• Début de SCAFFOLDING - Etude de la protostructure et d'un emplacement précis pour les maquettes futures

    Par Beer Eliott, Firuz Samuel, 16/12/19

    SCAFFOLDING est une prolongation de PLANES; ici le but est d'intégrer les projets de la phase précédente dans la protostructure construite par tous les élèves de première année pour la solidifier et la faire évoluer (cette dernière repose aussi sur un sol constitué de tous les moulages faits jusqu'à maintenant, le tout uni avec du plâtre coulé par dessus); c'est l'aboutissement final à tout ce qui a été pensé depuis le début de ce semestre.


    Les photos qui suivent sont des passages étroits formés par plusieurs moulages; nous rappelons que notre structure de PLANES tournait autour de la pression et de la compression, il est donc intéressant de se mettre à l'échelle de ses passages pour voir si il y a matière à développer autour.


    Image Mon Dec 16 2019 17:46:34 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale) Image Mon Dec 16 2019 17:46:34 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

  • SCAFFOLDING PART 1

    Par Broye Rebecca, Gugger Robin, Korjus Sara, 16/12/19
    Image Mon Dec 16 2019 15:18:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Suite à la review de PLANES nous avons décidé d’abandonner l’idée de guider le regard. Toutefois nous gardons comme objectif la création d’un espace intime pour l’utilisateur. Pour ce faire nous avons d’abord cherché à nous approprier une partie de la Protostructure en la photographiant et en l’observant. Suite à ça, nous avons repris notre maquette de la phase PLANES et nous l’avons placée sous différents points de vue dans cet interstice afin de faire apparaître certains plans.

    Image Mon Dec 16 2019 15:18:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
    Image Mon Dec 16 2019 15:18:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Mon Dec 16 2019 15:18:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Mon Dec 16 2019 15:18:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Mon Dec 16 2019 15:18:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Notre très chère Sara a alors fait le rapprochement avec le travail de Frank Lloyd Wright qui cherche à établir des relations intenses entre l’intérieur de la maison et son environnement direct, notamment à partir du travail sur la façade et les ouvertures. De plus, Wright attribue des hauteurs différentes aux espaces domestiques, ou à des parties distinctes à l’intérieur d’un même espace. À l’intérieur du salon, il arrive ainsi à distinguer une partie centrale dont le plafond est élevé – pour signifier l’endroit où l’on se tient debout – d’une partie latérale plus basse, situé en face des fenêtres ou devant la cheminée – là où l’on s’assied pour lire par exemple en plus grande intimité. Il adopte les mêmes codes pour différencier les espaces de vie des espaces de liaison.

    Image Mon Dec 16 2019 15:18:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Suite à l’étude de cette référence, nous avons décidé de reprendre l’allégorie du passage confiné suggéré à la phase précédente. Le concept commence à se concrétiser et nous pensons alors faire un escaliers étroits – espace de transition qui se rattache à de nombreuses représentations telle que l’ascension vers le divin – qui mène “au second étage” de la Protostructure afin d’offrir à l’utilisateur une plateforme dédiée à un nouveau point de vue dans la construction. La plateforme ne sera pas limitée par des murs ou un plafond afin de laisser paraître l’espace principal comme le fait Wright.

    Image Mon Dec 16 2019 15:18:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    La conception étant bientôt à son apogée, l’emplacement au sol est encore à définir. Il s’agit d’achever l’étude du sol par les mesures, les photos et le dessin. L’emplacement choisi est riche en éminence, notamment à l’aboutissement du parcours engendré par l’escalier. Le relief aménage un seuil ! Lors de la phase précédente, nous avions évoqué celui-ci comme opportunité d’amélioration, si c’est pas génial ça !


    Image Mon Dec 16 2019 15:18:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Mon Dec 16 2019 15:18:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Aldo Van Eyck nous avait intensément inspiré. Selon lui, l’entre-deux (le seuil) est tout ce qui est essentiel. Il s’agit d’un dispositif de transition. Le Larousse défini le seuil comme élément qui constitue l’accès à un lieu, il est le début de ce lieu. Nous pouvons également le voir comme la clôture entre deux mondes (intérieur/extérieur, individuel/collectif, etc.). Dans le cas de notre structure, le seuil sépare un espace central d’un espace de transition.


    Image Mon Dec 16 2019 15:18:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Mon Dec 16 2019 15:18:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Mon Dec 16 2019 15:18:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Une fois ces investigations terminées, nous avons réalisé une première maquette en carton. Elle représente les différents plans. Nous avons deux escaliers de taille différentes, on peut dire qu’ils sont inverses car le premier est large à l’entrée et se ressert à la sortie, alors que le second commence par être étroit et fini plus élargi. Cette conception suggère un parcours, permet d’ôter le sentiment d’oppression et laisse place à l’intimité.

    Cette première semaine se clôture par le commencement de la maquette en bois. (On valide l’antithèse !)

  • Des gabarits pour une cohérance globale

    Par Bolanz Auxane, Courtin Lise, 12/12/19

    Pour construire les modules qui constituent la protostructure, nous avons utilisé un gabarit qui nous a permis de créer les plans horizontaux.

    SCAFFOLDING_MT_bolanzauxane_101


    SCAFFOLDING_MT_bolanzauxane_102SCAFFOLDING_MT_bolanzauxane_103SCAFFOLDING_MT_bolanzauxane_104

    C'est l'assemblage de deux cardes en horizontal et de 4 pieds qui donne le module de base de la protostructure.


    Pour placer les éléments sur le sol en plâtre, nous avons imaginé et construit un gabarit qui se pose sur la table de soutiens. Les baguettes verticales donnent l'emplacement des pieds sur le sol, et leur dépassement au dessus du gabarit permet de mesurer le terrain à cet endroit.

    SCAFFOLDING_MT_bolanzauxane_105SCAFFOLDING_MT_bolanzauxane_106


    SCAFFOLDING_MT_bolanzauxane_107

    Une fois le tout assemblé, la protostructure est constituée de 120 cellules, posée ou ancrée sur plus de 40 mètres de plâtre. C'est grâce aux gabarits utilisés au court de la construction que la maquette générale est généralement régulière.

  • INTRODUCING SCAFFOLDING

    Par Abansir Marwan, Hayyane Filali Aymane, Wenger Yaëlle, 12/12/19


    Image Thu Dec 12 2019 22:58:43 GMT+0100 (Central European Standard Time)
    Image Thu Dec 12 2019 23:06:02 GMT+0100 (Central European Standard Time)
    Image Thu Dec 12 2019 22:58:43 GMT+0100 (Central European Standard Time)
  • Scaffolding aka Planes 2.0

    Par Lassus Ambre, Schwitzguébel Gabrielle, 12/12/19

    Maquette provisoire


    Idée d'horizon qui épouse les structures qui l'entoure afin de créer de nouveaux plans en apportant une verticalité apparente. 


    Image Thu Dec 12 2019 13:09:49 GMT+0100 (CET) Image Thu Dec 12 2019 13:09:49 GMT+0100 (CET)

    Image Thu Dec 12 2019 13:09:49 GMT+0100 (CET) Image Thu Dec 12 2019 13:09:49 GMT+0100 (CET)

    Image Thu Dec 12 2019 13:09:49 GMT+0100 (CET) Image Thu Dec 12 2019 13:09:49 GMT+0100 (CET)