• SURFACE PLÂTRE

    Par Lassus Ambre, Schwitzguébel Gabrielle, 17/12/19


    A la recherche du matériau idéal


    La question du matériau que nous allions utiliser pour notre surface horizontal nous est vite parvenue et n'arrivant pas à se mettre d'accord sur un d'entre nous avons décider de tous les expérimenter afin de trouver lequel serait finalement le plus convainquant, selon nous, en terme de complexité, solidité et d'esthétique.


    Ci-dessous les photos des étapes de la réalisation de notre surface en plâtre.   

                                         mesures surface                  
    Structure_Porteuse_01 Structure_Porteuse_02
        Plâtre_01 Plâtre_02     
        Vue_aérienne_02 Plâtre_03
        Vue_Souterraine_01 


     


     




  • Scaffolding aka Planes 2.0

    Par Lassus Ambre, Schwitzguébel Gabrielle, 12/12/19

    Maquette provisoire


    Idée d'horizon qui épouse les structures qui l'entoure afin de créer de nouveaux plans en apportant une verticalité apparente. 


    Image Thu Dec 12 2019 13:09:49 GMT+0100 (CET) Image Thu Dec 12 2019 13:09:49 GMT+0100 (CET)

    Image Thu Dec 12 2019 13:09:49 GMT+0100 (CET) Image Thu Dec 12 2019 13:09:49 GMT+0100 (CET)

    Image Thu Dec 12 2019 13:09:49 GMT+0100 (CET) Image Thu Dec 12 2019 13:09:49 GMT+0100 (CET)


     




  • INSPO 2.0

    Par Courtin Lise, Lassus Ambre, Schwitzguébel Gabrielle, 02/12/19

    D'autres architectes moins emblématique que le Corbusier nous on inspiré à travers certain de leur travaux. 

    C'est le cas de l'entreprise d'architectes "Estudio Ramos"  avec leur projet "horizontalism and simplicity of elements" au cœur de la Pampa Argentine et qui consiste en la construction d’une écurie en harmonie avec son site qu'ils décrivent comme:

    "(...) an overwhelming feeling of a never-ending horizontality. The horizon, as in middle of the ocean, becomes a very strong element. The poet Atahualpa Yupanqui refers to the landscape of The Pampas as "serene and pensive”. 




                                                  Image Wed Dec 04 2019 12:36:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)                                               Image Wed Dec 04 2019 12:36:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
             Image Wed Dec 04 2019 12:36:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale) Image Wed Dec 04 2019 12:36:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
















  • HORIZON INSPO

    Par Courtin Lise, Lassus Ambre, Schwitzguébel Gabrielle, 02/12/19

    L’horizon, pour cette phase, est l’aspect central de notre projet car, contrairement à la plupart des structures de PLANES, la nôtre ne comporte aucune verticalité apparente.

    Cependant, cela ne la rend pas moins intéressante, car l’horizon et la perspective sont deux aspects très riche à la création. En effet, eux-deux ont très souvent fait l’objet de travaux artistique et/ou architecturaux car ils apportent une dimension ainsi qu’une perception particulière.

    Par exemple, le Corbusier s'est lui aussi penché sur l’horizon et son importance. Pour Le Corbusier l’horizon était

    “La ligne de l’immobilité transcendante où l’ordre mathématique et la nature coïncide.” 

    Il s’est d’ailleurs particulièrement intéressé à l’horizon dans un de ses travaux en cherchant absolument un site ou la vaste étendu d’horizon épouserait son bâtiment. Tel est le cas “ d’Une petite maison” ; il aurait apparemment d’abord créer le plan de sa maison à la suite de quoi il aurait cherché à trouver l’emplacement idéal pour son bâtiment:

    “Dans ma poche le plan d’une maison. Un plan sans son site? Le plan d’une maison à la recherche d’un bout de terre? Tout à fait. La location offrira une vue imprenable qui ne peut être gâché par des bâtiments, une vue avec l’un des meilleurs horizon du monde. Le plan sera mis à l’essai sur le terrain et lui ira comme un gant. Dans ce cas aussi, il est important de noter que la vaste expansion de cet espace infini recevra plus d’importance et l’architecture doit s’adapter à ça.” 




                           Image Mon Dec 02 2019 07:57:44 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    ("Une petite maison", plan , Le Corbusier)


    Ainsi, on voit comment Le Corbusier s'intéressait tout particulièrement à cette idée d’horizon en rapport à l’architecture mais aussi à l’effet créé par celle-ci sur tout un chacun. En effet, il avait réussi à résumé ce qu’implique l’horizon en terme de vision et d'étendue lorsqu’il disait: 

    “(...) what is given particular attention is the manner in which vision and space are tied up, in particular ways to be demonstrated as a mechanism of movement toward the infinity. To explore this issue the architect’s conception of the horizon which is actually an infinite destination is discussed to some extent as the ‘Infinity’ - something that is ‘always present, never reachable, perceptible but not palpable, single but infinite and represents the boundary of the human condition.’

    Un autre duo d’architectes Suisses: les frères Piet, à la tête de l’entreprise E2A, ont eux aussi étudier l’Horizon dans un projet appelé “Program as Horizon”. Et nous avons trouvé intéressant la facilité avec laquelle ils arrivent à résumer la complexité de l’Horizon en quelques mots: 

    “ Horizon is perception fused with the immediacy of duration (durée) and the permanence of eternity. The beauty of the idea of horizon is that it melts the present moment and infuses this moment with a tincture of immortality.” 

    À nouveau on comprend ici comment l’Horizon et le temps/la durée sont liés. Véritablement, sur une vaste étendue surface plane les distances nous semble si proches et pourtant si lointaines en terme de durée. 

    “ At a glance one thinks that they can take in the horizon instantaneously however there is also condition of its extended temporality. In this sense the time of a second can become an epoch under the aspect of horizon. The question becomes how long does it take to ‘see’ the horizon? The presence of horizon is an optical reminder of the fundamental temporality of duration. Might not the horizon be duration itself or at least it's’ becoming”



                                                              Image Mon Dec 02 2019 08:04:46 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)        


    (Photo prise l'hors de mon voyage au salar d'Uyuni où l'Horizon est a perte de vue et l'idée de distance infini avec la voiture au loin)


    Finalement, dans leur projet Program as Horizon, les frères Piet abordent l'Horizon en tant qu'aspect et explique comment l'Homme, l'aspect d'Horizon et l'architecture sont tout les trois liés lorsqu'ils expliquent: 

    "The aspectual dimension of horizon is often overlooked. We have an active bodily relation to the horizon as the earth has with the moon. Celestial bodies look at each other as we look at the horizon. We embody the horizon aspectually and the horizon embodies us. The horizon is the body or corpus of architecture. The horizon gives us a way to look at something and without the horizon we could not see. The action of looking at something is inherently aspectual. What we see and understand is the aspect or aspectness of something rather than the thing itself – in other words we see the action of the form of the thing. The reason or ratio of horizon is its’ aspect. Horizon is the ‘aspect-ratio’ of architecture. In the horizon reason is rendered visible."

    Enfin, nous pouvons voir avec le travail du Corbusier comme celui des frères Piet que l'Horizon est un aspect étroitement lié à l'Homme et à l'architecture, qui permet d'apporter une dimension ainsi qu'une perception propre à elle; en apportant une impression de distance et de durabilité tendant vers l'infini. 


    - Article sur l'Horizon et l'espace pour le Corbusier: http://article.sapub.org/10.5923.j.arch.20150502.03.html (Article from Mohammed Azizul Mohith Department of Architecture, American International University-Bangladesh (AIUB), Dhaka, Bangladesh, 2015)

    - Program as Horizon E2A: https://www.e2a.ch/news/program-horizon#/page3/








  • A l'échelle 1:1

    Par Courtin Lise, Lassus Ambre, Schwitzguébel Gabrielle, 01/12/19

             Mise_en_place_1 Mise_en_place_2              


    niveau_zero structure_noir&blanc


    Construire cette structure nous a permis de nous rendre compte que chaque terrain change et que malgré toutes les mesures et les calcules effectuées auparavant, il y a toujours du changement et des imprévus. C'est à ce moment précis, là où les nerfs commencent à lâcher, qu'il ne faut rien lâcher et revenir avec plus d'ardeur! Le bois avait gonflé à cause de la pluie, le terrain n'était plus le même depuis nos mesures, nos poutres n'avaient donc plus les bonnes dimensions... disons juste qu'Homère la galère était présent.