• HOUSES - groupe jardin intérieur

    Par Combes Baptiste Virgile, Marteau Gaspard Emile Franck, Waliczek Maja, Wanzenried Calvin, 27/04/20

    Image Fri May 01 2020 15:11:54 GMT+0200 (Mitteleuropäische Sommerzeit)


    Jardins intérieurs/jardins extérieurs, nature contenue/nature contenante : 

    A travers les références de plusieurs types de jardins de toutes les époques, nous avons réalisé une classification suivant deux critères. Celle-ci sépare d’abord les jardin clos des jardins ouverts sur l’extérieur et non-confinés, puis elle distingue ensuite les jardins ordonnés des jardins plus « naturels », c’est à dire ceux qui n’ont pas de structure apparente.


    Après ce travail de recherches, nous avons décidé de prendre en considération les aspects suivants pour notre projet de HOUSES :

    La lumière : Souvent, les jardins fermés sont placés au centre de leur environnement construit. Ils permettent notamment de laisser pénétrer la lumière au coeur du bâtiment. C’est le cas des jardins romains, grecques, et de certains projets contemporains. En effet, dès le premier siècle avant J.-C., les villas de plaisance développent des péristyles plantés, sur lesquels s'ouvre un grand salon. Le jardin est alors destiné à servir de cadre à la vie quotidienne. En Grèce antique, les maisons privées ne sont donc pas entourées de jardins comme nos maisons contemporaines mais elles s’orientent vers l'intérieur qui en est la principale source de lumière.

    Le parcours : Dans les jardins très anciens et médiévaux, le chemin est souvent planifié et cadré, et l’emplacement des plantes y est très contrôlé. Par ailleurs, les projets contemporains présentent une forme de parcours plus organique et plus libre, même si certains d’entre eux ont aussi des structures plus rectilignes. Ces derniers visent à contrôler la disposition et l’évolution des plantes. A l’opposé, certains artistes ont peint un paradis sans aucun chemin pour exprimer le jardin le plus primaire. De plus, Gilles Clément parle d’un jardin en mouvement qui respecte les plantes et il ajuste ses chemin au fil des années pour s’adapter à leurs déplacements. La notion de parcours est très présente à l’antiquité avec le péristyle. C’est une galerie de colonnes faisant le tour intérieur ou extérieur d'un bâtiment, en dehors de son mur d'enceinte. Les Grecs en édifiaient autour de leurs temples et les Romains ont ensuite repris ce type d'architecture pour leurs constructions religieuses, leurs bâtiments officiels, et les habitations de type domus.


    Ce travail a permis de poser des questions essentielles pour former la suite de notre projet :

    • Quel est le rôle de la cour dans le jardin pour ce qui est de la lumière ?
    • Quel système de parcours voulons-nous mettre en œuvre dans notre projet ?
    • A quel point les plantes sont-elles libres d’évoluer dans le jardin ?
    • Comment le projet réagit-il à son environnement ?

    Pour la phase de HOUSES nous avons déjà répondu à la question de la lumière en ouvrant davantage la cour et en déplaçant la coursive supérieure. 

    Le système de parcours n’est quant à lui pas entièrement défini pour le jardin intérieur.



  • HOUSES - Groupe négociation

    Par Bérard Emma Ghislaine Marie, Pierrat Gautier Aloïs Gilbert, Schulhof Phileas Robin Johannes, Combes Baptiste Virgile, Hamel Emilie Ida, Marteau Gaspard Emile Franck, Nkiambi Jonas Pacific, Pachoud Auguste Mozart, Ruiz Medina Maria, Tournelle Chloé, Turrian Mathilde Laure, Villafranca Alima Inès, Waliczek Maja, Wanzenried Calvin, 22/04/20

    Le groupe négociation a un rôle primordial dans la bonne conduite du projet. Tel un "project manager", il doit en effet permettre une mise en commun des différentes idées à l'intérieur même de notre studio, mais égalment rentrer en contact avec les autres studios présents dans la protostructure. Ce rôle est d'autant plus important avec les conditions actuelles qui rendent les communications moins spontanées, complicant ainsi la tâche de chacun et le déroulement d'un projet de groupe. 

     



    Le projet évolue rapidement et les premières versions comportent de nombreuses incohérences car chacun à sa propre vision du projet.



    HOUSES_RL_schulhofphileas-pierratgautier-berardemma_201

    Dessin commun n°1, 20.04.2020 


    La planche de dessin permet alors de mettre en avant ce manque de communication entre les groupes. Des réunions jourmalières sont donc mises en place afin de mieux se coordiner.  De plus, nous jugeons que l'environnement proche du projet (arbre, terrain) n'est pas assez représenté.



    HOUSES_RL_schulhofphileas-pierratgautier-berardemma_202

    dessin commun n°2, 22.04.2020




    HOUSES_RL_schulhofphileas-pierratgautier-berardemma_203

    Houses Mangrove, 21.04.2020





    HOUSES_RL_schulhofphileas-pierratgautier-berardemma_101

    Image d'illustration, 22.04.2020



    HOUSES_RL_schulhofphileas-pierratgautier-berardemma_102

    Image d'illustration, 22.04.2020

    Ces deux images montrent la relation entre notre projet et le site. Bien que centré sur une notion d'intimité avec des parois qui entourent notre cousrive, la relation vers l'exterieur n'est pas oubliée. En effet, suivant le point de vue, vous pouvez apercevoir ou non l'environnement exterieur, et ceci grâce à des parois ajourées avec des lattes orientées suivant un angle.

    Le jardin est donc étroitement relié à son environnement, de par la vue que le visiteur peut avoir mais également par la présence de différents arbres et végétaux du site dans notre parcelle.

  • ROOMS Support Oral Review

    Par Marteau Gaspard Emile Franck, 29/03/20

    Image Mon Mar 30 2020 08:40:18 GMT+0200 (CEST)

    Le projet dans son environnement.


    Image Sun Mar 29 2020 23:07:42 GMT+0200 (CEST)     Image Sun Mar 29 2020 23:07:42 GMT+0200 (CEST)

    Les éléments marquants du paysage : le Rhône, le muret et les arbres.


    Image Sun Mar 29 2020 23:07:42 GMT+0200 (CEST)

    Montage avec la maquette.

    Image Mon Mar 30 2020 23:01:54 GMT+0200 (CEST)

    Planche de dessins A0.


    Image Sun Mar 29 2020 23:07:42 GMT+0200 (CEST)

    Image Mon Mar 30 2020 22:57:05 GMT+0200 (CEST)

    Montages photos exprimant la sensation d'intériorité de l'intérieur vers le Rhône et la cime des arbres.



  • ROOMS Chronologie

    Par Marteau Gaspard Emile Franck, 27/03/20

    Carte mentale

    Lors d'une première visite des sites de Genève en décembre, nous avons réalisé un exercice : recréer de mémoire une carte mentale des différents éléments de paysage parcourus grâce à des croquis réalisés et des notes prises sur place. 

    Image Fri Mar 27 2020 14:36:55 GMT+0100 (CET)

    "Tous les chemins mènent au Rhône."

    Cette phrase est le point de départ de ce projet de ROOMS qui vise à se tourner vers le Rhône.

    Site de la Mangrove

    Image Fri Mar 27 2020 14:36:55 GMT+0100 (CET)   Image Fri Mar 27 2020 14:36:55 GMT+0100 (CET)

    Photo de gauche : Le Rhône et le muret, deux éléments essentiels du site de la mangrove.

    Photo de droite : Malgré une absence de troncs d'arbres près de la room, celle-ci se retrouve couverte de branches en hauteur, créant un plafond naturel.

    Storyboard

    Cet exercice permet de retracer à la manière d'un scénariste, les différentes étapes dans l'expérience de la ROOM. 

    Image Sun Mar 29 2020 18:22:39 GMT+0200 (CEST)

    Le muret, une barrière indispensable pour laisser entrer l'eau.

    Image Sun Mar 29 2020 18:22:39 GMT+0200 (CEST)

    Le toit, une ouverture.

    Image Sun Mar 29 2020 18:22:39 GMT+0200 (CEST)

    De la lumière vers l'ombre, le seuil.

    Image Sun Mar 29 2020 18:22:39 GMT+0200 (CEST)

    De l'ombre vers l'eau.

    Image Sun Mar 29 2020 18:22:39 GMT+0200 (CEST)

    Vue inversée.

    Références

    Image Fri Mar 27 2020 14:36:55 GMT+0100 (CET)

    Casa Malaparte, Capri

    Les escaliers de cette maison sont orientés vers la mer et créent une pente amenant le visiteur à monter, en direction de l'eau. Elle le projette donc vers la mer. De la même façon, la ROOM est un chemin en direction du Rhône. 

    Image Fri Mar 27 2020 14:36:55 GMT+0100 (CET)

    La fonction oblique des plans inclinés, Claude Parent

    Ces plans obliques mettent les gens en relation dans un espace. Ce but est repris avec les assises horizontales dans la pente de la ROOM.   


    Image Fri Mar 27 2020 14:36:55 GMT+0100 (CET)

    The Sliding Chapel, Kieran Donnellan

    Un espace sans fonction définie, ouvert sur l'eau.


    Promenade Architecturale, Le Corbusier 

    La Villa Savoye invite le visiteur a emprunter un certain chemin déterminé grâce à la hauteur de ses ouvertures ou encore ses rampes afin d'arriver dans le solarium. Dans la ROOM, le visiteur est invité à s'avancer comme pour plonger dans le Rhône.


    La notion de modules, Brunelleschi

    Dans son architecture, Filippo Brunelleschi utilise un élément qu'il répète de façon régulière, un module en base carré comme dans les basiliques San Lorenzo ou Santo Spirito à Florence notamment. Ce principe est repris dans la ROOM avec les trois ouvertures rectangulaires de dimensions identiques permettant de jouer sur le sentiment d’intériorité de l’intérieur vers l’extérieur à différents endroits de la ROOM.


    Codex, ROOMS

    "On peut difficilement assigner une ou plusieurs fonctions à un espace bâti et anticiper la forme de vie qui se développera dans cet espace sans se référer à des schémas mentaux préexistants dont il faut bien reconnaitre qu'ils ne sont souvent rien d'autre que des préjugés." 

    Dans la ROOM le visiteur a le choix de faire l'activité qu'il veut sans en être contraint. Aucune fonction précise ne lui a été attribuée afin d'éviter les préjugés. Celui-ci peut donc lire, travailler, jouer, se reposer, observer l'extérieur ou juste la traverser par exemple.

    "Penser l'habitation comme un archipel, chaque pièce est décrite comme une ile." 

    La ROOM est isolée par rapport aux autres ROOMS de la Protostructure et fonctionne individuellement même si elle est reliée au reste d'un point de vue structurel et géographique. 

    Maquette de recherche

    Echelle 1:10

    Image Fri Mar 27 2020 14:36:55 GMT+0100 (CET)Image Fri Mar 27 2020 14:36:55 GMT+0100 (CET)

    Façade Sud-ouest.                                                                Façade Nord-est.


    Image Fri Mar 27 2020 14:36:55 GMT+0100 (CET)Image Fri Mar 27 2020 14:36:55 GMT+0100 (CET)

    Point de vue depuis la Protostructure.                                  Point de vue depuis le Rhône.

    Dessins

    Image Fri Mar 27 2020 14:36:55 GMT+0100 (CET)

    Croquis de recherche d'idée, de conception, ainsi que de choix techniques et architecturaux.


    Image Fri Mar 27 2020 14:36:55 GMT+0100 (CET)

    Projection de Monge avec plan, élévations et perspective de l'intérieur de la room à l'échelle 1:20.


    Image Fri Mar 27 2020 14:36:55 GMT+0100 (CET)

    Axonométrie de la structure de la Room à l'échelle 1:10 avec la Protostructure à droite et le muret à gauche.


    Image Fri Mar 27 2020 14:36:55 GMT+0100 (CET)

    Axonométries éclatées de détails de construction à l'échelle 1:1.

    En haut : assemblage des lattes structurelles sous le plancher avec dédoublement de la hauteur statique grâce à un système en sandwich, boulonné en deux points.

    En bas : assemblage de l'angle de la ROOM, reliant les deux parois obliques aux deux horizontales structurelles grâce à des vis et boulon. 

    Avancement de la maquette finale

    Ce projet de ROOMS a été marqué par une interruption soudaine lors de la fabrication de la maquette due à la fermeture des ateliers. Cela explique le fait que la maquette ne soit pas terminée sur les photos ci-dessous. Cependant, pour rendre compte au mieux de la maquette finale, des dessins ont été ajoutés sur les photos permettant d'imaginer les éléments absents. 

    Image Sun Mar 29 2020 13:36:58 GMT+0200 (CEST)

    Façade Sud-ouest, observée depuis le Rhône.


    Image Sun Mar 29 2020 13:36:58 GMT+0200 (CEST)

    L'ouverture sur le toit, permet l'observation des arbres. Elle a les mêmes dimensions que les deux autres ouvertures citées plus haut.


    Image Sun Mar 29 2020 13:36:58 GMT+0200 (CEST)

    Point de vue du coté de la Protostructure.


    Image Sun Mar 29 2020 13:36:58 GMT+0200 (CEST)

    Vue de l'intérieur, vers l'eau. Le regard est guidé en direction de l'ouverture grâce à la paroi d'angle 45° sur les cotés qui est partiellement ouverte vers le Rhône.


    Image Fri Mar 27 2020 14:36:55 GMT+0100 (CET)

    La ROOM prend pour support la Protostructure à différents endroits afin de s'y appuyer avec un système de boulonnage.


    Image Sun Mar 29 2020 17:33:22 GMT+0200 (CEST)

    La maquette dans son environnement

    Ce montage montre le point de vue depuis l'extérieur de la ROOM, en direction du Rhône. En dessin apparaissent les parois obliques inférieures, la Protostructure, la passerelle d'accès à la ROOM ainsi que les assises horizontales. Le muret est représenté en gris.

    Vue de l'extérieur vers l'intérieur, cette image montre l'enfilade des deux ouvertures, l'une au premier plan étant le seuil d'entrée dans la ROOM et l'autre au fond donnant sur le Rhône.


    Image Fri Mar 27 2020 14:36:55 GMT+0100 (CET)

    Vue aérienne globale de la maquette de la Protostructure de la Mangrove depuis le dessus du Rhône, avec la ROOM en bas à gauche. 

    Synthèse / Concept text


    Le Projet se situe sur le site de la Mangrove entre le muret et la Protostructure. C’est un pont reliant ces deux éléments construits. Ce prolongement de la Protostructure s’appuie sur le muret pour plonger dans le Rhône.

    Il comporte 3 grandes ouvertures de mêmes dimensions. La première permet l’accès dans la ROOM, elle marque le seuil. La seconde ouvre la ROOM  sur le Rhône, et la dernière est située au niveau du toit, en direction des arbres. Ces trois ouvertures jouent sur le sentiment d’intériorité de l’intérieur vers l’extérieur à différents endroits de la ROOM.

    La forme hexagonale de la ROOM renforce le sentiment d’intériorité en rappelant celle d’un cocon pour créer une condition d’espace incitant le regard à s’évader vers l’extérieur par une des trois ouvertures.

    L’accès à la ROOM se fait par une rampe intégrée à la Protostructure arrivant du sol avec une pente inversée par rapport à celle de la ROOM. Elle permet de découvrir progressivement l’intérieur de la ROOM. 

    La ROOM est une descente directe vers le Rhône par la rampe oblique en son centre. Depuis le haut de la ROOM le visiteur voit uniquement l’eau cadrée par l’ouverture d’en face et plus il s’avance, plus il découvre le paysage dans son ensemble. C’est en quelque sorte un plongeon dans le Rhône.

    Le long de la ROOM sont disposées en parallèle de la pente, des assises horizontales orientées vers le Rhône. Leur utilisation est non déterminée afin de laisser au visiteur le choix de son expérience, qu’elle soit sociale ou personnelle. Le but est de mettre les visiteurs en relation entre eux et avec l’extérieur, dans un espace oblique. Ces assises peuvent aussi être utilisées orthogonalement à la pente de la ROOM grâce aux parois inclinées servant de dossier dans cette utilisation, pour orienter les visiteurs vers l’intérieur. Enfin, elles permettent aussi d’observer les arbres en hauteur à travers l’ouverture supérieure depuis une position presque allongée grâce à une inclinaison des dossiers proche de l’horizontale.

    Rhino

    Découverte d'un nouvel outil numérique, le logiciel Rhino de modélisation 3D.

    Image Tue Mar 31 2020 10:15:33 GMT+0200 (CEST)

    Planche de dessins A0.

    Image Mon Mar 30 2020 17:29:26 GMT+0200 (CEST)

    Elévation de la protostructure commune.

    Intériorité

    Image Sun Mar 29 2020 16:58:46 GMT+0200 (CEST)Image Sun Mar 29 2020 16:58:46 GMT+0200 (CEST)                  

    Montages photos exprimant la sensation d'intériorité de l'intérieur vers le Rhône et la cime des arbres.


    Image Mon Mar 30 2020 08:41:24 GMT+0200 (CEST)

    Le projet dans son environnement.







  • Bois et plâtre

    Par Marteau Gaspard Emile Franck, Tournelle Chloé, 18/12/19

    Sur le site choisi, un espace est créé au centre grâce aux blocs qui l'entourent. Le projet s’inscrit dans cet environnement qu’il utilise comme guide et support laissant la place centrale comme passage pour l'homme à l'échelle 1:1. La structure composée de deux plans obliques croisés s'ancre dans des interstices créés par le sol. 


    Ces deux plans aux matérialités différentes, l'un composé essentiellement de plâtre et l'autre de bois, s'équilibrent par leur masse équivalente. Le plan en bois possède un contrepoids en plâtre pour atteindre celui de l'autre plan.


    L'intersection de ces deux plans crée un espace sous lequel le visiteur peut se promener. Une des façades est opaque et l'autre est plus ouverte laissant la lumière s'infiltrer.


    Immersion à l'échelle d'un visiteur:



    Image Wed Dec 18 2019 16:13:32 GMT+0100 (CET)

           


    Image Wed Dec 18 2019 16:13:32 GMT+0100 (CET)    Image Wed Dec 18 2019 16:13:32 GMT+0100 (CET)





    Structure entière :






    Image Wed Dec 18 2019 16:13:32 GMT+0100 (CET)


    Image Wed Dec 18 2019 16:13:32 GMT+0100 (CET)      Image Wed Dec 18 2019 16:13:32 GMT+0100 (CET)