• NIEDERLANI_COMMONS

    Par Altana Vittoria, Dikaros Konstantinos, Feole Célia, Grand Virginie, Hon Maxime, Hoseneder Phil, Kevorkian Camille, Mathez Vincent, Nguyen Isabelle, Perron Clément, Philipona Maxime, Prod'Hom Arthur, Salvadé Luce, Stachnio Katarzyna, Zahaf Maël, 04/05/20


    Group Beta





    Image Mon May 25 2020 21:03:42 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    Image Mon May 25 2020 21:03:42 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)





    Group Gamma



    Image Tue May 26 2020 23:49:23 GMT+0200 (Central European Summer Time)


    Group Alpha-Gamma




                  Image Wed May 27 2020 14:43:00 GMT+0300 (hora de verano de Europa oriental)



    Group Delta



    Image Mon May 04 2020 02:53:40 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)


                           Image Wed May 27 2020 12:12:05 GMT+0200 (CEST)


    Group Alpha-Epsilon



              

                 Image Wed May 27 2020 16:18:22 GMT+0300 (hora de verano de Europa oriental)





    Group One




    Image Mon May 04 2020 02:53:40 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)




    Group Two





       

                            Image Wed May 27 2020 12:25:44 GMT+0200 (CEST)             

                            Image Wed May 27 2020 12:25:44 GMT+0200 (CEST)

    Group Three



    Image Tue May 26 2020 10:37:39 GMT+0200 (CEST)





    Image Tue May 26 2020 10:37:39 GMT+0200 (CEST)





    Image Tue May 26 2020 10:37:39 GMT+0200 (CEST)




    Group Four





    Image Mon May 04 2020 02:53:40 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)


    Group Five





                       Image Wed May 27 2020 14:43:00 GMT+0300 (hora de verano de Europa oriental)






                             Image Wed May 27 2020 15:48:30 GMT+0300 (hora de verano de Europa oriental)




    Modifications Proto




    Image Mon May 04 2020 02:53:40 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)







  • HOUSES: GROUPE 5

    Par Dikaros Konstantinos, Hon Maxime, Mathez Vincent, Philipona Maxime, Prod'Hom Arthur, Salvadé Luce, 26/04/20

    ---


    "Une secrète issue Laisse entrer le rayon et le jour du midi; On ne peut du dehors découvrir l'interstice"

    Lamartine, Joc II, 83


    ---


    WEEK #1


    interstice; parasite; recherche


    Pour cette phase, nous basons notre projet sur le concept d’interstice, tiré lui-même du projet de Vincent pour ROOMS. 

    Dès les premières discussions, il nous semble évident que notre projet doit s’intercaler entre d’autres, en tirant  avantage des différents volumes existants à la manière d’un parasite. Cependant, trouver un emplacement n’est pas chose aisée, les projets alentours étant variables en ce début de phase.

    Nous faisons néanmoins quelques recherches sur les possibilités d’interaction avec d’autres projets.




    Image Sun Apr 26 2020 18:01:45 GMT+0200 (CEST)Image Sun Apr 26 2020 18:01:45 GMT+0200 (CEST)



    utilisation d'autres projets comme toit




    Image Sun Apr 26 2020 18:01:45 GMT+0200 (CEST)Image Sun Apr 26 2020 18:01:45 GMT+0200 (CEST)



    compléter l'existant - la paroi comme échelle




    Image Sun Apr 26 2020 18:01:45 GMT+0200 (CEST)


    exemple de "parasitage" d'une paroi existante





    Image Sun Apr 26 2020 18:01:45 GMT+0200 (CEST)

    structure existante (rouge) - lignes de passage (vert)


    ---


    REFERENCES




    Image Sun Apr 26 2020 18:01:45 GMT+0200 (CEST)Image Sun Apr 26 2020 18:01:45 GMT+0200 (CEST)

    le corps - la lumière


    ---


    WEEK #2


    sol; emplacement; cable


    A l'issue de la première semaine, nous décidons de nous concentrer sur l'élaboration de différentes propositions d'éléments horizontaux (sol/plafond), avec l'idée qu'ils soient adaptables à différentes configurations.

    Nous avons deux idées d'emplacement. À la suite de la mid-review, seule la rouge sera retenue.



    Image Sun Apr 26 2020 18:52:51 GMT+0200 (CEST)


    ---


    Première proposition

    Ici, le plancher est modulaire par essence. Articulé, il devient paroi, toit... Les murs se forment, se déforment...




    Image Sun Apr 26 2020 18:52:51 GMT+0200 (CEST)Image Sun Apr 26 2020 18:52:51 GMT+0200 (CEST)



    premières esquisses





    Image Sun Apr 26 2020 18:52:51 GMT+0200 (CEST)


    schémas constructifs




    Image Sun Apr 26 2020 18:52:51 GMT+0200 (CEST)


    le plancher




    Image Sun Apr 26 2020 18:52:51 GMT+0200 (CEST)


    assemblage




    Image Sun Apr 26 2020 18:52:51 GMT+0200 (CEST)


    configuration multi-niveaux




    Image Sun Apr 26 2020 18:52:51 GMT+0200 (CEST)


    configuration en losange


    ---


    Deuxième proposition

    Ici l'accent est mis sur la légèreté et la réutilisation des chutes de bois. Ces dernières sont assemblées en plaques, ensuite fixées sur un câble en acier. Tel une toile d'araignée, la structure flotte, et les plaques créent des jeux de lumières.



    Image Sun Apr 26 2020 20:28:01 GMT+0200 (CEST)Image Sun Apr 26 2020 20:28:01 GMT+0200 (CEST)



    premières esquisses




    Image Sun Apr 26 2020 20:28:01 GMT+0200 (CEST)


    détails constructifs




    Image Sun Apr 26 2020 20:28:01 GMT+0200 (CEST)


    différentes formes


    ---


    Troisième proposition

    Un plafond aux formes organiques, reproduisant la morphologie humaine ou le terrain alentours



    Image Sun Apr 26 2020 20:28:01 GMT+0200 (CEST)


    ---


    WEEK #3


    paroi; tuile; terre


    Entre une rampe de gradins et la pente, l’emplacement définitif de notre projet est bien un interstice, jusque là inutilisé. Mais outre l’aspect spatial que ce mot transmet, il existe aussi un interstice dans la matérialité du lieu. Au dessus, le construit, le bois sortant d’une scierie, la protostructure. Un organisme évolutif, mais artificiel. Au dessous, la terre, la vie, la nature. Le biotope. Comment relier ces deux aspects? En façonnant de la main de l’Homme l’essence du lieu, la terre. Au travers d’un raffinement, elle devient hybride. Evoluant avec le temps, elle vit, mais reste solide. La dualité naturel/construit prend forme.



    Image Sun Apr 26 2020 20:38:28 GMT+0200 (CEST)


    texture d'une tuile en terre cuite


    Des précédentes idées, nous retenons le plancher en bois, mais celui-ci devrait réutiliser les chutes. Les parois de notre projet commence à prendre la forme d'un claustra, fait de tuiles en terre, celle dernière étant prélevé sur le site. Différents versions de ces parois sont élaborées. 




    Image Sun Apr 26 2020 21:05:27 GMT+0200 (CEST)


    version avec tuiles autoportantes




    Image Sun Apr 26 2020 21:05:27 GMT+0200 (CEST)Image Sun Apr 26 2020 21:05:27 GMT+0200 (CEST)



    version avec tuiles pivotantes




    Image Sun Apr 26 2020 21:05:27 GMT+0200 (CEST)



    version avec tuiles en S enroulées sur un câble vertical 




    Image Sun Apr 26 2020 21:05:27 GMT+0200 (CEST)


    version avec tuiles en L reposant sur un quadrillage de câbles




    Image Sun Apr 26 2020 21:05:27 GMT+0200 (CEST)


    perspective de la paroi dans son contexte


    ---


    WEEK #4


    final; poteaux; forme


    ---


    Personne ne comprend personne. Tout est hasard, interstices, mais tout se combine parfaitement.

    Fernando Pessoa


    ---


    Cette semaine, la forme définitive des tuiles est décidée. Après différents tests, il apparaît que nos tuiles, en terre crue ou cuite, sont trop fragiles pour en porter d'autres. Elles sont uniquement autoportantes. C'est donc la paroi "en L" que nous décidons de conserver.




    Image Sun Apr 26 2020 21:44:03 GMT+0200 (CEST)


    dimensions des tuiles, moule et élévations de la paroi




    Image Sun Apr 26 2020 21:44:03 GMT+0200 (CEST)


    rendu de la paroi




    Image Sun Apr 26 2020 21:44:03 GMT+0200 (CEST)


    plan du plancher et des poteaux de soutien du projet 1



    Image Mon Apr 27 2020 19:48:47 GMT+1000 (heure normale de l’Est de l’Australie)

    élévation vue de la gauche




    Image Mon Apr 27 2020 07:42:19 GMT+0200 (CEST)


    coupe longitudinale, vue de la droite




    Image Mon Apr 27 2020 07:42:19 GMT+0200 (CEST)


    coupes transversales




    Image Mon Apr 27 2020 07:42:19 GMT+0200 (CEST)Image Mon Apr 27 2020 07:42:19 GMT+0200 (CEST)



    plan à 1,5 mètre du sol - plan au niveau du chemin




    Image Mon Apr 27 2020 07:42:19 GMT+0200 (CEST)


    plan à 6 mètres du sol





    Image Mon Apr 27 2020 19:48:47 GMT+1000 (heure normale de l’Est de l’Australie)





    perpectives du projet




    Image Mon Apr 27 2020 07:42:19 GMT+0200 (CEST)


    collage - depuis le chemin




    Image Mon Apr 27 2020 07:42:19 GMT+0200 (CEST)


    collage - vue de la pente depuis l'intérieur


    ---


    EXPERIMENTATION 


    Pour nos tests, nous nous sommes concentrés sur deux méthodes: la terre crue et la terre cuite.

    Si la première permet une mise en oeuvre plus simple, le séchage est long et laborieux, et le résultat reste fragile. La terre cuite présente l’inconvénient de devoir disposer d’un feu, voir idéalement d’un four. Mais le résultat est plus résistant, et les tuiles plus fines.

    Notre expérimentation se base sur l’extraction de l’argile de la terre. Une terre agricole se compose par exemple d’environ 20% d’argile. Il est séparé par décantation. Pour les tests, la terre du site a été prélevée en trois endroits: entre le muret et la rive, proche de l’arbre et sur la pente. Comme le site souffrait d’un mois de sécheresse, l’excavation est difficile. En parallèle, la même expérience avec de la terre venant de jardins privés est menée. Il faut creuser la terre sur une certaine profondeur (plus de 30cm) pour accéder aux couches permettant l'extraction d'argile.



    Image Mon Apr 27 2020 09:57:22 GMT+0200 (CEST)


    l'excavation




    Image Mon Apr 27 2020 09:57:22 GMT+0200 (CEST)


    différentes textures





    Image Wed May 27 2020 15:27:21 GMT+0200 (CEST)


    décantation façon "laboratoire"




    Image Mon Apr 27 2020 09:57:22 GMT+0200 (CEST)Image Mon Apr 27 2020 09:57:22 GMT+0200 (CEST)Image Mon Apr 27 2020 09:57:22 GMT+0200 (CEST)



    décantation façon "réaliste"


    Les tuiles en terre crue


    Si la terre crue présente ses avantages (raffinement simplifié, pas de cuisson), son utilisation pour des tuiles semble peu viable. Notre expérimentation montre qu'il est difficile d'obtenir une surface précise et compacte.


    Image Mon Apr 27 2020 09:57:22 GMT+0200 (CEST)Image Mon Apr 27 2020 09:57:22 GMT+0200 (CEST)les moules



    Image Mon Apr 27 2020 09:57:22 GMT+0200 (CEST)Image Mon Apr 27 2020 09:57:22 GMT+0200 (CEST)

    les tuiles une fois séchées




    Les tuiles en terre cuite


    La terre cuite nous a permis d'obtenir des tuiles bien plus fines, et plus résistantes. Elles restent malgré tout cassantes, un problème auquel il faudra remédier par l'adjonction d'une "armature" au mélange, comme par exemple de la paille. La cuisson est faite dans les braises d'un feu de bois, elle est donc envisageable sur site.




                                  Image Mon May 04 2020 10:02:03 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)  Image Mon May 04 2020 10:02:03 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                                                           argile une fois extrait...                                                          ...et malaxé




                    Image Mon May 04 2020 10:53:43 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)  Image Mon May 04 2020 10:53:43 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)  Image Mon May 04 2020 10:53:43 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

                                                                                                   processus de mise en forme des tuiles




    Image Mon Apr 27 2020 09:57:22 GMT+0200 (CEST)

    séchage pré-cuisson



    Image Mon Apr 27 2020 09:57:22 GMT+0200 (CEST)Image Mon Apr 27 2020 10:46:53 GMT+0200 (CEST)

    tuiles une fois cuites



    Image Mon Apr 27 2020 10:46:53 GMT+0200 (CEST)

    les fissures




    Une fois ces expérimentations faites uniquement à partir de terre et d'argile naturels, nous avons cherché à éviter le phénomène de fissures créé pendant la cuisson. De ce fait, nous avons inséré divers adjuvants dans l'argile.



    Image Mon May 04 2020 10:53:43 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)                                                                                             papier journal avec colle d'amidon


    Image Mon May 04 2020 10:53:43 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)échantillons créés


  • JEU D'ESPACE

    Par Feole Célia, 07/03/20

    Entrée dans la nouvelle phase de ROOMS où le concept d'espace se veut au centre de la réflexion. Chacun pense un projet individuel au sein d'une protostructure commune qui invite aux interactions et collaborations. Base de la conception, la notion d'intérieur-extérieur demande à être étudiée et développée.



    SYNTHESE 


    ROOMS_MP_feolecélia_201


    Variation – Jeu – Mouvement sont comme les vecteurs de la réflexion. Proposer un lieu entièrement modulable devient l’enjeu principal du projet, invitant ainsi à explorer et jouer avec l’espace.

    La Room s’implante dans le passage venant comme obstruer ce dernier. Des panneaux verticaux glissent le long de rails, laissant place à d’innombrables configurations. Libre à chacun d’imaginer son chemin ou d’aménager son propre environnement. 

    Une multitude de perspectives, un jeu de points de vue et une limite floue entre intérieur et extérieur se créent.



    SITE

    Genève, site de la Mangrove.

    Entre le Rhône et un arbre : un passage, passage où l’on peut circuler librement.


    ROOMS_MP_feolecélia_101   

    site de la Mangrove

    C’est précisément en plein milieu de ce passage que vient s’implanter le projet qui semble à première vue venir complètement obstruer la voie. 


    PROTOSTRUCTURE

    Point de départ du projet, la protostructure se dresse au milieu du terrain venant comme couper ce dernier dans toute sa largeur. Structure de base, elle demande donc à être investie par les projets. La protostructure ne supportant que son propre poids, le but est d’interagir avec elle. 

    ROOMS_MP_feolecélia_202
    ROOMS_MP_feolecélia_203

    protostructure commune


    JEU ET MOUVEMENT

    Variations - Compositions - Jeu - Mouvement - Exploration - Configurations - Passage

    Premiers mots en vrac, premières réflexions autour du nouveau concept d'espace, premières pistes et idées de directions à suivre et développer.


    ROOMS_MP_feolecélia_301

    image de référence


    ROOMS_MP_feolecélia_204            ROOMS_MP_feolecélia_205

    premiers croquis


    ROOMS_MP_feolecélia_206   


    storyboard


    MODULARITE

    L’idée principale de ce projet est de proposer un lieu complètement modulable. Une room avec comme seul élément fixe un plancher à partir duquel s’élève tout un système coulissant. Une dizaine de parois trouvent leur place le long de rails au sol et au plafond. Au visiteur ensuite de les déplacer pour se créer un chemin ou d’imaginer et aménager son propre environnement. 

    Explorer et jouer avec l’espace devient alors le centre du projet.


    ROOMS_MP_feolecélia_102

    premier essai de maquette 


    ROOMS_MP_feolecélia_207ROOMS_MP_feolecélia_208

    recherche à travers le dessin 


    RAILS


    On retrouve l'interaction recherchée entre le projet et la protostructure. En effet, le projet ne tient pas sans la protostructure puisque il vient s'accrocher à elle en la coupant par endroits sans pour autant la déstabiliser. Tous deux sont donc dépendants l’un de l’autre : un équilibre et un dialogue se créent entre eux.


    ROOMS_MP_feolecélia_103  ROOMS_MP_feolecélia_104


    ROOMS_MP_feolecélia_105  ROOMS_MP_feolecélia_106 

    système de rails et raccords à la protostructure


    FABRICATION

    A échelle 1:1 la construction s'avère évidemment plus complexe qu'en maquette 1:10, c'est pourquoi il est nécessaire de d'ores et déjà la planifier. Du fait que le bois travaille et notamment se dilate en présence d'eau, le système de rails où le bois glisse directement contre le bois n'est pas des plus adapté et il faut donc réfléchir à un autre système.  Une solution proposée ici est de faire coulisser le tout grâce à des roulettes suivant un rail métallique. 


    ROOMS_MP_feolecélia_107 ROOMS_MP_feolecélia_108

    système coulissant grâce à des roulettes (supportant chacune 50kg)


    D'autres solutions sont possibles et méritent d'être considérée avant la réalisation d'une telle structure afin de s'assurer de choisir la plus optimale. Le système de rails suspendus peut notamment s'avérer une bonne réponse au besoin.



    ROOMS_MP_feolecélia_209



    La préfabrication de certains éléments peut aussi s'avérer efficiente. Ainsi tous les rails et panneaux peuvent être construits individuellement puis transportés sur place où il ne restera qu'à assembler et monter le tout. 


    ROOMS_MP_feolecélia_109

    panneaux parfaitement empilables afin de faciliter la préfabrication et le transport


    ROOMS_MP_feolecélia_210


    dessins de détails constructifs


    ENTREES

    Comment inviter le visiteur à entrer dans le projet ? Voilà une question qui mérite d'être étudiée. L'idée, afin de rester cohérent avec le tout, n'est pas de proposer une entrée unique mais de laisser le choix entre plusieurs d'entre elles.

    Le premier projet d'entrée était constitué de plots en bois que le visiteur aurait pu déplacer à sa guise. Les plots ont finalement été réalisés en plâtre afin de proposer un élément beaucoup plus lourd qui restera en place comme un point de repère, seul composant vraiment fixe et immobile de l'ensemble.

      
        ROOMS_MP_feolecélia_110    ROOMS_MP_feolecélia_111

    entrées par les plots                                                                                entrée par le projet de Charlotte

                ROOMS_MP_feolecélia_112    ROOMS_MP_feolecélia_211


     3 entrées fixes sont proposées : deux par les plots en plâtre l'un étant à l'extérieur et l'autre à l'intérieur de la protostructure et une troisième à travers un autre projet. En effet Charlotte propose une rampe fermée qui, se rétrécissant, guide le visiteur. Une fois arrivé au bout du "tunnel" où le passage se voulait évident, le visiteur fait face aux grands panneaux verticaux qui viennent à première vue obstruer sa voie. A chacun ensuite de se créer son propre chemin.


    POINTS DE VUES                                                         



    ROOMS_MP_feolecélia_113   ROOMS_MP_feolecélia_114

    vu depuis l' "intérieur"                                                                                          vu depuis l' "extérieur"


    ROOMS_MP_feolecélia_212ROOMS_MP_feolecélia_213


    vu à travers le dessin


    Circonstances exceptionnelles obligent, nous approchons, pour cette phase, une nouvelle représentation du projet : la conception assistée par ordinateur. Le logiciel Rhino nous permet d'apporter un nouveau regard sur la Room ainsi que de nouvelles possibilités d'explorations.

       


    ROOMS_MP_feolecélia_214

    vu à travers le dessin assisté par ordinateur

    ROOMS_MP_feolecélia_215

    perspectives de l'intérieur


    CONFIGURATIONS


    ROOMS_MP_feolecélia_216

    exemples de configurations


    Si un nombre infini de configurations sont imaginables quelques unes se distinguent des autres. C'est pourquoi 4 d'entre elles ont été retenues ici. Chacune possède son expression architecturale et ses propres qualités spatiales. 

    1.ROOMS_MP_feolecélia_217 2. ROOMS_MP_feolecélia_218

    3.ROOMS_MP_feolecélia_219   4. ROOMS_MP_feolecélia_220



    1.

    La première configuration propose un espace intérieur dégagé complètement fermé et donc coupé de l'extérieur, sauf pour ce qui est de la lumière qui est invitée à entrer.

    2.

    La composition suivante se veut davantage cloisonnée, elle accueille plusieurs petits espaces relativement sombres puisque les panneaux positionnés les uns devant les autres empêchent la lumière de les traverser.

    3.

    Avec cette troisième proposition la Room s'élargit, l'espace "intérieur" se libère et s'ouvre sur l'"extérieur", termes entre guillemets puisqu'il devient difficile de les distinguer.

    4.

    Enfin la dernière configuration est avant tout une invitation à explorer le lieu et jouer avec l'espace, elle peut être vue comme un chemin barré d'obstacles.



    LUMIERE

    Les parois de tailles et transparences différentes, certaines étant complètement opaques d’autre laissant passer la lumière par endroit, ajoutent de nouvelles possibilités de variation.


    ROOMS_MP_feolecélia_115

    différents panneaux pour les parois


    ROOMS_MP_feolecélia_116 ROOMS_MP_feolecélia_116

    superposition des panneaux laissant ou non passer la lumière


    ROOMS_MP_feolecélia_117   

    jeu de lumière


    INTERIEUR - EXTERIEUR


    De par le caractère entièrement modulable de la room résulte une limite floue entre intérieur et extérieur. Suis-je dedans ? Suis-je dehors ? Difficile de répondre à ces questions puisque cela va dépendre de chacun.

    L’enjeu est donc également de jouer avec les différentes vues et de proposer une multitude de perspectives.


    ROOMS_MP_feolecélia_118  
    ROOMS_MP_feolecélia_119

    exemples d'espaces contrastés


    Le projet permet de nombreuses configurations pouvant être très différentes les unes des autres, certaines étant très fermées ou cloisonnées, d'autres s'apparentant peut-être davantage à un labyrinthe. A l'extrême, tous les panneaux peuvent être poussés à l'extérieur de la cellule, libérant ainsi complètement l'espace intérieur.

    Peut-on alors parler d'une création de Room à l'extérieur de la Room ?


    ROOMS_MP_feolecélia_120      ROOMS_MP_feolecélia_121


    room en mouvement 



    lien vers le livret de synthèse (cliquer sur le texte)







  • Observation

    Par Grand Virginie, 01/03/20


    Concept

    Il y a des pièces qui sont au service d’autres pièces: la fonction des pièces de distribution est simplement de donner accès aux autres pièces, quant aux pièces de service, leur nom dit bien leur assujettissement. Codex p.39

    Les escaliers sont, selon cet extrait du codex, qu’un objet destiné à servir les autres. Pour moi, c’est une pièce des plus importantes d’une maison: c’est un endroit utilisé par ma soeur et moi pour jouer quand nous étions petites, un endroit où mon frère s’endormait lorsqu’il ne voulait pas faire sa sieste dans son lit. Un endroit très important. C’est pourquoi j’ai décidé de créer des escaliers qui utilisent toute la hauteur de la protostructure, pour montrer la valeur de ce lieu de vie qui ne sert pas uniquement de passage.



    WEEK 1

    Lundi 17 février, après un mois de repos, nous reprenons nos projets.

    A la suite des phases PLANES et SCAFFOLDING, la phase ROOMS nous permet de nous exprimer et de créer seul.

    On nous présente ce qui va être à la base de notre travail des 4 prochaines semaines: la protostructure, que nous devons comprendre et assembler pour le lendemain.

    On apprend que le mardi nous serons sur les sites où nous construirons nos projets. C'est sur le site de la Mangrove que je choisis de placer mon futur projet; lieu plus naturel.

    Image Sun Mar 01 2020 20:20:27 GMT+0100 (CET)

    Les arbres, dénudés de leurs feuilles, cachent partiellement la vue sur la place en aval.

    En voyant la pente raide du terrain, le seul mot auquel j’ai pensé était: « escaliers ». Le projet que j’avais rapidement imaginé sur place permettait de faire communiquer directement le chemin du haut à celui du bas.


    Image Sun Mar 01 2020 20:20:27 GMT+0100 (CET)

    De retour au studio, mon imagination a fait évoluer mon idée. Je ne voulais plus uniquement créer un passage, mais créer un lieu permettant aux visiteurs de se perdre dans les hauteurs de l’arbre et dans la profondeur de l’eau du Rhône. Un lieu, au milieu de la protostructure, leur offrant la possibilité d’observer le paysage d’une manière différente que leur offrait, à leur habitude, le site.


    Image Sun Mar 01 2020 20:20:27 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Mar 30 2020 10:16:28 GMT+0200 (CEST)


    On nous donne une consigne: choisir une image de référence qui doit nous amener à notre projet.


    Image Sun Mar 01 2020 20:20:27 GMT+0100 (CET)


    Contrairement à celle-ci, je choisis de créer un espace fermé qui guidera les visiteurs dans le haut ouvert de la structure. Un espace, un chemin, presque un tunnel qu'ils seront contraints de suivre pour découvrir ce qui les attend au sommet.


    WEEK 2

    Lundi 24 février, premier retour de Mattia sur le projet. Après ses commentaires, je décide de modifier la forme de mon projet mais d'en garder le fond.

    Ne voulant pas rester toujours orthogonal ou parallèle à la protostructure, je décide de croiser les escaliers et de n'utiliser, pour l'ascension, que les deux cellules de 4,5m et de 3m superposées l'une sur l'autre. Changement qui confinera les personnes à l'intérieur du chemin vers le sommet.

    Mais cet espace ne permettait plus aux personnes de monter confortablement l'escalier croisé, elles finiraient par ne plus vouloir gravir les marches et cela annihilerait l'idée même de mon projet: l'envie de découvrir les espaces environnant et le paysage sous un autre angle. La volonté de vouloir confiner et guider les visiteurs à travers mon projet était trop poussée. Cette version était donc, pour moi, impossible.

    Image Sun Mar 01 2020 20:20:27 GMT+0100 (CET)

    Tout en gardant l'esprit du confinement, du guidage à travers le chemin, je décide enfin de créer une courbure pour les escaliers qui à la fois permet une ascension confortable mais aussi de casser la figure rectiligne de la protostructure. Courbure qui va forcer les visiteurs à se mettre dans une position différente et adaptée à la pente de l'escalier. Ils seront libres de leurs mouvements dans l'espace ouvert au sommet.


    WEEK 3

    Lundi 2 mars, nouveau retour, nouvelles idées.

    Après l’ascension fragmentée due à la plateforme intermédiaire de la dernière idée, cette fois-ci, la courbure est continue et ceci jusqu’à la plateforme au sommet. Pour créer cette continuité, j’utilise les lambourdes verticales au centre de 4 cellules et fais ainsi tourner mon escalier autour.

    Image Mon Mar 23 2020 08:58:47 GMT+0100 (CET)


    Début de la maquette: usinage, travail en chaine, travail sur mesure pour chacune des marches.

    Image Sun Mar 22 2020 22:53:55 GMT+0100 (CET)Image Sun Mar 22 2020 22:53:55 GMT+0100 (CET)


    WEEK 4

    Lundi 9 mars, dernier retour avant la review. Assemblage des pièces créées la semaine d'avant.

    Image Mon Mar 23 2020 00:19:26 GMT+0100 (CET)

    Imagination et création de la plateforme au sommet ouverte pour observer le chemin d’où on est venu. Plateforme avec sol suivant la courbure créée par les marches. Plateforme sans toit complètement ouverte sur le ciel.

    Image Mon Mar 23 2020 00:35:20 GMT+0100 (CET)

    Une maquette presque finie laissée à l'abandon au studio.

    Image Mon Mar 23 2020 08:58:47 GMT+0100 (CET)

    Découverte et utilisation du deuxième matériau: le métal. Ce matériau sert à la création de la courbure du sol de la plateforme, à fixer les marches entre elles en tant que main courante de chaque côté des marches et fait également office de support statique.

    Image Mon Mar 23 2020 00:19:26 GMT+0100 (CET)Image Mon Mar 23 2020 00:19:26 GMT+0100 (CET)Image Mon Mar 23 2020 08:58:47 GMT+0100 (CET)



    WEEK 5

    Lundi 16 mars, date à laquelle aurait du avoir lieu la review de la phase ROOMS. Date à laquelle nous changeons la manière de travailler; du réel au virtuel, nous changeons de cadre; dans une pièce où désormais nous seront confinés pour les deux dernières semaines de la phase.

    Découverte de Rhino: logiciel que nous devons apprivoiser en quelques jours. Re-création de la maquette.

    Image Mon Mar 30 2020 01:53:54 GMT+0200 (CEST)

    A la base, il n'y avait qu'une barre en métal de chaque coté pour soutenir la plateforme. Mais il y avait la possibilité que la structure ne soit pas assez solide et qu'elle puisse se casser. J'ai donc rajouté une prolongation de cette barre qui sert de câble de retenue.

    Image Mon Mar 30 2020 01:53:54 GMT+0200 (CEST)

    WEEK 6

    Lundi 23 mars, dernier lundi de la phase avant la review. Dernière semaine de cette très longue phase, riche en émotions. Continuation de Rhino. On nous demande de créer les plans, élévations et perspectives de notre maquette. 


    Image Mon Mar 30 2020 01:07:27 GMT+0200 (CEST)

    Intérieur - Extérieur

    Montée - Descente

    Image Mon Mar 30 2020 01:07:27 GMT+0200 (CEST)Image Mon Mar 30 2020 01:07:27 GMT+0200 (CEST)


    Détails constructifs


    Image Mon Mar 30 2020 14:42:02 GMT+0200 (CEST)



    Position de mon projet au sein de la protostructure


    Image Mon Mar 30 2020 02:22:15 GMT+0200 (CEST)


     

    Fiche technique matériaux

     

    Bois 10x2.7 : 436m

    Bois 6x2.7 : 241m

    Bois 4x2.7 : 14m

    Métal diamètre 2cm : 95m

    Collier diamètre 2cm : 54


  • Dans le platane

    Par Prod'Hom Arthur, 26/02/20



    " Like all walls it was ambiguous, two-faced. What was inside it and what was outside it depended upon which side of it you where on. [...] It enclosed the universe, leaving [the place] outside, free."


    The Dispossessed, Ursula K. Le Guin



    *


    Retour aux studios, départ pour une visite des sites sur lesquels les deux prochaines phases se dérouleront.



    Image Wed Feb 26 2020 17:14:22 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Je marche depuis le centre-ville de Genève, me laissant porter par le courant. Le Rhône et l'Arve se rejoignent et fuient vers l'ouest. 



    Image Wed Feb 26 2020 17:14:22 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    La Mangrove, un lieu singulier à quelques pas des blocs de béton. Dépaysant, aux pieds des platanes, les pieds dans l’eau.



    Image Wed Feb 26 2020 17:14:22 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Lien entre les deux rives, un pont ferroviaire. De hautes barrières dissuadent quiconque de fuir ce monde, happé par le cours d’eau.



    Image Wed Feb 26 2020 17:14:22 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Le parking du théâtre du Galpon, un autre lieu atypique, celui-ci n’accueille pas foule. Une voiture française y est parquée, son propriétaire paraît être le seul à profiter de ce lieu méconnu.



    Image Wed Feb 26 2020 17:14:22 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Je décide d’opter pour la mangrove, lieu où l'on oublie la ville – bien qu’on soit toujours dedans – que ce soit pour promener son chien, se rassembler ou se perdre dans ses idées. Une place de repli.




    Image Sun Mar 15 2020 19:14:38 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Dans cette même optique, je souhaite créer un lieu dans un lieu. Pousser l’introversion plus loin. Passer du positionnement au pied du platane jusque dans ses bras, suspendu entre les arbres. Un parallélépipède fermé à l’exception d’une ouverture laissant passer un fin rayon de lumière et le chant du Rhône. Si souhaité, il est toujours possible de jeter un oeil à l’extérieur, le fleuve, l’autre rive, le ciel et les branches.



    *


    – IN DEPTH –


    Orienté à l'ouest, face au Rhône, dos au vent, l'abri se greffe – et ceci sans le toucher – au seul arbre inscrit dans la protostructure. La géométrie est définie par les environs, abandonnant l'orthogonalité du quadrillage au profit d'une certaine indépendance.



    Image Sat Mar 14 2020 13:59:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Sat Mar 14 2020 13:59:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)    Image Sat Mar 14 2020 13:59:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)    Image Sat Mar 14 2020 13:59:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    La protostructure permet de se détacher du sol et de s'adosser au platane. Une des lignes de ce quadrillage perce le dedans, cette présence rappelle la réalité structurelle  ainsi sa présence et son orientation. 



    Image Sat Mar 14 2020 10:29:14 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    La structure forme la carapace de l'espace, utile à la fois comme squelette et comme accès. Elle constitue la limite entre le dedans et le dehors. Sa complexité permet la sobriété de son contenu, le laissant extérieur à l'univers.



    Image Mon Mar 02 2020 08:56:37 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Mon Mar 02 2020 08:56:37 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Mon Mar 02 2020 08:56:37 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Sat Mar 14 2020 13:59:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Seul lien entre le dedans et le dehors, l'ouverture – seul moyen de communication entre ces deux espaces – se devait d'être maitrisée. De nombreux essais ont permis de développer une ouverture offrant la relation souhaitée entre un côté et l'autre de la peau de l'espace. L’ouverture se transforme en fissure; empêchant au visiteur tout lien visuel passif avec le dehors. Une fuite de lumière est tout de même possible et 



    Image Mon Mar 02 2020 13:10:34 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Mon Mar 02 2020 08:56:37 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Mon Mar 02 2020 08:56:37 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Sat Mar 14 2020 13:59:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Sat Mar 14 2020 13:59:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Suite au voeu de créer un lieu dans une imbrication de lieux, l’accès se fait via un périple. A la manière du film Stalker de Tarkovski, le pèlerinage participe à la perception du lieu de destination. Il en fait même partie intégrante.

    Le visiteur doit se trouver à Genève, entrer dans la forêt qui borde le Rhône, atterrir à la mangrove, entrer dans la protostructure et arpenter certains couloirs et plateformes composants différents projets voisins. Tout ceci pour déboucher sur une échelle permettant de parcourir la structure. Un loquet doit être actionné – engageant une dernière fois l’action du spectateur – afin d’entrer dans cette parenthèse spatiale.




    Image Tue Mar 24 2020 14:57:08 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Tue Mar 24 2020 15:14:56 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Sat Mar 14 2020 14:25:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Wed Mar 25 2020 22:53:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)     Image Wed Mar 25 2020 22:53:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)






    Une pièce à première vue des plus classiques, un sol, quatre murs et un toit. Les angles du toit s’affaissent, forme familière rappelant le toit à deux pans. Cette chute est amortie par une courbe –prolongement du sol – légèrement molle et faite de liège. Un nid, une cavité dont on ne devine pas la nature depuis le dehors. 



    Image Sat Mar 14 2020 13:59:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sat Mar 14 2020 14:25:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    *


    – SYNTHESE –


    Dans un emboitement d’intériorité, au sein même du platane, boudoir, lieu de repli, l’espace développé cherche l’introversion. Coupé visuellement de ce qui ne fait pas partie de l’espace, seule une fraction du platane et un rayon du soleil parviennent à pénétrer le lieu.


    La structure, comme le squelette, forme l’ossature et permet l’accès au nid. 
    Les parois, comme la peau, offrent le sentiment d’habiter l’arbre, entre l’écorce et le bois. 


    Coupé de ce qui l’entoure, le lieu tente de retourner le concept d’intérieur - extérieur.
    Coupé du reste du monde, l’espace acquière une certaine plénitude.




    Image Tue Mar 24 2020 14:57:08 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Sat Mar 14 2020 14:25:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Mon Mar 30 2020 21:06:54 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Mon Mar 30 2020 21:06:54 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)




    Image Mon Mar 30 2020 21:06:54 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    *


    – STORYBOARD –

    Image Mon Mar 02 2020 11:05:38 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    *


    – REFERENCES –


    Image Fri Mar 13 2020 17:19:24 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sun Mar 15 2020 00:31:43 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale) 

    Images extraites du film Nostalghia (1983) de Tarkovski.


    Imbrication d'intériorité. Poupée russe.

    ____


    Image Fri Mar 13 2020 17:19:24 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Teatrino scientifico de Franco Purini et Laura Thermes.

    La structure permet la sobriété de son contenu et forme le seuil de l'espace. 



    ____



    Image Fri Mar 13 2020 17:19:24 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Melle de De Vylder Vinck Taillieu

    L'action assez radicale de fissurer l'espace crée un lien intime entre le dedans et le dehors



    *


    Image Sat Mar 14 2020 14:43:00 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)