• ROOMS

    Par Hamel Emilie Ida, 08/03/20

    Image Sun Mar 29 2020 23:57:44 GMT+0200 (CEST)

    Image Sun Mar 29 2020 23:57:44 GMT+0200 (CEST)

    Image Sun Mar 29 2020 23:57:44 GMT+0200 (CEST)

    Image Sun Mar 29 2020 23:57:44 GMT+0200 (CEST)
    Image Sun Mar 29 2020 23:57:44 GMT+0200 (CEST)


    Image Sun Mar 29 2020 23:57:44 GMT+0200 (CEST)Image Sun Mar 29 2020 23:57:44 GMT+0200 (CEST)Image Sun Mar 29 2020 23:57:44 GMT+0200 (CEST)

    Image Sun Mar 29 2020 23:57:44 GMT+0200 (CEST)



    Image Sun Mar 29 2020 23:57:44 GMT+0200 (CEST)

    Image Mon Mar 30 2020 15:51:30 GMT+0200 (CEST)

  • Plan Moyen

    Par Hamel Emilie Ida, Nkiambi Jonas Pacific, 18/12/19

       Le fils construit une relation entre les lignes de forces du paysage, projetées avec un mouvement ascendant et les structures adjacentes. De ce rapprochement linéaire nait un plan, entièrement déterminé par leur espacement et leurs altitudes.


                                           Image Wed Dec 18 2019 17:14:15 GMT+0100 (CET)


    Trame perpendiculaire et dans le sens de la protostructure


                                                           Image Wed Dec 18 2019 17:14:15 GMT+0100 (CET)

                                                            Image Wed Dec 18 2019 17:14:15 GMT+0100 (CET)

    Système d'attache


    Ce plan non prévu fait apparaître l'inclinaison moyenne du paysage ; il agit comme un outils de synthèse, au principe transposable à toutes les cellules de la protostructure.


                                           Image Wed Dec 18 2019 17:14:15 GMT+0100 (CET)     Image Wed Dec 18 2019 17:14:15 GMT+0100 (CET)

                                                                                        Plan moyen


    Le plan forme à l'échelle 1:1 un pont de corde d'une maille de cinq centimètres permettant le franchissement du changement d'altitude entre les 2 cellules. Ce passage à néanmoins une influence sur ce plan moyen : la masse le déforme. C'est une relation entre l'habitent et les plans du voisinage.

  • Analyse paysagère

    Par Hamel Emilie Ida, Nkiambi Jonas Pacific, 18/12/19

       La topographie des plâtres est la fondation de notre projet. On construira en relation avec ce sol.


                     Image Wed Dec 18 2019 17:42:04 GMT+0100 (CET)  


        Le paysage de cette topographie est uniforme par sa couleur et sa minéralité.

        Le mouvement se dégage des différents plans, dont l'altitude augmente de part et d'autre d'un sillon, passage qui se prolonge dans les parcelles voisines.

     



  • Lecture du paysage

    Par Albrecht Ruben, Hamel Emilie Ida, Nkiambi Jonas Pacific, Pachoud Auguste Mozart, 02/12/19

    Installation de la machine et matérialisation des plans :

    PLANES_RL_pachoudauguste-albrechtruben-hamelemilie-nkiambipacific_407low

    PLANES_RL_pachoudauguste-albrechtruben-hamelemilie-nkiambipacific_408low

    Tension des fils

    Image Mon Dec 02 2019 22:38:11 GMT+0100 (CET)PLANES_RL_pachoudauguste-albrechtruben-hamelemilie-nkiambipacific_409low

    Noeud et plans


    PLANES_RL_pachoudauguste-albrechtruben-hamelemilie-nkiambipacific_414low

    A travers cette structure, le terrain devant le Rolex nous apparaît comme suffisant pour créer une transition entre ces deux plans du paysage, avec cette pente légère qui permet l'atteinte progressive de l'altitude du Rolex, à la manière des marches devant un temple grecque. Il ne semble cependant pas y avoir de véritable dialogue.



    PLANES_RL_pachoudauguste-albrechtruben-hamelemilie-nkiambipacific_411low


    Démontage en 3 minutes, remontage posible
  • Machine à tisser les plans

    Par Albrecht Ruben, Hamel Emilie Ida, Nkiambi Jonas Pacific, Pachoud Auguste Mozart, 02/12/19

    On bâtit la structure entièrement en bois ; joints à enfourchement, chevilles, taquets et noeuds de cabestan :    PLANES_RL_pachoudauguste-albrechtruben-hamelemilie-nkiambipacific_406low

    Cette structure est un outil pour étudier le paysage : entièrement démontable, elle peut être facilement transportée sur n'importe quel site puis orientée dans différentes directions, retournée, et l'horizontale réglée à différentes hauteurs. Il suffit ensuite de tendre les fils pour faire descendre ou monter le noeud. On obtient ainsi l'intersection d'une infinité de plans, perpendiculaires ou obliques.


     PLANES_RL_pachoudauguste-albrechtruben-hamelemilie-nkiambipacific_301low        PLANES_RL_pachoudauguste-albrechtruben-hamelemilie-nkiambipacific_302low              

    Barbara Hepworth, Pelagos, 1946



    Le bois représente la baie de Saint Yves en Cornouailles qui enserre la mer ; les fils symbolisent les relations de l'observateur au paysage. Ces sculptures sont également révélatrices d'un aspect intangible du paysage ; ce qu'il provoque chez l'Homme.