• PLANES SYNTHESIS

    Par Broye Rebecca, Gugger Robin, Korjus Sara, Wenger Yaëlle, 01/12/19


    Image Sun Dec 01 2019 20:58:51 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    MOODBOARD qui représente le plan de la REVIEW



    Image Sun Dec 01 2019 21:21:34 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


  • PLANES' END

    Par Broye Rebecca, Gugger Robin, Korjus Sara, Wenger Yaëlle, 01/12/19

    Image Sun Dec 01 2019 20:48:30 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Bien que les photos soient de qualité médiocre dû au temps défavorable, nous sommes heureux car la structure est montée, elle tient et le rendu est tel que l'on se l'était imaginé !


    Image Sun Dec 01 2019 20:48:30 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Ici, la personne de notre groupe précédemment définie et utilisée comme personne de référence en situation dans la structure.

  • NEARING PLANES' END

    Par Broye Rebecca, Gugger Robin, Korjus Sara, Wenger Yaëlle, 01/12/19

    Image Sun Dec 01 2019 20:18:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Première étape de la dernière semaine : étude du terrain. Nous avons défini une personne de notre groupe comme mesure de référence pour la structure et avons mesuré le terrain sur une surface de quatre mètres carré afin d'avoir en notre possession toutes les données.



    Image Sun Dec 01 2019 20:18:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sun Dec 01 2019 20:18:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Sur la base des informations prisent sur le terrain, nous avons construit une nouvelle maquette reprenant les éléments des deux précédentes. Un toit a été ajouté afin d'accentué l'effet de confinement. Le socle en carton représente la pente du terrain.



    Image Sun Dec 01 2019 20:18:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    À l’aide de la perspective dessinée et une photo prise sur le site, nous pouvons nous faire une première idée du rendu "final" grâce à notre logiciel préféré: Photoshop.



    Image Sun Dec 01 2019 20:18:21 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Une fois toutes ces étapes terminées, le massacre à la viseuse peut enfin commencer! La réalisation des deux murs verticaux n'a pas été des plus facile car il a fallu mesurer chaque hauteur en fonction des mesures du sol prisent auparavant ainsi que de la pente du toit choisie par l'inclinaison de plans provenant des moules de MEASURES. Nous garderons secret le nombre d'écharde que nous avons vaincues...









  • CONCEPTUALISATION

    Par Broye Rebecca, Gugger Robin, Korjus Sara, Wenger Yaëlle, 24/11/19
    Image Sun Nov 24 2019 17:15:24 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Deux maquettes représentant l’idée travaillée du concept choisi. La première est construite sur la base de poutres verticales reliées en haut et en bas par une poutre horizontale. La seconde laisse plus libre les l’outre verticales mais utilisera une systématique plus complexe pour le maintien en bas de la structure.


    Image Sun Dec 01 2019 20:14:25 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)


    Image Sun Dec 01 2019 20:14:25 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Début du dessin de Monge & Axonométrie de la structure choisie.


    Image Sun Nov 24 2019 17:15:24 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)
    Image Sun Dec 01 2019 20:16:40 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Test de construction des deux nœuds principaux à l’échelle 1:1


    DANS LES ÉPISODES PRÉCÉDENTS: La première semaine de PLANES a été une semaine plongée dans le néant. Nous avons avons tout de même appris une chose : Il n'est pas grave d'être complètement perdu. En effet nous avons fait des recherches sur différents supports et nous avons pu nous retrouver à l'intérieur du vide. L'idée de l’oppression était alors ressortie.

    -

    Lors de la semaine 2, une seconde maquette a été construite avec les bonnes mesures au 1:10 a été réalisée suite à plusieurs étapes:

    • Une maquette en carton d’intersection de plan sans échelle retournée dans tous les sens nous a révélé deux murs étroits,
    • Le choix de resserrer nos deux plans verticaux afin d’accentuer la forte perspective discernée dans le dessin ainsi que le sentiment de confinement dû à l’étroitesse,
    • Introduction des éléments appartenant au site: alors que nos plans créent un resserrement vertical, le Rolex Center renforce l'étroitesse du point de fuite,
    • Pour le plan oblique : choix de reprendre le plan de la pente commune à nos deux moules respectifs ainsi que sa relation avec un plan d’origine,
    • Nous avons ensuite décidé de l'emplacement de la structure sur le site afin que le regard de l’observateur se place devant l’ouverture des plans verticaux et le mène a regarder vers l'intérieur de la voûte du Rolex Center,
    • Finalisation en rétrécissant la fente au bout de la structure afin d'accentuer le sentiment de confinement.


  • INVESTIGATION

    Par Broye Rebecca, Gugger Robin, Korjus Sara, Wenger Yaëlle, 24/11/19

    Image Sun Nov 24 2019 16:32:44 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Définitions des mots conducteurs définis au préalable par chacun des groupes. Les mots pour le groupe Yaëlle-Rebecca sont: Séparation et Passage, pour le groupe Robin-Sara: Relation.


    Image Sun Nov 24 2019 16:32:44 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Image Sun Nov 24 2019 16:32:44 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

     Photos des moulages réalisés lors de la phase précédente afin de les étudier sous différents point de vue.


    Image Sun Nov 24 2019 16:32:44 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

             Maquettes d'observations des plans en bois et carton ainsi que quelques premières idées.


    Image Sun Nov 24 2019 16:50:27 GMT+0100 (heure normale d’Europe centrale)

    Cinq perspectives différentes du moule vu de l'intérieur (au travers des fentes).


    Les mots conducteurs choisis suite à la phase MEASURES sont : relation, séparation, passage.

    La première semaine de PLANES a été consacrée à l'étude des moules par la photo, le dessin, l'écriture et les maquettes.

    Les observations des multiples moulages révèlent de façon analogue des cavités dans un corps volumineux. Ainsi, les espaces creux sont horizontaux dans des blocs verticaux ; les fentes créent une intériorité et la matière une gravité. Le plâtre entier, il est impossible de s’introduire pour changer de perspective, leur coupe nous permet d'approcher et analyser les plans autrement.

    Les plans prélevés des moules et reportés dans les maquettes conservent leurs inclinaisons mais s'entrecoupent de manière arbitraire afin d’élaborer une structure suivant le fil rouge de ce projet.

    L'intention est de créer un espace rappelant une impression d’intériorité et d’oppression (similairement aux fentes étudiées) à l’aide de plans extraits de nos travaux de la phase MEASURES.