Texte de synthése de la phase ROOMS

Par Banctel Liam, 16/03/20

Durant cette phase Rooms, l’accent a été mis sur la sensation spatiale et le lien au site, c’est pourquoi je me suis d’abord attardé sur les éléments caractéristiques de l’espace de la mangrove. Le site est défini par sa proximité à la ville (dualité urbain/rural) mais aussi par une abondance de végétation qui par ses embranchements constitue une couverture au site (il faut noter que bien que couvert la lumière s’infiltre entre les branches).

A partir de cette analyse des éléments que j’ai considérés comme plus importants du site, j’ai essayé à travers une phase de recherche en croquis de marier ces éléments avec la protostructure et les autres contraintes de cette phase. L’idée en sortant fu celle d’une Room divisé et jouant de ce contracte tout en superposant des niveaux d’intériorité et en reprenant la forme générale de la protostructure. La Room est surélevé dans la protostructure permettant à l’espace extérieur plus ouvert de la Room de surplomber le panorama, de donner un point de vue nouveau sur les nombreux projets et de renforcer cette impression d’intérieur formé par le toit de feuilles de la mangrove. L’entrée de la Room se fait ainsi en grimpant une échelle menant à l’espace extérieur de la Room.

Ainsi, la Room est divisé en deux parties, une avec juste les contours structurels qui de par son ouverture est plus social et invite à profiter du panorama. Son côté social est renforcé par un double cube qui y est intégré pour que plusieurs utilisateurs se posent. En revanche l’autre partie de la Room est plus obscurci et est caractérisé par la sensation de protection, du privée ou encore de repos. Cette partie ne possède qu’un simple cube. La transition entre les deux espaces se fait par une paroi courbe qui, cache à premier abord l’entrée de la seconde partie (celle plus intérieure) mais avec sa courbe invite par la suite à transiter vers celle-ci. Cette même paroi fait l’effet inverse et ainsi le visiteur est invité à faire une boucle dans le Room profitant des deux expériences contrastées.

Puis la création d’un storyboard du chemin vers la room m’as rappelé le caractère géométrique répétitif, presque fractal, des branches des arbres. Ainsi, de la même manière que les branches, le projet évolua en une poupée russe du volume formé par la protostructure : protostructure entourant la Room, elle-même englobant les deux parties de la Room, qui ont des volumes de la même forme intégrés à l’intérieur. En outre, une maquette de recherche a l’échelle 1.20, m’as permis de bien visualiser les superpositions de volumes et leurs complexités structurelles. Par la suite, ces difficultés structurelles ont été résolues par une grande axonométrie éclatée a échelle 1.10 de la Room dans son ensemble, divisée en trois parties indépendantes : en premier lieu, le plancher qui fusionne avec les plus petits volumes par un lattage plein/vide satisfaisant le problème structurel du poids ; puis, la sous-structure qui développe un niveau d’intériorité additionnel car elle délimite le volume de la Room et aussi les parois de la partie plus extérieure de la Room ; pour finir, les parois opaques de la partie la plus intérieure de la Room qui se fixe sur la sous-structure et forme un dernier niveau d’intériorité.

Puis grâce a la maquette de recherche, j’ai conclu que la partie plus intérieure de la Room est trop sombre et manque de lien avec le site si particulier. J’ai donc pris le motif irrégulier des arbres dans le site pour faire des ouvertures dans la paroi la plus ensoleillée. Ainsi des ouvertures circulaires permettent une entrée de lumière en raies qui s’accumules et forment une alternance ombre/lumière similaire a celle du site par les branches et troncs. Une maquette rapide permit de mieux étudier ces ouvertures et les jeux de lumière qui en résultent.

Pour finir, j’ai construit la maquette 1.10 selon les dessins en m’ajustant a la protostructure (qui n’est pas parfaite). J’ai adopté des ouvertures rectangulaire (ou carré) pour rendre la paroi plus facile à construire en lattes de bois. De plus, des parois de tissu opaque séparant les deux parties de la Room ont été choisi car elles sont plus adaptées à la construction.