ROOMS

Par Stachnio Katarzyna, 25/02/20

Le site de la Mangrove se situe aux bords de la ville de Genève juste au bord du Rhône. C’est un endroit où les gens viennent promener leur chien, font leur jogging du jour voire viennent avec leurs enfants prendre un peu d’air frais. 



ROOMS_MP_stachniokatarzyna_101   ROOMS_MP_stachniokatarzyna_102

Image Sat Mar 21 2020 21:06:11 GMT+0100 (CET)


quelques images de la Jonction et du site de la Mangrove où se situeront nos constructions



Les troncs qui se situent au bord de la pente ont vite attirés mon attention. En effet, ces derniers seront recouvert par la structure. Ensuite, cette dernière sera sur toute la largeur du site, depuis le haut de la pente jusqu'au bord du fleuve.Achevée, si une personne voulait vite la traverser, elle serait bloquée et guidée par les différentes constructions. J'ai décidé alors de diriger mon idée dans la largeur de la proto, afin de faciliter la traversée.



Image Sat Mar 21 2020 21:06:11 GMT+0100 (CET)


intersection des deux troncs d'arbre



Mais qu’est-ce qu’un ROOM pour commencer? 

Selon moi, dans sa définition architecturale, une room est une pièce - un espace - formé par un mariage de plan verticaux et horizontaux, nous créant une séparation entre deux mondes intérieur et extérieur. Ces parois peuvent varier de taille, couleur, matériau. Tous ces facteurs influencent l'atmosphère ressentie. C'est pourquoi c'est un concept qui vaut la peine d'être constamment remis en question, car on trouve toujours des nouvelles manière de varier ces différents éléments, qui évoluent avec le temps.



ROOMS_MP_stachniokatarzyna_301  Image Tue Mar 10 2020 01:54:31 GMT+1100 (AEDT)


différentes inspirations




ROOMS_MP_stachniokatarzyna_207



storyboard réalisée au début du procès



Comme mentionné auparavant, je me suis inspirée des troncs d'arbres reposant au pied de la pente. J'ai décidé de reprendre leurs axes et en former de toits. Premièrement je voulais les faire triangulaires. Cependant cet exercice ne me motivait pas suffisamment et me paraissant trop banal. J'ai pris donc l'initiative de les recourber, ce qui donne une forme de voute au projet. Non seulement cette configuration me paraissait comme un entrainement plus intéressant, mais aussi elle rappellait la forme des troncs.


En jouant avec ses extrémités, ces toits ce sont transformés en couloirs, qui sont eux-mêmes des rooms qui connectent d’autre rooms entre eux. Maintenant la question était où allaient s’arrêter ces parois. Je ne voulais pas les faire toucher le sol, car dans ce cas cela formerait un espace confiné (comme nous maintenant en ce temps de quarantaine). Les parois sont alors à 50cm du sol, suffisamment haut pour que les adultes se sentent dans un room et suffisamment bas pour que les enfants ressentent aussi cette protection de l’extérieur. En plus cela donne une illusion de voute qui flotte qui me paraissait très intriguant. 


ROOMS_MP_stachniokatarzyna_201


premières visualisation de l'espace



Le but de la première maquette était de comprendre les dimensions nécessaires. Sur cette dernière les parois sont espacées de 8 cm et arrivent à 12 cm du sol. Cela me paraissait beaucoup trop ouvert. Je voulais créer un espace beaucoup plus contraignant, en contraste avec le site, qui lui, bien que renfermé par les arbres l’entourant, nous libère de la pression la ville à côté. Par conséquent j’ai prolongé les parois et les ai rapprochées. 



ROOMS_MP_stachniokatarzyna_104 ROOMS_MP_stachniokatarzyna_106


maquette servant à aider les dimensions


Bien qu’au début je voulais faire deux couloirs, je n’arrivais pas à trouver un sens pour celui étant en diagonale. C’est pourquoi j’ai décidé d’en garder un seul. Pour garder l’idée d’intersection, j’ai formé une entrée à laquelle on a accès en passant par d'autres projets.



ROOMS_MP_stachniokatarzyna_202ROOMS_MP_stachniokatarzyna_203


photos de dessins pas terminé



Le sol s’arrête plus tôt que la voûte dans un but représentatif mais aussi pratique. Grâce à cela je voulais montrer que lorsqu'on est rien que un mètre plus bas on ressent déjà une différence dans la présence du toit. On est alors forcé, lors de la promenade architecturale de continuer en allant vers la gauche. Ainsi on remarque que chaque petit détail influence notre ressenti de l’espace.




ROOMS_MP_stachniokatarzyna_111


 ROOMS_MP_stachniokatarzyna_116    ROOMS_MP_stachniokatarzyna_110



quelques images de la maquette initiale



La matérialité de l'arc n'a que fait de changé à travers les semaines. Pendant longtemps il était dit qu'il sera fait en béton. Or quelques problèmes se sont posés et j'ai pris la décision d'opter pour un matériau plus facile à travailler dans nos conditions. Ce matériau est l'acier corten. Ce métal est caractéristique par son aspect rouillé, dont la couleur rappelle les feuilles mortes visibles lors de nos premières visites du site, alors que la construction se déroulera en fin printemps/début été. 


ROOMS_MP_stachniokatarzyna_111

The Hedgehog and the Fox, Richard Serra (2000) - sculpture faite en acier corten


Au final, nous devions tous faire notre travail en digital. Nouveau défis qui sera très utile pour l'année prochaine. 


ROOMS_MP_stachniokatarzyna_107


ROOMS_MP_stachniokatarzyna_108   ROOMS_MP_stachniokatarzyna_109


premiers essais avec rhino



ROOMS_MP_stachniokatarzyna_112



Image Sun Mar 29 2020 22:37:56 GMT+0200 (CEST)    Image Sun Mar 29 2020 22:37:56 GMT+0200 (CEST)




capture d'écran du projet final




ROOMS_MP_stachniokatarzyna_207

ROOMS_MP_stachniokatarzyna_208


emplacement sur le site



ROOMS_MP_stachniokatarzyna_204




ROOMS_MP_stachniokatarzyna_205


ROOMS_MP_stachniokatarzyna_206



dessins finaux


Un nouvel espace est formé. Celui-ci est tout petit et étroit avec deux ouvertures qui donnent à penser qu’on peut y accéder à quelque chose de nouveau, cependant on en est empêché. La courbure rappelle l’essence de ce projet et son environnement, les tronc d’arbres. On est à présent séparé de la nature tout en y restant accordé/attaché.