• Receuil de petits textes autour du Rhône

    Par Pichler Carolina, 24/05/20

    Le Rhône et ses Berges


    La jonction a toujours été un lieu de plaisance et de repos pour les Humains ainsi que pour les animaux.

    Malheureusement avec l’expansion de Genève, ses usines et son pont de la Jonction vers 1945, la nature environnante s’est retrouvée appauvrie. La jonction n’était alors plus qu’un vulgaire endroit ou plus personne ne se baladais. Il était même devenu un endroit malfamé ou meurtres et suicides se déroulaient.

    C’est alors qu’au début du 20e siècle la population genevoise a commencé à militer pour la protection de cet endroit et à restaurer la faune et flore endommagée. La balade au bord du Rhône a alors regagné en popularité.

    Enfin, ces dernières années la ville de Genève à fait en sorte de protéger cette faune et flore en implémentant des restrictions de passages aux bateaux et en la classant zone protégée. Bien évidemment, malgré les efforts, et l’expansion de la ville malgré elle et la construction des barrages ont endommagé la faune et la flore.



    Activité animalière au cours de l’année


    Cette mangrove grouille de mammifères, oiseaux, poisson, insectes ou encore d’amphibiens et reptiles.

    Au cours de ses dernières années, plusieurs recensements ont été réalisés par la ville de Genève pour observer les différents taux de population et leur croissance au fil du temps.

    Comme mammifères, on retrouve évidemment l’Homme, le sanglier, la chauve-souris, la fouine, le renard, le blaireau ou encore le hérisson.

    Si on retrouve une dizaine de mammifères sur le site de la mangrove, on observe plus de 20 différentes espèces de volatiles avec un total de plus de 23 000 oiseaux présents autour du Rhône. Pour eux, deux périodes sont essentielles pour eux la période de nidification de mi-mars à mi-août où l’on va retrouver plutôt le rouge-gorge, le pinson, le cygne, la foulque d’eau ou encore le canard mandarin. La deuxième est celle d'hivernage de juin à octobre où seront présents le pigeon colombin, le cincle et le martin-pêcheur.

    Si les oiseaux foisonnent autour du Rhône les poissons eux ont diminué ces dernières années à cause de la multiplication des barrages. En 1990, on trouvait 25 espèces sur les 30 vivant sur l’arc lémanique alors qu'aujourd’hui ne s'y trouvent plus que 17.



    Le rôle de l'arbre


    Les berges du Rhône comptent plus 40 espèces différentes de plantes et arbres. On retrouve principalement le chêne, le hêtre, le marronnier ou encore le platane qui a été implanté par l’humain.

    Les arbres prennent une place importante sur le site. Ils jouent le rôle de protecteur solaire naturel, de climatiseur naturel où on diminue de 4-5°C, et même un réducteur de bruit entre 6-8 dB.



    Lien entre l’ensoleillement et les activités et habitants de la mangrove


    Les habitants du Rhône varient durant l’année en fonction des températures, mais surtout en fonction du lever et du coucher du soleil. Au bord du Rhône, on retrouve entre 8h30 de soleil en décembre jusqu’à 15h45 de soleil en juin.

    L’activité en hiver est nettement diminué certain mammifères hibernent, même si les oiseaux l’utilisent comme lieu d’hivernage et l’humain est niché dans son chez-soi. Puis au printemps, quand les jours se rallongent et les températures augmentent, la période d’accouplement débute, les bourgeons naissent.

    Mais en été où la température grimpe jusqu’à 25-30 °C, la mangrove est un endroit privilégié, car la canopée des arbres permet une diminution de la chaleur de 2-3 °C. C’est donc l’endroit idéal pour les animaux afin de venir se rafraîchir. Pour l’Homme, ce lieu devient lieu de rencontre et de prélassement.

    Enfin, en automne, la période d’hibernation commence pour les oiseaux et les mammifères.

    Si l'activité du site varie en fonction de la période de l'année, elle varie également au cours de la journée. Si les humains viennent plutôt arpenter la mangrove au cours de la journée, quasiment tous les mammifères s'y baladent la nuit. L'activité est donc omniprésente.

  • JARDIN CENTRAL EN VUE NO

    Par Vuchkova Blagica, 24/05/20


    Image Sun May 24 2020 00:25:40 GMT+0200 (CEST)




  • LES JARDINS EN AXONOMETRIE

    Par Vuchkova Blagica, 24/05/20

    VUE SO

    Image Mon Jun 01 2020 15:40:22 GMT+0200 (CEST)

    Image Mon Jun 01 2020 15:40:22 GMT+0200 (CEST)

    Image Mon Jun 01 2020 15:40:22 GMT+0200 (CEST)




  • COUPE PERSPECTIVE HORIZONTALE

    Par Pichler Carolina, Triantoro Adrianus, 23/05/20



    Image Sat May 23 2020 23:43:06 GMT+0200 (CEST)







  • GARDENS - Structure du projet

    Par Bossel Adrien, Curinga Noah, Domezon Quentin, 23/05/20


    Image Sat May 23 2020 21:53:20 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)