• Week 6 #Prise de mesures à Evian

    Par Cherkaoui Rim, Sharafeldin Hania, 09/11/19


    Image Sat Nov 09 2019 20:22:30 GMT+0100 (CET)




    Image Sat Nov 09 2019 20:22:30 GMT+0100 (CET)




    Image Sat Nov 09 2019 20:22:30 GMT+0100 (CET)






  • Week 8: Jeux de lumières

    Par Crisinel Louis, Margueron Jérôme, 09/11/19



    Image Sat Nov 09 2019 16:31:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)    Image Sat Nov 09 2019 16:31:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)    Image Sat Nov 09 2019 16:31:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Sat Nov 09 2019 16:31:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Sat Nov 09 2019 16:31:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)    Image Sat Nov 09 2019 16:31:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Sat Nov 09 2019 16:31:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Sat Nov 09 2019 16:31:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)    Image Sat Nov 09 2019 16:31:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)    Image Sat Nov 09 2019 16:31:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Sat Nov 09 2019 16:31:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Sun Nov 10 2019 22:29:56 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
  • Plan et élévation réalisés en groupe - Week 7

    Par Benador Anna, Bravo Prado Giancarlo, Cherkaoui Rim, Covantes Manuel, Pachoud Aurélien, Sharafeldin Hania, 08/11/19


    Image Fri Nov 08 2019 23:31:23 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




  • Texte Measures - Week 8

    Par Benador Anna, Pachoud Aurélien, 08/11/19

    Lors de cette phase Measures, nous nous sommes rendus à Evian afin d’effectuer diverses mesures sur une des protostructures construites par les étudiants de l’année dernière. Dans cette protostructure une zone nous a d’emblée attirée. Cette zone est délimitée par deux panneaux en bois parallèles, qui sont désaxés par rapport au quadrillage de la structure. Ces deux panneaux formaient une sorte de cadre à un arbre qui figurait comme un point de fuite.

    Dans l’étude de l’espace formé par ces deux panneaux, nous avons commencé par réaliser quelques dessins. Nous avons fait ensuite un plan avec élévations à l’échelle 1/10 afin de mieux comprendre l’espace que nous avions choisi, et une perspective, car nous trouvions qu’elle représentait et traduisait le mieux notre espace et la raison pour laquelle nous avions choisi cet espace.

    Avant de nous attaquer à la conception de la maquette en plâtre, nous avons fait une axonométrie de notre zone ainsi que de l’espace interstitiel afin d’avoir une meilleure idée de ce à quoi notre maquette allait ressembler.

    Ensuite est venu le moment de la conception de la maquette en plâtre. Nous avons effectué un premier essai qui n’a pas été concluant, car nous ne sommes pas arrivés à retirer les poutres en carton qui traversaient notre maquette. Nous avons donc refait une maquette, cette fois-ci en deux pièces, qui nous a paru plus intéressante car la coupure entre les deux pièces permettait de montrer le quadrillage principal de la protostructure.

    Pour conclure, nous avons décidé de faire une perspective du négatif de l’espace formé par ces panneaux, pour “boucler la boucle” et revenir sur l’idée de base qui nous avait fait choisir cet espace, qui pour rappel, donnait sur un arbre qui formait comme un point de fuite.

  • Week 7 - Texte Measures

    Par Banctel Liam, Métral Bastian, 08/11/19

    Après avoir visité plusieurs projets, notre attention s’est porté sur la partie sud-est parmis les trois structures correspondantes sur le site de la grange d’Évian. C’est sur la base de la lumière traversant le plafond fait de parallèles que nous avons décidé d’y déterminer un espace. Cet espace interstitiel a été délimité de la paroi de parallèles est à la paroi diagonale au milieu de la structure avec comme base le plafond. La hauteur de cet espace a été choisie assez basse afin de reprendre cette idée de surface comme le plafond. Afin de nous représenter l’interstice, nous avons dessiner une projection de Monge et une axonométrie. Cela a porté notre attention sur les différents modules traversants ce vide comme creusé à la surface de ces parallèles et ces obliques superposées. Par la suite, notre travail s’est focalisé sur la surface de ce vide et c’est sur cette base de cela que nous avons voulu y mettre en lumière au travers d’une perspective. Enfin, nous sommes passé à la partie plâtre avec notre premier moulage de cet espace comme test. La pression du plâtre sur les différents matériaux internes (modules parallèles et obliques), qui testés en plus de beaucoup de nivea, ne nous n’a pas de les enlever. Dommage, pour ce que nous voulions montrer au travers de cette construction. La décision a été prise, pour le deuxième plâtre, de le faire en deux parties afin de pouvoir voir à l’intérieur ces modules et à cause des problèmes de pression du plâtre. De plus, en le coupant à 1 cm, les creux formés par la superposition des parallèles et des diagonales, permet à la lumière d’y passé comme recherché dans le plein initial.