HOUSES_w25 ÉTAT DES LIEUX concept

Par Bourdon Marie, Curinga Noah, Toupance Sacha, 09/05/20

HORTUS CONCLUSUS effectue une césure avec son environnement. En son centre, de hauts pans verticaux s’élèvent avec la firme intention de ne lasser rien transparaître de ce qui s’y trouve. Il est nécessaire d’y entrer et ceci se fait de façon radicale, par trois points de passage étroits et succincts qui, une fois franchis, débouchent sur des couloirs. Une réelle transition s’opère jusqu’à l’accès à trois jardins.

 

Chacun des jardins engage un dialogue entre des éléments organiques et un.e potentiel.le visiteur/euse. Ils se déploient selon des dispositifs de monstration qui relèvent d’ambitions propres à ces trois instants. 

 

Si la géométrie du projet découle des modules de la protostructure, celle-ci est évidée dans les jardins et ne reparaît qu’aux moments de déambulation que sont les couloirs. Les jardins sont ainsi des espaces purs. Les éléments présents sont au devant de la scène.  

 

Ce sont différents éléments du site de la Mangrove qui sont capturés par les jardins, isolés de leur contexte d’origine. Ils apparaissent alors dans des conditions uniques et aspirent à une appréhension différente.

 

Notre interprétation du HORTUS CONCLUSUS entend ouvrir des espaces intimes mêlant contemplation et déambulation.