• À travers

    Par Von Flüe Oriane, 28/02/20

    À travers : "par un mouvement transversal d'un bout à l'autre d'une surface ou d'un milieu qui constitue un obstacle".

    Le Petit Robert, Éd. 2016, p. 2611.


    Image Mon Mar 30 2020 01:27:19 GMT+0200 (CEST)


    Synthèse du projet en trois traits, feutre noir.


    LE SITE

    Genève : (re)découverte, investigation du site & implantation fictive


    Site de la Mangrove : petit bout de terrain, relativement éloigné de la civilisation urbaine genevoise. Promeneurs, avec ou sans chien(s), et coureurs y défilent les uns après les autres, prenant le temps de contempler la splendide vue offerte par le Rhône. Quelques courageux se tâtent même à s'asseoir quelques minutes, jusqu'à ce que l'air frais les incite à poursuivre leur chemin. Un lieu de passage donc, et de loisirs.

    Image Sat Mar 14 2020 15:06:47 GMT+0100 (CET)

    Vision particulière. L'Arve et le Rhône se confondant ; un pont - sur lequel la photographie est prise - reliant deux rives, toutes deux abritant chacune un site à investiguer : le parking & la Mangrove.


    ***


    Une des deux protostructures concernant les trente étudiants que nous sommes (deux studios étant regroupés) sera installée de façon à couper le site de la Mangrove en deux, débutant depuis le muret et se prolongeant jusqu’en haut de la dénivellation. Elle stoppera alors net le chemin des passants, à moins qu'ils ne s'essaient à quelques acrobaties. La notion de passage s'est ainsi dessinée comme étant point d'ancrage principal de ma recherche, mon but devenant en conséquence de faciliter la traversée de la construction.


    Image Sat Mar 14 2020 15:06:47 GMT+0100 (CET)

    Illustration de la séparation provoquée par l'installation de la protostructure (en couleur) une fois sur le site, croquis d'observation.


    Image Sat Mar 14 2020 15:06:47 GMT+0100 (CET)

    Protostructure humaine : chaque personne représente un poteau extérieur ; l'espace entre deux personnes représente une distance d'1.60m, largeur d'une cellule.


    Image Mon Mar 30 2020 13:03:41 GMT+0200 (CEST)

    Implantation du projet sur le site, plan, 1:100.


    Image Mon Mar 30 2020 13:03:41 GMT+0200 (CEST)Implantation du projet sur le site, seul au sein de la protostructure, élévation, 1:200.


    Image Mon Mar 30 2020 20:52:03 GMT+0200 (CEST)

    Zoom sur le projet, modélisation 3D via Rhino.


    Image Mon Mar 30 2020 20:52:03 GMT+0200 (CEST)

    Implantation du projet sur le site, axonométrie, via Rhino.


    ***

    LA PROTOSTRUCTURE

    Modélisation du site : collaboration, partage des tâches, ajustements 


    Entre construction de la maquette de la protostructure en 1:10, mise en place de la topographie et les dessins en commun en 1:33 mettant en lien tous les projets individuels, la trentaine d'étudiants que nous sommes s'affairent telles des fourmis afin de procéder à une répartition et réalisation des tâches.

    Image Sun Mar 15 2020 13:38:34 GMT+0100 (CET)
    Image Sun Mar 15 2020 13:38:34 GMT+0100 (CET)

    Modélisation de la protostructure & de la topographie en atelier, échelle 1:10, travail commun.


    ***

    Du côté solo : émergence d’idées, ébauches & évidement


    Notion de passage donc. Pourtant, plusieurs éléments structurels de la protostructure de base bloquent sa traversée paisible. Pourrait-on alors imaginer renoncer à ces éléments, à condition de proposer une compensation structurelle ainsi qu'un renforcement statique ? Ou serait-il possible de les contourner ? Existerait-il une option réunissant ces deux points ? 


    Image Mon Mar 30 2020 01:27:19 GMT+0200 (CEST)

    Protostructure originelle, sans modification. Ce sont principalement les lambourdes horizontales, à 90cm du sol, qui gênent le passage direct en son travers. Perspective via Rhino.


    Image Mon Mar 30 2020 01:27:19 GMT+0200 (CEST)

    Évidement de la protostructure, maintenant prête à accueillir le projet. Perspective via Rhino.


    ***

    Image Sun Mar 15 2020 13:38:34 GMT+0100 (CET)Image Mon Mar 02 2020 21:08:54 GMT+0100 (CET)

                                                                Points de départ : lier différents niveaux par le biais d'un escalier ;                                                                                                            délimiter un passage étroit à l'aide de parois, rendant l'espace quelque peu confiné.

    Sketch by Adolphe Appia for the set of a Wagnerian drama ; "looks like passage through a Richard Serra Installation".


    Image Sun Mar 29 2020 20:26:42 GMT+0200 (CEST)

    Vue du projet initial à son entrée, coupe transversale occupant plus de trois cellules côté Rhône, plan coupé. 1:25.

    Image Mon Mar 30 2020 15:32:56 GMT+0200 (CEST)

    Coupe transversale avec évidements côté pente & plan complet. 1:25.


    ***

    LA TRAVERSÉE

    Image Mon Mar 30 2020 01:27:19 GMT+0200 (CEST)

    Vision globale du projet isolé, vue extérieure. Axonométrie via Rhino, 1:20.


    ***

    Review intermédiaire : définir les limites, les explorer et les dépasser 


    Sortir de la protostructure au lieu de s'y limiter, de s'y contenir. S'échapper. Outrepasser. Déborder. Se répandre.


    Image Mon Mar 02 2020 20:22:46 GMT+0100 (CET)

    Relier deux éléments ensemble, joindre deux côtés, toucher terre à nouveau après s'être élevé(e).


    Pourquoi se restreindre à la protostructure, à une cellule de taille prédéfinie, alors qu'en sortir éliminerait quelques contraintes, comme la suppression de quelques lambourdes de la structure de base ? Surpasser les obstacles donc, tel ce pont enjambant la colline rocheuse.


    Image Sun Mar 29 2020 20:26:42 GMT+0200 (CEST)

    Ajouter quelques marches, monter un peu plus haut, sortir de la protostructure. Coupe en élévation, 1:25.


    ***

    Développement conceptuel : amplification, agrandissement, enrichissement


    Une traversée, quelques évidements. Et si l'on explorait ces deux concepts ? Et si l'on poussait plus loin le fait de traverser, puis d'évider la protostructure ? Permettre plus de passages, car parfois, créer une ouverture veut à la fois dire bâtir des murs. De nouveaux obstacles à franchir donc, et pour cela, de nouveaux évidements sont nécessaires.

    Image Sun Mar 29 2020 20:26:42 GMT+0200 (CEST)

    Tests et évolution de la pensée : projet contenu au sein de la protostructure, puis dépassant le cadre, et finalement trois passages ajoutés. Échelle 1:200. 


    ***

    Prospection de l'intériorité : découverte de l'espace par deux biais : la maquette en bois & le logiciel Rhino



    Ce projet, proposant avant tout une traversée dans la largeur de la protostructure, présente au final une multitude de passages et d'ouvertures. En voici un semblant de parcours visuel.


    Image Sat Mar 21 2020 19:17:16 GMT+0100 (CET)

    Pause au pied de l'escalier, le Rhône sur notre gauche au loin, un important dénivelé sur une droite plus proche. Maquette en bois, 1:10.


    Image Mon Mar 30 2020 01:27:19 GMT+0200 (CEST)

    Que la traversée commence. Perspective via Rhino.


    Image Sun Mar 22 2020 01:14:33 GMT+0100 (CET)Image Mon Mar 30 2020 01:27:19 GMT+0200 (CEST)

    Quelques marches montées, arrivée au premier niveau (env. 90cm au-dessus du sol). Deux traversées dissemblables s'offrent alors à nous. Maquette en bois 1:10. Perspective via Rhino.


    Quel chemin emprunter ? Celui, plat, fait d'un plancher de contreplaqué (à droite de chaque image ci-dessus), ou l'autre sous forme d'escaliers (à gauche sur la modélisation Rhino), surplombant le premier chemin, le confinant.


    a) Le plancher - côté pente


    Image Mon Mar 30 2020 01:27:19 GMT+0200 (CEST)Image Mon Mar 30 2020 01:27:19 GMT+0200 (CEST)

     Quelques pas en avant, suivant l'interstice entre l'escalier et les lambourdes verticales. Rencontre avec une nouvelle ouverture, dissimulant un énième espace, cette fois-ci sous l'escalier supérieur. Pour y entrer, il faudra légèrement se courber, le linteau se trouvant à 140cm du premier niveau. Perspectives via Rhino.


    b) L'escalier - côté Rhône

    Image Mon Mar 30 2020 01:27:19 GMT+0200 (CEST)

        La plus haute marche atteignant presque les 3 mètres, accordons un vertigineux regard à la descente, tout en contemplant de haut ce qui se passe sur le plancher. Perspective via Rhino.


    Et en dessous de la structure principale...


    Image Sat Mar 21 2020 19:17:16 GMT+0100 (CET)Image Sat Mar 21 2020 17:15:05 GMT+0100 (CET)

    Vue incomplète de l'extérieur vers l'intérieur, à hauteur des yeux à gauche. Redescente au niveau du sol à droite. Arrêt à l'entrée d'une ouverture latérale d'un peu moins de 90cm de haut et de 80cm de large. Espace destiné aux chiens, aux enfants et aux acrobates. Maquette en bois, 1:10.


    Image Sat Mar 21 2020 17:15:05 GMT+0100 (CET)Image Mon Mar 30 2020 01:27:19 GMT+0200 (CEST)

    Levons les yeux une fois à l'intérieur, dans le sous-sol de la structure principale. Maquette en bois, 1:10. Puis, tournons sur nous-mêmes, reculons de quelques pas, habitons pleinement l'espace. Perspective via Rhino.


    ***

    Développement : exploration, statique, construction


    L'emboîtement : un système de construction méthodique inspiré d'une installation éphémère de Rintala Eggertson permettant de limiter les vis.

    Image Sun Mar 15 2020 13:38:34 GMT+0100 (CET)

    Méthode et matériau de construction : emboîtement de lambourdes en bois

    Millu, Rintala Eggertson


    Image Sun Mar 29 2020 20:26:42 GMT+0200 (CEST)Image Sun Mar 29 2020 20:26:42 GMT+0200 (CEST)

    À gauche, détail constructif de l'assemblage de deux marches, à hauteur du premier niveau (env. 90cm), axonométrie, 1:10. À droite, réalisation des trois demi-premières marches, en bois.


    Image Wed Apr 01 2020 14:22:30 GMT+0200 (CEST)

    Quatre détails constructifs en axonométrie 30° et 45° via Rhino, alternant entre les échelles 1:5 et 1:10. Respectivement dans le sens de lecture : les jonctions à 5,40m de hauteur ; l’assemblage du plancher avec équerres de fixation ; détail du renforcement des premières marches ; détail du renforcement d’un évidement.

    Image Thu Apr 02 2020 13:54:47 GMT+0200 (CEST)

    Image Sat Mar 21 2020 17:15:05 GMT+0100 (CET)Maquette des escaliers sous toutes les coutures, permettant aux passants de rejoindre le premier niveau depuis le sol, 1:10, bois.


    ***

    Synthèse : du projet au symbole


    Rembobinons.

    Image Mon Mar 30 2020 18:31:51 GMT+0200 (CEST)

    1) Le projet dans son entier 2) Protostructure retirée 3) Verticales omises 4) Au tour des lambourdes horizontales 5) Renforcements des marches ôtés 6) Retour au symbole : deux expériences de traversées différentes.  


    ***

    Références 

    Image Sat Mar 21 2020 20:41:53 GMT+0100 (CET)

    MC Escher, Relativité.


    Ce projet fait écho à l'œuvre illusionniste d'Escher par cette sensation d'escalier infini. Dans les deux cas, on ne finit plus de monter et de descendre, de quitter différents niveaux après les avoir à peine atteints.

  • Rooms

    Par Lam Kenneth, 24/02/20

    ROOMS


    SITE:

    La mangrove, à la Jonction, Genève. Outre sa beauté, ce lieu possède de nombreuses qualités. Celle qui m'a sans doute le plus marqué est  sa luminosité. En effet, le site regorge de lumière tout au long de la journée dû à son orientation. Cette observation me guida vers les premières idées.

    Image Mon Mar 09 2020 02:31:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Mon Mar 09 2020 02:31:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    BUT:

    Le projet Rooms consiste à créer un espace spécifique dans une protostructure sur le futur lieu de construction, qui se situe au coeur de la Jonction. L'idée d'intériorité doit être retrouvé dans le projet.


    CONCEPT:


    Le but de mon projet, consiste à créer un espace modulable. Constitué de panneaux amovibles et de panneaux fixes, dès lorsqu'on déplacera un panneau, alors l'espace intérieur changera: les entrées/sorties, des espaces clos et des chemins se formeront.


    Image Mon Mar 30 2020 16:37:08 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Croquis d'illustration


    TEXTE:


    Chaque « Rooms» possède ses propres particularités. Celles que je souhaite pour mon projet sont les suivantes: qu’il soit dans un premier temps lié au jeu, de par son côté ludique et que la curiosité soit stimulée. Qu’on soit plongé dans un jeu de compréhension. Le caractère amovible renforcera l’idée de jeu. Il permettra aux visiteurs la liberté de s’amuser à interchanger les murs intérieurs qui donneront lieu à différentes disposition des entrées et sorties.

    Le jeu se veut aussi dans la lumière, à travers des panneaux, qui laisseront transparaitre la lumière composée de nuances différentes selon la configuration des parois intérieurs.

    Non seulement le projet se veut ludique et mutable dans sa structure, mais aussi à son utilisation. Quiconque s'y intéresse, sera amener à chercher les différentes combinaisons de cette structure. Un enfant rentrera peut-être s’y cacher, et l'assimilera à un labyrinthe, tandis qu'un adulte sera simplement curieux de découvrir les différentes différentes combinaisons. Dans tous les cas, l’utilisateur sera amener a jouer. Ainsi, le jeu constituera en soit l’utilisation.


    story board

    Image Sun Mar 15 2020 23:39:02 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Mon Mar 09 2020 02:31:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image de référence: "Chapuisat brothers", évocation au jeu



    PROJET:

    Les premiers essais


    Les premières inspirations comme dit précédemment, proviennent du lieu et de sa grande source lumineuse. Les idées initiales qui découlèrent furent de créer différents types de panneaux permettraient un jeu de lumière intérieur différent. Les différentes types d'essaies furent tester pour leur rapport a la lumière:

    - Un panneau en toile, qui filtre une partie de la lumière.

    -Des panneaux à barres verticales et horizontales, créant leurs ombres respectives.


    Image Mon Mar 30 2020 02:08:36 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Tue Mar 24 2020 10:45:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Tue Mar 24 2020 10:45:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Maquette d'essai de différents panneaux


    Ce fût ces deux images de références qui me firent choisir les panneaux en toile et verticaux, car ces illustrations montrent différents jeux de lumières, qui coïncident avec les effets lumineux souhaités.

    Image Mon Mar 09 2020 02:31:01 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Mar 29 2020 01:19:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    "Tea at Kuma Kengo's" great et "Le Corbusier à Firminy"  ©Francis Van de Walle VisionMaison


    Image Mon Mar 30 2020 10:55:31 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Dessin en 1:20

    Les panneaux amovibles, constitués d'un cadre en bois et de toile, laisseront transparaitre la lumière, qui aura des nuances différentes selon l'endroit situé. Les panneaux fixes, composés de barres verticales (mais constitué du même cadre en bois), apporteront du relief et laissera passer directement la lumière. 



    MODULATION ET LUMIERE


    Créer un espace qui se modifie selon la position des panneaux, tel fût l'idée qui amena à la création de ce dispositif. Il permet d'être fabriqué en amont. En effet, Il est formé de deux rails en qui se chevauchent en leur milieu, et permet de déplacer les panneaux en toiles. Ces rails recouvrent deux cellules entières de la protostructure et créent 4 séparations. Selon la configuration de panneaux, il influence l'espace intérieur:

    - En isolant (photo 1)

    - Unifier en son milieu (photo 2)

    - Séparer (voir dessin)


    Image Sun Mar 15 2020 22:21:16 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale) Image Sat Mar 28 2020 04:15:03 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Maquettes en 1:20


    Image Mon Mar 30 2020 11:54:29 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    axonométrie, perspective, coupe de détails de construction

    Des rails en métaux seraient fixés sur la structure en bois afin d'éviter la friction entre deux surfaces de bois.


    Le sol


    Le sol est l'élément porteur de toutes la structure. Il porte à la fois les rails et les panneaux fixes. Des solives sont fixés directement sur la proto structure. Le plancher, posé et fixé sur les solives, est aussi imbriqué dans la protostructure. Tous les panneaux sont imbriqués directement dans le sol, qui recouvre entièrement la surface de deux cellules. L'enrobement total des cellules, provient de la volonté de permettre à l'utilisateur de circuler librement dans le projet, qu'il fasse lui-même ses choix de passage, plutôt que de les imposer. 


    Image Sun Mar 29 2020 20:06:26 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Détails de construction du sol



    Espace libre et clos

    En agençant les panneaux fixes en les collants aux rails des panneaux mobiles, il est possible de créer des entrées et sorties selon la configuration des panneaux mobiles. Ceux-ci sont placés de manière à ce que chaque mouvement de panneaux amovibles crée une nouvelle ouverture.

    Image Sun Mar 29 2020 03:55:28 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    9 types de combinaisons (plans coupes 1:30)

    Rouge: panneaux modulables

    Bleu: panneaux fixes + Vert: panneaux fixes de l'entrée

    Turquoise: espace libre de circulation

    Noir: espace clos


    Image Sun Mar 29 2020 00:00:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Mar 29 2020 00:00:53 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Plan-coupe, plan, élévations, coupe et axonométrie (échelle 1:20)



    Un point de vue, quatre configuration

    Image Sun Mar 29 2020 23:11:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Sun Mar 29 2020 23:11:07 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Quatre perspectives intérieures prises du même point de vue, avec différentes configurations: les entrées et sorties changent selon la configuration.



    ACCÈS ET SITE

    L'accès à la structure provient directement du projet voisin de Iciar Bonnet. Le site se trouve à la fin de la pente sur un terrain relativement neutre.

    Image Mon Mar 30 2020 12:59:19 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Mon Mar 30 2020 10:11:42 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Image Mon Mar 30 2020 13:28:44 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Entrée par le projet d'Iciar Bonnet et position par rapport au site



    SYNTHÈSE


    Il est difficile de donner une définition clair et précise de rooms. C'est sans doute pourquoi je me suis dirigé vers une intériorité qui change sans cesse: des chemins se créant, des espaces se fermant... Analogiquement à l'intégralité des projets, Rooms peut prendre différents aspects, mais un lien relie tous les projets, une intériorité unique. 

  • Scaffolding

    Par Divorne Lisa, El Graoui Mohamed, Ozhiganova Anna, 23/12/19


    Dans la phase Scaffolding on poursuit la démarche commencée dans la phase précédente en s’adaptant à une nouvelle topographie artificielle et à la protostructure. C’est un parcours aux ambiances différentes. L’entrée se pose sur le socle et monte sur la protostructure. Cet espace invite le visiteur, il devient de plus en plus étroit en largeur et en hauteur en installant une direction. Il établit des limites spatiales en restant transparent, ouvert et laissant la lumière passer librement. Puis le plan qui couvre le visiteur devient opaque, il se retourne en installant une nouvelle direction. La seule source de lumière est la fente. Le visiteur suit la lumière qui lui dirige vers l’aboutissement de ce parcours - le puits de lumière. Un espace étroit où la verticalité domine, il s’agit d’un élancement vers le haut. De nouveau la lumière, ici zénithale et indirecte, captée entre les parois réfléchissantes, permet de diriger le regard du visiteur vers le ciel.


    Image Mon Dec 23 2019 18:51:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                                                                                              image de la topologie du sol en plâtre 


    Image Mon Dec 23 2019 18:51:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                             collage verticale d'image du projet finale (effet fente de lumière et puit de lumière)

    Référence 

    A new work by the renowned American artist James Turrell has opened in Lech am Arlberg, a small mountain village and ski resort in Western Austria. The installation is part of a series titled ‘Skyspaces’: autonomous light chambers that are immersive art experiences. 


    Image Mon Dec 23 2019 18:51:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)








  • Scaffoldings

    Par Deschenaux Dimitri, Emery Lucien, 18/12/19

    Mardi 17 décembre, 13h

    La première itération de notre projet n'a pas été concluante. La seconde un peu plus mais il faut à nouveau tout recommencer. La maquette en elle même se présente sous la forme de longs panneaux noirs enveloppés de baguettes qui leur donnent la rigidité structurelle dont ils ont besoin. Les panneaux s'arrêtent à 8 cm du sol, contrairement aux baguettes qui reposent dessus. Ledit sol a été notre point de départ dans ce projet et la première étape a été de le cartographier.

    Image Wed Dec 18 2019 11:50:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    "carte" du sol

    Trois paramètres principaux ont guidé notre réflexion. Premièrement l'aspect topographique évoqué précédemment que l'interstice avec les panneaux cherche à mettre en valeur. Notre intervention au delà de son apparence un peu brutale et austère a pour racine cette topographie. Deuxièmement la volonté de créer une promenade dans le sens de la longueur où se met en place un jeu avec les volumes et également avec la lumière. Troisièmement, et c'est là que pêchait particulièrement notre toute première version du projet, le renforcement de la protostructure. Celle ci peut-être perçue comme un cadre dans lequel tout est permis mais nous avons mis en place un système d'assemblage qui visait à rendre à la structure ce qu'elle nous donnait notamment en termes de rigidité et de stabilité.

    Image Wed Dec 18 2019 11:50:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Wed Dec 18 2019 11:50:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Wed Dec 18 2019 11:50:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Wed Dec 18 2019 11:50:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Le haut de la structure contraste fortement avec le bas, l'apparent chaos qui règne au sol tranche avec l'aspect carré, géométrique et délimité de la partie supérieure. 

    Image Wed Dec 18 2019 11:50:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Richard Serra, Shift, 1970


  • Scaffolding

    Par Dürig Alexander, Hausel Anna, 18/12/19

    Vertical and horizontal : touching.

    We started off planes questioning how two planes interact. They either create a joint or they merely touch. Following our ideas from planes, we decided to continue with the idea of the two planes touching, not creating a new three dimensional junction, but a two dimensional limit. For this, we experimented with various materials to see how they would join. 



    Image Wed Dec 18 2019 12:26:40 GMT+0100 (CET)


    The plan was to use the protostructure to orient a vertical and horizontal plane, the vertical meeting the ground. For this, we started studying the topography of our space. During this research, we realised that our ground is very rich and itself orients multiple planes. The two such planes that most interested us were the planes extending from two intersections of the three main topographical elements. These two planes intersect in a unique line, that itself has a unique vertical plane traversing it. Using this plane, we could translate upward the topography; the plane elevating the ground.


    Image Wed Dec 18 2019 12:26:40 GMT+0100 (CET)


    To show the interior of the intersection, we chose to cut the two planes. Indecisive of the final material, we started to map out the planes with cardboard. 


    Image Wed Dec 18 2019 12:26:40 GMT+0100 (CET)


    Elevated on our (implied) vertical plane, we can find our topography suspended from the same height proportionally to the higher traversal parts of the protostructure to that of the lower ones.


    Image Wed Dec 18 2019 13:35:51 GMT+0100 (CET)


    Finally we chose white cardboard reinforced by a wooden frame.


    Image Wed Dec 18 2019 13:35:51 GMT+0100 (CET)