• promenade dans le passage

    Par Bolanz Auxane, Courtin Lise, 18/12/19


    Image Wed Dec 18 2019 12:47:36 GMT+0100 (Central European Standard Time)



    Image Wed Dec 18 2019 12:47:36 GMT+0100 (Central European Standard Time)



    What guided us in this project was the big, imperfect cube that towered over most of the other plaster casts. It caught our eye ; by itself it already hinted at a passage. It was a pivoting point, a landmark in the landscape of plaster. We tried to accentuate this particular moment, wrapping closely around it, framing it, whilst always keeping in mind the other, more discreet, components of the fictional topography. 


    Image Wed Dec 18 2019 12:47:36 GMT+0100 (Central European Standard Time)



    Image Wed Dec 18 2019 12:47:36 GMT+0100 (Central European Standard Time)



  • scaffolding patterns

    Par Bolanz Auxane, Courtin Lise, 18/12/19


    Nous avons porté un soin particulier aux détails de construction de nos deux types de plans. Nous avons choisis deux motifs qui distinguent les plans verticaux de l'horizontal.

    Le motif que nous avons utilisé pour notre plan horizontal est inspiré du parquet se trouvant au chateau de Chantilly, qui reprend des idées de tressage textile. Le motif est constitué par deux couches de baguettes: à chaque coupe dans une des couches se trouve une baguette continue dans l'autre, afin de préserver une certaine résistance tout en gardant la qualité esthétique du motif. Nous avons fait deux itérations de cette maquette, l'une avec les morceaux de bois collés sur la tranche de 5mm et la deuxième collés sur celle de 3mm. Nous avons choisi la seconde afin d'établir une meilleur connection avec les parois.



    Image Wed Dec 18 2019 12:12:05 GMT+0100 (Central European Standard Time)



    Motif quadrillé sur un gabarit, pendant la fabrication



    Image Wed Dec 18 2019 12:12:05 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Parquet dit de Chantilly



    Le motif des plans verticaux est une reprise d'un des projets de planes. Les baguettes sont disposées sur deux trames et s'altèrnent dans la hauteur, jointes aux bout par un motif semblable à de la brique. Il a la particularité d'être complètement opaque ou assez transparent selon l'angle de vue. On peut établir un parallèle entre cette caractéristique et la forme globale du projet, qui est très ouvert sur une face de la protostructure mais presque entièrement cloisonné sur une autre.



    Image Wed Dec 18 2019 12:12:05 GMT+0100 (Central European Standard Time)


    Détail constructif du bord



    Image Wed Dec 18 2019 12:12:05 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Etapes de montage des pièces



    Un autre point auquel nous avons du réfléchir était l'imbrication avec la protostructure. La partie horizontale dépassant cette dernière, nous avons du séparer la forme en trois éléments, la partie principale en "L", une longue bande (superposée à une ligne de la topographie) et une partie diagonale (reprenant elle aussi un angle du sol).


    Image Wed Dec 18 2019 12:38:35 GMT+0100 (Central European Standard Time)Image Wed Dec 18 2019 12:38:35 GMT+0100 (Central European Standard Time)



    Image Thu Dec 19 2019 09:52:52 GMT+0100 (Central European Standard Time) 

    Nous avons élaboré un système d'emboitement de la plaque horizontale et de la protostructure avec les caractéristiques formelles du motif choisi: nous avons laissé dépasser le bois sur la couche supérieur pour qu'elle repose sur la largeur de la protostructure et sur la couche du bas pour se glisser entre les deux baguettes sur les faces longues.


    Image Wed Dec 18 2019 12:38:35 GMT+0100 (Central European Standard Time)


    Rencontre de la protostructure, d'une paroi et de la plateforme horizontale


    Image Wed Dec 18 2019 12:51:41 GMT+0100 (Central European Standard Time)



  • scaffolding concept & conception

    Par Bolanz Auxane, Courtin Lise, 18/12/19



    Notre groupe ayant été formé après ceux de PLANES, notre projet cherche à combiner les éléments de nos travaux précédents respectifs qui nous ont particulièrement intéressés; ces notions sont celles de passage et de motif.


    Image Wed Dec 18 2019 11:11:54 GMT+0100 (Central European Standard Time)Image Wed Dec 18 2019 11:11:54 GMT+0100 (Central European Standard Time)Image Wed Dec 18 2019 11:11:54 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Motif horizontal première version, Motif horizontal deuxième version, Motif vertical bord



    Image Wed Dec 18 2019 12:08:34 GMT+0100 (Central European Standard Time)Image Wed Dec 18 2019 12:08:34 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Motif vertical strié, Motif horizontal quadrillé


    Notre recherche se centre sur la mise en avant d’un passage formé par la topographie. Pour ce faire, un plateau horizontal et des parois verticales sont installés pour respectivement couvrir et délimiter le lieu de circulation identifié. Leur forme et disposition sont une réponse au relief du terrain et ont été élaborées en tenant compte de l’espace déjà créé par la “fictional topography”. La forme de “L” se retrouve à plusieurs reprises, dans la forme du passage, du plan horizontal et de l’une des parois. Les dimensions du mur vertical ont été travaillées et expérimentées par le dessin (élévation et axonométrie), avec l'appui du plan.



    Image Mon Jan 06 2020 17:02:36 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Plan et axonométrie éclatée (détail constructif du sol)


    Image Mon Jan 06 2020 17:02:36 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Élévations et axonométrie





    Image Wed Dec 18 2019 11:59:18 GMT+0100 (Central European Standard Time)Image Wed Dec 18 2019 11:59:18 GMT+0100 (Central European Standard Time)




    Nous avons souhaité mettre l’accent sur l’articulation de plans strictement verticaux et horizontaux, dont les motifs sont propres à leur conditions (strié et quadrillé, respectivement) et font référence à une forme de tissage. Leur rencontre et croisement sont un des enjeux techniques majeurs du projet, car nous souhaitons appréhender ce détail tectonique avec le plus de fluidité et finesse possible afin de ne pas interrompre la qualité presque textile des plans. Un point faible de notre projet réside dans cette intersection des plans. Nous avions réfléchi à ce détail et testé nos idées en maquettes, mais lors de l’installation des éléments sur la protostructure, nous avons réalisé que le chevauchement de ceux-ci n’avait pas l’impact souhaité et la tectonique entre les motifs était bien plus faible que ce que nous espérions. Une piste que nous explorions si nous avions du temps supplémentaire serait une extension de la partie horizontale pour que sa zone de contact avec les parois soit plus grande et permette de mettre en œuvre les techniques d’intersection explorées. Nous avons travaillé l'intersection des plans, dans la continuité du tressage, mais le travail sur la maquette n'est pas le même et donc le rendu est lui aussi quelque peu différent.




    Image Wed Dec 18 2019 11:59:18 GMT+0100 (Central European Standard Time)Image Wed Dec 18 2019 11:59:18 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Tests de la rencontre des plans: Le mur arrive exactement sur le bord jusqu'au centre du module carré et continue l'empilement vertical





  • retour PLANES

    Par Courtin Lise, 13/12/19


    Suite aux reviews de lundi dernier, j'ai pris le temps de réfléchir aux critiques et remarques faites durant notre passage.


    La première chose que nous avons pu constater est le manque de résistance physique de notre structure. Nous aurions dû prendre plus de temps pour tester sa solidité et de remédier à ses faiblesses.


    Une raison pour laquelle elle s'est effondrée à été une mauvaise connaissance du matériaux et de ses limites. Voulant chercher la finesse dans notre "plan", certains de nos choix n'ont pas eu de considération pratique. Comme on nous l'a conseillé, il aurait été mieux de ne pas prendre une approche aussi littérale et de trouver un moyen de contourner le problème. En dissimulant une sous structure plus solide, nous aurions même pu atteindre encore plus de finesse sur les parties visibles.


    Je tire de cette expérience que trouver une solution qui s'éloigne d'un effet souhaité peut donner les moyens de le pousser encore plus, ici en renforçant la structur et laissant la finesse que nous recherchions sur une partie plus restreinte.


    J'ai aussi été intéressée par le fait qu'une de nos recherches aurait pu changer complètement de fonction, passant d'un point de contact avec le sol à un élément de bord surélevé. Les expérimentations ne servent pas qu'à ce quoi elles sont destinées au premier abord, mais sont une richesse pour l'entièreté d'un projet.


    Finalement, une remarque m'a particulièrement marquée. On nous a dit que notre ouverture à la discution était appréciable et, même si j'essaie toujours de ne pas me braquer et de trop défendre mon travail, je me suis alors vraiment rendu compte à quel point il est important et enrichissant de rester un maximum ouvert à un échange.

  • Des gabarits pour une cohérance globale

    Par Bolanz Auxane, Courtin Lise, 12/12/19

    Pour construire les modules qui constituent la protostructure, nous avons utilisé un gabarit qui nous a permis de créer les plans horizontaux.

    SCAFFOLDING_MT_bolanzauxane_101


    SCAFFOLDING_MT_bolanzauxane_102SCAFFOLDING_MT_bolanzauxane_103SCAFFOLDING_MT_bolanzauxane_104

    C'est l'assemblage de deux cardes en horizontal et de 4 pieds qui donne le module de base de la protostructure.


    Pour placer les éléments sur le sol en plâtre, nous avons imaginé et construit un gabarit qui se pose sur la table de soutiens. Les baguettes verticales donnent l'emplacement des pieds sur le sol, et leur dépassement au dessus du gabarit permet de mesurer le terrain à cet endroit.

    SCAFFOLDING_MT_bolanzauxane_105SCAFFOLDING_MT_bolanzauxane_106


    SCAFFOLDING_MT_bolanzauxane_107

    Une fois le tout assemblé, la protostructure est constituée de 120 cellules, posée ou ancrée sur plus de 40 mètres de plâtre. C'est grâce aux gabarits utilisés au court de la construction que la maquette générale est généralement régulière.