• storyboard

    Par Ruiz Medina Maria, 03/03/20


    Image Tue Mar 03 2020 23:19:06 GMT+0100 (CET)


    Image Tue Mar 03 2020 23:19:06 GMT+0100 (CET)      Image Tue Mar 03 2020 23:19:06 GMT+0100 (CET) 


    Image Tue Mar 03 2020 23:19:06 GMT+0100 (CET)


    Image Tue Mar 03 2020 23:19:06 GMT+0100 (CET)      Image Tue Mar 03 2020 23:19:06 GMT+0100 (CET)


    Image Tue Mar 03 2020 23:19:06 GMT+0100 (CET)


  • Parmi les contrastes

    Par Wanzenried Calvin, 03/03/20



    ANALYSE DU SITE


    Pour la phase ROOMS j'ai choisi le site entre le théâtre "Le Galpon" et le bâtiment du port pour les péniches. Le site est composé de deux parties: Le parking derrière le théâtre et la forêt entre le parking et le Rhône.




    Image Thu Mar 05 2020 21:11:20 GMT+0100 (CET)

    Image Sat Mar 14 2020 22:42:19 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    Le site: derrière le parking on voit "Le Galpon" - un lieu culturel.




    C'est un site avec des contrastes très forts:

    D'un côté c'est une confrontation d'un environnement urbain et de la nature.




    Image Mon Mar 16 2020 08:43:29 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    La ville et la forêt protectrice - on peut ressentir les deux sur le site.

    https://www.etat.ge.ch/geoportail/pro/?portalresources=FFP_INVENTAIRE04_QUANTIT




    De l'autre côté, on a les deux bâtiments entre lesquels on se trouve le site: le bâtiment du port des péniches (il est utilisé pour le transport des ordures de la ville Genève) et le théâtre. Un des rôles du théâtre est la critique contre notre société. Sur ce site on ressentit ce contraste de notre mode de vie (la consommation de nous est la source des ordures) et de la critique (environnementale).





    LA CONCEPTION ET LA RÉALISATION EN MAQUETTE ET DESSINS


    Je veux reprendre l'idée des contrastes et créer moi-même des contrastes. Un premier contraste simple apparaît déjà au moment où on construit un élément non-naturel dans la nature: la protostructure et une structure fait par l'humain.

    Un contraste architecturale et géométrique se produit en réunir des formes rectilignes et courbées. Francis D.K. Ching déclare ce contraste dans le livre "Die Kunst der Architekturgestaltung" même comme contradiction!


    Par conséquence je crée un élément centrale courbé entouré des éléments rectilignes.


    J'ai aussi essayé d'accentuer la verticalité, la reprenant des arbres entourant mon projet.




    Image Fri Mar 27 2020 18:24:20 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    Le développement du projet. Pendant une assez longue période j'avait fait des réflexions sur une ROOM sans élément courbé, avant que j'ai trouvé le concept d'un mur courbé.

     




    Image Sat Mar 28 2020 08:50:41 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)

    Le storyboard est un moyen pour observer son propre projet d'un point de vue critique.





    Image Fri Mar 27 2020 18:24:20 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    Le plan.





    Image Fri Mar 27 2020 18:24:20 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    L'élévation.





    En entrant le projet, il faut traverser un passage lequel se ressert grâce au mur courbé vis-à-vis un mur droit. De plus, le plafond se baisse pour arriver à une hauteur minimale de seulement 1.80 m au point le plus étroit. Le visiteur se sentira restreint. C'est ce qui crée un contraste spatial avec la ROOM suivante: une grande ROOM définie par l'intrados du mur courbé, la paroi latérale et surtout une autre limite contraste: le plafond naturel, la canopée.





    Image Thu Mar 05 2020 21:11:20 GMT+0100 (CET)
     

    Le passage d'entrée de la ROOM créé par une surface droite et une surface courbée.






    Image Fri Mar 27 2020 18:24:20 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    L'espace d'entrée (on entre de la côté gauche). On peut bien voir, comment le plafond se baisse pour s'ouvrir après encore plus.






    Image Mon Mar 16 2020 10:32:06 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    La paroi derrière est constituée des lattes avec une petite interstice. Par effet, les visiteurs se sentent forcés de continuer le tour et entrent la grande ROOM dominée par l'arbre.





    Pour construire ce projet à l'échelle 1:1, il est confortable de pré-fabriquer quelques éléments. Surtout ceux de l'entrée.


     


    Image Fri Mar 13 2020 11:44:34 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    Dessins d'éléments à pré-fabriquer et leur assemblage au site.





    Pour trouver un garde-corps approprié j'ai fait des variantes pour les visualiser dans la maquette. La difficulté était de construire une barrière stable qui peut reprendre le poids de quelqu'un qui tombe sans perdre l’accentuation sur la verticalité.





    Image Sat Mar 28 2020 08:41:27 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    En haut gauche: première variante vue de l'extérieur. En haut droit: première variante vue de l'intérieur.
    En bas gauche: deuxième variante vue de l'extérieur. En bas droit: deuxième variante vue de l'intérieur.




    Après développé la première variante, elle me semblait d'accentuer trop l'horizontalité. Pour la deuxième variante j'ai baissé le plus possible les lattes horizontales qui servent à stabiliser le garde-corps. Selon le bureau de prévention des accidents (bpa) il faut éviter des éléments sur lesquelles on peut monter. Par conséquence l'horizontale doit avoir une hauteur minimale de 65 cm. (https://www.bfu.ch/fr/conseils/garde-corps).




    Image Sat Mar 14 2020 22:42:19 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    La maquette finie. On voit bien le garde-corps et la paroi immense qui mène les visiteurs dans la grande ROOM avec l'arbre.





    Image Sat Mar 14 2020 22:42:19 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    La maquette finie dans la protostructure.





    Changement de programme


    Comme on doit travailler depuis son domicile à cause du Coronavirus, nous avons changé le programme et nous avons commencé à dessiner sur l'ordinateur. Nous utilisons maintenant le programme Rhino. C'est une bonne possibilité d'entrer dans la modélisation numérique.

    Je pense ces nouveaux outils enrichissent le projet. Tout ça crée aussi des contrastes dans la manière de représentation du projet.





    Le projet sur Rhino


    J'ai refait le projet avec le programme Rhino.

    Voilà les premiers résultats:





    Image Sat Mar 28 2020 14:17:53 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)


    On voit bien la structure porteuse.


    Image Sat Mar 28 2020 14:17:53 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)

    Le plancher.






    Image Sat Mar 28 2020 14:17:53 GMT+0100 (Mitteleuropäische Normalzeit)




    Ici on voit encore une fois l'idée de l'entrée avec le mur droit et le mur courbé.






    Image Mon Mar 30 2020 01:52:07 GMT+0200 (Mitteleuropäische Sommerzeit)


    Le projet entier dans la protostructure.





    Image Mon Mar 30 2020 09:52:35 GMT+0200 (Mitteleuropäische Sommerzeit)


    La planche avec les dessins pour la review orale.



  • Rooms : vivre le mètre carré

    Par Pierrat Gautier Aloïs Gilbert, 03/03/20

    Mon projet s'articule autour de la notion du mètre carré. Lors de la phase ROOMS, j'ai voulu explorer comment le mètre carré peut être ressenti à travers des formes géométriques simples. 



    Image Thu Mar 12 2020 19:10:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    One square meter house, Von Bo Le Mentzel, 2012



    Storyboard :

    A la frontière entre la ville de Genève et la nature, se trouve le théatre du Galpon, lieu de résidence de l'association Artamis qui propose un programme varié de spectacles, visuels, sonores et artistiques. 

    En sortant de la salle de spectacle, nous sommes invités à prolonger l'expérience artistique en découvrant un ensemble architectural permettant d'aborder concrètement la notion de mètre carré. Nous sommes en effet  conviés à pénétrer et explorer cet espace. Chaque espace, d'un mètre carré, nous offre un ressenti différent.




    Image Mon Mar 23 2020 21:18:12 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)







    Image Mon Mar 23 2020 21:18:12 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Prémices du projet : Comment disposer  les formes dans la protostructure et selon quel protocole ? Quelles sont les proportions appropriées ? Comment le projet peut-il transmettre la notion d'intériorité de l'intérieur vers l'extérieur? Comment réaliser le projet ? Toutes ces questions ont guidé ma réflexion dans cette phase ROOMS et ont conduit au projet que je vous présente ci dessous. 



    Image Tue Mar 03 2020 21:01:00 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Molle rudesse, Kandinsky, 1927


    Cet espace architectural, inspiré des oeuvres de Kandinsky, propose une composition de formes géométriques simples (carré, rectangle ou triangle), toute d'une surface d'un mètre carré et venant s'entrechoquer pour y former une Room.



    Image Mon Mar 23 2020 21:18:12 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Fri Mar 27 2020 14:46:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Maquette en construction, 28.02.2020                            Plan Rhino, 15.03.2020



    Image Mon Mar 23 2020 21:18:12 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Plan, coupe et élévation, 1/20, 05.03.2020



    Image Fri Mar 27 2020 14:33:30 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Elévations, Rhino 6, 19.03.2020



    Le spectateur est invité à un parcours architectural où il explore le mètre carré grâce à différentes conditions spatiales. Du fait de certains angles et de la spécificité de chaque forme, le mètre carré ne pourra jamais être ressenti de la même manière et génèrera des sentiments différents en fonction des espaces et volumes visités. 



    Image Tue Mar 03 2020 21:01:00 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Sonsbeek Pavilion in Arnhem, Aldo Van Eyck, 1966 : le parcours architectural à son paroxysme



    Image Mon Mar 23 2020 21:18:12 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Maquette en construction, 28.02.2020



    Image Mon Mar 23 2020 21:18:12 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Axonométrie 1/10, plancher et paroi, 05.03.2020


    Chaque forme se lie et se superpose partiellement avec la suivante, mais l'on parvient tout de même à les distinguer avec la mise en place d'éléments distinctifs tels que les hauteurs du plafond ou encore l'orientation des lattes au sol. Un protocole prenant en compte la surface au sol de la forme a été mis en place pour définir les différentes hauteurs de chaque "mètre carré"(voir tableau explicatif ci-dessous).


    Image Fri Mar 13 2020 14:14:22 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Protocole permettant de déterminer les hauteurs : la hauteur du triangle a été choisie arbitrairement. Les hauteurs du rectangle et du carré sont propotionnelles à celle du triangle en fonction de la surface d'empiètement d'une structure sur l'autre.


    Image Tue Mar 03 2020 21:01:00 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Jardin cubiste, villa Noailles, Gabriel Guevrekian, 1925 : instauration d'une grille pour y placer les éléments architecturaux.



    Sur la base d'une grille constituée de modules d'un mètre sur un mètre et intégrée à la protostructure, j'ai distribué des formes d'un mètre carré chacune, de manière réfléchie, afin de pouvoir mesurer l'espace offert par la protostructure. J'ai utilisé certaines lattes de la protostructure comme angles et parois de la room.



    Image Sat Mar 28 2020 09:53:56 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Sat Mar 14 2020 17:35:31 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Le projet épouse les limites du module de la  protostructure.



    Image Mon Mar 23 2020 21:18:12 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Axonométrie structure et détail constructif, 28.02.2020



    Image Fri Mar 27 2020 14:46:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Axonométrie Rhino 6, 18.03.2020



    Certaines parois sont ajourées et laissent entrer la lumière alors que d'autres sont pleines et permettent de marquer le seuil de chaque nouvel espace.  Grâce à ces ouvertures, le visiteur ne se sent pas enfermé dans un espace sombre et exigü, ce qui l'encourage à explorer la room sans appréhension.

    Les proportions étroites de la room permettent au visiteur de ressentir physiquemet les dimensions spatiales, comme si soudainement son corps faisait partie intégrante de la structure. Le sentiment d'intériorité parvient à son paroxysme et explose vers l'extérieur.



    Image Fri Mar 13 2020 08:11:32 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Sat Mar 28 2020 09:37:41 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Maquette finale en relation avec la protostructure, 12.03.2020.



    Image Fri Mar 27 2020 16:12:55 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Perspective intérieure, 27.03.2020, le visiteur commprend la configuration de la room en observant l'orientation du plancher et les parois ajourées.



    Image Fri Mar 27 2020 14:46:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Illustration projet sur site, montage, 23.03.2020







    Image Sun Mar 29 2020 10:52:02 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Sun Mar 29 2020 11:25:04 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Plan commun protostructure, 29.03.2020                            Coupe commune protostructure, 29.03.2020



    Synthèse


    En lien étroit avec le théatre du Galpon et ses représentations artistiques, le projet se situe à la frontière entre la ville et la nature, dans un espace aux forts contrastes. Le site du Galpon se trouve en effet à proximité de la ville de Genève,milieu urbain bruyant et confiné, mais il est aussi proche des rives du Rhône, qui incitent à l'évasion et au sentiment de liberté. Le projet met en lien ces sentiments contradictoires : confinement et espace.

    Le projet vient mettre en avant le concept de mesure de l'espace en créant une relation étroite entre le mètre carré et la protostructure, le tout formant une mise en abîme. Les formes sont disposées dans une grille de un mètre carré. Cette grille est elle même située dans la grille qu'offrent les modules de protostructure. Cette protostructure s'établit également dans une grille formée par le Rhone, l'Arve et les deux autres sites que sont la mangrove et l'embarcadère, et enfin cette grille est elle même instaurée dans la grille que forme le territoire de Genève et ses alentours. 

    Ce projet peut également amener à une critique du mètre carré: élément fondamental de la superficie immobilière déterminant souvent des prix d'achat ou de location exorbitants alors que l'organisation spatiale même de ces mètres carrés est plus importante que leur nombre, pour susciter chez l'homme des sentiments variés.
    Un sentiment de zénitude peut très bien s'exprimer dans un petit nombre de mètre carrés bien organisés alors que la frustration et le mal être peuvent surgir dans un espace plus grand mais à l'organisation biscornue.


    Cette notion du mètre carré est aujourd'hui encore plus d'actualité avec les mesures de confinement mises en place pour la lutte contre le Covid-19. Je pense notamment aux grandes villes où les habitants se doivent de rester cloitrer chez eux, parfois dans des espaces restreints et sans aucun accès sur l'extérieur. La population vit donc pleinement l'expérience de la room, où la notion d'intériorité est alors à son paroxysme : un lien étroit existe entre  la situation actuelle vécue par près de la moitié de l'humanité et mon projet.




    Backstage : 

    Cette situation particulière de confinement, loin des studios de l'EPFL, nous a forcés à un apprentissage rapide de nouveaux logiciels tels que Zoom ou Rhino6. Les dessins et maquettes en bois sont maintenant remplacés par la modélisation 3D mais le "Docta Manus" reste présent: la souris et le clavier ont simplement remplacé la règle et le crayon. 

    De plus, la créativité, l'imagination et la réflection sont encore primordiales pour la réalisation de nos projets. Le travail, bien que différent de celui habituellemt réalisé en studio, repose donc sur les mêmes fondamentaux que ceux enseignés depuis le début de nos études, et permet d'enrichir nos connaissances et notre capacité d'adaptation.



    Image Thu Mar 26 2020 12:07:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Set-up pour le montage photo, 23.03.2020 : réalisé avec des branchages et une boîte à chaussures


  • ÉTUDES PRÉALABLES

    Par Combes Baptiste Virgile, Nkiambi Jonas Pacific, Ruiz Medina Maria, Schulhof Phileas Robin Johannes, Villafranca Alima Inès, 22/02/20

    Étude de l'ensoleillement des sites

    Une première caractéristique importante d'un lieu destiné à être aménagé est son exposition au soleil.

    En effet, le niveau d'ensoleillement va jouer un rôle important dans la fréquentation d'un lieu au bord du Rhône.

    Grâce aux coordonnées GPS des différents sites, il nous a été possible de créer des cartes avec des diagrammes solaires pour chacun des potentiels lieux de construction. 


    ROOMS_RL_schulhofphileas-villafrancaalima-nkambipacific-combesbaptiste-ruizmedinamaria_101

    Le site de l'embarcadère se trouvant sur une rive sud du Rhône, on peut s'attendre à ce que le soleil soit 

    bien souvent caché par les arbres à cet endroit.




    ROOMS_RL_schulhofphileas-villafrancaalima-nkambipacific-combesbaptiste-ruizmedinamaria_102

    Comme l'embarcadère, le théâtre du Galpon se trouve sur une rive sud du fleuve, surplombé d'une colline cou-

    verte d'arbres. Les caractéristiques d'ensoleillement de ces deux sites seront donc certainement similaires.



    ROOMS_RL_schulhofphileas-villafrancaalima-nkambipacific-combesbaptiste-ruizmedinamaria_103

    La Mangrove se trouve dans un cas différent: se trouvant sur une rive Nord du Rhône, elle sera sans doute bien plus exposée au soleil que les deux premiers sites. En revanche, étant couverte de grands platanes, elle sera probablement abritée du soleil par les feuilles de ceux-ci du printemps à l'automne.




    Étude de la Mangrove

    Attirés par ses qualités d'ensoleillement, ses imposants platanes, ou par la forte fréquentation observée, notre choix du lieu sur lequel nous voulions intervenir s'est vite porté sur la Mangrove.

    Il s'agissait donc d'obtenir plus de données sur ce site.

    Une première observation marquante a été la quantité de promeneurs venant sur la Mangrove avec des chiens. Une discussion avec une habituée du lieu a révélé que cette fréquentation était encore accentuée en été par des habitants de la ville cherchant un peu de nature, de calme, ou voulant profiter d'un pic-nic en famille.

    Les traces de cette surfréquentation sont immanquables: sol tassé par les pas des visiteurs, sans herbe ni buissons ni arbustes, trous carbonisés dans le sol laissés par des feux de camps, branches cassées sur le bas des troncs,...

    Un second élément qui nous a paru  important était la présence de grands platanes qui allaient sans aucun doute conditionner la construction sur ce site. Un relevé de la position et de la circonférence de ces arbres s'est donc imposé.


    ROOMS_RL_schulhofphileas-villafrancaalima-nkambipacific-combesbaptiste-ruizmedinamaria_104

    Team work: Triangulation des arbres sur le site et mesure de leur circonférence.



    ROOMS_RL_schulhofphileas-villafrancaalima-nkambipacific-combesbaptiste-ruizmedinamaria_201

    Plan de Situation des arbres de la Mangrove, 1:100.