• Discours sur la démarche

    Par Ackermann Remo, Asoanya Jovita, Bozon Ninon, Dujardin Solange, Fauvel Camille, Freitas Beatriz, Gindroz David, Hoti Arta, Hoxhaj Fjolla, Ibrahimi Fidan, Immer Basile, Kuenzi Elisa, Maturo Laura, Mokaddem Kahlil, Nguyen Huynh Maud, Pleines Felix, Schneider Mateo, Suter Axelle, Takatch Valentina, Udriot Cyril, Ugnivenko Doris, Wasserfallen Benedict, Weissbaum Zoé, 18/12/19

    Le but du workshop étant de prolonger la réflexion de la phase précédente, à savoir PLANES, nos premières spéculations tournent autour de notre ancien projet.

    Chaque binôme reprend l’essence de son projet afin d’en élaborer un nouveau.

    Nous continuons de travailler avec des plans. La révélation de différents espaces sur des plans horizontaux, verticaux ou encore obliques est le point-clé de chacune des trames du studio. Chaque plan créé révèle deux espaces, l’un au dessus et l’autre en dessous. Un jeu est ainsi créé, engendrant une réelle dynamique. On peut imaginer un parcours à travers les différents projets où l’on découvrirait plusieurs espaces, plans et niveaux distincts. Plusieurs éléments de différents projets peuvent entrer en contact avec les plans des autres projets et ainsi permettre un échange humain entre ces différents niveaux. Le dialogue entre nos projets se crée alors via un parcours pédestre.

    Un des points clés des projets s’est orienté sur la sensation que peuvent nous procurer les différents espaces. En effet se placer en dessus ou à l’inverse au dessous du même plan nous fait ressentir l’espace d’une manière différente. La taille, l’inclinaison et la hauteur des différents plans procurent différents ressentis.

    Ainsi, nous avons été attentifs à l’utilisation potentielle de nos projets par un être, l’idée étant  d’offrir des sensations nouvelles aux usagers. Les projets ont donc été pensés à l’échelle 1:10.

    Chaque cellule est unique et diffère des autres grâce à la topographie fictive. Le point de départ de chaque projet a donc été d’étudier le rapport au sol. Certains reportent la topographie en orientations de plan et certains jouent avec la création d’espaces au sol.

    De plus, il existe une alternance entre les projets de notre studio ; certains s’encrent directement au sol et stabilisent la protostructure. Alors que d’autres sont suspendus et utilisent la protostrcure comme élément de soutien. Sachant que la protostructure peut se porter elle-même en deçà d’une certaine limite. C’est grâce aux projets de consolidations que les projets suspendus peuvent exister. Les projets interagissent entre eux, et s’entraident.

    Cela crée une unité, qui permet de considérer l’ensemble des projets comme un projet global.

  • SCAFFOLDING: imitation du sol par des plans

    Par Udriot Cyril, Wasserfallen Benedict, 18/12/19


    Notre projet consiste en une série de plusieurs plans élevés à différents niveaux au-dessus du sol, que nous avons séparé en trois parties majeures. Nous avons voulu retranscrire la nature et la topologie de ce dernier en donnant à chacun de nos plans, construits en bois, la forme et l’inclinaison de la portion du sol au-dessus duquel ils se trouvent. 


    Ainsi, chaque plan constitue une sorte d’élévation du sol, ce qui nous a permis de proposer une nouvelle lecture de celui-ci ainsi que la création d’espace et de hauteur afin de connecter notre cellule aux projets adjacents. De plus, le plan central rigidifie fortement la protostructure de part la façon dont il y est rattaché. Les deux plateformes les plus basses sont, elles aussi, rattachées à la protostructure de différentes manières. 


    Notre projet trouve ainsi son utilité de rigidification et de prolongement de la démarche de notre studio, qui se veut être une sorte de parcours qu’un utilisateur lambda pourrait arpenter à l’échelle 1 :1.


    Cyril & Bénédict



    Image Wed Dec 18 2019 12:46:05 GMT+0100 (CET)

    Image Wed Dec 18 2019 12:46:05 GMT+0100 (CET)Image Wed Dec 18 2019 12:46:05 GMT+0100 (CET)Image Wed Dec 18 2019 12:46:05 GMT+0100 (CET)




    Image Wed Dec 18 2019 12:46:05 GMT+0100 (CET)



    Image Wed Dec 18 2019 12:46:05 GMT+0100 (CET)



    Image Wed Dec 18 2019 12:46:05 GMT+0100 (CET)


  • PLANES, du croquis à l'échelle 1:1

    Par Immer Basile, Schneider Mateo, Udriot Cyril, Wasserfallen Benedict, 24/11/19

    Après avoir arpenté le terrain et choisi notre
    emplacement, les premières idées et les pre-
    miers croquis sont posés sur papier.


    Image Sun Nov 24 2019 15:55:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Croquis et mesures du premier projet



    Le sol occupant une place importante dans
    notre démarche, nous commençons par
    étudier et mesurer celui-ci.


    Image Sun Nov 24 2019 15:55:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Etude du sol, élévation ouest & coupe de la façade du RLC 1:20 (rajouté ultérieurement)



    Vient ensuite une reproduction en plâtre du sol
    qui nous servira de base pour nos maquettes.


    Image Sun Nov 24 2019 15:55:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Moule du sol (1:10)




    Image Sun Nov 24 2019 15:55:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Sun Nov 24 2019 15:55:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Sun Nov 24 2019 15:55:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Moulage final du sol (1:10)



    Après de longs échanges d'idées, les dessins d'un premier projet apparaissent...


    Image Fri Nov 29 2019 18:27:35 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Monge 1:10, élévation/coupe/plan, première version du projet



    ...et en s'appuyant sur ces derniers ainsi que sur divers
    autres supports (croquis, photos, mesures etc.), nous
    entamons notre première maquette.


    Image Sun Nov 24 2019 15:55:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Construction de la maquette au 1:10, première version du projet




    Image Sun Nov 24 2019 15:55:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Sun Nov 24 2019 15:55:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Maquette 1:10, première version du projet


    Après deux semaines de travail, nous faisons le point et décidons de
    faire évoluer notre projet vers une deuxième version plus complexe.
    Le travail d'étude et de recherche reprend !


    Image Sun Nov 24 2019 15:55:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Etude, croquis et mesures du second projet



    Image Fri Nov 29 2019 18:27:35 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Monge 1:10, deuxième version du projet



    Image Fri Nov 29 2019 18:27:35 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Monge, élévation face 1:10, Plan & élévation du niveau supérieur 1:5



    Nous complétons notre répertoire de dessins avec des planches
    offrant une meilleure représentation spatiale et une meilleure
    compréhension des détails de notre structure.


    Image Sun Nov 24 2019 15:55:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Axonométries 1:10, ancien projet à droite, projet final à gauche



    Image Fri Nov 29 2019 18:27:35 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Perspective, dessous du niveau supérieur avec le Rolex en fond.



    Image Fri Nov 29 2019 18:27:35 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Axonométries de détails



    Puis vient la construction de la maquette de notre second projet


    Image Sun Nov 24 2019 15:55:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Maquette 1:10 (non finie), deuxième version du projet



    Image Sun Nov 24 2019 15:55:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Maquette 1:10 (non finie) de face, deuxième version du projet



    Image Sun Dec 01 2019 18:44:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Dec 01 2019 18:44:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Sun Dec 01 2019 18:44:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Maquette finale 1:10 



    Après avoir acquis suffisamment de matière d'étude ainsi que
    la certitude que nous sommes engagés sur la bonne voie, la
    construction à l'échelle 1:1 peut débuter !



    Image Sun Dec 01 2019 18:44:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Construction du projet à l'échelle 1:1 en atelier




    Image Mon Dec 02 2019 15:59:44 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Assemblage de la structure sur site



    Image Mon Dec 02 2019 15:59:44 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Niveau supérieur



    Image Mon Dec 02 2019 15:59:44 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Moitié de la structure



    Image Mon Dec 02 2019 15:59:44 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Assemblement final (puis léger redressement des poteaux verticaux)



    Image Mon Dec 02 2019 15:59:44 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Confrontation extérieur/intérieur




    "L'escalier s'associe à la méditation, au monde des idées qui s'élève vers la pénombre.
    Le cheminement vers le Savoir se fait donc marche par marche, et se termine vers
    l'inconnu aux limites de la Connaissance.


                                                                                                                                                            François Comba & Alexis Loisel


  • MEASURES, La matérialisation du vide

    Par Udriot Cyril, Wasserfallen Benedict, 03/11/19




    Premier contact avec la structure

    C'est par un temps peu clément que nous nous sommes rendus pour la première fois sur le terrain, à Evian, afin d'amorcer le module "Measures". L'objectif principal de ce module était de nous entrainer à prendre des mesures sur un projet concret (en l'occurrence un projet réalisé l'année dernière par les étudiants de première année) puis de les rapporter en atelier afin de tenter de comprendre comment ce projet avait été réalisé, en se concentrant plus particulièrement sur le     vide.

    Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   

                                                              Vue générale d'une partie de la structure 




    Nous avons été répartis selon les studios sur différents points de la structure, puis chaque binôme s'est vu attribué un emplacement spécifique qu'il devait étudier. Notre binôme a dû se concentrer sur la ligne numéro cinq.


                                                         Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                                                Ligne numéro cinq


    Chaque studio a reçu des consignes différentes, choisies par le/la directeur/trice de studio. Après avoir effectué toutes les mesures relatives à nos emplacements respectifs, nous avons choisi un interstice qui nous paraissait intéressant afin de l'étudier plus en détail en vue de le reproduire en atelier.

                                                            Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Interstice choisi, jonction entre le plancher et une poutre verticale



    Dessins

    Une fois les mesures, croquis et photographies effectuées, place au travail en atelier !


    Nous avons commencé par du dessin, en se répartissant les tâches ; l'un des deux binômes s'est attelé à la réalisation de dessins généraux au 1:10 de notre emplacement sur la structure afin d'offrir une mise en contexte et une meilleure compréhension globale de la structure, tandis que l'autre s'est concentré sur le détail choisi (à plus grande échelle) pour en tirer un maximum d'informations sous différents angles.



     Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale) Image Sat Nov 09 2019 13:16:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


     Monge comportant deux plans, une élévation et deux coupes (1:10) de la globalité de notre emplacement + le déplié de notre moule 

    (Cyril Udriot)




    Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Axonométrie éclatée de l'emplacement global (1:10)

    (Cyril Udriot)



                          Image Sun Nov 03 2019 21:51:38 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Nov 03 2019 21:51:38 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Monge comportant différents points de vue de notre interstice

    (Bénédict Wasserfallen)



    Moule et maquette


    Une fois les dessins terminés, nous avons procédé au moulage en plâtre de notre interstice, et c'est à ce moment précis que les choses deviennent intéressantes. Nous allons donner une consistance au vide !


    Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Moule en cours de fabrication (1:1)



    Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Plâtre coulé et sec, prêt pour le démoulage


    Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Rendu final après démoulage



    Etape finale, introduire la pièce dans son emplacement d'origine


    Notre démarche était d'imaginer une sorte de petite histoire mettant en scène un individu voulant utiliser la structure comme un abri pour la nuit. Etendu sous le plancher, il remarque alors un certain nombre de petits espaces dont un qui attire particulièrement son attention, étant donné qu'au petit matin, c'est par ce trou que les premiers rayons du soleil arrivent jusqu'à ses yeux et l'éblouissent. Il décide alors de trouver un moyen de boucher cet interstice.

    Cette démarche a été motivée par notre intérêt pour le contraste entre la complexité de la structure du sous-plancher et la simplicité de l'immense volume placé au-dessus. Nous avons donc choisi de mouler une part de vide que nous pourrions utiliser comme une pièce de puzzle afin de combler ce petit espace. Cela nous a donc rendu extrêmement vigilant quant aux mesures que nous devions prendre, pour obtenir un moulage précis qui s'insère parfaitement (et du premier coup !) dans l'espace d'origine.

    Le résultat était plus que satisfaisant, étant donné que la pièce rentrait parfaitement dans l'interstice sans aucune possibilité de jeu entre le bois et le plâtre.


              Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)                          Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)





                                           Image Sun Nov 03 2019 20:36:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)





  • The dawn

    Par Wasserfallen Benedict, 13/10/19




    THE FIRST WOODEN STEPS


    Jadis, la colonne.

    A présent, la maquette.

    Le matériau initial?

    Le bois.



    Image Sun Oct 13 2019 20:55:36 GMT+0200 (CEST)



    Image Sun Oct 13 2019 20:55:36 GMT+0200 (CEST)



    THE PLAN


    Les premiers traits.



    Image Sun Oct 13 2019 20:55:36 GMT+0200 (CEST)



    THE STRUCTURE


    Le coffrage avant le plâtre.



    Image Sun Oct 13 2019 20:55:36 GMT+0200 (CEST)



    THE RESULT


    Le moule.



    Image Sun Oct 13 2019 20:55:36 GMT+0200 (CEST)