• Deflestazione

    Par Hoseneder Phil, 09/03/20




    Accéder à l'intérieur des trois parois qui composent le projet c'est pas si facile comme accéder à l'intérieur des parois eux-mêmes, même si l'espace à disposition change, en passant de plus de onze mètres carrés à des couloirs ou des escaliers ayant un largeur d'un demi mètre.
    Ces parois, composé de deux membranes en plastique, soutenues et gardés en tension par une structure en bois, ils montrent à travers de vagues silhouettes les visiteurs qui explorent ces passages étroits.

    Ces passages relient le sol au étage intermédiaire de la protostructure, en passant aussi par le projet de Cyril (qui à ça fois ramène au chemin au dessus de la monté et permet aussi de monter sur le projet de Anna qui ramène jusqu'à la partie plus haute de la protostructure en montant à l'intérieur des trois cellules dont les parois font périmètre).
    Les parois se décomposent à selon de l'endroit ou on les observe depuis l'extérieur mais aussi depuis l'intérieur de elles mêmes. Ça permet au visiteurs de se retrouver des vues très différents juste en marchant quelques pas, la matérialité des parois, les hauteurs ou elles commencent ou finissent, ramène toujours à se tourner dans des côtes différents en mettant en valeur le contraste entre la topographie et la protostructure.



    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    Le noeud modifié pour répondre mieux les forces dans l'angle du projet


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    La photo du nœud dans la maquette


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    Vue par le haut avec le projet de Anna qui se montre comme un toit


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    L'intérieur de la paroi avec les escaliers qui ramènent au sol


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    Les escaliers de Anna, cette fois se montrent plus transparents, qui ramènent aux étages supérieurs de la protostructure.
    En contraste avec les escaliers à l'intérieur de la paroi qui eux aussi se élargissent dans la même direction en tant que la partie de gauche du mur disparait des qu'on les descends


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    Le plancher à l'intérieur de la paroi de gauche (sans la partie gauche du mur)


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    La transparence des membranes du projet et la partie qui ramène au chemin qui se relie au plusieurs autres projets (Katarzyna, Maël, Alex,...)


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    Le plancher en entier


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    La vue depuis la troisième paroi sur le chemin (au quel le projet se relie grace au projet de Cyril, le quel on pourra aussi voir par ici)


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    Deux parois manquent à entourer le plancher (visibles dans les photos du dessin 3D qui suivent)


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    La vue par le sol d'où c'est possible de voir l'écran (sur le quel on peut projecter) et dont la partie supérieure sert aussi comme barrière




    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    La vue du projet dessiné sur Rhino


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    Vue frontale du projet


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    Le détail des diagonales qui renforcent le plancher de gauche qui avait été réfléchi pour mieux répartir le poids du plancher


    Image Mon Mar 23 2020 15:01:46 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)

    Vue par le sol du projet en bas de la monté avec les diagonales





    Image Mon Mar 30 2020 01:30:30 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)



    Image Mon Mar 30 2020 01:30:30 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)

    Les nouveaux détails qui vont soutenir la corde qui reprend les efforts pour éviter la flexion du plancher (que avant étaient repris par les diagonales)

    Image Mon Mar 30 2020 01:45:58 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)




    Image Mon Mar 30 2020 01:45:58 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale) 

    Plan et élévations du projet




    Image Mon Mar 30 2020 01:45:58 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)

    Axonometrie du projet

    Image Mon Mar 30 2020 01:45:58 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)

    Coupe diagonale



    Image Mon Mar 30 2020 04:29:28 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)


    Une reconstruction de la vue sur l'écran depuis le bas du projet

    Image Mon Mar 30 2020 01:45:58 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)


    Le projet sur la pente



    Image Mon Mar 30 2020 10:16:40 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)


    Image Mon Mar 30 2020 09:52:45 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)


    Image Mon Mar 30 2020 03:29:54 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)


    Le plan commun avec les parcours possibles entre les projets reliés et le chemin




    J'ai voulu essayer d'explorer les différentes façons de percevoir l'intériorité d'un espace selon les points de vue internes, sous-jacents, au-dessus ou intérieurs.

    En passant par le mur de droite on se retrouve a descendre des escaliers de 30 centimètres de long et autant de haute, la pente de l'escalier est accompagné par la continuité de l'extrémité extérieure de la paroi, en les traversant les parois, elles se décomposent toujours pour inviter le regard. La transparence des parois permet de donner une une visibilité majeure à qui de dehors voit des personnes y marcher dedans, plutôt que le contraire, ou la proximité aux parois ne permet pas une bonne visibilité.




  • JEU D'ESPACE

    Par Feole Célia, 07/03/20

    Entrée dans la nouvelle phase de ROOMS où le concept d'espace se veut au centre de la réflexion. Chacun pense un projet individuel au sein d'une protostructure commune qui invite aux interactions et collaborations. Base de la conception, la notion d'intérieur-extérieur demande à être étudiée et développée.



    SYNTHESE 


    ROOMS_MP_feolecélia_201


    Variation – Jeu – Mouvement sont comme les vecteurs de la réflexion. Proposer un lieu entièrement modulable devient l’enjeu principal du projet, invitant ainsi à explorer et jouer avec l’espace.

    La Room s’implante dans le passage venant comme obstruer ce dernier. Des panneaux verticaux glissent le long de rails, laissant place à d’innombrables configurations. Libre à chacun d’imaginer son chemin ou d’aménager son propre environnement. 

    Une multitude de perspectives, un jeu de points de vue et une limite floue entre intérieur et extérieur se créent.



    SITE

    Genève, site de la Mangrove.

    Entre le Rhône et un arbre : un passage, passage où l’on peut circuler librement.


    ROOMS_MP_feolecélia_101   

    site de la Mangrove

    C’est précisément en plein milieu de ce passage que vient s’implanter le projet qui semble à première vue venir complètement obstruer la voie. 


    PROTOSTRUCTURE

    Point de départ du projet, la protostructure se dresse au milieu du terrain venant comme couper ce dernier dans toute sa largeur. Structure de base, elle demande donc à être investie par les projets. La protostructure ne supportant que son propre poids, le but est d’interagir avec elle. 

    ROOMS_MP_feolecélia_202
    ROOMS_MP_feolecélia_203

    protostructure commune


    JEU ET MOUVEMENT

    Variations - Compositions - Jeu - Mouvement - Exploration - Configurations - Passage

    Premiers mots en vrac, premières réflexions autour du nouveau concept d'espace, premières pistes et idées de directions à suivre et développer.


    ROOMS_MP_feolecélia_301

    image de référence


    ROOMS_MP_feolecélia_204            ROOMS_MP_feolecélia_205

    premiers croquis


    ROOMS_MP_feolecélia_206   


    storyboard


    MODULARITE

    L’idée principale de ce projet est de proposer un lieu complètement modulable. Une room avec comme seul élément fixe un plancher à partir duquel s’élève tout un système coulissant. Une dizaine de parois trouvent leur place le long de rails au sol et au plafond. Au visiteur ensuite de les déplacer pour se créer un chemin ou d’imaginer et aménager son propre environnement. 

    Explorer et jouer avec l’espace devient alors le centre du projet.


    ROOMS_MP_feolecélia_102

    premier essai de maquette 


    ROOMS_MP_feolecélia_207ROOMS_MP_feolecélia_208

    recherche à travers le dessin 


    RAILS


    On retrouve l'interaction recherchée entre le projet et la protostructure. En effet, le projet ne tient pas sans la protostructure puisque il vient s'accrocher à elle en la coupant par endroits sans pour autant la déstabiliser. Tous deux sont donc dépendants l’un de l’autre : un équilibre et un dialogue se créent entre eux.


    ROOMS_MP_feolecélia_103  ROOMS_MP_feolecélia_104


    ROOMS_MP_feolecélia_105  ROOMS_MP_feolecélia_106 

    système de rails et raccords à la protostructure


    FABRICATION

    A échelle 1:1 la construction s'avère évidemment plus complexe qu'en maquette 1:10, c'est pourquoi il est nécessaire de d'ores et déjà la planifier. Du fait que le bois travaille et notamment se dilate en présence d'eau, le système de rails où le bois glisse directement contre le bois n'est pas des plus adapté et il faut donc réfléchir à un autre système.  Une solution proposée ici est de faire coulisser le tout grâce à des roulettes suivant un rail métallique. 


    ROOMS_MP_feolecélia_107 ROOMS_MP_feolecélia_108

    système coulissant grâce à des roulettes (supportant chacune 50kg)


    D'autres solutions sont possibles et méritent d'être considérée avant la réalisation d'une telle structure afin de s'assurer de choisir la plus optimale. Le système de rails suspendus peut notamment s'avérer une bonne réponse au besoin.



    ROOMS_MP_feolecélia_209



    La préfabrication de certains éléments peut aussi s'avérer efficiente. Ainsi tous les rails et panneaux peuvent être construits individuellement puis transportés sur place où il ne restera qu'à assembler et monter le tout. 


    ROOMS_MP_feolecélia_109

    panneaux parfaitement empilables afin de faciliter la préfabrication et le transport


    ROOMS_MP_feolecélia_210


    dessins de détails constructifs


    ENTREES

    Comment inviter le visiteur à entrer dans le projet ? Voilà une question qui mérite d'être étudiée. L'idée, afin de rester cohérent avec le tout, n'est pas de proposer une entrée unique mais de laisser le choix entre plusieurs d'entre elles.

    Le premier projet d'entrée était constitué de plots en bois que le visiteur aurait pu déplacer à sa guise. Les plots ont finalement été réalisés en plâtre afin de proposer un élément beaucoup plus lourd qui restera en place comme un point de repère, seul composant vraiment fixe et immobile de l'ensemble.

      
        ROOMS_MP_feolecélia_110    ROOMS_MP_feolecélia_111

    entrées par les plots                                                                                entrée par le projet de Charlotte

                ROOMS_MP_feolecélia_112    ROOMS_MP_feolecélia_211


     3 entrées fixes sont proposées : deux par les plots en plâtre l'un étant à l'extérieur et l'autre à l'intérieur de la protostructure et une troisième à travers un autre projet. En effet Charlotte propose une rampe fermée qui, se rétrécissant, guide le visiteur. Une fois arrivé au bout du "tunnel" où le passage se voulait évident, le visiteur fait face aux grands panneaux verticaux qui viennent à première vue obstruer sa voie. A chacun ensuite de se créer son propre chemin.


    POINTS DE VUES                                                         



    ROOMS_MP_feolecélia_113   ROOMS_MP_feolecélia_114

    vu depuis l' "intérieur"                                                                                          vu depuis l' "extérieur"


    ROOMS_MP_feolecélia_212ROOMS_MP_feolecélia_213


    vu à travers le dessin


    Circonstances exceptionnelles obligent, nous approchons, pour cette phase, une nouvelle représentation du projet : la conception assistée par ordinateur. Le logiciel Rhino nous permet d'apporter un nouveau regard sur la Room ainsi que de nouvelles possibilités d'explorations.

       


    ROOMS_MP_feolecélia_214

    vu à travers le dessin assisté par ordinateur

    ROOMS_MP_feolecélia_215

    perspectives de l'intérieur


    CONFIGURATIONS


    ROOMS_MP_feolecélia_216

    exemples de configurations


    Si un nombre infini de configurations sont imaginables quelques unes se distinguent des autres. C'est pourquoi 4 d'entre elles ont été retenues ici. Chacune possède son expression architecturale et ses propres qualités spatiales. 

    1.ROOMS_MP_feolecélia_217 2. ROOMS_MP_feolecélia_218

    3.ROOMS_MP_feolecélia_219   4. ROOMS_MP_feolecélia_220



    1.

    La première configuration propose un espace intérieur dégagé complètement fermé et donc coupé de l'extérieur, sauf pour ce qui est de la lumière qui est invitée à entrer.

    2.

    La composition suivante se veut davantage cloisonnée, elle accueille plusieurs petits espaces relativement sombres puisque les panneaux positionnés les uns devant les autres empêchent la lumière de les traverser.

    3.

    Avec cette troisième proposition la Room s'élargit, l'espace "intérieur" se libère et s'ouvre sur l'"extérieur", termes entre guillemets puisqu'il devient difficile de les distinguer.

    4.

    Enfin la dernière configuration est avant tout une invitation à explorer le lieu et jouer avec l'espace, elle peut être vue comme un chemin barré d'obstacles.



    LUMIERE

    Les parois de tailles et transparences différentes, certaines étant complètement opaques d’autre laissant passer la lumière par endroit, ajoutent de nouvelles possibilités de variation.


    ROOMS_MP_feolecélia_115

    différents panneaux pour les parois


    ROOMS_MP_feolecélia_116 ROOMS_MP_feolecélia_116

    superposition des panneaux laissant ou non passer la lumière


    ROOMS_MP_feolecélia_117   

    jeu de lumière


    INTERIEUR - EXTERIEUR


    De par le caractère entièrement modulable de la room résulte une limite floue entre intérieur et extérieur. Suis-je dedans ? Suis-je dehors ? Difficile de répondre à ces questions puisque cela va dépendre de chacun.

    L’enjeu est donc également de jouer avec les différentes vues et de proposer une multitude de perspectives.


    ROOMS_MP_feolecélia_118  
    ROOMS_MP_feolecélia_119

    exemples d'espaces contrastés


    Le projet permet de nombreuses configurations pouvant être très différentes les unes des autres, certaines étant très fermées ou cloisonnées, d'autres s'apparentant peut-être davantage à un labyrinthe. A l'extrême, tous les panneaux peuvent être poussés à l'extérieur de la cellule, libérant ainsi complètement l'espace intérieur.

    Peut-on alors parler d'une création de Room à l'extérieur de la Room ?


    ROOMS_MP_feolecélia_120      ROOMS_MP_feolecélia_121


    room en mouvement 



    lien vers le livret de synthèse (cliquer sur le texte)







  • Mise en Abyme

    Par Salvadé Luce, 02/03/20


    ROOMS

      division de l'espace

    ROOMS_MP_salvadéluce_215



    SYNTHESE



        Située au coeur de Genève, la Mangrove est un lieu marquant par son calme et sa tranquillité, contrastant avec celle de la ville à laquelle elle appartient. L’idée de mon projet était de reprendre ce contraste et de créer au sein de la protostructure un lieu isolé et différent de cette dernière: une sorte de mise en abyme. Un lieu isolé dans la protostructure, se trouvant elle-même dans un site isolé dans la ville de Genève.

        Pour atteindre cette idée, j’ai décidé de jouer sur les entrées cachées et une room là où l’on ne l’attend pas. Les rampes, d’habitude utilisées comme accès, deviennent ici le toit de la pièce, invitant le visiteur à s’aventurer au-dessus de cette dernière, et non dedans. Une fois l’entrée cachée entre les rampes du milieu trouvée, ce visiteur pourra découvrir une pièce étroite avec une unique ouverture sur le Rhône, soit la seule vue possible. Le reste de la protostructure et du site disparaissent ainsi, cachés derrière les parois opaques.

        Pour créer la mise en abyme, le projet, décalé de 30°, quitte l’orthogonalité de la protostructure, redonnant le sentiment d’un lieu à part. Cependant, en faisant tourner un bout de cette dernière avec le projet, il rappelle également l’appartenance et le lien entre le protostructure et la room; tout comme la Mangrove appartient à Genève.



    Image Tue Mar 31 2020 19:27:06 GMT+1100 (AEDT)

    Monge : Projet Final





    Image Tue Mar 31 2020 00:08:11 GMT+1100 (AEDT)

    Modélisation - Rendu




    ROOMS_MP_salvadéluce_217


    Axonométrie et détails en axonométries éclatées






    PROCESSUS


    LE SITE



    ROOMS_MP_salvadéluce_101  ROOMS_MP_salvadéluce_102


       

     Pourtant située au cœur de Genève, la Mangrove est un lieu marquant par son calme et sa tranquillité; soit une isolation totale de la ville. 




    PREMIERE IDEE


       ROOMS_MP_salvadéluce_202 

        ROOMS_MP_salvadéluce_204

    Storyboard : Projet Initial



        Une fois en haut, les différentes inclinaisons des rampes offrent un espace où s'asseoir. Étant situé aux extrémités de la protostructure, au bord du Rhône, cet espace est pourvu d'une vue unique. 



    ROOMS_MP_salvadéluce_201

    Plan, élévations et axonométrie : Projet Initial

     


        En détournant les yeux de la vue, la personne pourrait observer un espace entre les planches, avec la possibilité de se faufiler, et d'ainsi accéder à la Room. Cette dernière reste ouverte sur le Rhône afin de conserver la vue, et est munie de parois opaques afin d'accentuer l'idée de calme et d'intimité, tout en laissant entrer la lumière.

        


    ROOMS_MP_salvadéluce_107   ROOMS_MP_salvadéluce_112  

    Première maquette


       



    RETHINK


    ROOMS_MP_salvadéluce_207

    ROOMS_MP_salvadéluce_209

    Storyboard : Projet Développé



       Un de problème que présentait l'idée initiale était son entrée; bienque cachée, elle était également assez impraticable. Il a donc fallu la repenser, voir la recréer. Pour cela, deux isométries ont été utilisées: d'abord, une rotation du projet de 30° pour quitter l'orthogonalité de la structure, puis une translation de chaque rampe afin de créer une entrée de 40 cm entre les deux du milieu. Cette dernière reste cachée mais est désormais plus réaliste.



    Image Mon Mar 30 2020 06:05:34 GMT+1100 (AEDT)

    Image Mon Mar 30 2020 06:05:34 GMT+1100 (AEDT)

       


        Pour continuer dans l'idée de la non-orthogonalité et de la mise en abyme, la protostructure au dessus des rampes fût également tournée de 30°, cette fois inspiré du travail de Gordon Matta Clarke. Pour cela, elle fût coupée à chaque intersection entre le projet et la protostructure lorsque regardé en plan. Cette solution permettait d'ajouter des verticales à chaque coupure et d'ainsi lier le bout de protostructure, le projet et la protostructure; le tout se soutenant.



    ROOMS_MP_salvadéluce_206


    Monge et Perspective : Projet Développé



        Le plancher, décomposé en deux (une partie orthogonale et une tournée), sert à rappeler les deux orientations du projet mais crée également une flèche, indiquant l'entrée cachée de la Room. Il sert donc également d'indice.



    ROOMS_MP_salvadéluce_115   ROOMS_MP_salvadéluce_116

    Maquette en développement : Projet Développé


       

        Quand aux parois, il fallut trouver un matériaux avec des sensations similaires au calque, mais avec lequel travailler en 1:1. Après de nombreux tests, mon choix se porta sur le plastique opaque: simple à utiliser et reproduisant au mieux les sensations.



    Image Mon Mar 30 2020 07:31:31 GMT+1100 (AEDT)

    Dans l'ordre : bois, plexiglass, verre dépoli, plastique opaque, plastique transparent, plâtre 






    L'ACCES


        Une dernière chose manquait encore; l'accès à cette room, à 5 m de haut. Pour aller en continuité du projet, il parut normal de réutiliser la rampe d'accès du projet principal, inclinée à 20°. Le challenge de cet accès reposait donc sur 3 critères : le construire en utilisant des duplications de la dernière rampe, qu'il soit structurellement stable en se reposant sur la protostructure et qu'il n'intervienne pas dans les autres projets présents autour de lui. Il a fallu donc de nombreux essais pour trouver la configuration la plus optimale.


    Image Mon Mar 30 2020 06:05:34 GMT+1100 (AEDT)

    Puzzle : la configuration de gauche fût celle retenue

       

        La première rampe n'est pas au niveau du sol mais débute à 2 m, depuis l'intersection entre le projet de Jeanne et Isabelle. Le visiteur devra d'abord passer par le projet d'Isabelle pour arriver devant l'accès.



    Image Tue Mar 31 2020 00:39:04 GMT+1100 (AEDT)

    Jonction entre les 3 projets





    REFERENCES


    ROOMS_MP_salvadéluce_301

    Première image de référence : The Chapuisat Brothers


    ROOMS_MP_salvadéluce_302

        Deuxième référence : Gordon Matta Clark



    lien pour le booklet : https://drive.google.com/drive/u/1/folders/1F1aPIsyyZLZiZNV5WKs5Kfey5MEV0nhx







  • rooms: création d'un espace

    Par Altana Vittoria, 02/03/20
    • R O O M S

    c r é a t i o n   d' u n    e s p a c e


    Image Mon Mar 30 2020 14:59:24 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)





    l e    s i t e

    M A N G R O V E


    Image Sun Mar 22 2020 20:34:34 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    croisement de la protostructure correspondant au coin de la structure pre-existante en béton


    Image Sun Mar 22 2020 20:34:34 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    même élément, vu de dessus


    Image Sun Mar 22 2020 20:34:34 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    zone approximative du projet sur site, en proximité du plus petit tronc, celui de droite




    i m a g e   d e   r é f é r e n c e



    Image Sun Mar 22 2020 20:34:34 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    image de référence choisie parmi celles proposées

    On voit une ouverture crée dés le début, et non pas une coupure dans une structure qui aurait déjà été finie.


    Image Sun Mar 22 2020 20:34:34 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    autre image d'inspiration

    Nous voyons un espace défini, même en ayant des espaces ouverts et où les parois ne se touchent pas



    c o n c e p t


    Image Sat Mar 14 2020 20:30:13 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)Image Sat Mar 14 2020 20:30:13 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)


    Dés la première semaine, nous nous interrogeons sur la signification du mot "rooms", et du défi qui se trouve en traduire ce mot de l'anglais au français; "a room has partitions or walls, not necessarily robust ones" mais encore "Partie déterminée d’un espace", une rooms peut-elle donc être la cellule d'une protostructure?


    Un projet qui était au début le moyen de créer une ouverture sans ne rien "couper", comme on le voit  sur l'image de référence ci-dessus, est évolué dans une room dont les parois ne se touchent point: les plans qui servent de planchers ne touchent directement ni le sol ni la protostructure, les cadres de bois remplis de tissu ne touchent eux aussi pas la protostructure, comme ne le fait pas le plan représentant le toit. 

    Une série de modifications ont été faites le long de la création et de la réflection utiles à ce projet; parmi celles-ci nous pouvont par exemple remarquer le choix d'inverser les côtés des parois décidées initiellement, pour rendre possible un passage entre se projet et le projet qui se trouve dans la cellule limitrophe, celle de Sophie, cela permet donc de se balader dans la protostructure, qui devient donc une house pour toutes nos rooms.

    Parois qui ne se touchent pas, créent un espace, sans n'avoir réellement des limites entre elles.




    Image Sun Mar 22 2020 20:34:34 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    shéma représentant le projet en quelques lignes



    i d é e    u n e


    Image Sun Mar 22 2020 20:34:34 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)
    élévation de l'idée initiale, paroi échelle 1:20



    Le but étant celui de créer une ouverture sans devoir "couper" le plan, on retrouve quatre plans coplanaires se croisant en laissant un espace vide.

    Par contre, nous créons des rooms, je réélabore donc l'idée, la rapprochant plus à une spatialité définie.


    i d é e    s e c o n d e


    Image Mon Mar 02 2020 09:19:36 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    plan et élévations à l'échelle 1:20


    nous arrivons donc a quatre plans créant un espace, qui change selon l'orientation de l'observateur...



    Image Sun Mar 22 2020 20:34:34 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)


    croquis pour mieux comprendre le projet


    Image Mon Mar 02 2020 09:19:36 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)


    Image Mon Mar 02 2020 09:19:36 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    test pour étudier l'effet du toit incliné en avançant dans le projet


    Le "toit" étant suspendu en pente, de loin il semble être posé sur les deux plans verticaux en créant un espace fermé, alors qu'en réalité en s'approchant nous pouvons remarquer que il y a un ultérieur espace entre ces trois plans.


    La passerelle, premier plan horizontal, permet à l'observateur de monter au niveau des autres plans; étant en pente elle, une sous-structure doit être adjointe pour qu'elle soutienne les charges auxquelles elle sera soumise.


    Image Mon Mar 02 2020 09:19:36 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    détails de la première version du plan incliné initial, maquette en bois 1:10


    Image Sun Mar 22 2020 20:34:34 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    détails de la première version du plan incliné initial, maquette en bois 1:10



    Image Mon Mar 02 2020 09:19:36 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    axonométrie 60-30 des détails constructifs du plan incliné, échelle 1:2


    Les maquettes commençent à prendre leur forme finale; les cadres en bois au lieu du carton provisoire, la structure réfléchie, les encrages.

    Image Sun Mar 08 2020 18:05:22 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)


    Image Sun Mar 22 2020 20:34:34 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    fabrication des cadres et de leurs supports statiques


    Image Sun Mar 08 2020 18:05:22 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    cadres "flottants"


     Image Sun Mar 08 2020 18:05:22 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    première version d'encrage des cadres sur protostructure



    Image Sun Mar 22 2020 20:34:34 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)


    plan et perspective de l'idée seconde, échelle 1:20



    m o d i f i c a t i o n    d e   l' i d é e    s e c o n d e 



    Image Mon Mar 30 2020 03:02:46 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)



    deuxième version du storyboard pour accompagner les modifications du projet




    Image Tue Mar 31 2020 09:17:17 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)Image Tue Mar 31 2020 09:17:17 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)


    maquette échelle 1:10




    c o n c e p t    t e x t

    A room has walls or partitions, but not necessarily robust or strong ones. Ue room doit avoir des parois pour être qualifiée de room, mais est-ce que ces parois doivent forcément se toucher? Créer un espace forcément clos à la vue, ne permettant à la lumière d’entrer? Pas nécessairement. J’explore l’idée d’une room, d’un espace sans limites, qui est théoriquement ouvert par les standards classiques, mais qui permet tout de même de former la sensation d’un espace qui se distingue de l’extérieur, une partie d’un espace plus vaste.

    Le parcours dans le projet, mais aussi en regardant avec une perception plus large dans la protostructure: l'inclinaison des cadres mène l'observateur à un parcours spécifique, vers le projet avec lequel il se rejoint celui de Sophie.



    Image Mon Mar 30 2020 03:02:46 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)



    Image Sun Mar 22 2020 20:34:34 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    élévation, échelle 1:20

    Image Sun Mar 22 2020 20:34:34 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    plan et début de perspective, échelle 1:20



    Image Sun Mar 22 2020 20:34:34 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)


    détail constructif du cadre, échelle 1:2


    Image Sun Mar 29 2020 17:56:38 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)

    axonométrie du projet et des détails


    Image Sun Mar 29 2020 17:56:38 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)Image Sun Mar 29 2020 17:56:38 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)

    plan et élévations, échelle 1:20






    Image Sun Mar 29 2020 17:56:38 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)

    perspectives depuis différentes positions dans le projet


    Image Mon Mar 30 2020 03:02:46 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)


    plan et élévation communs, échelle 1:60



    b o o k l e t




    Image Mon Mar 30 2020 10:30:44 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)


    Image Mon Mar 30 2020 10:30:44 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)Image Mon Mar 30 2020 10:30:44 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)


    Image Mon Mar 30 2020 10:30:44 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)Image Mon Mar 30 2020 10:30:44 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)


    Image Mon Mar 30 2020 10:30:44 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)Image Mon Mar 30 2020 10:30:44 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)


    Image Mon Mar 30 2020 10:30:44 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)Image Mon Mar 30 2020 10:30:44 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)




     

    d è r n i é r e s    c o n s i d é r a t i o n s

    Tous les choix faits par rapport au projet et a sa configuration doivent avoir une signification, un but; il est donc inutile, voir déconseillé de faire des choix de disposition sans y réfléchir.

    C'est pour cette raison que j'ai décidé de odifier mon "plancher": au lieu d'avoir une rampe inclinée, et puis un plancher horizontal, qui créent une distinction extremement nette; à sa place, je décide de placer deux plans inclinés qui créent une cohésion entre les deux éléments prévus initiallement.


    m é t r a g e   l i n é a i r e

    10x2.7: 161.2

    4x2.7: 622.17

    white fabric: 16


  • ROOMS

    Par Kevorkian Camille, 02/03/20



    Lundi 17 février, 

    La phase sur laquelle nous allons travailler au fil des 4 prochaines semaines nous est présentée.







    A room is protective

    A room transforms any view out into a landscape

    A few or many rooms constitute a house

    A room is a space-making word that creates space when said.


            Propositions sur lesquelles je me questionne après une première lecture du Codex.




    La découverte du site:


    Mardi matin, nous nous rendons à Genève afin de s’imprégner du site sur lequel nous allons travailler : La Mangrove.


    Il fait beau, le calme règne, l’eau ruissèle ; Depuis le chemin que nous empreintons, en hauteur, la vue sur le Rhône se dévoile.

    On dessine, on mesure, et tente de se projeter.


    Je me concentre sur les émotions ressentis à l’instant présent, les points de vue intéressants, et finalement je me questionne sur les diverses interprétations  que pourrait prendre le mot « Rooms » d'une part mais aussi et surtout au sein d’un site tel que celui-ci.



              ROOMS_MP_camillekevorkian_101      ROOMS_MP_camillekevorkian_102     ROOMS_MP_camillekevorkian_103

               ROOMS_MP_camillekevorkian_104



    "Room", c’est un mot accueillant, un endroit à soi, une « proposition spatiale qui appelle à une attribution »

    Des murs, un sol, un plafond ?


    Plusieurs idées me traversent l’esprit, de nombreuses possibilités s’offrent à nous.

    Finalement, je décide de me concentrer sur la création d'en espace qui s'inscrit dans un tout, complet en soi mais qui connecte avec les autres pièces, en l'occurence les projets voisins. Par la même occasion, sur l'ambiguïté que peut procurer un espace à mi-chemin entre l'intérieur et l'extérieur. 

    Je veux à travers ce projet faire ressentir et ressortir diverses expériences que j’ai pu avoir au sein de tels lieux.




            Images de référence 


                                                ROOMS_MP_camillekevorkian_105    ROOMS_MP_camillekevorkian_106


    Sommes nous à l'intérieur ou à l'extérieur? 

    J'interprète cette première image de la façon suivante: un lieu de rencontre, plusieurs portes, fenêtres, pièces donnant sur ce même espace. Cloisonné par quatre murs, le contact avec le monde extérieur ne semble pas rompu.

    Pour ce qui est de la deuxième image, elle pourrait suivre les mêmes d'interrogations, à cela s'ajoute cette impressionnante hauteur et ce détail constructif.


                   Souvenirs de voyages. Maroc, 2018, le riad.

                                             ROOMS_MP_camillekevorkian_106     ROOMS_MP_camillekevorkian_108

               

    Des espaces intérieurs, clos, privé, à ciel ouvert ; une atmosphère spéciale, une "pièce" entre 4 murs mais qui ne dispose pas de toit.




               Croquis/développement des idées


                        ROOMS_MP_camillekevorkian_201 ROOMS_MP_camillekevorkian_202 ROOMS_MP_camillekevorkian_203 ROOMS_MP_camillekevorkian_204 ROOMS_MP_camillekevorkian_205

                 



    Inspiré de l’atrium, la cour, le patio; 

    Mon projet s'articule autour d'une tour verticale de plusieurs mètres de haut située dans la pente.

    Protégée des vents, prête à recevoir la lumière zénithale, c'est une atmosphère intime qui peut prétendre s'y faire ressentir, une ouverture sur le monde certes, mais un "chez-soi"  qui demeure un espace préservé, intime et introverti.

    En plus d’expérimenter les limites assez particulières d’un tel espace, je voulais créer des liens entre les différentes « Rooms » de mes camarades.

    Un lieu d'accueil, de rencontre entre les différents projets, un lieu semi-privé et de partage.

    À travers les multitudes significations du mot "Room", c’est cette version que j’ai voulu expérimenter.



                     Story board


    Le cheminement de mes pensées est retranscrit à travers ces images chronologiques: depuis l'idée originale sur le site jusqu'à l'évolution de celle-ci, ainsi que différents points de vue internes et externes.    

       

                        ROOMS_MP_camillekevorkian_214



    La réalisation: maquettes, dessins :


    Au fil de ces quatre semaines, l'idée originale n'a cessé d'évoluer. 

    La tour verticale de plusieurs mètres de hauteur est bien restée, mais j'ai tenté de la déstructurer. J'ai opté pour deux hauteurs de murs différentes et des entrées latérales, parallèles au chemin principal qui mène au site et que le projet borde.

    C'est en réalisant des premières maquettes en carton ainsi qu'en dessinant que je me suis rendue compte du potentiel de cette configuration différente. 

    Plus lumineux, plus attrayant et peut-être même intrigant.

    On retrouve deux balcons au sein de la tour, l'un reposant sur la proto-structure au 3ème niveau, l'autre reposant sur le premier niveau peu loin du sol et marque l'entrée au sein de l'espace. Aux premiers abords simpliste, c'est deux configurations qui amènent à vivre l'intériorité de cet espace de deux façons totalement différentes.

    Celui qui se trouve au niveau supérieur est accessible par des escaliers bordant la structure, ils servent à l'atteindre mais aussi à rejoindre le projet de Anna avec lequel nous partageons un mur. Ce mur implique une connexion évidente entre nos deux projets, nous voulions pouvoir partager cette entrée, que les visiteurs puissent avoir le choix une fois arrivé à ce niveau entre ces deux options.

    Ce balcon supérieur a une autre particularité contrairement à celui du premier niveau, plus proche du ciel, un changement d'ambiance s'opère. La différence des hauteurs de murs nous permet aussi d'apercevoir ce qui se passe au delà du lieu dans lequel nous nous trouvons. Une ouverture sur la proto structure dans son entièreté et sur le site.


    Les photos de la maquette en bois montrent les avancés du projet, cependant celui ci n'est malheureusement pas terminé.

    Il manque la réalisation des escaliers, le balcon inférieur et les finitions des parois. Le logiciel Rhino prendra ainsi le relais.




                               ROOMS_MP_camillekevorkian_109   


                               ROOMS_MP_camillekevorkian_110     

                              

                               ROOMS_MP_camillekevorkian_111 


                               ROOMS_MP_camillekevorkian_112  


                               ROOMS_MP_camillekevorkian_113


                                             ROOMS_MP_camillekevorkian_114   



                                             ROOMS_MP_camillekevorkian_206

                                             ROOMS_MP_camillekevorkian_207

                                             Plan, élévation. Échelle 1/20.




    Modélisation 3D avec le logiciel Rhino:

    Premières captures d'écran, 23/03/20


           Image Tue Mar 24 2020 08:46:09 GMT+0100 (CET)  Image Tue Mar 24 2020 08:46:09 GMT+0100 (CET)  Image Tue Mar 24 2020 08:46:09 GMT+0100 (CET)  Image Tue Mar 24 2020 08:46:09 GMT+0100 (CET)



    Dessins 2D:



                                 
                     Image Wed Apr 01 2020 21:59:08 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)  


               Monge: Plans, élévations. Échelle 1/30.



                          ROOMS_MP_camillekevorkian_211
                


                   Détails constructifs:

    De haut en bas: les pièces des balcons et leur fixation sur la proto structure, le montage des escaliers, l'accrochage avec les seuils des balcons puis un                                         exemple des quatre parois. Échelle 1/10.

    Les parois sont imaginées pour être fixés par la proto structure, tout en prenant appuis dans le sol. Les fondations restent à déterminer, d'où l'incertitude quant à la hauteur des parois dans le sol sur l'élévation. 




        Image Tue Mar 31 2020 15:46:17 GMT+0200 (CEST)Image Tue Mar 31 2020 15:46:17 GMT+0200 (CEST)                  Image Tue Mar 31 2020 15:46:17 GMT+0200 (CEST)Image Tue Mar 31 2020 15:46:17 GMT+0200 (CEST)

    Perspectives de l'intériorité du projet.

    Je tente de me projeter au sein de cet espace et montre l'expérience qui peut être vécue.

    De gauche à droite : Point de vue depuis le 1er balcon, depuis le 2ème, puis depuis le sol accessible.






                           ROOMS_MP_camillekevorkian_213ROOMS_MP_camillekevorkian_214


                             

                            

                      Image Tue Mar 31 2020 15:46:17 GMT+0200 (CEST)

                      Le projet dans la protostructure, parmi tous les autres, là où il prend tout son sens.