• MEASURES

    Par Altana Vittoria, Duchosal Matteo, 25/10/19


    Image Wed Oct 30 2019 20:57:13 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)Image Fri Oct 25 2019 17:47:52 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)Image Fri Oct 25 2019 17:54:32 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)  
                                                                        Travaiminutieux ...                                                              


    WEEK 1 - Prendre les mesures 


    Le lundi de cette première semaine est dédie aux reviews de la phase précédente, GRAFTS. Les professeurs commentent nos travaux, et nous avons aussi l'occasion de voir ce que les autres studios ont réalisé; c'est interessant de voir tant de résultats différents obtenus des même consignes. 

    Le mardi matin nous avons rendez-vous à Ouchy pour prendre le bateau qui nous porte à Evian. Sur le site nous mesurons la partie de structure en bois qui nous à été assignée : beta.


                                                                        "L'être humain est la mesure                                                                        de toute chose" - Platon 

    Image Mon Oct 28 2019 08:29:17 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale) Image Sun Oct 27 2019 09:01:11 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)Image Mon Oct 28 2019 08:38:07 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)
    Plan et élévations, échelle 1:10               Notre élément beta (EVIAN)                  Axonométrique et vide 
    (réaliser par Duchosal Matteo)                                                                           (Réaliser par Altana Vittoria & Duchosal                                                                                                                             Matteo)

     


    Prendre les mesures sous la plie n'est pas facile, mais nous nous en sortons (même si u peu mouilles). 

    Grâce a ces mesures, nous pouvons ensuite dessiner notre élément : nous faisons un dessin par binôme, composé d'un plan (1:10), deux élévations (1:10), un axonométrie (1:5) et une axonométrie du vide (1:10). 


    WEEK 2 - Appliquer les mesures prises


     Image Fri Oct 25 2019 17:40:48 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)Image Fri Oct 25 2019 17:40:48 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)Image Fri Oct 25 2019 17:35:58 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale)

     Coffrage                                                     Plâtre dans son moule                        Plâtre démoulé avec sont coffrage 


    Nous nous concentrons a présent sur une fraction de beta, notre élément; nous choisissions de représenter un détail du vide de la partie inférieur content la protostructure de la fontaine. 

    Le choix à été de créer un cube (1:5), un élément clair qui nous permet de représenter le vide de la protostructure. 

    Nous avons pris le cube à l'échelle 1:5 (11 cm X 11 cm), facile à observer, manipuler et comprendre; le vide permet de s'immerger dans les mesures prises.

    Pour représenter cela, nous avons conçu un moule avec des éléments en cartons d'une épaisseur de 2 mm (protostructure d'un des 4 éléments porteur et de la fontaine). 

    En relation avec le moule, nous avons réalisée une axonométrie de la partie sélectionnée à l'échelle 1:5 avec les mêmes mesures du moule. 


    Image Fri Oct 25 2019 18:09:22 GMT+0200 (Ora legale dell’Europa centrale) Image Wed Oct 30 2019 21:12:11 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)
    Notre élément démoulé, échelle 1:5                                                         Axonométrique du vide de notre section 

                                                                                                                choisie, échelle 1:5 (Réaliser par Altana Vittoria)


    WEEK 3 - Réalisation de la mesure 


    Image Sat Nov 02 2019 22:13:47 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)Image Sat Nov 02 2019 22:13:47 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)Image Sat Nov 02 2019 22:13:47 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)Image Sat Nov 02 2019 22:13:47 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)



    Après ces semaines dans MEASURES nous retenons cette définition de François Dagognet dans le Dictionnaire d'histoire et de philosophie des sciences qui dit : 

    "Nous ne voyons pas de questions plus décisive que celle de la mesure: avec la mesure, il s'agit de quitter "une donnée" complexe, confuse, parfois même insaisissable, afin de projeter, sans la réduire ou l'altérer, sur une grille qui rend quantifiable." 

    L'élément que nous avons réalisé est un élément quantifiable et il permet de mieux comprendre les mesures prises. 

    Pour cette 3ème semaine, nous avons revu notre élément. Grâce à la réalisation nous nous sommes rendus conte que notre élément était un peut pauvre, alors en gardant la forme cubique, nous avons réalisé des détails supplémentaires : les fontaines entre son élément porteurs et nous avons réalisé le croisement de la protostructure, élément qui monte. Pour la réalisation du moule nous avons utilisé du carton pour la boite (le couture) et avec le polystyrène nous avons réalisé les éléments à l’intérieur; nous avons également réalisé une axonométrie explosée du moule à l'échelle 1:5 (comme notre élément). 

    La réalisation de ce deuxième moule á été plus minutieuse, plus attentive, et a donc donné de meilleurs résultats.

    " Il est possible que tous les faux-pas conduisent à un bien inestimable."

    -J. Goethe

     


    Image Sat Nov 02 2019 21:47:40 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)Image Sat Nov 02 2019 22:13:47 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    Axonométrie explosée du moule (avec vide de notre 1er élément, WEEK 2),                                                                      (Réalisé par Altana Vittoria & Duchosal Matteo)

        

     

  • MEASURES

    Par Dikaros Konstantinos, Solioz Thomas, 20/10/19


    WEEK 1


    Cette 5ème semaine commence sur les chapeaux de roue, nous nous réunissons dans le hall ce lundi matin pour la review de la phase « Crafts » qui nous a occupé ces 4 dernières semaines.


    Image Sun Nov 03 2019 19:57:28 GMT+0100 (Central European Standard Time)




    Après avoir également discuté de nos maquettes en plâtre, nous avons rendez-vous dans la House of Common pour recevoir l'introduction à la prochaine étape : « Measures »

    Mardi matin, nous sommes fins prêts à attaquer cette 2ème phase. Pour cela, nous nous rendons en bateau à Evian, armés de nos mètres pour mesurer des structures en bois érigées par les élèves de l'année précédente.





    Image Sun Nov 03 2019 19:57:28 GMT+0100 (Central European Standard Time)



    Image Sun Nov 03 2019 19:57:28 GMT+0100 (Central European Standard Time)



    Image Sun Nov 03 2019 19:57:28 GMT+0100 (Central European Standard Time)



    Malgré la pluie, nous parvenons à récupérer toutes les mesures nécessaires afin de commencer notre dessin


    Image Sun Nov 03 2019 19:57:28 GMT+0100 (Central European Standard Time)





    Après avoir réuni ces mesures au propre sur un croquis, nous nous attaquons aux dessins


    Image Sun Nov 03 2019 19:57:28 GMT+0100 (Central European Standard Time)



    Image Sun Nov 03 2019 19:57:28 GMT+0100 (Central European Standard Time)




    Retranscrire cette structure avec ses mesures exactes s'avère compliqué, il faut rendre les mesures prises cohérentes les unes par rapport aux autres et parfois il faut demander de l'aide aux camarades pour compléter certaines dimensions manquantes. Et finalement, en dessinant, nous sommes capables de comprendre cette structure et de la représenter dans l'espace. Voici le résultat de nos dessins terminés :

    Dessin de Thomas:



    Image Tue Nov 26 2019 08:47:18 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)Image Tue Nov 26 2019 08:47:18 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)




    Dessin de Konstantinos:

    Image Tue Nov 26 2019 08:47:18 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)

    En parallèle, nous avons procédé a concevoir une représentation simplifiée de notre section pour mieux comprendre ses particularités:




    Image Fri Nov 08 2019 19:00:31 GMT+0100 (Central European Standard Time)







    WEEK 2

    Cette semaine, nous avons initié ce que plus tard découlera en notre projet final de measures.

    L’objectif cette semaine étant de faire un moule et une axonométrie d’un élément pense et créé par nous-mêmes, partir de nos idées, et non plus ce qui existe en réalité.

    Ainsi nous avons distingué dans la structure visitée il y a une semaine trois éléments très importants :

    -D’une part, la fontaine, car elle nous rappelle la fonction de toute la structure : récupérer l’eau, qui d’ailleurs traverse toute la structure du aux différentes inclinaisons tout au long de la structure.

    -D’autre part, nous avons mis en évidence l’importance des quatre éléments tenant la fontaine, qui sont indispensables pour le bon équilibre de cet sous ensemble de la structure.

    -Enfin, il serait absurde d’oublier l’intersection des 3 protostructures a environ 2.5 mètres du sol, car c’est sans doute grâce à cet élément que le sous ensemble ‘kapa’ dont nous avons étudié peu s’incorporer et s’associer à la structure elle-même. Cet élément est très intéressant car il est d’une part assez difficile a comprendre (donc à mesurer), et il est d’importance pour l’équilibre de toute la structure en général.






    Image Sun Nov 03 2019 21:14:07 GMT+0100 (Central European Standard Time)




    Pour exprimer les différents rôles, nous avons utilisé des échelles différentes pour chaque élément : 1:10 pour les 4 éléments de bois et la fontaine, car il s’agit surtout d’une sous partie de la structure, 1:2 pour l’intersection des protostructures car il s’agit d’un élément très récurrent dans l’ensemble de la structure, et plutôt que d’en faire 2 ou 3, nous lui avons donné ‘du poids’.



    Voici les 3 protostructures :



    Image Sun Nov 03 2019 21:14:07 GMT+0100 (Central European Standard Time)





    Nous avons de plus marqué une séparation dans la maquette afin de voir l’intérieur de l’intersection des protostructures et les permettre la visualisation des formes a l’intérieur.




    Image Sun Nov 03 2019 21:14:07 GMT+0100 (Central European Standard Time)


    Entre temps, voici un dessin de l'intersection (en axonometrie)




    Image Tue Nov 26 2019 08:47:18 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)




    La shellac appliquée au carton et au bois, nous avons procédé a construire le moule, puis verser le plâtre.




    Image Sun Nov 03 2019 21:14:07 GMT+0100 (Central European Standard Time)




    Image Sun Nov 03 2019 21:14:07 GMT+0100 (Central European Standard Time)





    Image Sun Nov 03 2019 21:14:07 GMT+0100 (Central European Standard Time)


    Puis, la voila démoulée;

     


    Image Fri Nov 08 2019 19:00:31 GMT+0100 (Central European Standard Time)



    Finalement, nous avons fait le dessin du vide de cette maquette.


    Image Tue Nov 26 2019 08:47:18 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)


    Il reste de bien noter les points de critique de lundi prochain.



    WEEK 3


    Ce lundi matin le studio se réunit pour exposer ses créations et nous préparer à notre première review prévue la semaine prochaine. A tour de rôle nous présentons nos objets tout en expliquant notre démarche dans sa conception.

    M. Pretolani nous donne de précieux conseils pour améliorer notre artéfact. Le but de cette semaine sera donc de perfectionner ou de recréer un objet pour la review de la semaine prochaine avec le studio Fauvel.


    Les 3 éléments inscrits dans notre plâtre devront mieux être mis en relation et comme nous recréeons un nouvel objet, nous en profitons pour retravailler sa forme. Elle ne sera plus le fruit du hasard, mais fera exactement la taille à 1:10 du vide à l'intérieur de notre protostructure. Cette fois Thomas se chargera de la conception de la maquette et Kostas dessinera l'axonométrie éclatée de la maquette.



    Image Sun Nov 03 2019 20:28:50 GMT+0100 (Central European Standard Time)




    Image Sun Nov 03 2019 20:28:50 GMT+0100 (Central European Standard Time)



    Pour cette maquette, contrairement à la précédente, nous utiliserons du polystyrène pour construire les parties à mouler. (La première maquette de la semaine 2 a posé de nombreux problèmes notamment au niveau du démontage dû au carton).


    Image Sun Nov 03 2019 20:28:50 GMT+0100 (Central European Standard Time)



    Image Sun Nov 03 2019 20:28:50 GMT+0100 (Central European Standard Time)


    Pour la coupe du polystyrène nous sommes allés dans l'atelier des maquettes qui possède une machine à fil chaud.



    Image Sun Nov 03 2019 20:28:50 GMT+0100 (Central European Standard Time)




    Image Sun Nov 03 2019 20:28:50 GMT+0100 (Central European Standard Time)


    La maquette est désormais prête, nous y coulerons le plâtre plus tard dans la soirée


    Image Sun Nov 03 2019 20:28:50 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Voici le résultat final, une fois la maquette démoulée










    Image Fri Nov 08 2019 19:00:31 GMT+0100 (Central European Standard Time)



    De son côté, Kostas s'est chargé de dessiner une axonométrie éclatée de notre moule pour permettre une meilleure compréhension du processus.


    Image Tue Nov 26 2019 08:47:18 GMT+0100 (Ora standard dell’Europa centrale)


    (Scan Axonométrie)


    Measures, mesurer, parait un mot facile, mais pendant ces 3 semaines nous avons pu comprendre un sens plus profond. En effet, d’après une structure à Evian, en la regardant, nous nous somme pose beaucoup de questions : Que mesurer, comment mesurer, etc. Ce qui a été secouant c’est qu’à partir d’une structure réelle, nous sommes entre dans un monde d’imagination et de créativité très fascinant, cherchant des réponses à nos propres questions, montrant notre point de vue dans tout ce que nous créons. Bref, il a été nécessaire d’avoir des connaissances pré-requises pour ces semaines, mais surtout nous avons pu explorer nos idées, questionner nos concepts, afin de dessiner et de créer une maquette de ce que nous voulons exprimer : l’ordre, l’immensité et la diversité de cette structure.

    Dikaros Konstantinos et Solioz Thomas








  • AQUA MOVERE

    Par Prod'Hom Arthur, Zahaf Maël, 20/10/19



    MEASURES_MP_prodhomarthur-zahafmael _101



    De nos jours, il est possible de mesurer une structure extrêmement précisément avec très peu de moyens. On peut s’essayer à capturer le réel, le plein et le vide, l’immobile. Il n’en est pas de même pour le mouvement. Celui-ci, dans cette optique, est difficilement quantifiable donc difficilement représentable . 

    Comment mesurer l’utilisation qu’un individu fait d’un espace à travers le temps? 

    Le mouvement est une trace dans le vide; du plein qui laisse place au vide. Ne serait-ce pas là que se situe le réel; dans le mouvement? 

    Dans ce travail nous tenterons d’approcher la limite de la mesure en représentant la trace de l’eau dans ce qu’on appelle une fontaine. 



    WEEK 1 

    Lundi, la journée est consacrée aux reviews pour la phase CRAFT. Tous les représentants ALICE arpentent les studios dans le but d’observer nos réalisations. C'est l'occasion d'aller jeter un oeil sur le travail de nos voisins. Malgré le fait que nos consignes soient identiques, il était intéressant de distinguer la singularité de chacun des travaux. Après un mois on peut déjà remarquer la patte, l'empreinte personnelle dans nos dessins ou nos moules.

    Nous partons le mardi matin à Evian. Rendez-vous: 7:30 sur les quais d'Ouchy. On traverse le lac, alors que le soleil n'entame que le début de sa traversée du ciel. L’objectif, prendre des mesures d’une structure en bois réalisée par les premières années de la volée précédente. 



    MEASURES_MP_prodhomarthur-zahafmael _102




    MEASURES_MP_prodhomarthur-zahafmael _103




    MEASURES_MP_prodhomarthur-zahafmael _100




    MEASURES_MP_prodhomarthur-zahafmael _104       MEASURES_MP_prodhomarthur-zahafmael _105



    Armés de nos mètres, K-way et carnets, nous prenons note de toutes les mesures nécessaire à notre projet sous une pluie incessante. Chaque studio s'affaire au relevé d'une partie de la structure. Nous nous attaquerons à la fontaine. Chaque binôme s’occupe d’une partie précise de celle-ci. 



    MEASURES_MP_prodhomarthur-zahafmael _106




    MEASURES_MP_prodhomarthur-zahafmael _107




    MEASURES_MP_prodhomarthur-zahafmael _107



    De retour aux ateliers, Mattia nous donne les directives pour la semaine. Nous devons dessiner notre partie de la structure : plan, deux élévations, axonométrie ainsi qu’une axonométrie représentant le vide laissé. Tout ceci à partir de nos croquis mouillés du matin même.

    Nous nous questionnons alors sur la représentation du vide. Comment montrer l'invisible, l'inexistant ? En imaginant le négatif, nous. arriverons à matérialiser l'immatériel. Nous déciderons de le représenter avec une coupe sur un angle du parallélépipède créé afin d'en montrer plus sur l’intérieur de ce vide.



    Image Sun Nov 03 2019 17:11:41 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)     MEASURES_MP_prodhomarthur-zahafmael _202




    WEEK 2 

    Sixième semaine de cours, les dessins s’améliorent, le programme se densifie. On commence par une discussion autour de la mesure dans la House of Commons avec Sébastien. Sacrifier le réel pour la mesure, abandonner l’expérience personnelle. Ces mots nous ont touchés et amènent plusieurs questions.

    Nous restons tard ce lundi soir, il pleut toujours.        L’eau!         Nous remarquons que nous n’avons pas pris les mesures de l’eau. Celle-ci et la fontaine ne faisaient pourtant qu’un. Le mouvement échappe à la mesure, il se fraie un chemin à travers le vide sans laisser de trace. Ne serait-il pas tout de même possible de capturer ce mouvement, matérialiser son passage?

    Nous esquissons une ébauche de concept et imaginons deux pièces de plâtre. Un pour le vide de la structure, l’autre pour le vide laissé par la passage de l’eau.

    Nous en parlons avec Mattia le mardi matin. Il approuve la direction que nous nous apprêtons à emprunter. Il nous réoriente cependant sur un point; nous devrions plutôt présenter un unique élément et non deux. Après réflexion, il s’est avéré que cette idée nous permettra d’approfondir notre concept. 

    Dans les jours qui suivent, nous décidons de considérer le vide – de notre section – du sol en pente au bord des plaques de béton constituant la fontaine. Nous pensons intéressant de couper la partie supérieure de cette pièce. Ceci nous permet d’expliciter le vide laissé par la structure, ainsi que  de rendre compte de l’inclinaison des deux éléments de béton. Nous nous voyons obligés de créer cette pièce en deux fois, le moule aurait été trop complexe à réaliser. Cette contrainte a tout de même permis la mise en valeur de la pièce supérieure et de sa complexité. Cette pièce exprime la pente, la largeur, l’épaisseur et la manière dont les plaques de béton sont tenues. Tout ceci fidèle à nos mesures. 

    Au sommet, nous tenterons de représenter la trace du passage de l’eau le long de son lit de béton. Ce choix nous a fait transpirer. Nous décidons d’utiliser la propriété visqueuse du plâtre afin de laisser une empreinte sur une reproduction miniature de la surface des dalles. Cette méthode empirique devrait nous permettre de simuler le passage de l’eau. De la même manière qu’en physique, il est de plus en plus courant de faire recours à des simulations afin d’obtenir des mesures, la quantité de facteurs à prendre en compte étant gigantesque. De ce fait nous devrions rendre compte de l’emprise qu’a l’eau sur la fontaine.




    Image Sun Nov 03 2019 17:23:26 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)





    MEASURES_MP_prodhomarthur-zahafmael _108         MEASURES_MP_prodhomarthur-zahafmael _109




    MEASURES_MP_prodhomarthur-zahafmael _110



    Nous avons donc créé 3 moules; un pour l’eau et deux pour la fontaine. Nous arrivons à couler ces deux derniers le vendredi et nous entamons les premiers tests du moulage de l’eau. Les résultats sont loin d'être satisfaisants... Nous réessayerons la semaine suivante.



    MEASURES_MP_prodhomarthur-zahafmael _111




    WEEK 3

    Dernière semaine avant le rendu final de la phase MEASURES. La semaine débute sur une présentation du projet de chaque binôme. Chacun s’est approprié les consignes, résultant en une variété de pièces de plâtre trouées et coupées. Mattia et Benoît exposent leurs premiers ressentis face à nos débuts de projet. Nous réalisons la difficulté d'expliciter concept. 

    Mattia demande un nouveau dessin : une axonométrie éclatée du moule – des moules dans notre cas – montrant la stratégie de démontage de ce dernierNous nous répartissons alors les tâches, Arthur s’occupera des changements qui doivent être faits sur la maquette et Maël dessinera les deux moule que nous décidons de superposer. Le dessin de moule de la partie supérieure du vide étant plus complexe, nous estimons qu'il devrait prendre plus d’importance par rapport à le représentation du moule inférieur. Les traits seront donc plus prononcés.




    Image Sun Nov 03 2019 18:06:25 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)



    Les tests du moulage de la trace de l’eau se poursuivent, un deuxième, troisième,... sixième essai. Nous observons une amélioration et nous trouvons un moyen d’obtenir un résultat intéressant. Superposer des couches de plâtre en faisant varier leur texture paraît être la meilleure méthode.



    MEASURES_MP_prodhomarthur-zahafmael _112



    Après quelques essais supplémentaires, nous démoulons une pièce exprimant la trace recherchée. Avec soin, nous coupons la pièce au format de notre section. Malgré quelques imprévus nous parvenons à suspendre, au moyen de fils de coton, la trace de l’eau effleurant le vide des dalles.

    Afin de reprendre la pente du terrain ainsi que de suspendre l’eau, nous choisissons une structure en baguettes de bois. Celle-ci, fine et minimaliste, devrait répondre à ces exigences.



    MEASURES_MP_prodhomarthur-zahafmael _113     MEASURES_MP_prodhomarthur-zahafmael _114



    Le résultat correspond à nos attentes, l’assemblage minutieux laisse apparaitre un objet à l’apparence légère, matérialisant le mouvement de l’eau.



    MEASURES_MP_prodhomarthur-zahafmael _115





  • MEASURES

    Par Feole Célia, Roduit Mathieu, 19/10/19


    WEEK 1

    En ce début de MEASURES, direction Evian pour découvrir le travail effectué par les étudiants de l'an dernier, qui va nous intéresser ces prochaines semaines. Relevés du site et mesures sont au programme afin de faire connaissance avec l'objet en bois qui nous fait face.


     MEASURES_MP_feolecélia-roduitmathieu_101               


      MEASURES_MP_feolecélia-roduitmathieu_102


      MEASURES_MP_feolecélia-roduitmathieu_103     MEASURES_MP_feolecélia_201


    Il est ensuite question de redessiner la pièce et surtout de comprendre comment elle est construite. Ce qui va nous occuper ensuite n'est pas la structure en soit, mais le VIDE qu'elle fait apparaitre. 


      MEASURES_MP_feolecélia_201   MEASURES_MP_roduitmathieu_201



    WEEK 2

    Cette semaine, il nous faut penser « à l’envers ». Nous reprenons notre pièce et la regardons désormais sous un autre angle. Nous allons devoir oublier les pleins et nous concentrer sur le vide que nous avons bien souvent tendance à oublier. 

    Il est alors question de réaliser une pièce qui représente le négatif de la structure. 

    Nous décidons de nous intéresser à un des angles de la construction, angle qui, selon nous, donne tout son caractère à cette dernière. Il lui assure son identité. Cet angle se révèle bien plus complexe qu’il n’y paraît. Partant de 6 baguettes en bois identiques, la forme s’inverse, les vides se remplissent, venant entourer les anciens pleins qui eux cèdent leur place à de nouveaux vides, et finalement une pièce aux nombreux recoins apparaît. 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              

    MEASURES_MP_feolecélia_203     MEASURES_MP_feolecélia-roduitmathieu_105  

     

    MEASURES_MP_feolecélia-roduitmathieu_106  MEASURES_MP_feolecélia-roduitmathieu_107  


    MEASURES_MP_feolecélia-roduitmathieu_109           
           
                                                       MEASURES_MP_feolecélia-roduitmathieu_108
                                                                                                   

    WEEK 3

    Nous continuons nos recherches autour du vide laissé par nos six baguettes et reprenons notre réflexion. Nous décidons de créer une deuxième pièce, un deuxième angle, mais à une échelle différente. Les baguettes passent alors de 1:2 à 1:10. 

    Notre idée avec ces deux pièces n’est pas de les faire exister séparément, mais bien de créer un tout. La seconde vient s’emboiter en différents endroits, soutenant la première sur son point d’équilibre ou venant coulisser le long de ses arrêtes…les deux pièces se répondent, dialoguent et interagissent. Un jeu se crée ainsi entre elles deux et l’une ne saurait exister sans l’autre.

    Étant faites pour être rattachées l’une à l’autre, il nous paraissait intéressant et important que cela se reflète également dans le procédé de fabrication. Pour ce faire nous avons donc décidé de couler notre deuxième élément directement sur le premier. Ce dernier nous a ainsi servi de moule et il nous a ensuite fallu détacher l’élément qui était venu se greffer à lui.


    MEASURES_MP_feolecélia-roduitmathieu_110   MEASURES_MP_feolecélia_204



    MEASURES_MP_feolecélia-roduitmathieu_111  MEASURES_MP_feolecélia-roduitmathieu_112


    MEASURES_MP_feolecélia-roduitmathieu_113


    MEASURES_MP_feolecélia-roduitmathieu_114   MEASURES_MP_feolecélia-roduitmathieu_115


    MEASURES_MP_feolecélia-roduitmathieu_116


                                                MEASURES_MP_feolecélia-roduitmathieu_117


    MEASURES_MP_feolecélia-roduitmathieu_118  MEASURES_MP_feolecélia-roduitmathieu_119


    Ce qui nous a intéressé dans ce travail est le fait que l’on peut partir d’un objet extrêmement « simple » et, en le regardant différemment, le transformer en quelque chose de bien plus complexe. 

    Pour revenir au titre de cette phase, nous avons choisi de considérer la mesure comme un « outil de compréhension », un outil nous permettant d’approcher un objet et de le connaître. Ici, un petit nombre de mesures suffisaient à définir l’objet de départ. La pièce finale, en revanche, se veut bien plus difficile à saisir. Les nombreux angles et recoins, les différentes échelles, les diverses interactions entre les deux pièces… Le nombre de mesures à prendre si l’on veut comprendre le tout se voit ainsi multiplié.


  • Measures

    Par Michalak Laura, Nguyen Isabelle, 18/10/19


    Measures: du 14/10/19 au 01/11/19

    Week 5


    Lausanne 7h40, le bateau démarre, la volée de la première année d’ALICE est là dans ce bateau, à la découverte des constructions des étudiants de la volée précédente. Le soleil sort lentement des nuages et illumine le ciel de ses doux rayons orangés. 

      

    Image Fri Oct 18 2019 13:19:18 GMT+0200 (CEST)   Image Fri Oct 18 2019 13:19:18 GMT+0200 (CEST)

    Lever du soleil - Lac Léman

    Image Fri Oct 18 2019 13:19:18 GMT+0200 (CEST)


    Le bateau arrive lentement à Evian, tout le monde est impatient d’en sortir. L’arrivée est à 8h15. Les étudiants débarquent à Evian. Ils montent vers la buvette de Jean Prouvé, appartenant au patrimoine français. A côté de cette buvette se trouve deux projets. Deux protostructures accueillant des projets en leur sein. Une contenant des murs en béton et l’autre contenant un balcon. 


    Image Fri Oct 18 2019 13:19:18 GMT+0200 (CEST)  Image Fri Oct 18 2019 13:19:18 GMT+0200 (CEST)

    House première année ENAC volée 2018-2019

    Après avoir découvert ces deux projets, nous nous sommes dirigés vers la grange au Lac, une salle de concert avec une acoustique incroyable faite par Patrick Bouchain.

    C’est sur ce site que le studio Pretolani va travailler, plus précisément sur le projet « Jardin d’eau » de l’ancien studio Chiavi. Ce projet est un parcours d’eau sur des plaques en béton pigmentées d’une nuance orangée donnant l’apparence de plaques en terre-cuite. On s’avance vers le projet pour le mesurer, prendre l’essentiel pour le retranscrire sur le papier, transformer le tri-dimensionnel en bi-dimensionnel. Chaque millimètre est transcrit sur le papier. Chaque composant du projet est étudié soigneusement. 

      

    Image Fri Oct 18 2019 13:19:18 GMT+0200 (CEST)


    Image Fri Oct 18 2019 13:19:18 GMT+0200 (CEST)


    Image Fri Oct 18 2019 13:19:18 GMT+0200 (CEST)


    Image Fri Oct 18 2019 13:19:18 GMT+0200 (CEST)

    Element Delta qui nous a été attitré 

    De retour à l’atelier, la feuille de 60x80cm prend vie. Le fix-pencil dépose une ligne de 4H sur la feuille. Les lignes de construction prennent vie. L’essence du « Jardin d’eau » se trouve sur la feuille, d’abord en projection de Monge puis en axonométrie afin de visualiser les volumes du projet.


    Image Sat Oct 26 2019 10:40:10 GMT+0200 (CEST)  Image Sat Oct 26 2019 10:40:10 GMT+0200 (CEST)

    Dessin de Laura Michalak - plan et élévations                                      Dessin de Isabelle Nguyen Hoang - axonométrie


    Image Sat Oct 26 2019 10:40:10 GMT+0200 (CEST)

    Dessin de Isabelle Nguyen  - axonométrie du vide


    Week 6  

    Grâce à l’axonométrie, la visualisation de l’espace vide devient perceptible.

    Ce vide se matérialise en une forme cubique composée de trous qui la traversent horizontalement et verticalement. Le volume servira de point de départ pour la maquette. Grâce à ce dessin du vide mesuré, chaque binôme va choisir l’espace qu’il va mouler. Cette maquette va matérialiser ce vide, lui donner vie, rendre visible l’invisible. 


    Image Fri Oct 25 2019 11:30:50 GMT+0200 (CEST)


    Image Fri Oct 25 2019 11:30:50 GMT+0200 (CEST)  Image Fri Oct 25 2019 11:30:50 GMT+0200 (CEST)


    Image Fri Oct 25 2019 11:30:50 GMT+0200 (CEST)


    Image Fri Oct 25 2019 11:30:50 GMT+0200 (CEST)

    Maquette à l'échelle 1:10 élément delta


    Dans notre cas, nous avons décidé de matérialiser le vide du bas de la plaque en béton du « jardin d’eau ». L’échelle choisie est celle du 1 :10. Comme la plaque en béton est essentielle au projet « jardin d’eau », il faut la prendre en compte et la matérialiser grâce à la maquette. Sa pente est transcrite dans la maquette. L’essence de la plaque est transposée dans la réalité qu’est le modèle.

    Image Fri Oct 25 2019 11:30:50 GMT+0200 (CEST)  Image Fri Oct 25 2019 11:30:50 GMT+0200 (CEST)

    House of Commons - matériel pour plâtre

    Image Fri Oct 25 2019 11:30:50 GMT+0200 (CEST)  Image Fri Oct 25 2019 11:30:50 GMT+0200 (CEST)

    Moulage plâtre

    Image Fri Oct 25 2019 18:38:25 GMT+0200 (CEST)  Image Fri Oct 25 2019 18:38:25 GMT+0200 (CEST)


    Image Fri Oct 25 2019 18:38:25 GMT+0200 (CEST)


    Image Fri Oct 25 2019 18:38:25 GMT+0200 (CEST)

    Rendu final - plâtre coulé


    Image Sat Oct 26 2019 10:40:10 GMT+0200 (CEST)  Image Sat Oct 26 2019 10:40:10 GMT+0200 (CEST)

    Dessin de Laura Michalak - Axonométrie du vide                                             Dessin de Isabelle Nguyen  - plan & coupe


        Week 7

    Dans cette dernière semaine de MEASURES, nous avons réalisé un second artefact, différent du premier par rapport à l’échelle et le rendu final. Dans ce dernier, nous avons employé une échelle au 1:5 afin de rendre l’objet moins fragile au démoulage et ainsi avoir un nouveau regard sur les détails.

    Comparé à la semaine précédente, nous avons opté pour des poteaux transversaux et horizontaux en polystyrène. Lorsqu'il  a fallu décoffrer, nous avons simplement imbibé le polystyrène d'acétone, cela à permis de ne pas fragmenter notre élément et d'avoir un rendu net. 


    De plus nous avons décidé de tenir compte de la deuxième plaque qui s’arrête vers le début de la cellule. Cette dernière possède une inclinaison de 7°. Cette inclinaison s’est donc matérialisée dans notre second plâtre, créant ainsi une double pente.  Nous avons toutefois gardé la même délimitation que le premier : mouler le bas de la cellule. 


    Image Sun Nov 03 2019 15:30:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Sun Nov 03 2019 15:30:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sun Nov 03 2019 15:30:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Sun Nov 03 2019 15:30:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Second moule - échelle 1:5

     Image Sun Nov 03 2019 15:30:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)  Image Sun Nov 03 2019 15:30:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    House of Commons - moulage


    Image Sun Nov 03 2019 15:30:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   Image Sun Nov 03 2019 15:30:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sun Nov 03 2019 15:30:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   Image Sun Nov 03 2019 15:30:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sun Nov 03 2019 15:30:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   Image Sun Nov 03 2019 15:30:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Sun Nov 03 2019 15:30:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   Image Sun Nov 03 2019 15:30:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Sun Nov 03 2019 15:30:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)   Image Sun Nov 03 2019 15:30:33 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Rendu final - plâtre coulé

    Afin de présenter notre artefact, la création d’un socle a été importante. Il a été réalisé en plâtre et possède une inclinaison de 15° pour soutenir la première pente de l’artefact. La pente de 7° se trouve en porte-à-faux afin que l’observateur puisse observer les fentes du plâtre. Le socle surélève légèrement l’artefact.


    Image Mon Nov 04 2019 07:35:50 GMT+0100 (CET)  Image Mon Nov 04 2019 07:35:50 GMT+0100 (CET)

    Image Mon Nov 04 2019 07:35:50 GMT+0100 (CET)  Image Mon Nov 04 2019 07:35:50 GMT+0100 (CET)

    Image Mon Nov 04 2019 07:35:50 GMT+0100 (CET)

    Artefact sur son socle

    Image Sun Nov 03 2019 16:07:24 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)Image Sun Nov 03 2019 16:07:24 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Dessin de Isabelle Nguyen - Axonométrie explosée du moule


    Finalement, par ce plâtre nous avons préservé une certaine précision et ainsi pu se rapprocher de la réalité du projet « Jardin d’eau ».