• ROOMS: Review Post

    Par Margueron Jérôme, 29/03/20

    Le Site:


        Image Sun Mar 29 2020 22:53:19 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Image Sun Mar 29 2020 22:53:19 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)    

                                Lieu choisi pour le studio Mignon-Legros à la mangrove


    Croquis:


    Image Sun Mar 29 2020 22:53:19 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)
    Apparitions des premières idées



    1er Storyboard:


    Image Sun Mar 29 2020 23:17:13 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Storyboard expliquant le développement de mon projet



    Maquette de recherche:


    Image Sun Mar 29 2020 22:53:19 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)  Image Sun Mar 29 2020 22:53:19 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Image Sun Mar 29 2020 22:53:19 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)  Image Sun Mar 29 2020 22:53:19 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Image Sun Mar 29 2020 22:53:19 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)  Image Sun Mar 29 2020 22:53:19 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Image Sun Mar 29 2020 22:53:19 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)  Image Sun Mar 29 2020 22:53:19 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)




    Dessin:


    Image Sun Mar 29 2020 23:17:13 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Sun Mar 29 2020 23:17:13 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Plan et 4 élévation pour positionner les murs et élaborer leur système structurel



    2ème Storyboard:


    Image Sun Mar 29 2020 23:17:13 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Dessin:


    Image Sun Mar 29 2020 23:17:13 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Sun Mar 29 2020 23:17:13 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Une coupe informant sur le terrain apparaît ainsi que les planchers et la structure du mur oblique



    Photos de la maquette finie:


    Image Sun Mar 29 2020 23:17:13 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)  Image Sun Mar 29 2020 23:17:13 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Le mur qui sort du plancher nous oriente en dedans. Le mur oblique offre une entrée étroite et cache l'intérieur



    Image Sun Mar 29 2020 23:17:13 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)  Image Sun Mar 29 2020 23:17:13 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    La présence d'une personne n'est perçue que dans l'axe de l'entrée


    Image Sun Mar 29 2020 23:17:13 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)  Image Sun Mar 29 2020 23:17:13 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)




    Image Mon Mar 30 2020 17:02:14 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Maquette commune



    Projet sur le site:


        Image Sun Mar 29 2020 23:17:13 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Image Sun Mar 29 2020 23:17:13 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)    



    Planche finale:


    Image Mon Mar 30 2020 01:22:27 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)







    Texte de synthèse:


    Situation :

    Le site de la mangrove est un lieu offrant un espace vaste bordant le Rhône. Lors des périodes estivales, celui-ci est surfréquenté par les baigneurs, pique-niqueurs, etc. C’est pourquoi, lors de ma visite sur le site, j’ai eu l’idée de créer un espace qui est fermé à l’extérieur, offrant ainsi de l’intimité, tout en restant très ouvert sur le Rhône.

    Ma première idée, qui apparaît sur mes croquis, reprend la base du projet de PLANES et se place au bord de l’eau, offrant une assise et un espace suffisamment grand pour y faire un feu et s’y tenir autour. Suite à une discussion de groupe afin de décider de la position de la protostructure sur le site, il m’a fallu me placer au-dessus du bassin d’eau situé entre le muret et la rive. Cette nouvelle position m’a alors contraint à créer un ou plusieurs planchers afin de pouvoir m’approcher au plus près du fleuve.


    Spatialité :

    Tout comme sur le projet de PLANES les différents plans gardent des dimensions égales. Cependant, dans ce cas, elles sont choisies par rapport à la protostructure. Chaque plan étant dimensionné par deux cellules de la protostructure, soit des rectangles de 2m40 par 3m20. Quant à lui, le plan oblique qui se trouve seul du côté gauche du projet à des dimensions doubles, soit 4m80 par 3m20.

    Chaque plan a été repositionné selon certains critères. Le premier concernant l’entrée, le plan positionné verticalement sur sa longueur ressort de la protostructure et du plancher afin d’inviter les usagers à entrer en les orientant vers l’intérieur. Le plan oblique, pour sa part, permet de cacher l’intérieur en n’offrant qu’un espace de 60 centimètres à hauteur d’épaule entre lui-même et le plan cité précédemment. Les deux planchers permettant d’aller au-delà du bord de l’eau suivent l’inclinaison du plan oblique. Le premier espace délimité par le plancher inférieur est un lieu de transition amenant à l'étage supérieur se trouvant à une hauteur de 95 centimètres au-dessus du muret. Le dernier plan vient clôturer l’espace sur la droite du projet.

    Ce projet propose un lieu fermé sur la plage et offre une grande ouverture sur le Rhône. Il permet de se mettre à l'écart de la foule qui peut occuper la mangrove lors des jours chauds par exemple.

  • Synthèse ROOMS - Week 21

    Par Pachoud Aurélien, 29/03/20


    Image Sun Mar 29 2020 23:48:31 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale) Image Sun Mar 29 2020 23:48:31 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Choix du site, cadre naturel et lieu de passage


    Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Idée de base, jonction de deux blocs à des hauteurs différentes

    Le bloc le plus bas offre une vue totalement dégagée

    Les parois obstruent la vision depuis l'extérieur


    Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Changement de plan, le lien avec La Jonction étant trop faible


    Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Nouveau plan, le projet possède deux niveaux d'intérieurs

    Possibilité de tourner tout autour et offre divers expériences de vision


    Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale) Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Les deux niveaux de parois permettent d'avoir différents niveau d'obstruction de la vision

    Plus on entre dans le projet, plus la vision est dégagée



    Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale) Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Les passages latéraux offrent une vision restreinte du Rhône



    Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Le dernier niveau d'intérieur offre une vue totalement dégagée


    Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Autre expérience de vision grâce à des ombres portées


    Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Vue de l'intérieur du projet en perspective



    Image Sun Mar 29 2020 18:34:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Planche A0



    Texte:

    L’embarcadère d’Onex étant essentiellement un lieu de passage, le projet a pour but d’inviter les passants à s’arrêter un moment sur ce site.

    L’idée de base de ce projet était de créer un projet faisant écho à la Jonction et l’environnement alentours. Le lien avec la Jonction étant trop faible, il a été abandonné pour mettre l’accent sur une des caractéristiques du projet, un jeu d’obstruction de la vision.

    Les projet possède deux niveaux d’interiorité, chacun délimité par des parois composées de lattes espacées de manière régulière. Le niveau le plus extérieur voit ses lattes orientées verticalement, tandis que le niveau le plus intérieur voit ses lattes orientéées horizontalement. Ces 2 orientations différentes permettent à un observateur extérieur d’entrevoir l’intérieur du projet, éveillant ainsi sa curiosité.

    L’utilisateur peut décider d’entrer dans le projet en montant quelques marches, ce qui a pour effet de l’éloigner du Rhône. Il arrive dans le premier niveau d’intériorité, depuis lequel il a une vision très focalisée sur le Rhône qui n’offre quasiment pas de dégagement. Ce niveau d’interiorité possède également un garde-corps qui a pour effet de faire entre l’utilisateur et le Rhône. Cet intérieur offre également une vision encore obstruée sur le deuxième niveau d’intérieur du projet.

    Depuis ce passage exigu, l’utilisateur peut descendre quelques marches et se rendre sur un vaste plancher offrant une vue totalement dégagée sur le Rhône. Contrairement aux passages latéraux, ce niveau d’intérieur permet à plusieurs utilisateurs de profiter de cette vue. Le plancher donne également la sensation de se prolonger avec le Rhône.

    Depuis ce plancher, l’utilsateur peut monter quelques marches pour se retrouver à nouveau dans un passage exigu, permettant d’accéder au projet d’Hania.

    Le projet permet aux utilisateurs de tourner tout autour de lui, leur offrant différentes expériences de vision, qu’elle soit complètement ou partiellement obstruée voire totalement dégagée. La lumière offre également à l’utilisateur une autre expérience de la vision grâce à des projections d’ombres provoquées par les parois.

  • REVIEW ROOM

    Par Banctel Liam, 29/03/20


    Image Mon Mar 30 2020 00:01:38 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Durant cette phase de Rooms, le site de la mangrove, étant un espace très particulier de part sa situation, a été au centre même de la recherche de la Room. Ainsi, avant toutes sorte de développement de cette phase, une analyse du site est primordiale. Sur le site on peut remarquer plusieurs caractéristiques liées au Rhône mais cette analyse n’est pas correcte car le Rhône est un élément qui n’est pas unique à ce lieu (uniquement le lien Mangrove-Rhône l’est) ; ainsi sans totalement ignorer la présence du fleuve l’analyse se poursuit sur le terrain même. A noter que la notion de cabotage bien que lié évidement aux eaux décrit plus une envie de rester proche de la terre ferme, notamment comme refuge, et donc la terre prend plus de valeur que l’eau. Sur le sol les arbres du site constituent une toiture et l’expérience y est donc plus paisible que la ville voisine. Cette sensation d’abri n’est pourtant pas absolue : les branches et feuilles laissent passer une partie conséquente de la lumière du soleil. Ainsi sous les arbres les promeneurs profitent d’un espace entre intérieur et extérieur.

    Cette dualité m’ayant intéressé, je poursuivis sur une phase de recherche par les croquis. Ils aboutirent à un concept qui malgré une apparence simple présente des pistes de développement : en reprenant la géométrie fractale des branches des arbres formant cette toiture naturelle, j’imagine une Room ayant à plusieurs endroits la forme de la protostructure et qui comme le site joue avec la notion d’intérieur et d’extérieur. J’imagine un double cube ayant une partie ouverte notamment sur le site, sa forêt comme son fleuve, et une autre partie couverte qui fait office d’abri.

    Pour développer ce concept efficacement on réalisa un storyboard, synthétisant le déplacement vers et dans la Room. De cet exercice, je conclu que la partie intérieure manque d’intérêt pour un visiteur et est un peu trop obscur. Je décide donc d’intégrer des ouvertures dans le mur le plus exposé au soleil, mélant ainsi l'extérieur a l'interieur de la Room, et de compléter le plancher jusqu’alors banal par des volumes, encore une nouvelle échelle de la forme de la protostructure, qui peuvent servir l’utilisateur de part ses dimensions abordables.

    Par la suite je construisis une maquette de recherche a l’échelle 1.20 pour comprendre quels sont les problèmes constructifs de mon projet. Ainsi on découvrit les problèmes de la construction de la sous-structure devant garder sa forme extraite de la protostructure et de la relation entre les deux parties de la Room. Pour résoudre ses problèmes je réalise une axonométrie éclatée du projet et des détails constructifs pour bien voir les systèmes légèrement complexes pour résoudre ces problèmes. Ainsi, je parvient a préserver la forme de la Room et donc de bien reprendre le volume si important au concept (les details permettent une continuité de la forme et aucune superposition de lattes pouvant briser cette sensation du volume).

    Pour étudier l’entrée de lumière dans la Room par les ouvertures je réalise une maquette 1.10 et je remarque que ces ouvertures peuvent reprendre les jeux de lumière des arbres sur le site. Ainsi je façonne des ouvertures en reprenant la disposition aléatoire des branches des arbres, rappelant au visiteur a l'abri la sensation extérieure permise par la lumière. La maquette indique alors la stratification des raies de lumière créant une forêt d’ombres et de lumière dans la Room. Ainsi un nouveau lien entre l’intérieur et l’extérieur est formé. De plus, pour rendre le projet constructible plus aisément je change les ouvertures dans la paroi d’un cercle a un carré rappelant une fois de plus la forme de la protostructure. Bien qu'on puisse penser que cela brise le lien avec les effet de lumière a l'extérieur, les tests par maquette ont montrés au contraire que la disposition des ouverture suffit a rappeler le mileu du site.

    Par la suite la construction de la maquette 1.10 sur avec les autres projets de la protostructure a amené à un dialogue entre ceux-ci. Un accès a la Room est donc créé reliant mon projet a ceux situé en dessous, par une échelle arrivant au projet de Ruben. Ce lien indique bien la continuité de l'espace de la House avec tout les projets reliés entre eux. Ainsi un visiteur retrouve dans mon projet une multiplicité d'expériences comme il le vit en parcourant la House.

    Mais due à l’épidémie, le projet est transféré à la modélisation 3D, que l’on découvre. Les atouts de la modélisation avec Rhino sont donc mis à profit : La visualisation de la Room depuis l’intérieur de celle-ci ou encore l’opportunité d’utiliser des calques pour rechercher directement sur le modèle 3D. Cette dernière fonction a servi pour une recherche plus poursuivie du dernier élément laissé sans modifications du a la recherche du projet: l'interstice des deux parties de la Room. Ainsi une paroi dynamique est adoptée et permet une interaction entre les deux parties de la Room et le visiteur, adaptant ainsi son expérience de la Room a sa guise, cette expérience étant concu pour intéresser le visiteur et non le contraindre dans un espace qui pourrait paraitre trop clot.


    Image Mon Mar 30 2020 08:04:10 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Le site couvert par les branches et en été aussi par les feuilles

    Image Mon Mar 30 2020 17:46:56 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Croquis pour déterminer la base du projet

    Image Mon Mar 30 2020 01:06:40 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Storyboard: Recherche a travers le deplacement vers et dans la Room

    Image Mon Mar 30 2020 00:01:38 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Effets de lumière entrant par les ouverture (1.10) Recherche d'interiorité et d'extériorité dans la Room

    Image Mon Mar 30 2020 00:01:38 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Image Mon Mar 30 2020 00:01:38 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Maquette de recherche (1.20) Comprendre la complexité constructive de la Room

    Image Mon Mar 30 2020 00:01:38 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Axonométrie éclatée (1.10) Travail de résolution des enjeux constructifs

    Image Mon Mar 30 2020 00:01:38 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Construction de la maquette (1.10): Construire en groupe et trouver des points de contact

    Image Mon Mar 30 2020 00:01:38 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Maquette (1.10): Laissée imcomplète a cause de l'épidemie. Suite de la Recherche Rooms par modélisation 3D

    Image Mon Mar 30 2020 03:26:52 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Monge avec coupes (1.20): Représentation de l'intérieur de la Room d'un point de vue extérieur

    Image Sun Mar 29 2020 22:24:22 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

              Axonométrie éclatée (1.20): indique l'ordre constructif:                 

              1. Plancher (fixé sur la protostructure)                                             

              2. Echelle (pour faciliter l'accès)                                                        

              3. Sous-structure (fixé dans le plancher)                                          

              4. Couverture (posé grace a une extension provisoire du plancher)

               5. Parois (Visées a la sous-structure et a la couverture                    

    Image Sun Mar 29 2020 22:24:22 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Perspective de l'intérieur et de l'extérieur (1.5): les deux expériences dans la Room


    Image Mon Mar 30 2020 08:29:18 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Synthése des volumes retrouvés dans la Room tous reprenant la forme de la protostructure

    Image Sun Mar 29 2020 22:24:22 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Tableau de metrage du bois

    Image Sun Mar 29 2020 22:24:22 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Dessin de synthese

  • ROOMS, Week 6, post review

    Par Métral Bastian, 29/03/20

    Mon projet se situe à Onex à côté du ponton, où j'y ai, tout de suite, placé un quadrillage composé de carrés de 40cm afin de relever les éléments du site : particulièrement les pierres dessinant la rive du Rhône. Mon projet 



    Image Mon Mar 30 2020 09:04:35 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Mon Mar 30 2020 09:04:35 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Quadrillage :



    Image Mon Mar 30 2020 09:04:35 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Lors du premier exercice de cette phase, nous avons travaillé sur des scènes de film, où devait figurer une intériorité en contraste (ou non) avec une extériorité. Ma scène (Parasite, 2019) s'est centrée sur un entresol bas avec une fenêtre haute donnant sur la rue. J'ai repris cette idée de hauteur de la vision sur l'extérieur comme base de mon projet.

    La première version de ma room s'articulait en un escalier qui tourne avec des marches de formes différentes, ce qui reprend la courbe créée par les pierres du site. Les parois forment une frontière entre intérieur et extérieur, tel les rochers qui marque le paysage entre le Rhône et la terre.



    Image Mon Mar 30 2020 09:04:35 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Les parois commençaient à une hauteur assez haute ne laissant que difficilement la vue aller vers l'extérieur, puis en decrescendo, les parois diminuaient en garde-corps sur la partie haute du projet.

    Un problème structurel est rapidement apparu : les éléments verticaux supportant la structure ne fonctionnait pas avec le quadrillage (pièce centrale du projet). J’ai donc revu la structure me reposant beaucoup plus sur la grille (40x40). Chaque élément vertical prend place autour d’un nœud du quadrillage. Cela permet de créer à l’aide de triangles (les marches) sa forme.


    Image Mon Mar 30 2020 09:04:35 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    La nouvelle structure repose sur différents éléments : des verticaux , qui en leur base pincent le quadrillage et en leur sommet pincent les éléments horizontaux. Ces éléments reprennent la forme de la grille.


    Image Mon Mar 30 2020 09:04:35 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)             Image Mon Mar 30 2020 09:04:35 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)




    Ce sont les marches, des panneaux visés sur les éléments horizontaux, qui donnent sa forme si particulière à la room et qui permet l’intériorité du projet, alors qu’au début, tout était centré sur la forme non-orthogonale, délaissant le lien à la grille qui fait la lien au site. Les marchent permettent d’atteindre la plateforme au centre de la structure. Les marches formes donc l’intériorité de la plateforme.


    Image Mon Mar 30 2020 12:04:45 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)





    Image Mon Mar 30 2020 09:04:35 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)





  • ROOMS, Week 6, planche rhino (A0)

    Par Métral Bastian, 29/03/20


    Image Sun Mar 29 2020 21:59:51 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)