ROOMS - REVIEW

Par Courtin Lise, 01/04/20

Un retour sur la Review de 30.03.20


Un des commentaires majeurs a été un certain manque de lisibilité du projet, notemment à cause de sa densité et invariation dans le rythme des modules. Une plus grande séparation entre les grands éléments donnerait une légèreté qui accenturait l'effet des ombres et instaurerait des moments de silence et de ponctuation qui serviraient aussi la délimitation des espaces.

L'aspect structurel est aussi une faiblesse, découlant un peu trop de volonté formelle. Ces lacunes seraient comblées par un travail plus précis sur une ossature qui dicterait ensuite le remplissage et donc la forme du projet. Des règles de développement dervraient aussi être mises en place pour doter la room de plus d'unité et cohérence.

Le manque de render sur les les ombres à été relevé, souligant un aspect qui m'était important et sur lequel je regrette de n'avoir pas pû plus travailler. Je considère que pour l'instant, même si une partie considérable de mes décisions ont été prises en pensant aux capacités de projections d'ombres qui en découlerait, je n'ai pas eu le temps de développer les outils qui me permettraient de vérifier mes hypothèse et de continuer des expérimentations plus poussées en ayant un résultat tangible (ou aussi tangible que peuvent être les ombres).

Malgré ces faiblesses, je reste satisfaite du développement de la sitting root durant ces deux dernières semaines. J'estime que ces nouveaux outils ont été bénéfiques dans les sens qu'ils m'ont permis de m'étendre et d'expérimenter avec plus de facilité qu'un dessin sur papier et de rectifier des imprécisions constructives dues aux dimensions du bois de la maquette (5x3mm au lieu de 2.7x6cm).