• ROOMS

    Par Stachnio Katarzyna, 25/02/20

    Le site de la Mangrove se situe aux bords de la ville de Genève juste au bord du Rhône. C’est un endroit où les gens viennent promener leur chien, font leur jogging du jour voire viennent avec leurs enfants prendre un peu d’air frais. 



    ROOMS_MP_stachniokatarzyna_101   ROOMS_MP_stachniokatarzyna_102

    Image Sat Mar 21 2020 21:06:11 GMT+0100 (CET)


    quelques images de la Jonction et du site de la Mangrove où se situeront nos constructions



    Les troncs qui se situent au bord de la pente ont vite attirés mon attention. En effet, ces derniers seront recouvert par la structure. Ensuite, cette dernière sera sur toute la largeur du site, depuis le haut de la pente jusqu'au bord du fleuve.Achevée, si une personne voulait vite la traverser, elle serait bloquée et guidée par les différentes constructions. J'ai décidé alors de diriger mon idée dans la largeur de la proto, afin de faciliter la traversée.



    Image Sat Mar 21 2020 21:06:11 GMT+0100 (CET)


    intersection des deux troncs d'arbre



    Mais qu’est-ce qu’un ROOM pour commencer? 

    Selon moi, dans sa définition architecturale, une room est une pièce - un espace - formé par un mariage de plan verticaux et horizontaux, nous créant une séparation entre deux mondes intérieur et extérieur. Ces parois peuvent varier de taille, couleur, matériau. Tous ces facteurs influencent l'atmosphère ressentie. C'est pourquoi c'est un concept qui vaut la peine d'être constamment remis en question, car on trouve toujours des nouvelles manière de varier ces différents éléments, qui évoluent avec le temps.



    ROOMS_MP_stachniokatarzyna_301  Image Tue Mar 10 2020 01:54:31 GMT+1100 (AEDT)


    différentes inspirations




    ROOMS_MP_stachniokatarzyna_207



    storyboard réalisée au début du procès



    Comme mentionné auparavant, je me suis inspirée des troncs d'arbres reposant au pied de la pente. J'ai décidé de reprendre leurs axes et en former de toits. Premièrement je voulais les faire triangulaires. Cependant cet exercice ne me motivait pas suffisamment et me paraissant trop banal. J'ai pris donc l'initiative de les recourber, ce qui donne une forme de voute au projet. Non seulement cette configuration me paraissait comme un entrainement plus intéressant, mais aussi elle rappellait la forme des troncs.


    En jouant avec ses extrémités, ces toits ce sont transformés en couloirs, qui sont eux-mêmes des rooms qui connectent d’autre rooms entre eux. Maintenant la question était où allaient s’arrêter ces parois. Je ne voulais pas les faire toucher le sol, car dans ce cas cela formerait un espace confiné (comme nous maintenant en ce temps de quarantaine). Les parois sont alors à 50cm du sol, suffisamment haut pour que les adultes se sentent dans un room et suffisamment bas pour que les enfants ressentent aussi cette protection de l’extérieur. En plus cela donne une illusion de voute qui flotte qui me paraissait très intriguant. 


    ROOMS_MP_stachniokatarzyna_201


    premières visualisation de l'espace



    Le but de la première maquette était de comprendre les dimensions nécessaires. Sur cette dernière les parois sont espacées de 8 cm et arrivent à 12 cm du sol. Cela me paraissait beaucoup trop ouvert. Je voulais créer un espace beaucoup plus contraignant, en contraste avec le site, qui lui, bien que renfermé par les arbres l’entourant, nous libère de la pression la ville à côté. Par conséquent j’ai prolongé les parois et les ai rapprochées. 



    ROOMS_MP_stachniokatarzyna_104 ROOMS_MP_stachniokatarzyna_106


    maquette servant à aider les dimensions


    Bien qu’au début je voulais faire deux couloirs, je n’arrivais pas à trouver un sens pour celui étant en diagonale. C’est pourquoi j’ai décidé d’en garder un seul. Pour garder l’idée d’intersection, j’ai formé une entrée à laquelle on a accès en passant par d'autres projets.



    ROOMS_MP_stachniokatarzyna_202ROOMS_MP_stachniokatarzyna_203


    photos de dessins pas terminé



    Le sol s’arrête plus tôt que la voûte dans un but représentatif mais aussi pratique. Grâce à cela je voulais montrer que lorsqu'on est rien que un mètre plus bas on ressent déjà une différence dans la présence du toit. On est alors forcé, lors de la promenade architecturale de continuer en allant vers la gauche. Ainsi on remarque que chaque petit détail influence notre ressenti de l’espace.




    ROOMS_MP_stachniokatarzyna_111


     ROOMS_MP_stachniokatarzyna_116    ROOMS_MP_stachniokatarzyna_110



    quelques images de la maquette initiale



    La matérialité de l'arc n'a que fait de changé à travers les semaines. Pendant longtemps il était dit qu'il sera fait en béton. Or quelques problèmes se sont posés et j'ai pris la décision d'opter pour un matériau plus facile à travailler dans nos conditions. Ce matériau est l'acier corten. Ce métal est caractéristique par son aspect rouillé, dont la couleur rappelle les feuilles mortes visibles lors de nos premières visites du site, alors que la construction se déroulera en fin printemps/début été. 


    ROOMS_MP_stachniokatarzyna_111

    The Hedgehog and the Fox, Richard Serra (2000) - sculpture faite en acier corten


    Au final, nous devions tous faire notre travail en digital. Nouveau défis qui sera très utile pour l'année prochaine. 


    ROOMS_MP_stachniokatarzyna_107


    ROOMS_MP_stachniokatarzyna_108   ROOMS_MP_stachniokatarzyna_109


    premiers essais avec rhino



    ROOMS_MP_stachniokatarzyna_112



    Image Sun Mar 29 2020 22:37:56 GMT+0200 (CEST)    Image Sun Mar 29 2020 22:37:56 GMT+0200 (CEST)




    capture d'écran du projet final




    ROOMS_MP_stachniokatarzyna_207

    ROOMS_MP_stachniokatarzyna_208


    emplacement sur le site



    ROOMS_MP_stachniokatarzyna_204




    ROOMS_MP_stachniokatarzyna_205


    ROOMS_MP_stachniokatarzyna_206



    dessins finaux


    Un nouvel espace est formé. Celui-ci est tout petit et étroit avec deux ouvertures qui donnent à penser qu’on peut y accéder à quelque chose de nouveau, cependant on en est empêché. La courbure rappelle l’essence de ce projet et son environnement, les tronc d’arbres. On est à présent séparé de la nature tout en y restant accordé/attaché. 

  • SCAFFOLDING

    Par Salvadé Luce, Stachnio Katarzyna, 20/12/19


    SCAFFOLDING



        Lors des deux premiers jours de la phase Scaffolding nous avons préparé notre place de travail. En effet nous avons ré emménagé les deux ateliers, de sorte à ce qu’on puisse placer une maquette gigantesque qui nous a ensuite servie de proto-structure, ainsi qu’un gypse reliant tous nos plâtres fait jusqu’à présent, qui fut utilisé comme sol/topographie.



    SCAFFOLDING_MP_salvadéluce_stachniokatarzyna_201 SCAFFOLDING_MP_salvadéluce_stachniokatarzyna_202

    SCAFFOLDING_MP_salvadéluce_stachniokatarzyna_203


      Les maquettes réalisées précédemment dans PLANES ont été utilisées et ensuite adaptés à notre cellule. L’idée de reliés les deux éléments de plâtre à l’aide d’une maquette similaire à celle réalisée précédemment par Kasia nous est alors apparue. Il est intéressant de relever que ces fondations sont bien différentes l’une de l’autre. La première est un mélange de terre et de plâtre, ce qui lui donne une liberté de forme, recréant relativement ce qu’il se passe dans la nature. Cependant la deuxième est bien plus stricte et carrée créant un univers plus moderne, redéfini par la main de l’homme. De cette manière, une liaison entre le naturel de la terre et l’industriel du plâtre lisse et taillé était créée. 



    SCAFFOLDING_MP_salvadéluce_stachniokatarzyna_204  SCAFFOLDING_MP_salvadéluce_stachniokatarzyna_205  SCAFFOLDING_MP_salvadéluce_stachniokatarzyna_206



       Pour continuer sur cette lancer de complémentarité, nous avons opté pour prolonger le projet sur un élément suspendu dans un sens perpendiculaire à la voute du bas, mais toujours en courbe afin de reprendre la deuxième maquette de PLANES ainsi que la topographie de notre parcelle. De cette manière, une maquette est suspendue sur la base de la protostructure, alors que l’autre est plutôt une voûte s’encastrant dans deux blocs. Afin de trouver un point de départ et d’arrivée adéquat, l’élément suspendu fût prolongé sur 5 cellules, créant un espace sur une longueur importante, et se mélangeant à d’autres projets.



    SCAFFOLDING_MP_salvadéluce_stachniokatarzyna_207 SCAFFOLDING_MP_salvadéluce_stachniokatarzyna_208




     

    SCAFFOLDING_MP_salvadéluce_stachniokatarzyna_209 SCAFFOLDING_MP_salvadéluce_stachniokatarzyna_210


    Views from above/under


      SCAFFOLDING_MP_salvadéluce_stachniokatarzyna_211 SCAFFOLDING_MP_salvadéluce_stachniokatarzyna_212 




    SCAFFOLDING_MP_salvadéluce_stachniokatarzyna_101 


    SCAFFOLDING_MP_salvadéluce_stachniokatarzyna_102


    SCAFFOLDING_MP_salvadéluce_stachniokatarzyna_103


    Plan et élévation réalisés par Luce Salvadé et Katarzyna Stachnio


      De cette manière, nous avons joué avec la courbe de chacun de nos modèles, la hauteur, mais aussi le type de structure que chacune représente.

  • PLANES

    Par Hoseneder Phil, Perron Clément, Salvadé Luce, Stachnio Katarzyna, 01/12/19


    WEEK 1:


        Nous avons commencé cette phase en reprenant les dernières maquettes du binôme inverse réalisées dans Measures. Nous avons essayé de sortir du travail effectué précédemment en observant les intersections des plans, tout en imaginant des échelles différentes. La première semaine fût consacrée à une maquette ainsi qu’un dessin individuels afin que chacun puisse développer sa perception de Planes. 


    [Clément]


    [Phil]


    [Luce] En observant la maquette en plâtre réalisée précédemment par Clément et Phil, l’attention s’est immédiatement portée sur la courbe de celle-ci et du moment particulier de l’intersection de deux verticales parallèles avec une courbe étroite. Dans le but de satisfaire les conditions de l’échelle humaine, un prolongement du plan de la courbe et de ceux des verticales fût réalisé. 


    PLANES_MP_salvadéluce_201PLANES_MP_salvadéluce_202PLANES_MP_salvadéluce_203


    PLANES_MP_salvadéluce_204PLANES_MP_salvadéluce_205


    Photos maquette - Luce Salvadé



    PLANES_MP_salvadéluce_101

    Plan, élévation et axonométrie, Luce Salvadé



    [Kasia] De façon similaire à Luce, mon attention s'est concentrée sur la courbe. Cependant j'ai décidé de prendre une intersection. En effet, la maquette de base a une jolie intersection en plein milieu, que j'ai donc adopté à ma manière et recréer. On voit alors le croisement de deux plans perpendiculaires ainsi que d'une surface courbée, qui passe à travers les deux autres plans.



    PLANES_MP_katarzynastachnio_101



    Plan, élévation et axonométrie, Katarzyna Stachnio


    PLANES_MP_katarzynastachnio_201PLANES_MP_katarzynastachnio_202PLANES_MP_katarzynastachnio_203PLANES_MP_katarzynastachnio_204PLANES_MP_katarzynastachnio_205

    Photos maquette - Katarzyna Stachnio



    WEEK 2:


        Planes est construit autour de la mesure humaine, et après cette recherche individuelle, nous nous sommes focalisés sur deux des projets de la première semaine, que nous avons assemblés et re-modifié pour satisfaire l’échelle. Une visite sur le site a permit de clarifier ce que nous cherchions en prenant en compte le terrain, l’environnement et l’utilisation du lieu. Sur ces derniers points, nous nous sommes concentrés sur des détails plus techniques et concrets, afin d’avoir un projet à mesure de l’homme. Le choix de la parcelle fût déterminé par ce que nous voulions que notre projet reflette. Les contraintes imposées par le terrain nous ont dirigés vers l’idée d’une pente et d’un passage avec fenêtres, dans le but d’offrir une ouverture sur la route située à côté, offrant la possibilité d’une nouvelle perspective pour les utilisateurs. Au niveau de l’environnement, nous nous sommes décidés sur une face courbée, d’une part afin de rappeler celle du Learning Center, dans l’intention que le lieu et notre projet se complémentent au maximum, et d’autre part dans le but d’intriguer quiconque passerait à côté. 



    PLANES_MP_katarzynastachnio_102PLANES_MP_katarzynastachnio_103


    Plan et élévations, Katarzyna Stachnio


    PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_214 PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_215PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_216 PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_217 PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_218 PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_219 



    WEEK 3:


        À l’aide des dessins et maquettes réalisés, le projet devenait de plus en plus clair. La construction échelle 1:1 pouvait alors commencer. Une des contraintes imposées était de ne pas utiliser de vis, nous poussant donc a revoir nos notions  d’assemblage. Après beaucoup de calculs concernant les longueurs de nos poutres, nous avons pu commencer à les couper et à tailler les extrémités qui permettraient plus tard les emboitements. L’envie d’explorer d’autre matériau nous poussa à troquer les poutres prévues initialement pour la face courbée contre de la ficelle, ajoutant une autre dimension au projet. Les derniers jours furent consacrés à l’assemblage de nos pièces, révélant peu à peu notre structure. 


    PLANES_MP_salvadéluce_102

    Axonométrie de la structure, Luce Salvadé


    PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_201PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_202PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_203PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_204PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_205

    Photos de la réalisation


    PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_206PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_207

    Photos du montage, de nuit



    PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_208PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_209

    PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_210PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_211PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_212PLANES_MP_perronclément-hosenderphil-salvadéluce-katarzynastachnio_213

    Maquette 1:1

  • MEASURES

    Par Salvadé Luce, Stachnio Katarzyna, 03/11/19


    MEASURES


    Week 5 :

        Cette deuxième phase portant sur la mesure démarra sur une escapade à Évian dans le but d'évaluer plusieurs structures réalisées l'année passée. Levés aux aurores, nous avons pu apprécier un beau lever de soleil depuis le bateau. Une fois sur place, nous nous sommes répartis les cellules à mesurer; notre studio s'est chargé de la structure de la fontaine, et nous avons hérité de la cellule Gamma. La pluie battait fort ce matin, ce qui a rendu le travail plus compliqué. 


    MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_101

    Lever de soleil depuis le bateau


       MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_102MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_103   

    Photos de la cellule Gamma


    MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_104

    Nos mesures


        Une fois rentrés, nous avions comme consigne de représenter notre cellule par projection de Monge et Axonométrie, mais également de représenter le vide en son intérieur en Axonométrie. S'imaginer un élément qu'on ne voit pas à proprement parlé fût assez complexe, et beaucoup de réflexion avant de se lancer dans le dessin. Ceci dit, ce fût une bonne expérience et la première fois que l'on réfléchissait vraiment à la représentation d'un élément, et nous a poussé à aller chercher plus loin que ce qu'on avait juste devant les yeux.


    MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_104MEASURES_MP_salvadéluce_201

    Axonométrie de la cellule et du vide - Luce Salvadé




    Week 6 :

        Lors de cette sixième semaine, nous devions représenter par une maquette en plâtre un élément du vide de notre cellule. Nos balançoires étant à l'extérieur de notre cellule, et donc ne se trouvant pas dans notre vide, nous avions décidé de se concentrer sur les deux éléments les plus importants à nos yeux: la pente (soit la dalle de la fontaine) et du coin du vide, là où les baguettes se retrouvent. La dalle ne faisant pas partie du vide, nous avons fait deux moules différents pour deux blocs de plâtre qu'on a ensuite surélevés à l'aide de baguettes en bois verticals. Afin de créer un mouvement, nous y avons ajouté trois baguettes en bois là où elles laissent un creux sur le vide. 





    MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_105      MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_106

    Réalisation & moules



    MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_107       MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_108


    MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_110       MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_109

    Photos du plâtre


    MEASURES_MP_stachniokatarzyna_201


    Axonométrie du plâtre - Katarzyna Stachnio



    Week 7 :

        Le lundi fût consacré à une review "test" au sein du studio de nos projets de la semaine 5. Il nous a été dit de trouver un autre moyen de surélever nos plâtres que de rajouter un élément externe. Après y avoir réfléchi pendant, nous avons décidé de refaire une maquette, mais cette fois de prendre la parcelle du vide en entier et de la couper en deux en sa diagonale, afin de régler ce problème d'éléments rajoutés. Notre idée de garder la pente et le croisement des baguettes demeure donc, et afin de rendre notre élément plus intéressant, nous y avons inclus 3 échelles, une différente de chaque côté; 1:2, 1:5 et 1:10. 


    MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_111MEASURES_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_112

    Moule vide / Moule plâtré


    Image Sun Nov 03 2019 21:38:57 GMT+0100 (CET)


            Image Sun Nov 03 2019 21:38:57 GMT+0100 (CET)     Image Sun Nov 03 2019 21:38:57 GMT+0100 (CET)     Image Sun Nov 03 2019 21:38:57 GMT+0100 (CET)

    Moule final

           



    CRAFTS_MP_stachniokatarzyna_208


    Axonométrie éclatée en 1:1 - Katarzyna Stachnio



  • CRAFTS

    Par Salvadé Luce, Stachnio Katarzyna, 10/10/19

    CRAFTS


    Week 1:

        Lors des premiers jours, on nous a introduit au concept des maquettes. Nous avons pris comme base le sol du Panthéon, dont la particularité est de ne pas être parfaitement plat, mais au contraire est recourbé en son centre et vers les murs. Nous l’avons divisé en une centaine de petits cubes, puis, par groupe de deux, nous étions responsable d’en construire au moins un. Les nôtres étaient le D4 et le G8 (ce dernier ne figure pas dans le poste, car ce n’était pas notre sujet principal).    



     CRAFTS_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_101


     CRAFTS_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_102       Image Mon Oct 14 2019 01:57:08 GMT+1100 (AEDT)       CRAFTS_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_104 




    Détails de la maquette





    Week 2:

        Pour commencer, nous avons mis en place toutes les maquettes faites les derniers jours. Ainsi nous avons créé notre propre Panthéon, taille miniature. Cela nous a permis d'avoir une image matérielle de ce que nous nous étions seulement imaginé. Ensuite, nous devions simplement dessiner notre maquette sur deux feuilles A1 en projection de Monge et axonométrie (échelle 1:3.33).




       CRAFTS_MP_stachniokatarzyna_201CRAFTS_MP_stachniokatarzyna_202     CRAFTS_MP_salvadéluce_201CRAFTS_MP_salvadéluce_202


                                   Axonométrie - Katarzyna Stachnio                                                                       Axonométrie - Luce Salvadé


     


    Week 3:                                                           

        Le but de cette semaine était de créer à nouveau le sol du Panthéon, mais cette fois en “brique de plâtre”. Nous devions précisément dessiner chaque pièce du moule, le couper au cutter puis les coller pour former des jolis modèles bien droit. Cependant pendant le moulage, nous n’étions pas préparée à ce que le plâtre durcisse aussi rapidement, et prise de panique, notre travail ne fut pas aussi soigné que voulu. Par la suite nous avions comme devoir de dessiner le moule en projection de Monge et  axonométrie éclatée (échelle 1:3.33).


    CRAFTS_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_105

    Photo du moule retourné



    Image Mon Oct 28 2019 14:07:02 GMT+0100 (CET)Image Mon Oct 28 2019 14:07:02 GMT+0100 (CET)


    Axonométrie éclatée - Katarzyna Stachnio



    Image Sun Nov 03 2019 22:05:55 GMT+1100 (AEDT)

    Axonométrie éclatée - Luce Salvadé


    Week 4:

        La quatrième semaine consista en la découverte de la perspective, toute en reprenant le Monge de la première semaine, cette fois-ci en échelle 1:3. Après avoir dessiné le plan et une élévation, ce fût le moment de se lancer dans ce nouveau concept. Nous avions ordre d'en faire deux, superposées. Le rendu était particulièrement intéressant, du fait que les résultats de chacun étaient très différents, et nous avions pour la première fois quelque chose d'unique et propre à chacun.

        

        Nous avons également pu améliorer nos erreurs de la semaine précédente et refaisant une pièce de plâtre, avec cette fois un moule vertical.


    CRAFTS_MP_salvadéluce-stachniokatarzyna_106

    Détail du plâtre




    Image Mon Oct 28 2019 14:08:57 GMT+0100 (CET)Image Mon Oct 28 2019 14:08:57 GMT+0100 (CET)           CRAFTS_MP_salvadéluce_206CRAFTS_MP_salvadéluce_207


                             Perspective - Katarzyna Stachnio                                                                           Perspective - Luce Salvadé