• POST REVIEW ROOMS

    Par Pachoud Auguste Mozart, 30/03/20


    ROOMS: habiter la falaise


    Ma démarche se base sur ma première impression du site, ce dernier m'apparaît alors découpé par des séparations certaines. 



    Image Mon Mar 30 2020 00:33:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Storyboard donnant ma vision




    Cette séparation transparaît d'abord à la Jonction où elle magnifie la réunion des eaux. Plus loin sur le chemin de la Mangrove, on croise les falaises de Saint-Jean qui nous surplombent. Enfin en arrivant sur le site c'est désormais l'élément qui paraît évident.





    Image Mon Mar 30 2020 00:33:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Falaises de Saint-Jean 



    De par une inspection de la falaise et ses caractéristiques, je compte offrir l'expérience de vivre une séparation. En prolongeant la falaise j'ai l'ambition d'apporter à chacun ma vision du site.



    Image Tue Mar 31 2020 08:43:24 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Référence des puits indiens en escalier



    Image Mon Mar 30 2020 00:33:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Elévation de la falaise




    Image Tue Mar 31 2020 09:22:41 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Implantation en façade



    Il va falloir s'avancer vers cette extrémité et s'affranchir du vertige grâce aux filets anti-éboulements lors de sa descente. Puis une fois arrivé il s'agira de gravir cette face qui se dresse en affrontant les marches amples.



    Image Mon Mar 30 2020 09:47:03 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Vue en axonométrie du projet dans la protostructure




    Habitation de la falaise

     

  • ROOMS

    Par Pachoud Auguste Mozart, 27/03/20

    IMPRESSIONS ET QUESTIONNEMENT


    A première vue le site de la Mangrove se profile comme un espace de liaison. En effet, il est disposé entre le milieu urbain qui le talonne et l'essence naturel du Rhône auquel il est rattaché. De plus la Mangrove est un point de passage pour tous les promeneurs que l'on croise régulièrement.

    Mais malgré ces marques, je n'ai pu que relevé à quel point ce rôle de liaison dissone. Au contraire, on remarque tout de suite ces séparations nettes caractérisés particulièrement par le muret en béton découpant la berge.



    Image Fri Mar 27 2020 18:51:04 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Il me reste encore à éclaircir ces sensations, qui me pousse à plusieurs questions: Pourquoi le site ne rempli pas son rôle connecteur ? Comment connecter ce qui l'entoure ? Ou simplement pourquoi vouloir connecter ?




    Image Sun Mar 29 2020 19:45:56 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Mon storyboard partage ma vision du site à travers une ballade allant de l'arrivée à pied jusqu'à la jonction en remontant le Rhône. Chaque élément est décousu, tout apparaît en strates.


    EBAUCHES ET FORMATION


    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Croquis se focalisant sur la liaison et recherche conceptuelle: pourquoi briser les séparations?


    Au premier abord mon réflexe a été de colmater cette liaison: je voulais offrir un lien entre les éléments. Cependant cette piste semble dénaturer le site, ce sont ces démarcations qui nous laisse une empreinte. A partir de ces réflexions j'ai essayé d'accentuer cette sensation par une corniche vertigineuse.


    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Étude de variantes et prise de décision: il faut mettre en valeur les séparations.



    Nous l'avons compris la Mangrove ne possède pas de transition entre le Rhône et la berge. Ainsi mon projet mime ce rapport en se présentant comme la limite de la berge.

    Non loin du site, on trouve une preuve de ce rapport érosif entre la roche et l'eau: les falaises. Elles coupent les éléments de par leur hauteur et leur escarpement. Et à notre tour elle nous fait vivre cette césure: depuis le haut on s'y penche et depuis le bas on est contraint à la gravir.



    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Falaise à quelques mètres du site



    A partir de ce concept il est nécessaire de chercher des références afin de nourrir mon projet. J'ai notamment été interpelé par la géométrie utilisée en Inde dans les puits pour accéder à l'eau.



    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image de référence: Abhaneri Baori stepwell in Jaipur



    Une fois adaptée à mon concept, cette géométrie constitue une falaise. Chaque marche devient un effort lors de la montée et à tout moment on se trouvera au bord du précipice lorsqu'il faudra descendre. Le tout se déroulant avec un rapport particulier à l'eau se trouvant sous nos pieds.

    Ma ROOM permet alors de d'habiter la séparation du site à la manière d'une falaise formée par un système d'escalier symétriques.



    Dans mon avancée, il s'agit maintenant de préciser la forme et la structure porteuse de mon projet. Pour se faire, je commence par réaliser les premières ébauches en croquis, pour fixer une forme géométrique qui correspond à mon discours.



    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Croquis d'étude concernant la forme et la circulation




    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Perspective cavalière qui fixe l'escalier avec lequel je travaillerai



    Plus tard je construis une maquette de recherche, qui matérialise mes croquis afin d'étudier la forme idéale et de dénicher les faiblesses structurelles.



    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Agencement de la forme comme dessiner lors de la première phase



    Cette période de recherche m'a permis de comprendre que je dois m'accorder au langage de la protostructure si mon projet s'ajoute à une façade. De plus le point fort de ma géométrie est son aspect de face qui se dresse devant nous en hauteur.



    PRECISION ET DEVELOPPEMENT


    A présent j'utilise les dessins techniques comme principaux outils, qui détermineront avec précision les dimensions et l'installation de chaque planche.

                        


    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Projection de Monge à l'échelle 1:20




    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Zoom sur le plan




    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Vue en élévation du projet dans la protostructure




    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Perspective cavalière à l'échelle 1:10


     

    Il s'agit d'enfin construire mon projet à l'échelle 1:10. Avec d'abord la réalisation de la structure porteuse qui vient se greffer à la protostructure.



    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Focus sur mon emplacement dans la constellation et mise en évidence des ajouts structurels



    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Zoom sur les détails correspondant au langage de la protostructure




    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Essais de différents contreventements sur les façades





    Image Sun Mar 29 2020 22:24:27 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Inventaire d'une partie des pièces de l'escalier




    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Détails d'assemblage




    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Vue en plan de la maquette




    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Élévation depuis le côté ouest




    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Immersion au sein de l'escalier





    Image Sun Mar 29 2020 22:24:27 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Etude et réalisation de la structure intérieure composée de treillis afin d'assurer la stabilité des façades




    Grâce à ces aller-retours entre les maquettes et mes dessins, mon projet progresse et par conséquent quelques retouches doivent être réaliser sur les anciens dessins à l'échelle 1:20.



    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Élévation de la projection de Monge avec ma première perspective cavalière d'origine




    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Vue en élévation issue de la projection de monge




    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Axonométrie, échelle 1:20




    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)        Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Détails de noeuds à l'échelle 1:2



    MODELISATION ET AFFINEMENTS


    A l'issue du dialogue dessins-maquette c'est ajoutée une étape de modélisation du projet. Ainsi basé sur mes dessins techniques j'ai reproduit chaque pièce tel que je les avais confectionné de mes mains.



                                        Image Sun Mar 29 2020 19:45:56 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


                        Image Sun Mar 29 2020 19:45:56 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Axonométrie du projet modélisé




    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)        Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Fri Mar 27 2020 17:23:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Projection du projet dans le site


    Cette phase dévoile dans les moindres détails le rapport entre ma falaise et la façade de la protostructure, ce qui devait être fait avec ma maquette si nous avions évité les imprévus conjoncturels.




                                           Image Sun Mar 29 2020 19:45:56 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)
                


                                    Image Sun Mar 29 2020 19:45:56 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Points de vue immersifs


    Tout cela m'a permis de préciser certaines dimensions, voire de supprimer ou de rajoutés. Comme la question des garde-corps, à laquelle je ne m'étais pas encore confronté. Mais l'usage de filets s'est imposée avec son rappel aux filets de prévention contre les éboulements que l'on retrouve très fréquemment. Notamment les falaises voisines de Saint-Jean sont munies de ce dispositif sécuritaire.


    SYNTHESE


    Cette phase a débuté avec une vision claire des éléments qui m'intéressent: les séparations. J'ai opté pour une période d'élaboration conceptuelle poussée avant de de me pencher à conception ou même à la forme. Il m'était essentiel de fixer mon discours et mes réflexions pour avancé plus précisément plus tard. 

    Pour construire mon projet les allers-retours entre les dessins techniques et la maquette ont été la base de mon fonctionnement. A chaque dessin réaliser, j'allais tester si tout fonctionnait et cela fonctionnait aussi inversement.

    Malgré l'ajout soudain de la phase de modélisation, celle-ci m'a grandement apportée particulièrement dans l'affinement de chaque détails. Elle m'a aussi donné une visualisation singulière de mon projet dans l'espace et dans la protostructure .

    A travers une falaise placée en façade tel un précipice, je peux affirmer que ma ROOM transmet les sensations que j'ai vécu personellement lors de mon arrivée à la Mangrove. En exacerbant la séparation, elle devient évidente et inévitable. 

  • Texte scaffolding

    Par Albrecht Ruben, Pachoud Auguste Mozart, 18/12/19

    Le but de notre projet est de lier ceux avoisinants. Chacun de ces projets comporte un plan horizontal qui sont reliés par notre plan oblique, ce dernier crée une rampe.

    Cependant, le mur dissociant les espaces gêne notre rampe. Nous avons donc étudié cette relation entre le plan oblique de la connexion et le plan vertical du mur.

    Ce dernier produit une tension comme le montre la coupe à la scie réalisée afin de pouvoir implanter la protostructure dans le sol. Logiquement, le mur dérange également notre plan de passage, jusqu’à le couper en deux plans distincts de part et d’autre de l’élément. Pourtant, la volonté de ces deux plans de s’unir creuse le mur peu à peu.

    En conclusion, ce plan vertical perturbe (la topographie influence) les plans environnants et notre passage ne peut assurer qu’une continuité partielle entre les projets avoisinnants.

  • Découpage du mur

    Par Albrecht Ruben, Pachoud Auguste Mozart, 18/12/19


    Image Wed Dec 18 2019 10:28:36 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




  • Outrepasser les limites

    Par Albrecht Ruben, Pachoud Auguste Mozart, 16/12/19



    Image Mon Dec 16 2019 18:36:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Balançoires installées à la frontière américano-mexicaine par les professeurs d'architecture/de design Ronald Rael et Virginia San Fratello en juillet 2019.


    Cette installation, faisant écho à la limite dans notre projet, formule notre problématique : comment traverser les limites et qu'est-ce que cela implique ?