• Perspective sur le Rolex

    Par Courtin Lise, Lassus Ambre, Mustapha Zineb, Schwitzguébel Gabrielle, 21/11/19

    Le Rolex et ses lignes de fuite 

    Image Sat Nov 30 2019 15:28:32 GMT+0100 (Central European Standard Time)

                

    (photos prises sur le site, montrant la vue perpendiculaire à la pente et les points de fuites du bâtiment)


    Image Sun Dec 01 2019 15:11:06 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Photomontage de notre structure, étendue sur l'intégralité du terrain


    Image Sun Dec 01 2019 15:11:06 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Dessin de la structure uniquement





  • TIRER DES PLANS

    Par Courtin Lise, Lassus Ambre, Mustapha Zineb, Schwitzguébel Gabrielle, 17/11/19

    PLANES


    "(...) l'architecture peut aussi être perçue comme l'art du projet avant d'être celui de la construction."


    Avoir un plan: avoir une idée précise de ce que l'on veut faire.

    Projet élaboré comportant une suite ordonnée d'opération, en  vue de réaliser une action ou une séries d'action

    Dispositions, organisation de ses parties considérées, après coup (abrégé, résumé) ou élaboré avant la composition.


    L’intérêt de notre projet ou plutôt notre plan, devrais-je dire, au début de cette phase PLANES portera sur les disparités de la surface du terrain choisi (plis, ondulations, courbes et surtout sa pente) dans le but de créer: un plan ou plutôt une surface plane qui épouserait parfaitement ce terrain. 


    En effet, en lisant attentivement les definitions du terme plan dans le codex, nous pouvons de suite observer de quelle manière le plan et le terrain sont intimement liés mais aussi et surtout comme ils se contredisent:


    1. Se dit de toute surface qui n'offre ni plis, ni courbes, ni rides, ni ondulations.

    2. Surface plane. celle sur laquelle une ligne droite peut s'appliquer complètement dans toutes les directions

    3. Idée de réduction à une surface plane 


    Ainsi nous trouvions d'autant plus intéressant de se pencher minutieusement sur ce terrain et de relever toutes ses particularités afin de créer notre surface plane ou notre plan d'horizontal "parfait". La complexité principal de cette nouvelle phase résidera dans notre capacité à "aplanir" ce terrain qui regorge de petites disparités.


    "S'il n'y avait pas de terrain, les bâtiments pourraient être construits à l'identique en nombre indéfini d'exemplaires comme une partition de musique peut être exécutée un nombre indéfini de fois. La resistance du terrain à l'aplanissement limite la reproductibilité de l'architecture. " (p.27)


    Cette citation du CODEX évoque la notion de terrain et la complexité à l’aplanir  ainsi que l'idée de répétition qui elle aussi va jouer un rôle dans notre projet

    En effet, cette nouvelle phase est d'autant plus compliquée car il ne s'agit pas de créer un projet à partir d'une page blanche mais de garder en tête le travail effectué dans


    - Rythme  

    - Répétition

    - Subjectivité 


    Ainsi, nous avons dû penser à la manière dont nous allions faire parler ces mots dans notre structure, et à la suite de questionnements et d'expérimentations, notre dévolu s'est porté sur une structure composée de plusieurs poutres avec un espacement et une longueur prédéfinis en fonction du site et de notre emplacement sur celui-ci. Cette structure nous permettrait de recréer l'horizontalité "parfaite" sur notre site en pente avec un module qui se répète mais aussi de suivre les lignes de perspective présente autour de notre emplacement. Aussi, nous envisageons de couper nos poutres de manière à créer un chemin au travers de cette structure afin de pouvoir évoluer à l'intérieur de celle-ci et rappeler les traces des chemins coupés visibles sur le site. Ce faisant, nous permettrons une confrontation à ce nouveau plan, en laissant libre d'évoluer au travers.



  • Rythme et répétition

    Par Courtin Lise, Lassus Ambre, Mustapha Zineb, Schwitzguébel Gabrielle, 17/11/19


    "La profondeur naît d'interaction du plateau horizontal et de la succession de plans verticaux [...]. C'est en [en] dressant plusieurs que l'on construit la troisième dimension."     - Codex, p.42


    Le plan sera horizontal. Certes. Mais comment tiendra-t-il debout (enfin, couché)? Une question à laquelle nous réfléchissons encore pour le moment.

    Ensuite, un des points récurrents de nos projets respectifs de MEASURES était l'idée de répétition d'un module. Ainsi ce sera l'une des piste que nous allons suivre dans l'élaboration de la structure qui soutiendra la plan horizontal.



    Image Sun Nov 17 2019 19:43:43 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Maquette test: idée(s)de notre future structure (week 1)


    Ici une maquette qui présente plusieurs possibilité de motifs pour la conception de la sous-structure. Le travail qui nous attend pourrait consister à trouver le système qui révèle la profondeur de l'espace sous le plan horizontal, tout en offrant une interaction forte avec le sol.



  • L'horizontalité

    Par Courtin Lise, Lassus Ambre, Mustapha Zineb, Schwitzguébel Gabrielle, 14/11/19

    Aplanir la surface en pente, la rendre constructible


    "L'aire, donc, peut ne pas être horizontale tout en restant plane, mais il semble qu'elle ne puisse pas ainsi être aussi ferme et c'est alors au bâtiment de combler ses faiblesses."                    Codex, p.25


    Notre intention avec ce projet est de prolonger le sol plat du Rolex Learning Center en un plan horizontal qui recouvrirait l'intégralité de la zone autour, créant une base qui mettrait le batiment en valeur et créerait une expérience pour les visiteur, les mettant en confrontation avec ce nouveau plan et le terrain déjà present.


    Au départ, nous projettions de simplement construire ce plan sur une petite parcelle, puis l'idée nous est venu de prolonger cette horizontal à une échelle plus massive. Cependant, n'ayant ni le temps, ni les ressources, la construction sera érigée sur la parcelle choisie au départ, mais sera composée de modules répétés et invitant à l'imaginer bien plus étendue.


    La première étape a été de topographier le terrain par carroyage, en tendant un quadriage horizontal et en mesurant la distance du fil jusque sol, afin d'en faire une maquette à l'échelle, nous permettant d'élaborer les prototypes de structure. Nous avons choisi un module de 50x80 cm, dimensions qui définissent le module de la structure.

    Image Sat Nov 30 2019 15:05:55 GMT+0100 (Central European Standard Time)

    Image Sun Dec 01 2019 14:40:51 GMT+0100 (Central European Standard Time)Image Mon Jan 06 2020 16:30:14 GMT+0100 (Central European Standard Time)


    Axonométrie et coupes de la pente, ainsi qu'axonométrie et axonométrie éclatée des assemblages . (nous metterons des scans de bonne qualité dès que possible)


    Ensuite, nous avons construit un moule de la pente. La première étape fut de mesurer la distance entre le fil horizontal et le sol, recréant une sorte de négatif de la pente. On l'inverse et on créée une sous-structure de contreforts qui accueillera les facettes de la pente.

    Ambre Gabrielle Lise Zineb Moule Planes_1   Ambre Gabrielle Lise Zineb Moule Planes_2 

                                 Image Sun Nov 17 2019 18:57:20 GMT+0100 (Central European Standard Time)   Image Sun Nov 17 2019 18:57:20 GMT+0100 (Central European Standard Time)                                 



    Un plâtrage plus tard, nous obtenons une maquette à l'échelle un dixième de notre parcelle, prête à accueillir des essais de construction en bois.

    Image Sat Nov 30 2019 15:05:55 GMT+0100 (Central European Standard Time)


    Nous avons ensuite décidé d'aggrandir la zone mesurée pour comprendre le comportement du terrain alentour à notre structure, nous sommes donc descendu jusqu'au chemin et avons élargi la zone à 2,5 m au lieu de 1m.





    Image Sun Dec 01 2019 14:40:51 GMT+0100 (Central European Standard Time)


    Zone mesurée (dessus) et prolongation de notre module de mesure (50x80 cm) sur une grande partie de la parcelle (dessous)





  • Concept & Stratégie de démontage

    Par Lassus Ambre, Schwitzguébel Gabrielle, 11/11/19




    Dans un monde où la protection de soi et de son environnement est primordiale. Dans un monde où la vision des choses varie selon les points de vue et des personnes. Cette structure nous est apparue comme une évidence.


    Premièrement, ce panneau protège de l'extérieur, des intempéries, du soleil. Il montre la séparation entre l'intérieur et l'extérieur. Il est intéressant parce qu'il est incliné, parce qu'il est en lévitation au-dessus du sol et parce que le vide créé entre celui-ci et la structure principale n'est pas habitable. Mais ce vide est-il le même que votre voisin ou collègue voit? Peut-être pas, et c'est également pour cela que nous l'avons choisi. 


    D'une autre part, cette structure se reproduit sur toute la façade, avec une légère variation. Elle est unique mais ne l'est pas non plus. Et parce qu'elle est sur la façade, il y a un côté purement visuel. Cette petite structure devient la façade. 


    Voilà pourquoi nous avons choisi cette structure. Parce que, de notre point de vue, elle est ambivalente, pluridisciplinaire, multitasking.


    C’est donc grâce à toutes ces raisons que le concept de notre projet est unique. Nous avons décidé d’étudier le vide cette structure sous différents angles, points de vue. Nous ne voulions pas nous limiter à une vision, à un seul vide, à un seul point de vue. Nous voulions montrer toutes les caractéristiques de cette structure. Ne pas avoir un seul et même vide. 




    Démontage de la structure: 

    1.     Démontage de la structure « vitre »: 
    •   Munissez vous d’un tournevis et dévisser tous les vices logées dans la structure 
    •   Une fois dévissés, il sera facile de séparer tous les éléments manuellement   

      

      2.    Démontage de la structure « poutre »   

    • Munissez vous d’une scie et scier les poutres afin de les détacher de la structure principale 
    • Une fois les poutres détachées; séparer les planches parallèles à l’aide de votre scie

    Si vous avez bien suivis ces deux étapes à la lettre vous devriez avoir réussi à démonter la structure. 


    Plan B 

    À appliquer uniquement si vous êtes dans l’incapacité de vous procurer les outils mentionnés et que vous êtes dans l’obligation de démonter cette structure; ci-dessous notre plan B: 

    1. Capter un pote fumeur 
    2. Demander son feu 
    3. Trouvez un peu d’alcool
    4. De la manière la plus propre possible, tout brûler