé de l’accrocher parmi les branches des arbres.

    A l’abri de la pluie, mais également de l’eau au  sol, cette construction n’interrompt cependant pas la course des éléments. Sous cette dernière, s’écoule désormais un nouveau fluide - l’air.

    Un espace se crée.

     Il s’agit là non plus d’une trace d’existence d’un individu mais bien de l’habitation, de l’appropriation des lieux par ce dernier.

    Au bord d’une rivière, à l’intérieur d’une forêt, demeure un espace d’artifices

    Lien pour les documents PDF:

    https://drive.google.com/drive/folders/1av79xTHaPhe-G0WBBhW2XaAabJTDlIyq?usp=sharing