• STORYBOARD

    Par Hoseneder Phil, 02/03/20




    Image Tue Mar 03 2020 22:19:54 GMT+0100 (ora solare Europa occidentale)







                      Image Mon Mar 30 2020 10:01:35 GMT+0200 (ora legale Europa occidentale)





  • Observation

    Par Grand Virginie, 01/03/20


    Concept

    Il y a des pièces qui sont au service d’autres pièces: la fonction des pièces de distribution est simplement de donner accès aux autres pièces, quant aux pièces de service, leur nom dit bien leur assujettissement. Codex p.39

    Les escaliers sont, selon cet extrait du codex, qu’un objet destiné à servir les autres. Pour moi, c’est une pièce des plus importantes d’une maison: c’est un endroit utilisé par ma soeur et moi pour jouer quand nous étions petites, un endroit où mon frère s’endormait lorsqu’il ne voulait pas faire sa sieste dans son lit. Un endroit très important. C’est pourquoi j’ai décidé de créer des escaliers qui utilisent toute la hauteur de la protostructure, pour montrer la valeur de ce lieu de vie qui ne sert pas uniquement de passage.



    WEEK 1

    Lundi 17 février, après un mois de repos, nous reprenons nos projets.

    A la suite des phases PLANES et SCAFFOLDING, la phase ROOMS nous permet de nous exprimer et de créer seul.

    On nous présente ce qui va être à la base de notre travail des 4 prochaines semaines: la protostructure, que nous devons comprendre et assembler pour le lendemain.

    On apprend que le mardi nous serons sur les sites où nous construirons nos projets. C'est sur le site de la Mangrove que je choisis de placer mon futur projet; lieu plus naturel.

    Image Sun Mar 01 2020 20:20:27 GMT+0100 (CET)

    Les arbres, dénudés de leurs feuilles, cachent partiellement la vue sur la place en aval.

    En voyant la pente raide du terrain, le seul mot auquel j’ai pensé était: « escaliers ». Le projet que j’avais rapidement imaginé sur place permettait de faire communiquer directement le chemin du haut à celui du bas.


    Image Sun Mar 01 2020 20:20:27 GMT+0100 (CET)

    De retour au studio, mon imagination a fait évoluer mon idée. Je ne voulais plus uniquement créer un passage, mais créer un lieu permettant aux visiteurs de se perdre dans les hauteurs de l’arbre et dans la profondeur de l’eau du Rhône. Un lieu, au milieu de la protostructure, leur offrant la possibilité d’observer le paysage d’une manière différente que leur offrait, à leur habitude, le site.


    Image Sun Mar 01 2020 20:20:27 GMT+0100 (CET)




    Image Mon Mar 30 2020 10:16:28 GMT+0200 (CEST)


    On nous donne une consigne: choisir une image de référence qui doit nous amener à notre projet.


    Image Sun Mar 01 2020 20:20:27 GMT+0100 (CET)


    Contrairement à celle-ci, je choisis de créer un espace fermé qui guidera les visiteurs dans le haut ouvert de la structure. Un espace, un chemin, presque un tunnel qu'ils seront contraints de suivre pour découvrir ce qui les attend au sommet.


    WEEK 2

    Lundi 24 février, premier retour de Mattia sur le projet. Après ses commentaires, je décide de modifier la forme de mon projet mais d'en garder le fond.

    Ne voulant pas rester toujours orthogonal ou parallèle à la protostructure, je décide de croiser les escaliers et de n'utiliser, pour l'ascension, que les deux cellules de 4,5m et de 3m superposées l'une sur l'autre. Changement qui confinera les personnes à l'intérieur du chemin vers le sommet.

    Mais cet espace ne permettait plus aux personnes de monter confortablement l'escalier croisé, elles finiraient par ne plus vouloir gravir les marches et cela annihilerait l'idée même de mon projet: l'envie de découvrir les espaces environnant et le paysage sous un autre angle. La volonté de vouloir confiner et guider les visiteurs à travers mon projet était trop poussée. Cette version était donc, pour moi, impossible.

    Image Sun Mar 01 2020 20:20:27 GMT+0100 (CET)

    Tout en gardant l'esprit du confinement, du guidage à travers le chemin, je décide enfin de créer une courbure pour les escaliers qui à la fois permet une ascension confortable mais aussi de casser la figure rectiligne de la protostructure. Courbure qui va forcer les visiteurs à se mettre dans une position différente et adaptée à la pente de l'escalier. Ils seront libres de leurs mouvements dans l'espace ouvert au sommet.


    WEEK 3

    Lundi 2 mars, nouveau retour, nouvelles idées.

    Après l’ascension fragmentée due à la plateforme intermédiaire de la dernière idée, cette fois-ci, la courbure est continue et ceci jusqu’à la plateforme au sommet. Pour créer cette continuité, j’utilise les lambourdes verticales au centre de 4 cellules et fais ainsi tourner mon escalier autour.

    Image Mon Mar 23 2020 08:58:47 GMT+0100 (CET)


    Début de la maquette: usinage, travail en chaine, travail sur mesure pour chacune des marches.

    Image Sun Mar 22 2020 22:53:55 GMT+0100 (CET)Image Sun Mar 22 2020 22:53:55 GMT+0100 (CET)


    WEEK 4

    Lundi 9 mars, dernier retour avant la review. Assemblage des pièces créées la semaine d'avant.

    Image Mon Mar 23 2020 00:19:26 GMT+0100 (CET)

    Imagination et création de la plateforme au sommet ouverte pour observer le chemin d’où on est venu. Plateforme avec sol suivant la courbure créée par les marches. Plateforme sans toit complètement ouverte sur le ciel.

    Image Mon Mar 23 2020 00:35:20 GMT+0100 (CET)

    Une maquette presque finie laissée à l'abandon au studio.

    Image Mon Mar 23 2020 08:58:47 GMT+0100 (CET)

    Découverte et utilisation du deuxième matériau: le métal. Ce matériau sert à la création de la courbure du sol de la plateforme, à fixer les marches entre elles en tant que main courante de chaque côté des marches et fait également office de support statique.

    Image Mon Mar 23 2020 00:19:26 GMT+0100 (CET)Image Mon Mar 23 2020 00:19:26 GMT+0100 (CET)Image Mon Mar 23 2020 08:58:47 GMT+0100 (CET)



    WEEK 5

    Lundi 16 mars, date à laquelle aurait du avoir lieu la review de la phase ROOMS. Date à laquelle nous changeons la manière de travailler; du réel au virtuel, nous changeons de cadre; dans une pièce où désormais nous seront confinés pour les deux dernières semaines de la phase.

    Découverte de Rhino: logiciel que nous devons apprivoiser en quelques jours. Re-création de la maquette.

    Image Mon Mar 30 2020 01:53:54 GMT+0200 (CEST)

    A la base, il n'y avait qu'une barre en métal de chaque coté pour soutenir la plateforme. Mais il y avait la possibilité que la structure ne soit pas assez solide et qu'elle puisse se casser. J'ai donc rajouté une prolongation de cette barre qui sert de câble de retenue.

    Image Mon Mar 30 2020 01:53:54 GMT+0200 (CEST)

    WEEK 6

    Lundi 23 mars, dernier lundi de la phase avant la review. Dernière semaine de cette très longue phase, riche en émotions. Continuation de Rhino. On nous demande de créer les plans, élévations et perspectives de notre maquette. 


    Image Mon Mar 30 2020 01:07:27 GMT+0200 (CEST)

    Intérieur - Extérieur

    Montée - Descente

    Image Mon Mar 30 2020 01:07:27 GMT+0200 (CEST)Image Mon Mar 30 2020 01:07:27 GMT+0200 (CEST)


    Détails constructifs


    Image Mon Mar 30 2020 14:42:02 GMT+0200 (CEST)



    Position de mon projet au sein de la protostructure


    Image Mon Mar 30 2020 02:22:15 GMT+0200 (CEST)


     

    Fiche technique matériaux

     

    Bois 10x2.7 : 436m

    Bois 6x2.7 : 241m

    Bois 4x2.7 : 14m

    Métal diamètre 2cm : 95m

    Collier diamètre 2cm : 54


  • Rooms: Une intériorité dans un oasis

    Par Nguyen Isabelle, 27/02/20

    Lundi 17 janvier, tous les étudiants retournent à l’EPFL. Retour aux studios, début d’une nouvelle phase, différente de toutes les autres.

    Chacun travaille individuellement et créer un espace sorti de son imaginaire. Un espace intime, un chez soi.

    Le jour d’après, les studios Fauvel, Maréchal, Pretolani et Niederhauser partent en vadrouille à Genève, ou plus précisément à la Jonction.

    La Jonction, un lieu écarté de la ville, un havre de paix dans le tumulte de Genève. Un lieu où deux rivières se rencontrent et s’unissent. Les étudiants se dirigent d’abord vers le site de la Mangrove, un site parsemé d’arbres. Dans l’étendue d’eau turquoise se tient un muret, longeant la rive.

    La Jonction, vue générale

    Image Fri Mar 20 2020 17:10:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   Image Fri Mar 20 2020 17:10:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


       

    Après avoir arpenter le premier site, tout le monde se dirige vers le second site : le site du parking.

    Sur cet endroit se trouve un parking, utiliser par la ville de Genève, l’endroit semble peu fréquenté. Il y a un petit théâtre proche du parking : le théâtre du Galpon.

    J’ai choisi de réaliser mon projet sur le site de la Mangrove. Ce site entouré d’arbres me permettrait de jouer avec les ombres. Ainsi, pour avoir un jeu d’ombre, mon choix de matériau va se diriger sur une matière translucide. Lors de notre passage sur le site, j’ai pu observer un cadre féérique : une étendue d’eau turquoise coulant à flot cachée par les branches créant ainsi une scène de peinture idyllique.

    La Mangrove, site de la future protostructure

    Image Fri Mar 20 2020 17:10:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   Image Fri Mar 20 2020 17:10:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Fri Mar 20 2020 17:10:05 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


     Lors de notre passage sur le site, j’ai pu observer un cadre féérique : une étendue d’eau turquoise coulant à flot cachée par les branches créant ainsi une scène de peinture idyllique.

    La vue

    Image Thu Feb 27 2020 21:18:56 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Après nombres d’heures de réflexions et de dessin, ma première idée est celle de la réalisation d’un couloir donnant sur la vue idyllique de la deuxième photo. Pour se faire, je vais créer un chemin d’une largeur de 90 cm s’agrandissant sur la vue.



    Le projet

    Image Sun Mar 08 2020 21:36:44 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image de référence

    La Mangrove, est une oasis dans le monde urbain. C'est une oasis protégé par le tumulte de la vie quotidienne. Le but est de créer une intériorité dedans, traverser cet oasis. Pour se faire, un couloir va percer cet oasis afin d'amener le visiteur sur la vue. Pour créer cet intérieur, le couloir sera exig!u et sera entouré de paroi en plexiglas. Un toit recouvrira le projet afin de renforcer cet impression d'intériorité.


    Image Thu Feb 27 2020 21:18:56 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Première esquisse, visualition des plans, place occupée: 2 cellules, niveau 1.

    1ère storyboard

    Image Sun Mar 22 2020 11:33:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   Image Sun Mar 22 2020 11:33:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   Image Sun Mar 22 2020 11:33:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    1) Le site: la vue idyllique, le but est de donner sur cette vue

    2) L'accès, le visiteur se trouve tout d'abord dans un couloir étroit pour arriver sur une grande plateforme donnant sur la vue.

    3) L'accès est protégée par les parois en plexiglas. Elles créent une intériorité dans la Mangrove, protégeant le visiteur de l'extérieur et apportent ainsi de la lumière.


    Afin de diriger l’observateur vers la vue, le toit s’inclinera au fur et à mesure qu’il s’avance afin de créer une perspective forcée.

    Problèmes constructifs et problèmes de réalisation

    Dans cette première réflexion, j'avais négligé l'accès, comment l'observateur peut-il monter sur mon projet? Un autre soucis était les parois. Comment les faire tenir? Et à quelle hauteur se trouvera le toit? Quelle forme aura-t-il?



    Image Sun Mar 01 2020 14:57:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Mar 01 2020 14:57:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Monge à l'échelle 1:20


    Après bons nombres d'heures de réflexion. Au lieu d’être un couloir rectiligne de 90 cm de largeur, il s’est diminué, passant de 90cm à 60cm de largeur. De plus, le couloir va épouser la forme du projet de Charlotte (studio Niederhauser) créant ainsi un couloir en U.

    Afin d’accéder à cette vue idyllique, j’ai choisi de mettre en place une rampe élevant ainsi l’observateur à 1,36m au-dessus du sol.

    Le couloir sera entouré de plexiglas, créant ainsi des parois translucides. Celles-ci feront entrer une lumière tamisée et joueront avec l’ombre des arbres. Le haut des parois sera aussi recouvert d’une toiture translucide s’inclinant au fil de l’avancée.


    Choix du matériau pour la maquette: le plexiglas

    Image Sun Mar 01 2020 14:57:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Plexiglas frotté, 3 finitions différentes, plaque de 1mm


    Comme dit précédemment, l'entrée de lumière et les jeux d'ombres sont privilégier dans mon projet. Mon choix s'est porté sur le plexiglas qui offre à la fois une certaine rigidité ainsi qu'un passage de lumière. Pour tester les opacités, j'ai fait 3 essais sur des plaques de plexis. Pour donné cet effet de translucidité, j'ai frotté le plexiglas avec du papier de verre.


    Image Sun Mar 01 2020 14:57:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Sun Mar 01 2020 14:57:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Sun Mar 01 2020 14:57:10 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    De gauche à droite:

    1)Plexiglas frotté circulairement avec du papier de verre P120

    2) Plexisglas frotté en ligne droite avec du papier de verre P120

    3) Plexisglas frotté circulairement avec du papier de verre P320


    Au vue de ces essais, mon choix s'est porté sur l'essai n°3 qui me paraît plus concluant.

    Choix du matériau pour la construction du projet: le polycarbonate

    Le plexiglas fonctionne bien en maquette, mais son polissage demande un travail énorme pour des surfaces plus grandes. Afin que mon projet puisse s'adapter à l'échelle 1:1, j'ai procédé à un changement de matériau. Pour la construction, le polycarbonate semble être la meilleure solution. Ce matériau m'offre une translucidité sans avoir à faire recours au polissage. De plus, il est léger et robuste contrairement au verre poli qui alourdirait la protostructure et est extrêmement fragile et dangereux. Une des qualités essentielles du polycarbonate est son prix peu élevé. En effet, une plaque de 300x105x1.6 cm revient à 17 frs chez Hornbach.


    Image Mon Mar 16 2020 22:39:22 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Mon Mar 16 2020 22:39:22 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Exemple de projet en polycarbonate: Houses 2018-2019, studio Chassot

    Réflexion structurelle: comment fait en sorte que l'ensemble tient?

    L'ajout de nouveaux poteaux étaient important pour la reprise des charges dans mon projet. 14 nouveaux poteaux seront ajoutés dans la protostructure. Afin que ces poteaux restent en places, l'ajout d'horizontales est essentiel à l'élaboration de la structure porteuse. Des horizontales sont nécessaire aux deux extrémités de la protostructure. Tout en haut pour qu'elles ne tombent pas ainsi qu'en bas. En bas, les horizontales auront 2 rôles: tenir les poteaux ainsi que soutenir la rampe (maintenant ainsi un bon écart entre les poteaux). Ces poteaux ne reprennent pas que la charge, ils permettent aussi aux parois de tenir. Ces poteaux sont espacés de 80cm créant ainsi l'entraxe de chaque panneau de polycarbonate.

    Rethink: 2ième storyboard


    Image Sun Mar 22 2020 16:03:44 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   Image Sun Mar 22 2020 16:03:44 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    1) Le projet tenant bien structurellement, il est possible de couper des horizontales. Le fait de couper des horizontales spécifiques créée un second espace. Cet espace est une seconde intériorité dans la Mangrove. On peut imaginer un jardin dans cet espace. 

    2) Les parois en polycarbonates créeront une lumière tamisée ainsi qu'un jeu d'ombre avec les arbres.


    Maquette finale

    Image Sun Mar 22 2020 14:05:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   Image Sun Mar 22 2020 14:05:45 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   Image Sun Mar 22 2020 14:15:58 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Dans la version finale, j'ai choisi de ne mettre aucun toit. Etant donné taille imposante des parois (3m), le visiteur n'aura pas l'impression d'être sous un toit. De plus, l'aération de la ROOMS sera parfaite vu qu'il y aura beaucoup de ventilation, contrairement à la première idée.

    Conception assistée par ordinateur

    En cette période particulière, le projet est non réalisé en dessin mais sur le logiciel Rhinoceros 3D. Cet outil nous permet de nous familiariser avec les logiciels de CAO.


    Image Sun Mar 22 2020 13:25:06 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   Image Sun Mar 22 2020 13:25:06 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   Image Sun Mar 22 2020 13:25:06 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
    Image Sun Mar 22 2020 13:25:06 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   Image Sun Mar 22 2020 13:25:06 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Mon Mar 23 2020 13:36:39 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Captures d'écran du 22/03/2020

    Dans cette version, un des changements flagrants est l'abandon du toit. En effet, l'observateur étant entouré par des parois imposantes ne ressentirait pas le toit au dessus de sa tête. La deuxième différence est la taille des parois. J'ai choisi de réduire la taille des parois afin qu'elles soient plus transportables et ainsi, plus facile à monter. Sur la maquette, la hauteur maximale des parois était de 3.5m à 4m alors que sur le logiciel, la hauteur maximale est à 2.5m.

    Liens: jonction avec d'autres projets

    L'observateur, arrivant sur la plateforme, aura 2 choix: rester sur la plateforme et contempler la vue ou, continuer et rejoindre 2 projets différents. Le premier est le projet de Jeanne, amenant celui-ci vers le muret. Le second est celui de Luce, qui s'élève à plus de 4m de haut.


    Image Sun Mar 29 2020 22:06:47 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)   Image Sun Mar 29 2020 22:06:47 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Dessin 2D


    Image Mon Mar 30 2020 10:11:31 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Monge à l'échelle 1:20



    Image Mon Mar 30 2020 10:11:31 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Axonométrie explosée, échelle 1:13




    Image Mon Mar 30 2020 10:11:31 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)


    Détails en axonométrie, échelle 1:10 et 1:33




    Image Mon Mar 30 2020 10:11:31 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Perspective


    Image Mon Mar 30 2020 10:11:31 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Perspective



    Image Mon Mar 30 2020 22:38:05 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Perspective




    Image Thu Apr 02 2020 14:19:12 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Collage


    Image Thu Apr 02 2020 14:32:46 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)

    Collage



  • Rooms

    Par Zahaf Maël, 27/02/20


    Entrons…


    intro


    Après un court mois de vacances, nous revoici tous réunis dans la House of Commons, ce lundi matin. La nouvelle phase nous est alors introduite : « Rooms » 

    Cette notion qui semble plutôt simple, littéralement traduction de « chambre » induit cependant de nombreux questionnements.


    Image Mon Mar 16 2020 02:44:11 GMT+0100 (CET)


    La notion d’espace comme la notion d’intérieur/extérieur, créées par des limites, limites qui ne sont autres que des « planes », thème de la précédente phase.

    A l’instar du workshop « Scaffolding », Rooms constituera à intégrer des plans dans une proto-structure.


    situation


    Nos projets seront virtuellement implantés à Genève, aux alentours de la jonction entre le Rhône et l’Arve. Nous nous y rendons le mardi matin.

    Deux sites contradictoires nous sont alors proposés. Premièrement la mangrove, un lieu isolé, tout autant qu’il est au centre de la ville. Relativement plat, longeant le Rhône, il est un lieu de passage (promener son chien, faire son footing) comme de réunion (on y trouve des traces de feu de camp).


     Image Tue Mar 03 2020 12:26:30 GMT+0100 (CET)    Image Tue Mar 03 2020 12:26:30 GMT+0100 (CET)


    Secondement, le parking du  théâtre du Galpon. Lieu terne et semblant sans vie, son aspect vide laisse tout à y faire. 

    Ayant repéré un espace intéressant entre deux troncs sur la mangrove, je me concentrerai alors sur ce premier site.


    Image Thu Mar 05 2020 15:16:59 GMT+0100 (CET)



    projet


    Image Mon Mar 16 2020 02:44:11 GMT+0100 (CET)


            concept :


    Le concept final s’étant développé au cours des quatre semaines de travail, quelques idées directrices m’ont guidées tout du long.

    - Un rapport entre le corps, la nature et la lumière qui évolue. Je voulais que ce rapport ne soit jamais inerte dans le projet.

    - Une ambiguïté entre l’intérieur et l’extérieur : les discussions sur le codex m’ont donné ce désir de créer la confusion entre ces deux notions censées êtres complètement opposées.

    - Mattia et Noemi nous ont envoyé des images de références qui pouvaient nous inspirer. Je fût grandement inspiré par celle de Louis Khan : « Light is the theme ».


    Image Mon Mar 09 2020 11:01:17 GMT+0100 (CET)


    Louis Khan change la clé de voute par une raie de lumière, l’utilisant presque comme un élément constructif. L’idée fût alors pour moi de mettre la lumière au centre du projet. De l’utiliser comme guide pour le spectateur.


           narration :


    Post blog : Narration

    http://aliceblogs.epfl.ch/years/y1_2019-20/studios/studio-pretolani/posts/narration


            déroulement :


        1ère semaine :

    Je commence par developper mes idées à l’aide de croquis. Je réalise que la proto-structure forme un certain angle avec les troncs que j’avais repérés. Ceux-ci étant parallèle à la direction du Rhône et de la forme de la pente. D’où naît cette première esquisse en plan.


    Image Mon Mar 09 2020 11:01:17 GMT+0100 (CET)


    L’orthogonalité de la proto est reprise par l’angle en haut a gauche et l’angle en bas à gauche est orthogonal aux éléments du terrain.

    Mon projet créera alors le lien entre ces deux entités déterminant le lieu.


    Image Thu Mar 05 2020 15:21:55 GMT+0100 (CET)


    Je commence ensuite le dessin pour placer tous les éléments alentours et situer mon projet. Le projet se trouve à fleur de la proto-structure: Sa largeur s'inspire de cette dernière. Le projet fait la même taille qu'une cellule de proto-structure soit 2m40.


    Image Mon Mar 09 2020 11:09:23 GMT+0100 (CET)


    Toutes les façades externes auront un rapport different avec la nature. Une ouverture, face au Rhône, un espace entre un plan construit et la pente…


        2ème semaine :

    Après un rapide entretien avec Mattia, je commence à travailler avec la maquette. J’arrive alors à mieux visualiser l’espace ainsi que les jeux de lumière.


    Image Mon Mar 09 2020 13:52:10 GMT+0100 (CET)    Image Mon Mar 09 2020 13:52:10 GMT+0100 (CET)


    Je décide d’utiliser du papier calque pour créer une façade laissant traverser la lumière en la tamisant. Je m’inspire du Pavillon Suisse de l’exposition universelle de 2000, réalisé par Peter Zumthor. Ceci dans mon processus de jouer avec la lumière et la sensation avec la nature.


    Image Mon Mar 09 2020 13:52:10 GMT+0100 (CET)                                             Image Mon Mar 09 2020 13:52:10 GMT+0100 (CET)


    Mon idée de rendre l’intérieur et l’extérieur ambiguës s’amplifie avec cette nuance quant à l’entrée. Ou se trouve réellement l’entrée ? Entre la première paroi et la pente, dans ce couloir lumineux, ou encore après avoir franchi ce seuil qui mène sur l’extérieur ?


        3ème semaine :

    Après une mid-review, Mattia et Noemi me conseillent d'approfondir l'aspect de l'entrée perpétuelle. En effet ma "promenade" s'arrêtait sur un espace complètement clos. Mon idée est alors d’emmener l’entrée jusqu’à la sortie. Entrer toujours un peu plus, jusqu’à finir totalement à l’extérieur. Je pense à un mur-rideau séparant mon espace interne final pour créer une ouverture sur l’extérieur, une ouverture discrète de l'extérieur et restreinte. Ce mur ne touchant le sol, il laisserait une ligne de lumière pouvant guider le spectateur. Je réalise une coupe perspective pour montrer l’espace ainsi qu’une axonométrie montrant le parcours interne.

            


    Image Sat Mar 28 2020 18:01:29 GMT+0100 (CET)   



     Image Sat Mar 28 2020 18:01:29 GMT+0100 (CET)




    Je conçois également un système constructif pour tenir le toit qui est en grande partie en porte-à-faux. 


    Image Sat Mar 28 2020 18:01:29 GMT+0100 (CET)    Image Mon Mar 09 2020 14:12:14 GMT+0100 (CET)  





        4ème semaine :


    Dernière semaine. Celle-ci sera consacrée en grande partie à la réalisation de la maquette et la correction des dessins. 

    J'imagine, sous conseils de Noemi et Mattia d'imaginer un ancrage au sol efficace. Pour le projet, étant donné qu'il est en pente, le sol devra accueillir soit des pieds en bois (qui ne causent trop de problèmes), soit des parois en contreplaqué. 

    Pour ces dernières,  je pense alors un système en bois permettant, en déblayant puis en remblayant d'intégrer les parois de manière solide dans le sol.



    Image Mon Mar 30 2020 16:03:07 GMT+0200 (CEST)

    Je nuance légèrement mon espace le plus interne en supprimant le plancher, afin de renforcer la notion d’entrer toujours et de ne jamais sortir. Je pense alors à un système afin d’avoir un projet entièrement démontable grâce à un système de rails, qui deviennent l'élément de base de tout mon système constructif.


    Image Fri Mar 27 2020 23:53:18 GMT+0100 (CET)         Image Fri Mar 27 2020 23:53:18 GMT+0100 (CET)


    Le modèle s'insère dans la proto-structure en glissant la face en calque. Celle-ci est réalisée grâce à un lattage en bois.


    Image Fri Mar 27 2020 23:53:18 GMT+0100 (CET)


    Je parviens à terminer ma maquette, bien que l’école ferme ce vendredi pour cause sanitaire.


    Image Fri Mar 27 2020 23:53:18 GMT+0100 (CET)       Image Fri Mar 27 2020 23:53:18 GMT+0100 (CET)


        5ème semaine/ 6ème semaine

    Ces deux semaines seront en confinement. Nous devrons donc travailler depuis chez nous. Nous apprenons que les projets seront à rendre sous Rhino, logiciel de modélisation. Je termine mon modèle intégré à la proto-structure. 


           


    Image Sun Mar 29 2020 17:07:44 GMT+0200 (CEST)   Image Sun Mar 29 2020 17:07:44 GMT+0200 (CEST)



    Image Sun Mar 29 2020 18:28:16 GMT+0200 (CEST)


     


    J’utilise le logiciel pour créer une narration sur le trajet emprunté par l’utilisateur au sein du projet. J'effectue également mes dessins à l'aide du logiciel pour les avoir numériquement, en deux dimensions.



    Image Tue Mar 31 2020 10:03:11 GMT+0200 (CEST)  Image Tue Mar 31 2020 10:03:11 GMT+0200 (CEST)



    J'intègre finalement mon projet dans la proto-structure globale.


    Image Mon Mar 30 2020 14:50:05 GMT+0200 (CEST)   




        "light is the theme" / jouer avec la lumière


    Image Fri Mar 27 2020 23:53:18 GMT+0100 (CET)   Image Fri Mar 27 2020 23:53:18 GMT+0100 (CET)   Image Sat Mar 28 2020 01:00:45 GMT+0100 (CET)   


    Série de photographies dans la maquette: montrer la course solaire dans le couloir avec la façade en bois et calque.


        storyboard



    Image Sun Mar 29 2020 22:55:13 GMT+0200 (CEST)     Image Sun Mar 29 2020 22:55:13 GMT+0200 (CEST)


    Image Sun Mar 29 2020 22:55:13 GMT+0200 (CEST)    Image Sun Mar 29 2020 22:55:13 GMT+0200 (CEST)


    Storyboard montrant le trajet, la relation entre l'utilisateur et l'objet.


    synthèse


    Rooms, ou créer un espace. La notion d’espace induit une notion d’intérieur et cette même notion d’intérieur nous force à parler d’extérieur. Au même titre qu’il n’y a d'ombre sans lumière.

    -

    Le projet met en relation ces deux notions. Il les assemble, les sépare, les superpose, les oppose.

    Suis-je à l’intérieur, ne le suis-je plus ?

    -

    Le thème de l’entrée m’aura servi d’outil pour créer ces sensations. Entrer, c'est franchir une limite. Passer d'un extérieur à un intérieur. Chaque étape, au sein même du projet détient un rapport intérieur/extérieur inédit, propre à lui-même.

    -

    L’entrée est sortie,

    L’entrée est espace,

    L’entrée est Room.


  • Dans le platane

    Par Prod'Hom Arthur, 26/02/20



    " Like all walls it was ambiguous, two-faced. What was inside it and what was outside it depended upon which side of it you where on. [...] It enclosed the universe, leaving [the place] outside, free."


    The Dispossessed, Ursula K. Le Guin



    *


    Retour aux studios, départ pour une visite des sites sur lesquels les deux prochaines phases se dérouleront.



    Image Wed Feb 26 2020 17:14:22 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Je marche depuis le centre-ville de Genève, me laissant porter par le courant. Le Rhône et l'Arve se rejoignent et fuient vers l'ouest. 



    Image Wed Feb 26 2020 17:14:22 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    La Mangrove, un lieu singulier à quelques pas des blocs de béton. Dépaysant, aux pieds des platanes, les pieds dans l’eau.



    Image Wed Feb 26 2020 17:14:22 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Lien entre les deux rives, un pont ferroviaire. De hautes barrières dissuadent quiconque de fuir ce monde, happé par le cours d’eau.



    Image Wed Feb 26 2020 17:14:22 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Le parking du théâtre du Galpon, un autre lieu atypique, celui-ci n’accueille pas foule. Une voiture française y est parquée, son propriétaire paraît être le seul à profiter de ce lieu méconnu.



    Image Wed Feb 26 2020 17:14:22 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Je décide d’opter pour la mangrove, lieu où l'on oublie la ville – bien qu’on soit toujours dedans – que ce soit pour promener son chien, se rassembler ou se perdre dans ses idées. Une place de repli.




    Image Sun Mar 15 2020 19:14:38 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Dans cette même optique, je souhaite créer un lieu dans un lieu. Pousser l’introversion plus loin. Passer du positionnement au pied du platane jusque dans ses bras, suspendu entre les arbres. Un parallélépipède fermé à l’exception d’une ouverture laissant passer un fin rayon de lumière et le chant du Rhône. Si souhaité, il est toujours possible de jeter un oeil à l’extérieur, le fleuve, l’autre rive, le ciel et les branches.



    *


    – IN DEPTH –


    Orienté à l'ouest, face au Rhône, dos au vent, l'abri se greffe – et ceci sans le toucher – au seul arbre inscrit dans la protostructure. La géométrie est définie par les environs, abandonnant l'orthogonalité du quadrillage au profit d'une certaine indépendance.



    Image Sat Mar 14 2020 13:59:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Sat Mar 14 2020 13:59:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)    Image Sat Mar 14 2020 13:59:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)    Image Sat Mar 14 2020 13:59:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    La protostructure permet de se détacher du sol et de s'adosser au platane. Une des lignes de ce quadrillage perce le dedans, cette présence rappelle la réalité structurelle  ainsi sa présence et son orientation. 



    Image Sat Mar 14 2020 10:29:14 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    La structure forme la carapace de l'espace, utile à la fois comme squelette et comme accès. Elle constitue la limite entre le dedans et le dehors. Sa complexité permet la sobriété de son contenu, le laissant extérieur à l'univers.



    Image Mon Mar 02 2020 08:56:37 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Mon Mar 02 2020 08:56:37 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Mon Mar 02 2020 08:56:37 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Sat Mar 14 2020 13:59:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Seul lien entre le dedans et le dehors, l'ouverture – seul moyen de communication entre ces deux espaces – se devait d'être maitrisée. De nombreux essais ont permis de développer une ouverture offrant la relation souhaitée entre un côté et l'autre de la peau de l'espace. L’ouverture se transforme en fissure; empêchant au visiteur tout lien visuel passif avec le dehors. Une fuite de lumière est tout de même possible et 



    Image Mon Mar 02 2020 13:10:34 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Mon Mar 02 2020 08:56:37 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Mon Mar 02 2020 08:56:37 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Sat Mar 14 2020 13:59:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Image Sat Mar 14 2020 13:59:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Suite au voeu de créer un lieu dans une imbrication de lieux, l’accès se fait via un périple. A la manière du film Stalker de Tarkovski, le pèlerinage participe à la perception du lieu de destination. Il en fait même partie intégrante.

    Le visiteur doit se trouver à Genève, entrer dans la forêt qui borde le Rhône, atterrir à la mangrove, entrer dans la protostructure et arpenter certains couloirs et plateformes composants différents projets voisins. Tout ceci pour déboucher sur une échelle permettant de parcourir la structure. Un loquet doit être actionné – engageant une dernière fois l’action du spectateur – afin d’entrer dans cette parenthèse spatiale.




    Image Tue Mar 24 2020 14:57:08 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Tue Mar 24 2020 15:14:56 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Sat Mar 14 2020 14:25:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Wed Mar 25 2020 22:53:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)     Image Wed Mar 25 2020 22:53:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)






    Une pièce à première vue des plus classiques, un sol, quatre murs et un toit. Les angles du toit s’affaissent, forme familière rappelant le toit à deux pans. Cette chute est amortie par une courbe –prolongement du sol – légèrement molle et faite de liège. Un nid, une cavité dont on ne devine pas la nature depuis le dehors. 



    Image Sat Mar 14 2020 13:59:18 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sat Mar 14 2020 14:25:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    *


    – SYNTHESE –


    Dans un emboitement d’intériorité, au sein même du platane, boudoir, lieu de repli, l’espace développé cherche l’introversion. Coupé visuellement de ce qui ne fait pas partie de l’espace, seule une fraction du platane et un rayon du soleil parviennent à pénétrer le lieu.


    La structure, comme le squelette, forme l’ossature et permet l’accès au nid. 
    Les parois, comme la peau, offrent le sentiment d’habiter l’arbre, entre l’écorce et le bois. 


    Coupé de ce qui l’entoure, le lieu tente de retourner le concept d’intérieur - extérieur.
    Coupé du reste du monde, l’espace acquière une certaine plénitude.




    Image Tue Mar 24 2020 14:57:08 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Sat Mar 14 2020 14:25:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)




    Image Mon Mar 30 2020 21:06:54 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)Image Mon Mar 30 2020 21:06:54 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)




    Image Mon Mar 30 2020 21:06:54 GMT+0200 (heure d’été d’Europe centrale)



    *


    – STORYBOARD –

    Image Mon Mar 02 2020 11:05:38 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    *


    – REFERENCES –


    Image Fri Mar 13 2020 17:19:24 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sun Mar 15 2020 00:31:43 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale) 

    Images extraites du film Nostalghia (1983) de Tarkovski.


    Imbrication d'intériorité. Poupée russe.

    ____


    Image Fri Mar 13 2020 17:19:24 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Teatrino scientifico de Franco Purini et Laura Thermes.

    La structure permet la sobriété de son contenu et forme le seuil de l'espace. 



    ____



    Image Fri Mar 13 2020 17:19:24 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Melle de De Vylder Vinck Taillieu

    L'action assez radicale de fissurer l'espace crée un lien intime entre le dedans et le dehors



    *


    Image Sat Mar 14 2020 14:43:00 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)