• HOUSES_typographie#1

    Par Curinga Noah, Domezon Quentin, Molliet Julian, Toupance Sacha, Vuchkova Blagica, Schwaiger Dylan, 17/04/20



    Image Fri Apr 17 2020 21:42:53 GMT+0200 (CEST)


    Cette proposition de hauteur de parois a ceci d'intéressant qu'elle met en lumière les différentes parties du complexe labyrinthique. Les deux jardins sont repérables de l'extérieur de la HOUSE. Les pans verticaux les plus hauts assurent l'isolement du jardin le plus enfoncé et font office de signal. 




    Image Sun Apr 19 2020 12:33:39 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Trois propositions d'une variation de niveaux à l’intérieur du jardin : 

         La perception et appréhension de l'espace central est différente suivant si un niveau bas permet une assise ou au contraire plus haut une simple contemplation. Les espace dans les angles créés par la rencontre d'une géométrie circulaire et carrée produisent aussi quelque chose d’intéressant.



    Image Sun Apr 19 2020 22:26:47 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Sun Apr 19 2020 22:26:47 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Sun Apr 19 2020 22:26:47 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Sun Apr 19 2020 22:26:47 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Image Sun Apr 19 2020 22:26:47 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Sun Apr 19 2020 22:26:47 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Sun Apr 19 2020 22:26:47 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Six propositions d'entrée, trois pour chacune:

        Rien que le fait d'entrer et de sortir du projet amène à une certaine réflexion. On peut donner une épaisseur à ces entrées, de sorte à avoir un espace entre-deux. On peut venir cadrer un entrée pour donner une échelle plus humaine au projet ou on peut glisser nos plans de sorte à créer une transition plus fluide entre extérieur et intérieur

  • Plan commun ROOMS_FAUVEL-MARÉCHAL

    Par Bossel Adrien, Bourdon Marie, Chatain Marie, Curinga Noah, De Coulon Alix, Diego Alemanyscenini, Domezon Quentin, Keum Su sie, Lekaj Alisa, Mizel Flavia, Molliet Julian, Pichler Carolina, Schwaiger Dylan, Toupance Sacha, Triantoro Adrianus, Vuchkova Blagica, 30/03/20



    Plan commun ROOMS_FAUVEL-MARÉCHAL

    https://we.tl/t-YOemYYMRgz



    Image Mon Mar 30 2020 08:26:03 GMT+0200 (CEST)    
  • Documents Présentation en PDF

    Par Vuchkova Blagica, 30/03/20

    https://drive.google.com/drive/u/1/folders/1XYXKKM9rDqaup066macCgqHcHDb-vYLb


    https://www.swisstransfer.com/d/0869a480-0ccc-4c94-8faf-d0ef36653bec

  • Synthèse ROOMS

    Par Vuchkova Blagica, 30/03/20

    LIAISON ENTRE LE RHÔNE ET LE TERRAIN

    L’idée de ce projet est venue lors de la visite du site à Genève. Il y avait le terrain avec les arbres et le Rhône. Entre les deux, de l’eau et un muret en béton crée par l’homme. Monter sur le muret pour observer le Rhône était possible que à quelques endroits du terrain. 

    Ainsi l’idée m’est venue de faire un lien entre ces deux: un sol.

    Le sol du site est irrégulier, et le niveau de l’eau et du muret ont une différence de hauteur importante. D’où l’idée de créer différents niveaux de dalles qui nous emmènent au Rhône.

    Les caractéristiques désirés du matériel pour le sol sont : lisse, simple et pouvant être préfabriqué. Le béton remplis ces caractéristique et reprend le matériau du muret de béton.

    Il a fallu un deuxième matériau pour compléter cette « ROOM » : le bois, reprenant le matériel de la protostructure. Cette sous-structure en bois permet une stabilité et une accroche à la protostructure.

    Cette « ROOM » commence par deux arbres qui marquent l’entrée. Pour y accéder on a le deux choix. Le niveau du sol crée commence à 15cm du sol réel, ce qui fait qu’on est en dessous du premier niveau de la protostructure.

    Il y a deux niveaux d’hauteur. On commence par le deuxième, on descend ( inspiré du sol qui devient plus bas et le niveau de l’eau ) et on remonte ( comme le muret ). 

    Le sol sort du système orthogonal de la proto et du muret et s’inspire du sol qui lui est irrégulier. L’angle d’écart entre la proto (axe Y) et le sol en béton est de 30° du sens de l’aiguille d’une montre. 

    Par la suite, La disposition du sol a été crée à partir d’un module de béton de 100x50x5cm qui permet l’emplacement souhaité et le changement de modules horizontales et verticales. En évoluant le projet, certains modules ont été liés ensemble et formant un seul module de 100x100x5cm.

    L’enjeu de ce projet est de trouver une sous-structure permettant de garder l’élégance des modules en béton et le changement de niveaux de sol pour atteindre le Rhône. La proposition est  un système de poutres (10cmx2.7cm) horizontales en axe X et Y ( orthogonaux comme la protostructure )  qui se superposent et reprennent les efforts. Le dernier niveau de poutres quant à lui, reprend la direction des modules et  augmente le sol de 10cm. 

  • Vue Perspective du projet

    Par Vuchkova Blagica, 30/03/20


    Image Mon Mar 30 2020 00:30:35 GMT+0200 (CEST)


    Collage photo et perspective en direction de la rivière


    Image Mon Mar 30 2020 00:30:35 GMT+0200 (CEST)


    Perspective en vue latérale, le long du Rhône



    Image Mon Mar 30 2020 00:30:35 GMT+0200 (CEST)

    Vue perspective en étant sur la structure