• RECYCLING UP THE PRESENT

    Par de Huu Audrey, Ornigg Niels, 04/11/19


    "Study nature, love nature, stay close to nature. It will never fail you" - Frank Lloyd Wright -

    En arrivant sur le site d'Evian, la première chose qui nous a sauté aux yeux est l'harmonie que dégage ce lieu. Les structures sont en cohabitation parfaite avec la nature et l'environnement dans lequel elles évoluent. 

    Durant toute la phase, nous avons gardé en tête cette idée d'équilibre et de respect de l'environnement, notamment en réutilisant le plus possible le matériel pour différentes configurations. 

    La première partie de cette phase consistait en une action physique, presque intrusive sur le site d'Evian. Le but étant d'analyser les fondations de la structure, la prise de mesures était une étape primordiale. Pour ce faire, nous nous sommes munis d'instruments conventionnels ou non, dans le but d'avoir un maximum de données à travailler. 


      MEASURES_NN_dehuuaudrey_234   MEASURES_NN_dehuuaudrey_235   MEASURES_NN_dehuuaudrey_236

    dirty hands, smell of rain, wet shirts, grey sky, fresh mud, wind brushing our skins, taste of adventure 


    "If something can be designed, it is no longer uncertain" - Peter Eisenman - 


    Ayant maintenant toutes nos mesures en poche et un plâtre représentant notre interstice, nous sommes prêts à oeuvrer. 

    S'en suit un travail de simplification de ces mesures complexes et quelques peu subjectives. En effet, comme le mentionne le codex "s'emparer de la donnée complexe, confuse, parfois même insaisissable pour la projeter". Notre but ici étant d'alléger et d'apporter une compréhension commune de notre interstice. Nous nous sommes totalement réapproprié les mesures et le site.

    Pour ce faire, nous avons réalisé un panel de dessins et deux moules en plâtre représentant différents niveaux d'abstractions. 



           MEASURES_NN_dehuuaudrey_110    MEASURES_NN_dehuuaudrey_111

    Axonométrie, plan, élévations, perspective de l'interstice, Audrey de Huu


                                   MEASURES_NN_orniggniels_112

    Perspective, Niels Ornigg


    Dans la réalisation de nos objets, nous avons mis un point d'honneur sur la récupération des matériaux, notamment en construisant notre second moule à partir d'un maximum d'éléments du premier, réutilisant les pièces de cartons et les contreforts en bois.


      MEASURES_NN_dehuuaudrey_237   MEASURES_NN_dehuuaudrey_238   MEASURES_NN_dehuuaudrey_240

    wind blowing, golden hour, sticky hands & toxic smell, bittersweet days





                      MEASURES_NN_dehuuaudrey_230

    Réappropriation de notre interstice sous forme de pièces de plâtre, simple et hybride 


    En plus d'analyser la structure, nous avons également mis en place une stratégie de démontage spéculative en accord avec notre concept. C'est pourquoi, après avoir enlevé chaque poutre de bois, nous aimerions replanter des arbres à la place des fondations, de préférence des châtaigniers poussant en automne, afin de redonner toute sa splendeur au site et de ne pas perdre cette harmonie créée avec la nature. Les poutres de bois utilisées dans la construction serviraient d'une part à créer du compost pour la croissance des arbres et d'autre part, à en faire des pellets dans le but de chauffer les maisons le froid arrivant à grand pas. 



                                                         MEASURES_NN_oriniggniels_113

    Stratégie de démontage, élévations, Niels Ornigg


    Tout au long de cette phase, nous nous sommes posés beaucoup de questions sur l'espace, sa conception et la manière dont on le perçoit. C'est pourquoi, en retour, nous vous renvoyons à une interrogation de Bernard Tschumi: 

    "If space is a material thing, does it have boundaries?" 

  • MEASURES_Digging out

    Par Bussy Léane, Couelle Jeanne, 03/11/19

    Sur le site d'Évian "House Murmures", quelques fragment de notre processus de mesure ...

    Image Sun Nov 03 2019 15:34:15 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    ... ainsi que de l'empreinte de notre interstice 

    Image Sun Nov 03 2019 15:34:15 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    "Our fingers pull away with a baton stick until the garden is finished"


    Nous nous sommes intéressées au fondement de la structure. Les piliers de bois sont plongés dans des blocs de béton, enfouis sous terre. C'est en creusant que nous avons pu découvrir la forme unique de notre bloc et d'en embrasser la forme à l'aide d'un coulage de plâtre.


    Matérialisation de notre interstice au studio à l'aide de nos mesures

    Image Sun Nov 03 2019 15:34:15 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Mon Nov 04 2019 08:40:59 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sun Nov 03 2019 15:34:15 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    « Au terme de l’opération, nous obtenons plus que l’équivalent de la chose : son image allégée, débarrassée des accidents et susceptible d’une évaluation » - Dictionnaire d'histoire et Philosophie des sciences (1999) Paris

    Ce vide, formé de plâtre, n’est finalement que la matérialisation de l’interstice que nous avons créé auparavant à Évian. Une image sur laquelle la réalité a été modifiée par nos mesures, effectuées sur le site même, à une échelle choisie. En effet, les détails de la limite de notre interstice sont de l’ordre du millième de millimètre, si ce n’est encore plus petit. Or nous n’avions pas les outils pour effectuer des mesures si précises, si ces outils existent seulement. Nous avons donc pu jouer avec la taille de notre interstice. Il est impossible de le mesurer avec notre bras puisque sa taille lui est bien inférieure mais il est possible de le faire avec un pied, un doigt ou un bout de bois.

    La matérialisation de notre interstice permet d’en partager son essence, sa forme, plutôt que ses complexes détails. La partie haute reste cependant plus détaillée que le bas. Il s’agit d’un jeu d’échelle entre l’observateur et le vide même. Le haut de l’interstice est la partie qui est encore visible après en avoir pris l’empreinte à l’aide de plâtre, alors qu’à l’opposé, le bas ne l’est plus. Ainsi le bas de notre interstice semble être vu à grande échelle, avec très peu de détails (puisque l’empreinte de l’interstice empêche tout observateur d’en voir le bas, à moins que cet observateur ne soit sous terre) ; et le haut semble être vu à plus petite échelle avec plus de détails (partie de l’interstice encore visible après avoir pris l’empreinte).


    Et si finalement nous pouvions jouer avec notre propre échelle, si nous étions capables d’être à échelle et de nous approprier le vide, nous pourrions le voir d’une toute nouvelle manière : de l’intérieur.


    Image Sat Nov 09 2019 11:06:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Interstice & Structure

    Image Sat Nov 09 2019 11:06:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    L'interstice aux fondations n'est qu'une petite partie de notre structure qui en réalité s'élance vers le ciel

    Image Sat Nov 09 2019 11:06:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Pour le scénario de durabilité nous avons décidé de garder la structure, de laisser la nature reprendre ses droits pour qu'elle vienne l'habiter entièrement 

    Image Sat Nov 09 2019 11:06:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

     Jonathan Jonk Jimenez


    Finalement, a quelle échelle doit-on se placer pour pleinement habiter la structure ?



  • MEASURES_DurigAlex-EmeryLucien

    Par Dürig Alexander, Emery Lucien, 02/11/19
    Du sol boueux d'Evian à l'atmosphère effervescente des studios. Ce qui était au départ inconnu est d'abord devenu un concept spéculatif. De la ligne de la mesure au mètre, on est passé au plan du dessin puis finalement au volume du moule.


    Image Sat Nov 02 2019 18:23:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Fondation et trous que nous observons

    Image Sat Nov 09 2019 12:05:07 GMT+0000 (Greenwich Mean Time)

    Axos de la situation et du trou- Alex Dürig

    Image Sat Nov 02 2019 18:23:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Moule pour la reproduction polygonalisée de notre espace

    Impossible de ne pas se questionner sur le fort contraste entre ces les deux photos au-dessus, bien que l'une soit une représentation de l'autre. Petit à petit, sur tout le long du processus, un fossé a semblé se creuser entre le véritable trou et les représentations, pourtant de plus en plus poussées, que nous en faisions.

    Image Sat Nov 09 2019 12:05:07 GMT+0000 (Greenwich Mean Time)

    Outil de mesure test

    Mesurer nécessite des outils et il n'existe pas d'outil universel capable de tout mesurer. Il est donc important d'utiliser des instruments adéquats pour obtenir un résultat correspondant aux attentes. Parfois il est intéressant de créer l'accessoire manquant pour réaliser des mesures différemment. Chercher à mesurer le vide s'avère être une entreprise délicate, nous sommes en effet plus habitués à mesurer ce qui est plein, ce qui est présent. La démarche choisie a été d'inverser l'intérieur et l'extérieur à l'aide du moulage, rendant plus facile l'observation.

    Image Sat Nov 02 2019 18:23:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Photo de la conception d'un premier moule pour notre modèle hybride

    Image Sat Nov 09 2019 12:05:07 GMT+0000 (Greenwich Mean Time)                                 Résultat du moule hybride à l'argile (2ème modèle)

    La mesure en elle même est un outil qui permet de comprendre et d'aller plus loin. Une cote, une valeur ou une coordonnée est rarement un but en soi mais a généralement beaucoup de chances d'être une étape vers quelque chose de plus poussé, un dessin et des moulages dans notre cas.

    Image Sat Nov 09 2019 12:05:07 GMT+0000 (Greenwich Mean Time)

    Moule réduit, échelle 1:2, "polygonisé"

    Image Sat Nov 09 2019 12:05:07 GMT+0000 (Greenwich Mean Time)

    Dessin du moule simplfié, plus de faces

    Image Sat Nov 09 2019 12:05:07 GMT+0000 (Greenwich Mean Time)

    Moule hybride, "brut"

    Ce jeu d'intérpretations que laisse la mesure, tant dans les moulages que dans le dessin, nous fait penser au Landart. Les perceptions entre ce qui est de l'ordre du très grand ou du très petit, entre ce qui est brut ou lisse, et des formes nous laissent en suspension, perplexe quant à ce que nous appelons réalité.

    Image Mon Nov 04 2019 00:00:40 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Mon Nov 04 2019 00:00:40 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    REUBEN WU FROM AEROGLYPHS AND ARCHIGRAMS (2019)

    Et finalement, le médium choisi a eu des effets secondaires qu'il est intéressant de noter. L'aspect matériel, sorti de son échelle évoque le cadre alpin cerclant le Léman. Le jeu de dimension, l'inversion intérieur extérieur, contribue à l'aspect montagneux de la pièce. Aurait-on pu mesurer le Chablais savoyard à l'aide des mêmes outils agrandis à l'extrême? 

    Image Mon Nov 04 2019 00:26:30 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Alex & Lucien


  • MEASURES_Analyse d'une interstice et du pilier d'une construction

    Par Bonnet Iciar, Deshayes Charlotte, 02/11/19

    Après l'analyse sur place à Evian pour observer et mesurer la structure, les mesures prises sur le site ont été étudiées et retransmises sur papier, puis représentées par des moules en plâtre. Cela implique une série de dessins et calculs de la structure afin de mieux la comprendre et de reproduire les moules au mieux. 


    Quelques dessins de l'interstice et de la structure elle-même:


    Image Fri Nov 08 2019 19:10:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Axonométrie éclatée de la structure, échelle 1:15


    Image Fri Nov 08 2019 19:10:19 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Interstice creusée sur le site, échelle 1:2


    Plâtre coulé sur place, échelle 1:1 (Charlotte Deshayes)

    Plâtre coulé sur place, échelle 1:1


    Création de l'interstice en carton, qui servira de moule pour le plâtre. Le moule final représentera le "vide" de la structure et de l'interstice.


    Image Sat Nov 02 2019 19:07:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    1er Moule en carton, échelle 1:1


    Image Sat Nov 02 2019 19:07:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    2ème Moule en carton, échelle 1:2


    Plâtre interstice 2 (Charlotte Deshayes, Iciar Bonnet)

    Plâtre: Résultat du "vide" de l'interstice, échelle 1:2


    Plâtre interstice 3 (Charlotte Deshayes, Iciar Bonnet)

    Plâtre, échelle 1:2


    Plâtre hybride 1 (Charlotte Deshayes, Iciar Bonnet)

    Moule 3 en plâtre hybride contenant le plâtre coulé sur place à Evian, échelle 1:1


    Une stratégie de démontage de la structure a été ensuite imaginée. Étant donné que la structure se répète beaucoup, la stratégie se concentre sur le poteau surplombant l'interstice examinée ci-dessus. 


    Structure axo explosée et axo (Charlotte Deshayes)

    Dessin Stratégie de Démontage, 1:10



    Marche à suivre pour démonter la structure:

    Étape 0: Structure complète

    Étape 1: Retirer les trois poutres assemblées tout en haut du poteau, puis les séparer entre elles. 

    Étape 2: Faire de même pour le deuxième nœud . Commencer par retirer l'assemblage de trois poutres qui se trouvent sur le dessus, puis le deuxième juste en dessous. Séparer les six poutres. 

    Étape 3: Répéter la dernière étape avec le nœud inférieur.

    Étape 4: Déterrer et retirer le béton, ou scier les poteaux verticaux, puis les désassembler. 

    Étape 5: rassembler tous les poteaux de la même taille afin de pouvoir retrouver leurs dimensions facilement.


    Une fois la structure démontée, nous pensons qu'il serait bien de réutiliser les morceaux de bois qui sont toujours en bon état. En effet, pour éviter de "gaspiller" cette quantité de bois, il serait judicieux de leur donner une seconde vie pour d'autres projets futurs qui seront faits avec Alice. Pendant ce temps-là, il faudrait, par exemple, trouver un entrepôt pour y être stockés jusqu'à leur prochaine utilisation.



    TEXTE CONCEPTUEL -

    MEASURES

    « Measure ». When hearing this word, we immediately think of the external, simple, and universal way of measuring things: get a ruler, and here you go! However, we tend to forget the human part of it. As students studying architecture, we have been interested in looking at the internal measures that we could have as human beings, and have noticed the importance of it, expressed in the CODEX. It is very interesting to have molds and drawings, but what do they tell us about the process? About the emotions we had? About the way we made it, with restricted time and material? All these factors are included in the way we choose to make things happen. We are simple living beings with needs, limited time, and personal values that need to be taken into consideration. Taking notes of our emotions and ideas during the whole phase was a very good way for us to realize and weigh the importance of this internal measure, as we are now able to see this natural part into our work, molds, and drawings.


    "modulor: soumettre à des lois musicales, à un rythme, à une cadence": ainsi le rôle de l'architecte se retrouve très proche de celui du musicien. Tous deux grands artistes, ils doivent cependant se soumettre aux lois qui régissent leur domaines. L'architecte se doit de se conformer au terrain, au temps météorologique, aux matériaux, et aux hommes qui lui sont présentés afin de pouvoir faire un travail convenable et adapté à la situation donnée. Ses choix sont portés sur une base qu'il ne peut ignorer, et si on y pense, elle rend son travail encore plus respectable et fastidieux qu'il ne l'est déjà.


  • Measures: digging reality

    Par Deschenaux Dimitri, Michoud Darius, 01/11/19


    ''Gratter, creuser, extraire; découvrir'' Tel fût le travail de nos outils dans son ordre chronologique, qui en résulta sur la découverte de la ''face cachée'' de cette structure en bois. En effet, nos sens furent ébahis à plusieurs égards: la structure rocambolesque de cette pierre, l'odeur de ce minéral enterré depuis des mois, le rugueux de la vie intra-terrestre, et j'en passe. Tout ça dans le but de faire tenir debout ce cinéma plein air, dont les spectateurs n'ont pas osé s'imaginer le contraste entre la finalité de la construction et son ancrage à notre habitat commun: la Terre.

    Enregistrement sonore du processus de creusage de l'interstice:



    Pour dimensionner le trou, les mesures prises ont été plutôt originales:


    Image Sun Nov 03 2019 22:18:57 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Nov 03 2019 22:18:57 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    dimensions : ''feuille'', ''main rock'n'roll'', ''pelle'', ''miner''

    profondeur: "le temps que cela a pris pour que notre ventre se mette à gargouiller."

    Ces mesures poétiques mises ensembles donnent une phrase décrivant bien notre ressenti du moment:

    ''Tel un rythme de rock'n'roll, nos mains minaient d'après la taille de la pelle jusqu'à ce que nos ventres commencent à gargouiller, le tout sous les couleurs des feuilles automnales.''


    Images et représentations de la structure en bois surplombant notre coulée de plâtre à Evian:


    Image Sun Nov 03 2019 22:18:57 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Nov 03 2019 22:18:57 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Sun Nov 03 2019 21:37:48 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Sun Nov 03 2019 22:18:57 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Sat Nov 09 2019 11:18:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Moulage géométrisé du trou:

    Perspective et coupes:


    Image Sat Nov 09 2019 11:18:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Sat Nov 09 2019 11:18:07 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Moule:

    Image Sun Nov 03 2019 21:43:04 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
    Image Sun Nov 03 2019 23:11:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Nov 03 2019 23:11:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
    Image Sun Nov 03 2019 21:43:04 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Moulage hybride du trou :

    Perspective, axonométrie et coupes:


    Image Sat Nov 09 2019 11:34:09 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sat Nov 09 2019 11:34:09 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Moule:

    Image Sun Nov 03 2019 23:11:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Sun Nov 03 2019 23:11:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Deux moules terminés: 


    Image Sun Nov 03 2019 23:11:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Processus de démontage et de packing pour permettre le transport:



    Image Sat Nov 09 2019 11:34:09 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Le scénario de destruction que nous avons imaginé était le fait de laisser la nature ''manger'' la structure. L'humain interviendrait tout de même dans ce scénario en injectant de nouvelles espèces vivantes dans les alentours (plantes, insectes, animaux, etc...). Ce processus parait simpliste, mais il révèle en réalité tout la complexité de la nature.


    Extrait du Codex Measures:

    ''L'un est la mesure de toute chose parce que nous acquérons la connaissance des choses dont la substance est faite, en les divisant soit selon la quantité, soit selon la forme.''


    Question: Un élément de construction caché par la finalité d'un projet (comme la pierre déterrée) peut-il être dimensionné à la mesure de l'Homme de manière cohérente?