• Scaffolding

    Par Divorne Lisa, El Graoui Mohamed, Ozhiganova Anna, 23/12/19


    Dans la phase Scaffolding on poursuit la démarche commencée dans la phase précédente en s’adaptant à une nouvelle topographie artificielle et à la protostructure. C’est un parcours aux ambiances différentes. L’entrée se pose sur le socle et monte sur la protostructure. Cet espace invite le visiteur, il devient de plus en plus étroit en largeur et en hauteur en installant une direction. Il établit des limites spatiales en restant transparent, ouvert et laissant la lumière passer librement. Puis le plan qui couvre le visiteur devient opaque, il se retourne en installant une nouvelle direction. La seule source de lumière est la fente. Le visiteur suit la lumière qui lui dirige vers l’aboutissement de ce parcours - le puits de lumière. Un espace étroit où la verticalité domine, il s’agit d’un élancement vers le haut. De nouveau la lumière, ici zénithale et indirecte, captée entre les parois réfléchissantes, permet de diriger le regard du visiteur vers le ciel.


    Image Mon Dec 23 2019 18:51:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                                                                                              image de la topologie du sol en plâtre 


    Image Mon Dec 23 2019 18:51:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

                                                             collage verticale d'image du projet finale (effet fente de lumière et puit de lumière)

    Référence 

    A new work by the renowned American artist James Turrell has opened in Lech am Arlberg, a small mountain village and ski resort in Western Austria. The installation is part of a series titled ‘Skyspaces’: autonomous light chambers that are immersive art experiences. 


    Image Mon Dec 23 2019 18:51:54 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)








  • Scaffoldings

    Par Deschenaux Dimitri, Emery Lucien, 18/12/19

    Mardi 17 décembre, 13h

    La première itération de notre projet n'a pas été concluante. La seconde un peu plus mais il faut à nouveau tout recommencer. La maquette en elle même se présente sous la forme de longs panneaux noirs enveloppés de baguettes qui leur donnent la rigidité structurelle dont ils ont besoin. Les panneaux s'arrêtent à 8 cm du sol, contrairement aux baguettes qui reposent dessus. Ledit sol a été notre point de départ dans ce projet et la première étape a été de le cartographier.

    Image Wed Dec 18 2019 11:50:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    "carte" du sol

    Trois paramètres principaux ont guidé notre réflexion. Premièrement l'aspect topographique évoqué précédemment que l'interstice avec les panneaux cherche à mettre en valeur. Notre intervention au delà de son apparence un peu brutale et austère a pour racine cette topographie. Deuxièmement la volonté de créer une promenade dans le sens de la longueur où se met en place un jeu avec les volumes et également avec la lumière. Troisièmement, et c'est là que pêchait particulièrement notre toute première version du projet, le renforcement de la protostructure. Celle ci peut-être perçue comme un cadre dans lequel tout est permis mais nous avons mis en place un système d'assemblage qui visait à rendre à la structure ce qu'elle nous donnait notamment en termes de rigidité et de stabilité.

    Image Wed Dec 18 2019 11:50:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Wed Dec 18 2019 11:50:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Wed Dec 18 2019 11:50:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Wed Dec 18 2019 11:50:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Le haut de la structure contraste fortement avec le bas, l'apparent chaos qui règne au sol tranche avec l'aspect carré, géométrique et délimité de la partie supérieure. 

    Image Wed Dec 18 2019 11:50:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Richard Serra, Shift, 1970


  • Scaffolding

    Par Dürig Alexander, Hausel Anna, 18/12/19

    Vertical and horizontal : touching.

    We started off planes questioning how two planes interact. They either create a joint or they merely touch. Following our ideas from planes, we decided to continue with the idea of the two planes touching, not creating a new three dimensional junction, but a two dimensional limit. For this, we experimented with various materials to see how they would join. 



    Image Wed Dec 18 2019 12:26:40 GMT+0100 (CET)


    The plan was to use the protostructure to orient a vertical and horizontal plane, the vertical meeting the ground. For this, we started studying the topography of our space. During this research, we realised that our ground is very rich and itself orients multiple planes. The two such planes that most interested us were the planes extending from two intersections of the three main topographical elements. These two planes intersect in a unique line, that itself has a unique vertical plane traversing it. Using this plane, we could translate upward the topography; the plane elevating the ground.


    Image Wed Dec 18 2019 12:26:40 GMT+0100 (CET)


    To show the interior of the intersection, we chose to cut the two planes. Indecisive of the final material, we started to map out the planes with cardboard. 


    Image Wed Dec 18 2019 12:26:40 GMT+0100 (CET)


    Elevated on our (implied) vertical plane, we can find our topography suspended from the same height proportionally to the higher traversal parts of the protostructure to that of the lower ones.


    Image Wed Dec 18 2019 13:35:51 GMT+0100 (CET)


    Finally we chose white cardboard reinforced by a wooden frame.


    Image Wed Dec 18 2019 13:35:51 GMT+0100 (CET)
  • FLOATING SPACE

    Par Bovy Cyril, Rey Loïc, 18/12/19

    Un moment, un instant, un espace suspendu...


    Durant cette phase de Scaffolding il nous a été demandé de créer un projet à l'intérieur d'une structure. La structure est posée sur une topographie composée de nos anciens projets. La rencontre entre les deux plan et la topographie sont nos fils conducteurs pour l'étude et la réalisation du dit projet. 




    Dans un premier temps nous avons procédé a une recherche sur les différents matériaux utilisables pour la structure ainsi que la sensation que le regard procure qu'on on s'attarde sur la structure. Des différents concepts on été étudiés tel que la visibilité, la transparence et la sensation de la traverser du regard.




    Image Wed Dec 18 2019 11:51:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    recherche sur les différents matériaux


     


    Image Wed Dec 18 2019 11:51:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    la rencontre des différents plans...




    nous avons choisis d'étudier un moment précis de la topographie, une rencontre entre plusieurs plans, que nous avons retranscrit au travers de notre projet. De plus le concept de pouvoir "traverser" notre projet, qui rappelle l'ancienne phase Planes, a guidé notre travail. 




    Image Wed Dec 18 2019 11:51:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    le regard traverse et se perd au loin



    Notre projet s'insère en suspension dans la structure, elle est maintenue par des câbles. Le fait qu'elle soit suspendue induit un effet de légèreté et prolonge l'effet de pouvoir la traverser. Les côtés sont semi transparents, ils prolongent la structure dans la longueur mais incitent à vouloir la traverser.  




    Image Wed Dec 18 2019 11:51:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    sensation que la verticalité continue au travers du plan





    Image Wed Dec 18 2019 11:51:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    prolongation et visibilité




    Image Wed Dec 18 2019 11:51:13 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    https://www.vivons-maison.com/hebergement-insolite-tree-and-people






  • Entre Plans et Lumière

    Par Bussy Léane, Couelle Jeanne, 18/12/19

    Entrée en matière

    Scaffolding est la dernière phase du premier semestre chez Alice en première année. Elle représente un travail sur deux semaines entières où tous les élèves collaborent sur un même grand projet, divisé lui-même en plusieurs projets. Avant d’installer la protostructure dans laquelle les projets vont fleurir, nous avons créé une topographie en plâtre à l’aide de toutes nos précédentes maquettes.

    Image Wed Dec 18 2019 11:40:31 GMT+0100 (CET)

    Mise en place de la topographie


    Le Projet

    Image Wed Dec 18 2019 11:40:31 GMT+0100 (CET)

    Implantation du projet dans la protostructure, maquette échelle 1:10

    Le plan vertical, en diagonale de la protostructure, est traversé seulement par la succession de plans horizontaux. Ce projet est étroitement lié avec notre projet réalisé dans la phase planes (phase précédente). En effet, la succession de plans horizontaux y apparaissait déjà.

    Image Wed Dec 18 2019 11:40:31 GMT+0100 (CET)

    Partie inférieure - Maquette - échelle 1:10


    Jeux de lumière

    La lumière éclairant un côté...

    Une fine ouverture permet de laisser passer un trait de lumière. Ce dernier va notamment éclairer plus intensément les plans horizontaux, laissant l’observateur dans l’ombre du plan vertical s'il se trouve du côté opposé.

    Image Wed Dec 18 2019 11:40:31 GMT+0100 (CET)Image Wed Dec 18 2019 11:40:31 GMT+0100 (CET)
    Détail du projet, échelle 1:10


    ... puis l'autre

    L’ombre des lambourdes verticales portant les plans horizontaux est projetée sur le plan vertical. Celle de l’observateur apparait elle aussi sur la surface blanche s'il se trouve dans cet espace. 

    Image Wed Dec 18 2019 11:40:31 GMT+0100 (CET)Image Wed Dec 18 2019 11:40:31 GMT+0100 (CET)

    À l'intérieur de la structure, échelle 1:10 & Croquis


    Structure

    La protostructure est un élément fragile qui arrive à peine à se tenir elle-même. Notre projet devait donc se créer autour d’elle pour à la fois la fortifier mais aussi ne faire qu’un avec elle.

    Le plan en diagonale est un élément clef pour cette solidité structurelle. Il est constitué en parti d'une lambourde horizontale qui se tient sans vis à la protostructure mais grâce à un emboitement. 

    Image Wed Dec 18 2019 13:34:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Détails des jonctions, échelle 1:1


    Collaboration

    Ce projet est lié à son voisin. En effet, ils émergent tous deux d’une même idée réalisée dans la phase planes. Cette liaison devait se ressentir pour un observateur extérieur, elle apparait donc à travers la continuité des plans horizontaux qui se courbe d’une diagonale à un côté du rectangle. Ainsi les deux projets, pourtant bien distincts, se mélange pour créer une certaine harmonie.

    Image Wed Dec 18 2019 11:40:31 GMT+0100 (CET)

    Continuité entre les deux projets voisins, échelle 1:10


    Inspiration

    Jeu de lumière et superposition - oeuvre de Sophie Taeuber-Arp et Jean Arp - Strasbourg.

    Image Wed Dec 18 2019 11:40:31 GMT+0100 (CET)

    L'escalier de l'Aubette, Sophie Taeuber-Arp (escalier) et Jean Arp (Vitraux) 1928, musées de Strasbourg


    Workshop

    Travail avec l’architecte et professeur Edouard Cabay sur un dessin collectif - Un jour. Dessin: superposition de deux topographies directement liées à notre projet.

    Image Wed Dec 18 2019 11:40:31 GMT+0100 (CET)

    Workshop Edouard Cabay, détails du dessin collectif