• PLANES SYNTHESIS

    Par Broye Rebecca, Gugger Robin, Korjus Sara, Wenger Yaëlle, 01/12/19


    Image Sun Dec 01 2019 20:58:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    MOODBOARD qui représente le plan de la REVIEW



    Image Sun Dec 01 2019 21:21:34 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


  • PLANES' END

    Par Broye Rebecca, Gugger Robin, Korjus Sara, Wenger Yaëlle, 01/12/19

    Image Sun Dec 01 2019 20:48:30 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Bien que les photos soient de qualité médiocre dû au temps défavorable, nous sommes heureux car la structure est montée, elle tient et le rendu est tel que l'on se l'était imaginé !


    Image Sun Dec 01 2019 20:48:30 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Ici, la personne de notre groupe précédemment définie et utilisée comme personne de référence en situation dans la structure.

  • NEARING PLANES' END

    Par Broye Rebecca, Gugger Robin, Korjus Sara, Wenger Yaëlle, 01/12/19

    Image Sun Dec 01 2019 20:18:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Première étape de la dernière semaine : étude du terrain. Nous avons défini une personne de notre groupe comme mesure de référence pour la structure et avons mesuré le terrain sur une surface de quatre mètres carré afin d'avoir en notre possession toutes les données.



    Image Sun Dec 01 2019 20:18:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sun Dec 01 2019 20:18:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Sur la base des informations prisent sur le terrain, nous avons construit une nouvelle maquette reprenant les éléments des deux précédentes. Un toit a été ajouté afin d'accentué l'effet de confinement. Le socle en carton représente la pente du terrain.



    Image Sun Dec 01 2019 20:18:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    À l’aide de la perspective dessinée et une photo prise sur le site, nous pouvons nous faire une première idée du rendu "final" grâce à notre logiciel préféré: Photoshop.



    Image Sun Dec 01 2019 20:18:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Une fois toutes ces étapes terminées, le massacre à la viseuse peut enfin commencer! La réalisation des deux murs verticaux n'a pas été des plus facile car il a fallu mesurer chaque hauteur en fonction des mesures du sol prisent auparavant ainsi que de la pente du toit choisie par l'inclinaison de plans provenant des moules de MEASURES. Nous garderons secret le nombre d'écharde que nous avons vaincues...









  • plans du plan

    Par Courtin Lise, Lassus Ambre, Schwitzguébel Gabrielle, 01/12/19



    Image Sun Dec 01 2019 15:23:16 GMT+0100 (Central European Standard Time)


    Plan et élévations du fragment de la structure construit


    PLANES: Synthèse 


    Notre projet pour PLANES consistera en la création d’un horizon sur le terrain incliné du Rolex Learning Center. Cet horizon reprendra le sol, sous la courbe de ce dernier et s'étendra jusqu’au trottoir. Pourquoi ce choix d’horizontalité? Pourquoi ces dimensions?


    Recréer l’horizontalité sur cette pente nous est venue tout naturellement lors de l’élaboration de notre projet, car l’idée même d’un plan sous-entends, dans l’imaginaire commun, les notions d’horizontalité et de surface plane. 


    CODEX: quelques définitions de “Plan” 

    1. Se dit de toute surface qui n'offre ni plis, ni courbes, ni rides, ni ondulations.


    2. Surface plane. celle sur laquelle une ligne droite peut s'appliquer complètement dans toutes les directions


    3. Idée de réduction à une surface plane 


    À la suite de quoi, nous nous sommes posé la question de ce que nous voulions exprimer et montrer avec cette idée d’horizontalité. Ainsi, vient la question de la dimension de notre structure. 


    Après plusieurs recherches, observations, dessins, maquettes, nous avons décidé d’étendre cette surface jusqu’au trottoir qui longe la route en face du Rolex. Ceci ayant comme objectif de jouer avec une notion d’un horizon tendant vers l’infini et de flouter les limites entre les différents “plans” de la perspective du site dans le but de créer une expérience, en particulier visuelle, pour les personnes évoluant sur cette surface et/ou sur le trottoir et/ou la route. Nous trouvons d’autant plus intéressant de projeter une surface horizontale avec de telles dimensions, car cela permettrait de mettre en valeur par contraste la courbe du Rolex qui, selon nous, se perd, à côté de ce terrain incliné et donc apporter un aspect plus “magistral” à celui-ci.


    L’horizon:

    À noter aussi que, notre structure évoquera des points centraux nos éléments de MEASURES, notamment les idées de rythme et de répétition, afin d’aller dans la continuité du travail que nous avons fourni dans la phase précédente. Ces concepts se retrouvent dans la structure au travers d’un quadrillage, qui comme un module, se répète avec un rythme que nous avons défini lorsque l’on mesurait la pente. En effet, les dimensions de notre structure reprendrons celle du Carroyage effectué durant la topographie, afin de mettre en avant le travail constituant une partie du plus important de notre projet; l’étude du terrain. 


    CODEX:  "S'il n'y avait pas de terrain, les bâtiments pourraient être construits à l'identique en nombre indéfini d'exemplaires comme une partition de musique peut être exécutée un nombre indéfini de fois. La résistance du terrain à l'aplanissement limite la reproductibilité de l'architecture. " (p.27)



    Finalement, les enjeux principaux de notre projet résident dans l’évocation d’un projet à grande échelle par un fragment qui pourrait s’agrandir, par sa nature de module répété et de l’exploration de ce qu’impliquerait un tel plan horizontal pour le site et ses visiteurs.


  • PLANES VOL.2

    Par Bolanz Auxane, Nagy Adam, Ozkorkut Ecenaz, Solis Béroud Lisa, 29/11/19



    Planes, blog II.


    2.1 On retour sur le site

    …Un bâtiment s’inscrit dans le passage, et le relève. Mais il arrive que le bâtiment lui-même se transforme en paysage...(Francesco D. C. et E. Rolex Learning Center. 2010. Lausanne)

    "This is really big space. 180m each way. This is a space where every student and faculty member can stay in one space. The space is divided by round patios but people can go between these patios. Since this building is really huge, we gave this three dimensional topography to create transparent, open space, so that people can go through the building to reach the existing campus." So the space under the building "becomes a kind of public street."  (Ryue Nishizawa, Harvard GSD M.Arch.I. Lian)



                        Image Sat Nov 30 2019 08:19:42 GMT+0100 (CET)             Image Sat Nov 30 2019 08:19:42 GMT+0100 (CET)


                                 (Christopher Rubio- R.L.C., des traits rouge ajoutés)                                ( www.jdsa.eu , des traits colorés ajoutés)

                  


    Conceptions différents du jardin de Rolex (Photos)

      "I want to create a relation. If I create an opaque wall, there's no relation. ...But I want to make the opportunity for people to make many different kinds of relation.(Ryue Nishizawa, Harvard GSD M.Arch.I. Lian)


                                                Image Sat Nov 30 2019 08:19:42 GMT+0100 (CET)


    C’est l’affirmation de cet emplacement central est renforcé par le fait que l’accès au bâtiment se fait par tous ces cotés à mesure que sa structure se soulève du sol. De cette façon, le parvis de cette architecture inédite ne se trouve pas à l'avant du bâtiment. Cette conception peut encourager les utilisateurs à rallier le bâtiment la manière plus spontanée sans suivre les chemins prédéfinit.

    Après avoir étudié le terrain, nous avons trouvé un secteur qui nous intéresse, car il comporte un chemin officiel fait de gravier, et des chemins tracé par l’utilisateur eux-mêmes.

    2.2 Nous avons compté le passage des gens :


                                              Image Sat Nov 30 2019 08:19:42 GMT+0100 (CET)


    Périodes examiné (15mins) : 9h30, 12h15, 15h, 17h45

               2. chemin officiel (9)    -     2.1 raccourci  (20)                                               3. chemin officiel  (31)  -    3.1 raccourci (66)

                                                                                                                 

    La foule passe là où ça l’arrange. Au coin que nous avons choisi, il existe déjà un passage de raccourci, et avec notre structure, nous souhaitons le souligner en le posant comme un seuil entre le Rolex et la route quelque peu plus bas.

    Nouveau mot clé :

    Seuil : Partie inférieur de la baie d’une porte. Entrée d’une maison.


    2.3 Essai de Dimensionnements de la structure

                                       Image Sat Nov 30 2019 08:19:42 GMT+0100 (CET)


    Notre structure de passage se forme par le dialogue entre deux objets. Le plan oblique crée un cadre, et un bloc le délimite. Le dialogue s’exprime dans l’hétérogénéité de ces deux objets, mais également dans l’équilibre crée par leurs dispositions respectives.  Une diagonale qui traverse au-dessus du bloc crée un espace vide entre les deux objets, qui symbolise leur équilibre fragile. Ce phénomène se retrouve également sur le site, par une dualité entre un  bâtiment achevé et ses chemins d’accès en constante évolution.

    Mais comment représenter ces caractéristique avec du bois ?

    Plusieurs essais pour représenter la masse du bloc, trouver une forme du plan oblique pour pouvoir le stabiliser

    2.4 Etude du terrain incliné            


                                Image Sat Nov 30 2019 08:19:42 GMT+0100 (CET)                   Image Sat Nov 30 2019 08:19:42 GMT+0100 (CET)


                                                                                                     Quelques références pour la structure :


                Image Sun Dec 01 2019 16:09:11 GMT+0100 (CET)Image Sun Dec 01 2019 16:09:11 GMT+0100 (CET)Image Sun Dec 01 2019 16:09:11 GMT+0100 (CET)


                        ( Untitled by Eduardo CHILLADA )    (Scénographie de bbpr au Castello Sforzesco)      (Le Mémorial aux Juifs assassinés d'Europe) 


                   Week 10