• Catalogue d’un module

    Par Mizel Flavia, 30/03/20

    Image Mon Mar 30 2020 05:31:15 GMT+0200 (CEST)

    L'escalier est un projet qui se compose en plusieurs modules, dont il n'y en a pas deux identiques. Il est par conséquent constitué d'un assez grand nombre de pièces différentes et sur mesures. Ci-dessus un catalogue des pièces dont nécessite l'assemblage de l'un de ses modules.




  • Coupes perspectives

    Par Mizel Flavia, 30/03/20



    Image Mon Mar 30 2020 05:31:46 GMT+0200 (CEST)




  • Axonométrie éclatée

    Par Mizel Flavia, 30/03/20


    Image Mon Mar 30 2020 05:32:20 GMT+0200 (CEST)








  • Projection de Monge

    Par Mizel Flavia, 30/03/20


    Image Mon Mar 30 2020 05:32:51 GMT+0200 (CEST)








  • The white room

    Par Arutselvan Arudsagini, 30/03/20




        Le but de ce projet étant de créer un espace, un lieu d'interaction entre l'homme et le sol, la création d'une "chambre" a été effectuée. En effet, ce projet se base sur l'un des principes de Semper, l'enveloppe. 

        La création de cette chambre est donc accomplie lors de la connexion de 3 parois. Le but étant de mettre l'accent sur le sol, la premiere paroi vient cacher la vue sur le Rhône. Puis en ce qui concerne les deux autres parois, elles sont toutes les deux percées, ouvertes à un endroit précis: au coin vers le bas. Cette ouverture permet dans un premier temps l'apport de lumière dans le "room" car en étant fermée de trois faces et entre fermée de la quatrième face par les arbres, puis ayant un toit naturel à base de branches et feuilles  d'arbres, selon les saisons ou le temps, la lumière naturelle ne peut y parvenir comme il se doit. Puis ces ouvertures aux coins dévoilent les éléments voisins, mais surtout permettent d'accentuer la présence du flux d'eau au sein de cette partie du terrain. 

        Pour y parvenir à l'intérieur de cette "boîte blanche", une entrée a été crée, sur l'une des parois (droite), qui permet une entrée hors protostructure. C'est-à-dire, une entrée qui permettrait de directement rentrer dans la pièce sans avoir la nécessité de passer à travers d'autres projets. Avec les entrées permises  par les liaisons des autres projets, nous avons de multiple possibilité d'y accéder. 

        Comme l’objet de ce projet est la révélation du sol, la conception a été faite en sorte que les parois « flottent » (~30 cm depuis le sol naturel) . En effet, une prolongation depuis la protostructure  a été effectuée pour obtenir structure porteuse. Cette prolongation  permet de construire et fixer l’ossature des parois, en assurant de ne pas cacher les éléments du sol, lorsqu’on observe de l’extérieur et assurer la stabilité des parois. Par ailleurs, cette prolongation était obligatoire car l'emplacement du projet se trouve à l'extrémité de la protostructure délimitée. 

        De plus, l'orientation a été effectué orthogonalement au muret en béton afin de s'aligner au site,  de travailler plus facilement les points de fixation de l'ossature à la structure porteuse ainsi qu'à la protostructure. Puis permet  d'avoir un espace assez large, sans nécessairement cacher les projets voisins et aussi d'être orienter vers les autres projets construits dans la protostructure. 





    Image Thu Apr 02 2020 11:33:26 GMT+0200 (CEST)



    Image Thu Apr 02 2020 11:33:26 GMT+0200 (CEST)


    Image Thu Apr 02 2020 11:33:26 GMT+0200 (CEST)




    Image Thu Apr 02 2020 11:33:26 GMT+0200 (CEST)




    Image Thu Apr 02 2020 11:33:26 GMT+0200 (CEST)



    Voici quelques images du projet obtenues après la modélisation faite sur le logiciel RHINO.