• Dualité d'espaces

    Par Bourdon Marie, 01/03/20

    Image Sun Mar 01 2020 23:01:18 GMT+0100 (CET)  Image Sun Mar 01 2020 23:01:18 GMT+0100 (CET)


    Un chemin guide vers la mangrove,

    sur place, la protostructure prend le relai.

    Longeant cette grille de bois,

    une vue d’ensemble des projets est amorcée.


    Un haut mur marque la fin de cette exposition.

    En effet, il n’est plus possible d’avancer

    le long de l’axe reliant ce coin au sentier d'arrivée


    Mais en s’approchant suffisamment, 

    suivant la direction indiquée par par les lattes du mur.

    Un nouvel endroit apparait.


    Un escalier est confiné à deux hautes parois,

    Cet interstice laisse juste la place à un humain de circuler.

    Serait-ce une entrée ? Sur quoi est-ce que cela va déboucher ?


    Les limites verticales disparaissent pour faire place à une plateforme sur laquelle :

    - d’un coté se trouve un accès permettant d’entrer à l’intérieur de la protostructure et les projets qu’elle contient retrouvant la collectivité;

    - de l’autre le cadre est plus intime. On s’y retrouve seul ou à deux tournant le dos aux autres projets. Mais faisant face au paysage presque entièrement dépourvu de construction humaine dont l’étendue est mise en valeur par la dilatation de l’espace qui suit sa compression dans les escaliers.


    À la sortie, la compression perd de son sens,

    elle est atténuée par l’orientation et l’écartement des lattes de bois formant le “mur”

    qui offrent une grande visibilité vers l’extérieur, vers lequel on se dirige.


    Image Sun Mar 01 2020 23:01:18 GMT+0100 (CET)

  • Mur Mouvant

    Par Bourdon Marie, 01/03/20


    Image Sun Mar 01 2020 22:46:25 GMT+0100 (CET)   ROOMS_VM_bourdonmarie_106   ROOMS_VM_bourdonmarie_107




    Un mur pourrait être vu comme une limite, stoppant toute circulation.

    Au contraire, avec ce dispositif d’inclinaison, il induit le mouvement,

    Et vit avec l’observateur en changeant d’opacité selon sa direction.

  • la mangrove

    Par Bourdon Marie, 23/02/20


    ROOMS_VM_bourdonmarie_103 ROOMS_VM_bourdonmarie_104 Image Tue Mar 31 2020 11:46:51 GMT+0200 (CEST)


    On y accède par des sentiers,

    Fin du cabotage.


    Contraste d'échelle et mouvement.

  • Above the rock, planes dialogue

    Par Bourdon Marie, De Coulon Alix, 18/12/19

      Comme lors de la phase planes, nous avons commencé par étudier le contexte topographique, en se concentrant notamment sur les pentes. Celle que nous avons trouvé la plus intéressante est une pente de 15,7 degrés se situant au croisement de deux cellules. Nous avons alors réutilisé cet angle pour créer un plan oblique rendant possible une ascension longitudinale dans le prolongement d’un plâtre déjà existant. 

        Le plan repose en effet sur un sommet dont la forme est semblable à celle d’un rocher. Afin d’assurer la transition entre cet élément topographique et notre nouvel élément planaire, nous avons inséré deux plans verticaux  joignant les deux conditions. 

        Par ailleurs, notre plan oblique est soutenu par des câbles tendus (structure primaire) qui délimitent un plan vertical. Ceux-ci permettent différents points de vue des projets avoisinants. La vue frontale est dénudée de tout obstacle, alors que latéralement, elle est rythmée par les câbles.  

        En outre, l’utilisation de la protostructure par la suspension des câbles implique forcément un renforcement de cette dernière. Pour cela, nous l’avons épaissi en plus d’y ajouter des contreventements (structure secondaire).

                                SCAFFOLDING_VM_decoulonalix-bourdonmarie__102        

  • Transition ; du naturel à l'artificiel

    Par Bourdon Marie, De Coulon Alix, 17/12/19


    SCAFFOLDING_VM_decoulonalixbourdonmarie_104    SCAFFOLDING_VM_decoulonalixbourdonmarie_105    SCAFFOLDING_VM_decoulonalixbourdonmarie_106